Portrait de Nath23

Bonjour,
J'ai 31 ans et j'ai vu un endocrinologue qui m'a fait faire une prise de sang et m'a diagnostiqué une maladie de Basedow. Je commence le traitement au néo-mercazole 20 mg un demi-comprimé 3 fois par jour.
A l'échographie je n'ai pas de nodules.
Je n'ai pas fait la scintigraphie, mais l'endocrinologue m'a fait faire une prise de sang plus complète. A-t-il eu raison ?
Début janvier, mes résultats sanguins sont les suivants :
T3 libre 14.6 ng/l (VR:4.0 à 8.3)
T4 libre 32.3 pmol/l (>24 = hyperthyroidie)
TSH Ultrasensible Anticorps anti-thyroiglobuline : 660 Ul/mL (VR Anticorps anti-thyroperoxydase : 345 Ul/mL (VR Anticorps anti-recepteur de la TSH (RIA) : 7.8 Ul/L (>1.5 = positif)
Iode total - sérum : 110 mcg/L (VR:34 à 80) 865 nmol/L (VR:267 à 629)

Je souhaitais avoir un deuxième enfant au moment où on me l'a diagnostiquée.
Le traitrement dure 1,5 ans plus les 6 mois d'attente avant de faire un bébé, et je ne désire pas attendre 2 ans.
Je pense me faire opérer rapidement, mais je souhaiterai avoir votre avis sur ces 2 alternatives, ainsi que les éventuelles complications de l'opération.

En vous remerciant pour votre réponse,
cordialement,
Nathalie SELLIER

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Bon ce que je vais vous expliquer ne va pas forcément être agréable mais je vous indique tout ce qui est possible et même si le tableau n'est pas réjouissant, cela vous permettra tout de même de prendre une décision en toutes connaissances de cause, mais surtout lisez bien ce que j'indique tout à la fin, et surtout restez bien sur le côté "informations en vrac".
Même si je sais très bien que vous allez faire des grosses grimaces à la lecture de ma réponse.
Mais je préfère vous signaler ce qui peut être négatif et je risque d'être longue.

Alors erreur du médecin qui prescrit si peu de Néo-mercazole en phase d'attaque du traitement.
On commence normalement avec un gros dosage histoire de freiner le plus possible et très rapidement la thyroïde.

Quant à la durée de 18 mois elle est maximale. Donc le problème peut être résolu plus vite mais il faut au moins 1 ans, c'est certain mais si surtout le médecin suit bien la procédure normale, ce qu'il semble ne pas vouloir faire vu le dosage très faible du Néo-mercazole.

De plus au sujet du traitement, on prend un traitement d'attaque à au moins 60 mg/jour, et ensuite tous les 10 jours pendant le premier mois on fait un bilan sanguin des globules blancs.
Le médecin vous a-t-il fait les ordonnances à ce sujet ?
Ce contrôle est primordial.

Quant à l'opération elle supprimera l'hyperthyroïdie mais ne provoquera pas pour autant la disparition des anticorps antirécepteurs de la TSH et, donc, même si vous êtes opérée le maintien des anticorps seront une cause pour ne pas mettre une grossesse en route, car ces anticorps pourront aller attaquer la thyroïde de bébé ou les muscles occulaires de bébé ou les vôtres d'ailleurs également.

Car si ces anticorps sont toujours présents après l'opération soit, ils "constatent" qu'il n'y a plus rien à attaquer et ils disparaissent, soit ils vont aller s'en prendre aux muscles des yeux (les vôtres dans l'immédiat) et ils provoqueront alors une exophtalmie ou soit si une grossesse survient, ils passeront la barrière placentaire et s'attaqueront à bébé.

Donc dans un cas comme dans l'autre, en priorité il faut d'abord faire le nécessaire pour que les anticorps antirécepteurs de la TSH diminuent et disparaissent.
Les autres anticorps ne sont pas un risque pour bébén ni pour vous car même après une opération ces anticorps seront même toujours présents à vie.

