Portrait de freezer

qui peu me dire ou me donner des info sur la maladie de barlow,probleme qui me gene enormement et de plus en plus,car cela entraine une fatigue physique et je suis essouflè au moindre effort:impossible de courir un 100 mettre,sous peine d etre essoufflè pendant 30 minutes
si quelqu un a eu ( ou a ) ce probleme,peut il me dire les compliquations ou les autres " ennui" que cela peut il entrainer?

je vous remercie d avance pour les information

Portrait de ludo80
J'aime 0

Bonjour Freezez

Voici quelques extraits
Signes cliniques : peut être asymptomatique. douleur thoracique gauche ou sous-sternale récidivante, mal définie ; à l'examen un click protomésosystolique plus ou moins associé à un souffle mésotélésystolique

* Hypotension orthostatique
* Asthénie
* Patient plutôt maigre
* Troubles de l'humeur
* Impression de respiration courte
* Sensation de vertige avec lipothymie

Examens complémentaires :

1. Échocardiographie 2 D: technique diagnostique de choix - Le bord libre d'une ou des deux valves dépasse le plan de l'anneau en systole, le point de coaptation se faisant en arrière dans l'oreillette gauche - Ballonnisation mitrale en cas de protrusion du corps d'une valve en systole dans l'oreillette gauche, le point de coaptation restant dans le ventricule gauche. - Aspect épaissi des valves (inconstant)
2. ECG :
* Modification de l'onde T et du segment ST (pouvant évoquer une insuffisance coronarienne)
* Extrasystole auriculaire ou ventriculaire
* Salve d'extrasystoles
3. Radiographie pulmonaire le plus souvent normale
4. Échocardiographie 2D
5. Doppler couleur: recherche et quantifie la régurgitation mitrale.
6. Épreuve d'effort: élimine une insuffisance coronarienne
7. Cathétérisme cardiaque inutile au diagnostic, parfois réalisé pour la réalisation de la coronarographie en pré-opératoire s'il y a un doute sur une insuffisance coronarienne .
8. Étude anatomie pathologique à la nécropsie : dégénérescence myxoïde du tissu valvulaire , aspect redondant des valves mitrales

Traitement : dans la majorité des cas: aucun traitement , remplacement valvulaire (ou mieux valvuloplastie reconstitutive) si la régurgitation mitrale devient importante, si mauvaise tolérance ventriculaire gauche , aucun en principe ß-bloquants si les palpitations sont invalidantes
Surveillance régulière tous les 2-3 ans à la recherche de complications (insuffisance mitrale), prophylaxie de l'endocardite avant tout geste dentaire ou examen invasif ( endocardites).

Complications:

1. Complications rares
2. Endocardite infectieuse
3. Arythmie
4. Insuffisance mitrale
5. Insuffisance cardiaque
6. Mort subite
7. Accidents vasculaires cérébraux

Évolution : le plus souvent bénigne , si aggravation brutale de l'insuffisance mitrale, il faut rechercher une rupture de cordage.

Voila si cela peux vous aider
Amicalement

Participez au sujet ""maladie de barlow""