Portrait de mimi normandie

bonjour

mon médecin vient de me diagnostiquer une maladie de BOUVERET, pouvez vous m'en dire plus sur cette maladie

merci
mimi

cordialement
mimi

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Lire l'article : http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/bouveret-maladie-de-798.html

Avez-vous fait des examens thyroïdiens ?
Si oui rappelez les résultats avec les normes du labo, si pas il va falloir contrôler.

Cela dit dans l'article il est mit en évidence une hyperthyroïdie probable, mais il faut savoir que l'hypothyroïdie provoque aussi ce type de situation mais qui là durent pour le coup juste quelques minutes. Mais le phénomène est donc aussi connu des hypothyroïdiens et bien souvent cela dit, peut prit en compte, malheureusement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de mimi normandie
J'aime 0

bonjour christiane

j'ai déjà eu une discussion avec vous dans le forum fibromyalgie
je peux vous donner les analyses pour la thyroide:

TSH 0.785UI/ml normes (0.150 à 3.700)
T4 11.67pmol/l (7.90 à 20)
T3 4.37 pmol/l (4.00 à 8.30)

les examens datent du 29/09/2008

j'espère que vous pourrez m'en dire plus

merci
mimi

cordialement
mimi

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Oui il me semble qu'on en avait déjà parlé mais je n'en étais pas sure et surtout je ne me souvenais plus de ce qu'il en était.

Donc dans votre cas, les T3 et les T4 sont très basses ce qui implique une tendance nette à l'hypothyroïdie mais qui est sûrement due à un manque de stimulation de l'hypophyse.
En effet la TSH est trop basse.

Il serait bien de les faire analyser à nouveau afin de voir si ils se maintiennent comme cela et il faut aussi demander l'analyse des anticorps et les 3 afin de voir si il n'y a pas d'anticorps antirécepteurs de la TSH qui seraient en train de bloquer la TSH. Si pas alors il faudra contrôler au niveau de l'hypophyse.
Mais j'ai peut-être déjà expliqué cela dans l'autre discussion.......
Si pas et si vous voulez des précisions je vous les donnerais bien entendu.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de mimi normandie
J'aime 0

merci christiane

à la prochaine visite chez mon médecin je lui en parlerai car lui me dit que la thyroide fonctionne normalement, malheureusement!!!!

je voudrai simplement vous poser une question; mes problèmes ont commencé en 1989 après mon deuxième accouchement, fatigue plus ganglions sur tout le corps
j'ai habité en allemagne pendant 3 ans de 1985 à fin 1987 et il y a eu Tchernobyl, croyez vous que cela ait un rapport avec cette catastrophe?

merci pour votre réponse

amicalement
mimi

cordialement
mimi

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Après un accouchement une femme fait souvent ce qu'on appelle une thyroidite du post-partum.
Dans 90 % des cas, lorsque la maladie est bien prise en charge tout rentre dans l'ordre.

Cela dit cela ne m'étonne pas que le médecin ne relève pas plus les résultats puisqu'ils sont dans les normes du labo et pour la plupart des médecins cela veut dire correct. Or c'est faux.

Quant à Tchernobyl, en Allemagne comme dans le reste de l'Europe excepté la France, des mesures de précautions ont été prises qui ont permis de limiter les dégâts.
Ce qui n'a donc pas été ici le cas, puisque pour nous le nuage n'avait as passé la frontière d'après nos dirigeants à l'époque.
Donc vous aviez moins de risques en Allemagne que nous.

Et dans votre cas, je pense que la grossesse est plus en cause que quoi que ce soit d'autres.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de mimi normandie
J'aime 0

mes problèmes de santé ont commencé 8 mois après la naissance de mon deuxième enfant donc en 1989, (il est né en 88) dont une crise de tachycardie le premier mois de ma grossesse, appel SOS médecin qui m'a fait une intraveineuse de calcibronate, tout était rentré dans l'ordre de ce côté.

8 mois après l'accouchement, pneumopathie et poussée de ganglions alors que les examens sanguins étaient bons, fatigue extrême, palpitations 24h/24 pendant un bon bout de temps, tension un peu haute, perte du sommeil, bouffées de chaleur, tension intracranienne, dlrs dans la nuque, sensation vertigineuse, accouphènes, troubles visuels et troubles de la concentration, j'avais l'impression d'être tout le tps dans le brouillard, je n'osais plus conduire. certains symptômes sont toujours présents.
pour moi il y avait une relation entre l'accouchement et mon état (mais ça date puisque mon fils va avoir 21 ans).

pensez vous qu'il y a un lien avec le deuxième accouchement? mon état de santé s'est dégradé à partir de ce moment et cela fait maintenant 20 ans que je vis comme ça!

j'ai eu mon troisième enfant 7 ans après , la grossesse a été très difficile, vomisssements, diarrhées pendant les trois premiers mois de grossesse d'où une hospitalisation de 5 jours car j'étais très mal en point.
ensuite cela s'est bien passé mis à part un mal être pendant toute la grossesse.

ps: j'aimerai bien que vous me donniez des explications comme vous me l'aviez proposée ci dessus SVP

je voulais juste vous signaler qu'entre l'ainé et le deuxième il n y a que 20 mois d'écart. l'ainé n'avait que 11 mois quand je suis tombée enceinte du deuxième!!!

je vous remercie

amicalement
mimi

cordialement
mimi

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les symptômes que vous décrivez à la suite de la grossesse sont de type hypo et hyper donc très mitigés.
Cela dit l'apparition de ganglions laisse plutôt supposer une mononucléose. Où étaient situés ces ganglions ?

