Portrait de mielline

Bonjour,

Quand j'avais 10 ans un cardiologue a diagnostiqué chez moi une maladie de bouveret et m'a donc precrit un médicament pour lutter contre le symptôme : la tachycardie. Du jour au lendemain ses symptômes ont disparus, enfait ils ont surtout disparus dans les moments où j'étais le moins angoissée!
Maintenant j'ai 21 ans et suis toujours un peu angoissée faisant parfois des crises d'angoisse entraînant tachycardie et bradypnée (assez rare tout de même) mais même en temps normal je perçoit des anomalie dans mon rythme cardiaque, sur le site j'ai trouvé que cela pouvait être des extrasystoles. Enfait la sensation que j'ai c'est que de temps en temps j'ai l'impression que mon coeur bat un coup plus fort que les autres sans pour autant présenter une tachycardie, mais j'ai l'impression que je vais éttoufer. Je fumais et je suis entrain d'arrêter car les extrasystoles se font de plus en plus fréquentes, je vais aller voir un spécialiste pour ça car depuis mes 10 ans je n'y suis pas retourné!
J'aimerais juste savoir s'il est arrivé la même chose à quelqu'un et si ma maladie de bouveret que je croyais disparue aurait pu se transformer en extrasystoles ou autre!
Merci d'avance

Portrait de isidore.duparc
J'aime 0

En quelques mots et, pour ce qui ne savent pas, la maladie de Bouveret se décrit de la manière suivante.
Il s'agit d'une maladie qui se caractérise par des accès de tachycardie c'est-à-dire d'accélération du rythme cardiaque qui sont le résultat d'une anomalie de fonctionnement du noeud auriculo-ventriculaire c'est la raison pour laquelle on parle de tachycardie jonctionnelle. Le noeud auriculo-ventriculaire est la zone d'où par l'influx nerveux qui permet le battement cardiaque.
La maladie de Bouveret survient fréquemment chez les adultes jeunes et particulièrement du sexe féminin.
Les crises sont à début et la femme brusque elles se manifestent par des palpitations avec une sensation de malaise.
Il est nécessaire de faire un électrocardiogramme qui va mettre en évidence une tachycardie régulière pour les spécialistes en cardiologie dont les complexes sont fins et se situant entre 160 200 battements par minute.
L'évolution et les complications ainsi que le pronostic sont les suivants. L'arrêt de la tachycardie et le plus souvent spontané. Généralement elle est bien supportée par les patients surtout quand ce sont des patients jeunes il existe des récidives fréquentes.
Le traitement de la tachycardie est obtenu en effectuant des manoeuvres vagales c'est-à-dire des massages du sinus carotidien (sur le côté du cou) ou bien une manoeuvre de Valsalva ou encore un réflexe nauséeux. Il est possible également d'injecter de façon intraveineuse c'est-à-dire l'intérieur d'une veine des substances médicamenteuses comme par exemple l'adénosine triphosphate (Striadyne) ou encore substance dite antiarythmique comme le Diltiazem (Tildiem).
Les récidives de la maladie de Bouveret, quand elles sont gênantes sont quelquefois prévenues par un autre médicament contenant un bêtabloquant ou encore un inhibiteur calcique.
Je vous conseille de lire l'ensemble de ces termes concernant la maladie de Bouveret dans l'encyclopédie médicale Vulgaris.

Portrait de Nanny78
J'aime 0

Bonjour,

Il y a 4 ans de ça j'ai fait une collique néphrétique qui m'a plongé dans une profonde angoisse tellement la douleur a été violente. Quelques jours plus tard suite à de grosses crises d'angoisse mon coeur a commencé à faire des 100 m sans moi. Personne n'a soupconné quoique se soit. J'ai vu un cardiologue, un psy, mon généraliste, j'ai fait de la sophro car on me soutenait que c'etait nerveux. Depuis d'ailleurs je suis devenue spasmophile. Et puis il y a 2 mois re-crise... je n'en fais pas bcp mais à peu 4/5 par an. C'est très peu mais j'y pense chaque matin en me levant et priant que ca n'arrive pas tellement ca me fait peur.
Donc j'ai refais une crise il y a peu de temps comme je l'indiquais plus haut et là j'ai décidé de chercher par moi même ce que ca pouvait être. Après toutes mes recherches il semblerait que soit une tachycardie de Bouveret. J'ai revu un cardiologue pour lui parler de tout ça mais il ne veut pas se prononcer tant que mes pulsations n"auront pas été vérifié au moment des crises.
La seule chose qui me fait douter par rapport à cette tachycardie c'est que personne (sur les forums avec temoignages) ne se plaint de l'état de son corps à ce moment là car moi qu'est ce que je suis mal, j'ai besoin de me toucher fort je suis mal dans mon corps et personne ne parle de ce mal etre en periode de crise donc ca me fait douter du coup...
Je voudrais donc savoir comment vous vous sentez au moment des crises?

Mon cardiologue m'a donné 2 soluces en cas de crise :
Avaler un glaçon en petit morceau ou bien bloquer jusqu'à etouffement ma respiration. Est ce vraiment efficace?

Merci pour votre aide.

Participez au sujet "maladie de bouveret, extrasystoles"