Portrait de Invité

bonjour je suis étudiante en psychologie et j'ai une description a fournir sur la maladie d'alzheimer...
Si des personne s'y connaissent à ce sujet peuvent-elles me dire si ma description est juste et complète svp?
Merci d'avance!

- Historique :

La maladie d’Alzheimer a été décrite pour la première fois en 1907 par un médecin allemand, Aloïs Alzheimer.
Il s’occupe alors d’une patiente que l’on appellera Auguste D. Il a le sentiment qu’elle présente une pathologie qui ne ressemble à aucune autre. Après le décès de la patiente, il examine le cerveau de celle-ci et note les constatations suivantes : importante atrophie de l’écorce cérébrale, déficit cellulaire marqué, fibrillation des cellules nerveuses, formations de nombreuses cellules gliales en forme de bâtonnets, dépôt de produits du métabolisme sous forme de plaques. Ces constatations sont remarquables de précision pour l’époque.

C’est à Kraepelin, psychiatre de renommée, qu’Alzheimer doit d’avoir donné son nom à la maladie qu’il a découverte.
La description sémiologique ne s'est pas beaucoup modifiée depuis le début du siècle. Par contre, la façon de concevoir l'évaluation clinique des patients atteints de maladie d'Alzheimer a considérablement changé, notamment durant les trente dernières années. La thérapeutique a été le facteur déterminant de cette évolution.

- Aspects neurologiques :

La maladie d’Alzheimer est caractérisée par une atteinte du cytosquelette des neurones du cortex cérébral, une région du cerveau tout à fait cruciale pour les fonctions cognitives.
Elle se manifeste par une dégénérescence neurofibrillaire et une atrophie corticale, accompagnée d’une dilatation des ventricules.
Les cellules du cerveau rétrécissent ou disparaissent, et sont remplacées par des taches denses de forme irrégulière qu'on appelle des plaques.
Un autre indicateur de la maladie est la présence d'écheveaux dans les cellules du cerveau. Ces écheveaux étouffent éventuellement les cellules saines du cerveau.
Au fur et à mesure que la maladie d'Alzheimer affecte chaque région du cerveau, elle peut entraîner la perte de certaines fonctions ou habiletés.

- Diagnostic :

Le diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer reste difficile, même s’il est primordial pour une meilleure prise en charge. Cette maladie ayant une évolution très lente, il faut compter environ 6 mois avant de pouvoir poser le diagnostic avec certitude.
La maladie d’Alzheimer débute le plus souvent chez des patients d’environ 65 ans, même s’il est possible qu’elle apparaisse antérieurement. A partir du moment où débutent les premiers signes de la démence, on peut en moyenne espérer que le patient vive encore de huit à dix ans.

Pour diagnostiquer la maladie d’Alzheimer, il est évident que l’on doit d’abord procéder à une anamnèse détaillée du patient. On tente ainsi de collecter un maximum d’informations sur son parcours de vie : sa scolarité, son (ou ses) emploi(s), son rôle social, ses antécédents médicaux, les problèmes qu’il rencontre dans la vie quotidienne, l’apparition des troubles,…
Le but est d’avoir une vision globale de la situation pour pouvoir évaluer si il s'agit effectivement d'une régression intellectuelle due à une démence.

Ensuite, il est indispensable que le patient soit soumis à quelques tests cliniques basiques tels qu’un contrôle de la vue, de l’ouïe, une prise de sang afin de s’assurer que le patient ne présente aucune carence en vitamines, etc. En effet, ces petits déficits pourraient tout à fait fausser les résultats aux tests cognitifs ultérieurs.

On peut également mesurer certains paramètres cérébraux au moyen l’électroencéphalogramme, du scanner, de l’imagerie par résonance magnétique,…

Enfin, les tests neuropsychologiques sont utilisés afin d’identifier précisément les fonctions cognitives pathologiques.

- Troubles :

Les premiers symptômes sont généralement des déficits mnésiques, avec tout d’abord une atteinte de la mémoire récente, pour finalement toucher tous les niveaux de la mémoire à long terme. Le sujet peut, par exemple, oublier le nom de personnes qu’il connaît bien, l’endroit où il a déposé un objet, la raison pour laquelle il s’est rendu dans une pièce,…

Ensuite, l’individu peut également manifester des troubles de l’orientation spatio-temporelle et de l’attention. Le patient a alors des difficultés à se souvenir du jour de la semaine, de la date, et se perd dans des endroits qu’il ne connaît pas bien.

Les sujets atteints de la maladie d’Alzheimer présentent généralement une démarche particulière et des troubles moteurs peuvent survenir à un stade avancé de la maladie.

On observe également des changements importants dans le comportement. En effet, l’humeur de patients atteints de la maladie d’Alzheimer devient imprévisible et très variable. Après quelques années, on observe dans certains cas des modifications de la personnalité et de l’émotivité qui peuvent s’associer à des hallucinations, des idées de persécutions, des signes d’anxiété, une aboulie cognitive, des manifestations obsessionnelles,…

Les patients atteints de la maladie d’Alzheimer présentent souvent, comme dans n’importe quelle autre démence, des troubles des fonctions intellectuelles. Ainsi, le sujet présentera des difficultés de raisonnement, de jugement, de décision,…

Des troubles du langage peuvent également survenir et seraient des facteurs de mauvais pronostic.

- Traitement :

Il n’existe actuellement aucun traitement de la maladie. Néanmoins, des inhibiteurs de cholinestérase minimisent les troubles cognitifs dus à la maladie.
La solution la plus adéquate, actuellement, est d’aider le patient à adapter sa vie quotidienne à ses troubles cognitifs. On va en fait tenter de s’appuyer sur les ressources du sujet, afin de combler le manque provoqué par le (ou les) trouble(s) cognitifs.

Portrait de anonymous
J'aime 0

salut je m'occupe d'une personne de 85ans qui developpe cette maladie je la voie tous les jours depuis le moi de mai 2006.Elle a de plus en plus de problémes de mémoire elle cache ses clefs ,ses ciseaux et ont passe des heures a les chercher.Mais le plus troublant ses quelle devient parono .La nuit elle voie des personnes dans son appart.Pour ne pas les déranger elle met de la nourriture dans sa table de nuit.La télévition est devenue son cauchemar Delarue et Naggy la regarde et lui parle,elle ne veut pas éteindre la télé pour ne pas les véxer.DEpuis peut elle a un traitemant,elle le prend seul et l'autre jour elle en a pris 2 elle ne se rappelée pas avoir pris le premier.

Participez au sujet "maladie d'alzheimer"