Quels sont les symptômes qui se sont aggravés après le deuxième accouchement ?

La grossesse nécessite un besoin important d'hormones thyroîdiennes puisqu'il en faut pour maman et beaucoup aussi pour que bébé puisse se développer.
Cela dit l'hypophyse est souvent chamboulée elle par cet afflut de demande hormonale et peut alors se tromper dans les ordres qu'elle envoie.
Ce qui peut alors à une hyper ou une hypo de se manifester et ce à différents moments de la grossesse et même après l'accouchement.
Car par exemple l'allaitement lui aussi nécessite des hormones thyroïdiennes et donc la perturbation de l'hypophyse peut perdurer bien après l'accouchement.
Et dame hypophyse ne reprend ses esprits qu'après un retour à la normale des besoins et ce pendant au moins 6 à 18 semaines, afin qu'elle puisse elle reprendre vraiment un rythme normal.

Après un accouchement sans allaitement le retour à la normale des hormones peut se faire plus d'un an après.

Quote:
je voulais juste vous signaler qu'entre l'ainé et le deuxième il n y a que 20 mois d'écart. l'ainé n'avait que 11 mois quand je suis tombée enceinte du deuxième!!!

Ce qui peut expliquer les difficultés qui se sont renforcées.
Les problèmes ont été aussi présents pendant la grossesse ou juste après l'accouchement ?

Avez-vous déjà lu : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2007/04/la-thyrode-et-la-grossesse.html
Cela vous permettra peut-être de comprendre un peu mieux.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de mimi normandie
J'aime 0

bonjour

les symptomes qui se sont aggravés sont la fatigue extrême, les dlrs, faiblesse dans la nuque, je n'arrivai pas à la garder droite, elle penchait tout le temps tellement la faiblesse était importante, tournis dans le lit, lorsque je me levè je rasais les murs car manque d'équilibre d'où un scanner cérébral à cette époque plus rdv chez l'ORL (aucune pathologie), troubles de la concentration, prise de poids (10kg en 6 semaines en 2006 après la pose du stérilet MIRENA, je l'ai fait enlevé 2 ans après car on m'avait dit que l'on pouvait prendre du poids avec. maintenant j'ai le NOVA T, je n'ai pas perdu de poids pour autant!).

pendant mes deux premières grossesses je pétais le feu, moralement et physiquement, je me sentais dans un état de bien être, pas de dlrs, j'étais zen!!!! quant au troisième , PARDON, lol, j'en ai bavé! (j'ai allaité pendant 6 semaines mon second et dernier garçon).

les examens pour la MNI avaient été faits et sont revenus négatifs.
depuis toute petite j'avais déjà des soucis de santé: palpitations, maigreur, problème de sommeil et toujours des difficultés à me lever le matin tellement j'étais fatiguée alors que je n'avais que 7 ans (j'ai passé 3 mois dans un centre de convalescence à Cannes La Bocca (j'avais 7 ans) et vers l'adolescence mêmes problèmes, douleurs dans les maxilliaires et disfonctionnement de l'articulation de la machoire, nez constamment bouchée, palpitations et j'en passe. j'ai été règlé très tard à 15 ans et pendant des années celles ci étaient irrégulières.

je peux simplement vous dire que bien avant mes grossesses mon état de santé n'était pas au top, mais je n'avais jamais eu d'examens sanguins pour expliquer le pourquoi du comment!!! Si oui je ne m'en souviens plus. je suis une prématurée née à 7 mois de grossesse
je ne sais pas si cela pourra vous interpeler, mais ma santé n'a jamais été très bonne.

ps: pour les ganglions j'en avais partout, la tête , le dos , le cou, derrière les omoplates, quand je dis partout c'était vraiment partout!! et tout cela sans aucune fièvre.

cordialement
mimi

Portrait de mimi normandie
J'aime 0

réponse de christiane

Bonjour,

Pourquoi avoir ouvert une autre discussion ?
C'était plus facile en laissant tout ensemble.