Les complications de l'opération sont, je vous mets toutes celles possible mais généralement tout se passe sans ces problèmes :
* la disparition de une ou plusieurs (voire toutes) parathyroïdes qui contrôlent le calcium et le phosphore
* les cordes vocales peuvent être abimées mais en général quelques séances d'orthophonies permettent de récupérer.
* le nerf récurrent peut aussi lui être touché et cela peut provoquer des problèmes au niveau pulmonaire, digestif et aussi au niveau du cou. Très rare fort heureusement.
* la cicatrice peut ne pas se faire correctement et laisser donc une vilaine marque. Mais cela dépend de la façon que chacun a de cicatriser.
Ca ce sont ceux liés directement à l'opération. Mais je le redis, en général tout se passe bien. Le plus courant est toutefois celui des parathyroïdes car comme leur nom l'indique elles sont collées à la thyroïde et donc parfois il est difficile d'enlever la thyroïde sans toucher aux parathyroïdes.

Donc même si vous envisagez une opération, je vous conseille d'abord de faire en sorte, et d'attendre surtout, que les anticorps antirécepteurs de la TSH disparaissent et repartent sous le 1 de la norme du labo et ce pendant au moins 2 bons mois minimum.

La scintigraphie peut être faite afin de vérifier qu'il n'y a pas de nodule chaud ou un dit toxique car dans ce cas, c'est l'opération d'office.
Mais vu les anticorps antirécepteurs de la TSH, on peut s'en passer pour l'instant surtout si vous êtes décidée à vouloir vous faire opérer.

Cela dit, l'opération peut ne pas solutionner le problème ou vous mettre en sens inverse c'est-à-dire en hypothyroïdie.
Car la thyroïde disparue, il vous faudra donc un traitement substitutif à vie pour remplacer les hormones que la thyroïde ne peut donc plus vous donner, mais hormones qui sont vitales à votre organisme mais qui seront également nécessaires pour mettre une grossesse en route et qui seront vitales au développement de bébé.

Il faut aussi savoir que pour trouver un équilibre correct hormonal, il faut du temps (plus d'un an) et une grossesse ne pourra être mise en route, qu'après avoir obtenu cet équilibre hormonal.

Donc je sais le tableau n'est pas réjouissant, mais c'est surtout parce que vous avez les informations en vrac.
Mais sachez que beaucoup de femmes sont devenues maman soit après un traitement, soit après une opération et bébé se porte bien.

Donc dans la situation positive, votre médecin :
* vous precrit le bon traitement d'attaque.
* il établit une surveillance correcte déjà pour le premier mois.
* il vous donne un traitement substitutif afin d'équilibrer les hormones pendant que votre thyroîde est freinée ce qui permet de faire disparaitre les anticorps antirécepteurs de la TSH.
* il vous prescrit un contrôle sanguin au moins mensuel avec : TSH, T3L, T4L + anticorps antirécepteurs de la TSH puisque le principal je le rappelle est qu'ils diminuent le plus possible.
Si tout se passe bien, progressivement vous pourrez lordque les anticorps seront revenus au moins ) 1,5 diminuer le traitement freinateur soit le Néo-mercazole. Continuez le traitement substitutif qui permet de toutes façons de mettre la thyroïde au repos. Donc si les anticorps ne sont plus présents ou trop actifs, la thyroïde ne produira plus d'hormones en excès. Le danger est cependant que les anticorps à tout moment peuvent à nouveau reprendre du poil de la bête et stimuler à nouveau la thyroïde. Mais dans ce cas alors, on attend pas plus et on programme l'opération.

Pour plus d'informations sur la grossesse et les maladies de la thyroide : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2007/04/la-thyrode-et-la-grossesse.html
La partie hypothyroïdie ou maladie d'Hashimoto vous donnera les informations si vous êtes opérées et que donc vous aurez besoin d'un traitement substitutif.

Si vous avez d'autres questions ou inquiétude n'hésitez pas, mais je le redis, cela parait un tableau très noir, mais c'est parce que les informations sont en vrac et que surtout donc ce sont surtout les risques possibles qui sont indiqués ici.
Mais bien entendu, toutes les situations possibles ne peuvent pas se retrouver chez une seule et même personne, et puis surtout ces situations sont loin d'être ce qui se passe généralement. Le plus souvent tout se passe parfaitement bien et pour maman et pour bébé.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Maladie de Basedow Grossesse"