Portrait de coco m

bonjour est ce quelqu'un connait la maladie de bouillot merci ......

Portrait de albert boueno
J'aime 0

Vous trouverez des renseignements complémentaires sur la maladie de Bouillaud à l'intérieur de l'encyclopédie médicale vulgaris. Néanmoins, voici quelques informations sous forme de résumé. Les mots incompréhensibles c'est-à-dire non vulgarisés se trouvent dans l'encyclopédie médicale vulgaris également.

La maladie de Bouillaud porte également le nom de rhumatisme articulaire aigu. Il s'agit de complication de nature inflammatoire survenant sur un mode aigu d'une infection du pharynx à type d'angine. Cette infection est due à un microbe qui porte le nom de streptocoque bêta hémolytique du groupe A qui n'a pas été, ou qui a été maltraité.
La maladie de Bouillaud s'observe avant tout chez l'enfant de cinq à 15 ans. Cette pathologie c'est-à-dire cette maladie est devenue très rare dans les pays développés grâce à l'utilisation des antibiotiques. Néanmoins dans les pays en voie de développement elle reste encore assez fréquente.
L'enfant concerné par la maladie de Bouillaud présente des douleurs qui touchent les grosses articulations. D'autre part est présent de la fièvre. Ces deux symptômes sont les signes les plus fréquents.
L'atteinte inflammatoire concerne le coeur et entraîne l'apparition des lésions au niveau des valvules (les structures cardiaques qui empêchent le sang de refluer d'une cavité cardiaque vers l'autre). L'inflammation concerne également le péricarde c'est-à-dire les membranes de recouvrement et de protection du coeur c'est ce que l'on appelle la péricardite. Et enfin l'inflammation concerne le muscle cardiaque proprement dit c'est-à-dire le myocarde sous la forme de myocardite.

Toute la gravité de la maladie est liée à l'atteinte inflammatoire de ces trois parties anatomiques dont nous venons de parler.

Des complications neurologiques sont susceptibles de survenir au cours de l'évolution il s'agit de la chorée de Sydenham (voir ce terme dans l'encyclopédie médicale vulgaris).
Les autres complications concernent la peau. En effet le patient est susceptible de voir survenir des nodosités en dessous de la peau que l'on appelle des nodosités sous-cutanées de Meynet. Il peut s'agir également d'un érythème marginéqui ne sont présents que dans 10 à 15 ,
20 % des patients.
Le diagnostic de l'infection par le streptocoque est obtenu grâce à une analyse de sang qu'il est en évidence une élévation des antistreptolysines O (ASLO).
L'échographie du coeur permet de mettre en évidence l'existence d'une atteinte cardiaque et surtout de doser sa gravité.
L'évolution de cette maladie est la suivante. La principale complication susceptible d'intervenir est une maladie des valves cardiaques. Les rechutes sont également possibles si le patient attrape une nouvelle infection du pharynx.
Le traitement de la crise nécessite la mise au repos du malade et l'adjonction d'anti-inflammatoires c'est-à-dire d'aspirine voir de corticoïde : cortisone. La pénicilline en tant qu'antibiotique est bien entendu utilisée dans cette maladie.
La prévention primaire nécessite le traitement d'un antibiotique de façon à lutter contre les rechutes. Cet antibiotique est la pénicilline qui est utilisée au long cours après d'un épisode infectieux. L'extencilline est utilisée pendant cinq ans et protections antibiotiques lors de toute intervention chirurgiclae est nécessaire. Il est également nécessaire d'autre part de traiter les foyers infectieux et en particulier en ce qui concerne les dents essentiellement. Enfin il faut éviter une greffe d'infections bactériennes au niveau de l'endocarde (ce que l'on appelle endocarde) sur les lésions cardiaques provenant de séquelles d'anciennes maladies cardiaques.

Participez au sujet "maladie de bouillot"