Il est fort probable effectivement que les problèmes actuels étaient déjà présents bien avant comme cela arrive souvent avec des pathologies endocriniennes.
Il y a des troubles, mais qui ne permettent pas de savoir exactement ce qui se passe.
J'ai un eu vécu le même genre de situation (sauf les vertiges) que vous et cela a aussi commencé à l'âge de 7 ans. Serait-ce un âge critique ??????!!!!!!!! lol

Donc il faut continuer de contrôler un peu ce qui se passer actuellement et refaire des bilans de contrôles et en faisant des recherches plus poussées en cas de nouvelles données.

cordialement
mimi

Portrait de mimi normandie
J'aime 0

quelles sont les recherches les plus poussées christiane, pouvez vous me dire quelles analyses je dois faire ou refaire

donc vous aussi vous avez eu des problèmes dès l'âge de 7 ans et sans vouloir être indiscrète, pourriez vous m'en parler, par courriel si vous voulez. Comment vos problèmes ont ils commencé et de quelle façon? ce n'est pas de la curiosité mais peut être que notre parcours durant ces petites années était le même!!!

je vous remercie

cordialement
mimi

Portrait de mimi normandie
J'aime 0

si vous voulez vous pouvez effacer ma deuxième discussion, car je vais rester sur celle ci maintenant

cordialement
mimi

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ok c'est fait pour la discusion.

Il faut que votre médecin fasse des recherches sur plusieurs maladies, et faire des contrôles réguliers. Normalement un bilan doit être fait tous les 6 mois ou au moins une fois par an. Le médecin fera ce bilan en fonction des problèmes observés à ce moment précis. Parfois il suffit vraiment de pas grand chose pour que le médecin puisse avoir la direction dans laquelle chercher.

oh mais je peux le dire ici mon parcourt, y a pas d'indiscrétion.
J'ai commencé par un gros problème de douleurs et surtout d'un blocage généralisé des articulations. C'était donc à 7 ans.
On avait pensé à du rhumatisme articulaire, mais, rien de positif sur le sujet.

Ensuite les douleurs ont toujours été présentes, multiples et changeant souvent de zones. Mais jamais on n'a mis quoique ce soit de précis en évidence.
Je faisais pourtant beaucoup de gym mais après un gros problème musculaire (genou gauche), j'ai dû arrêté.
Ensuite problème de vertèbres lombaires, fatigue musculaire de plus en plus importante. Je passe les détails.

Les problèmes endocriniens à l'époque surtout de l'adolescence, ont été observés. C'était surtout hyper à l'époque.
J'avais en plus, des cycles menstruels très perturbés, hémorragies de plus de 10 jours, anémie (un classique à ce niveau). Enfin bref plein de problèmes qui n'ont jamais trouvés de justification.
Au niveau endocrinien, il faut dire aussi que ma mère a été opérée d'un goitre à l'âge de 14 ans.
Et aussi surtout, que normalement elle ne devait plus être enceinte, pour elle-même mais aussi car risques pour moi. Suis la 3ème et dernière de la famille.
Elle faisait un "épuissement" qui en fait d'après ce que je sais maintenant était surtout lié à une grosse hypothyroïdie suite aux 3 grossesses rapprochées.
Ce qui expliquerait alors le fait que je sois la seule de la famille qui soit petite et qui ait tous ces problèmes dont la thyroïde car mon frère et ma soeur, eux n'en n'ont pas.

Ensuite j'ai continué avec ces problèmes chroniques, mais toujours sans origine.
Jusqu'en 2003/2004 où la situation s'est aggravée fortement et que les examens ont donc mit en évidence la thyroïdite d'Hashimoto, un Gougerot-Sjögren + fibromyalgie.

Au sujet des vertiges, j'en ai eu, mais à partir de 2003 et ils ont été traités en 2005/2006 par une manoeuvre vestibulaire.
Depuis quelques vertiges, se manifestent de temps en temps dont je ne connais pas trop l'origine car ils surviennent de façon anarchique. Mais ils restent relativement rares.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de mimi normandie
J'aime 0

merci christiane

moi mes symptomes ont commencé à cette age par des insomnies, palpitations ,crises d'angoisse, colon irritable, nausées sans cause apparente.
les seuls moments de répis étaient pendant mes deux premières grossesses. j'avais 21 ans quand j'ai eu mon premier enfant

je dois dire aussi que ma mère était très dépressive (elle avait 34 ans quand je suis née)pendant des années, les médecins n'ont jamais poussé plus loin, peut etre qu'elle avait des problèmes de thyroide aussi mais comme vous pouvez le comprendre, dans ces années on mettait tout sur la depression sans aller chercher plus loin. encore maintenant elle se plaint de douleurs articulaires et d'angoisse. son médecin traitant ne lui a jamais controlé sa thyroide!

de plus mes parents ne s'entendaient pas et bien que nous étions une famille nombreuse (2 frères et 3 soeur) je me suis retrouvée seule avec mes parents dès l'âge de 12 ans. j'ai supporté les disputes permanentes et plus encore!!

depuis ce temps mon état de santé s'est dégradé
voilà mon parcours christiane

cordialement
mimi

Portrait de SOM7VIE
J'aime 0

le phenomène des barbituriques lors de la transformation dans l'organisme+calcibronate(est ce que c' est une comprimés effervescent)

Participez au sujet "maladie de bouveret"