Portrait de jokaris

Bonjour, je vous écris car ma soeur, depuis quelques temps, entend des voix lui parler, et depuis peu de temps, elle communique par télépathie avec elles. Quand ça lui est arrivé au début de l'été, on avait fini par la convaincre de voir un psychiatre. La psychiatre, après l'avoir vue en urgence à l'hopital, n'a pas voulu nous parler (ma mère et moi), nous répétant que ma soeur savait ce qu'elle avait à faire.
On aurait dit qu'elle était perchée car elle fumait beaucoup au moment où ça lui est arrivé. Mais quand elle est arrivé chez nous, il n'y avait plus bien sur de moyen de se procurer des substances illicites. Du jour au lendemain, après 19 jours de délires, les manifestations se sont arrêtées, et elle a petit à petit repris de l'appétit. C'est à ce moment qu'elle a consulté. On n'a pas eu de médicaments ni de calmants et ça s'est passé avec du calme et on la distrayait beaucoup avec des sorties, des projets pour son avenir. Elle avait décidé de ne plus voir son petit ami mais comme il lui avait bien fallu faire son déménagement, elle l'a revu. Il lui a donné, malgré nos mises en garde, en cachette de quoi fumer pendant quelques jours et son comportement a de nouveau changé.
Ca s'est passé mardi dernier. Le jeudi, on a remarqué qu'elle ne mangeait plus, qu'elle avait peur dans sa chambre, qu'elle redevenait insomniaque et triste et un jour, elle m'a demandé si je croyais à la télépathie. Parce que voilà, elle communique avec un garçon qu'elle a croisé une fois seulement, qui lui dit des choses gentilles et elle en est tombée amoureuse désespérément. Mais, ce qui lui fait peur, c'est qu'elle se sent entourée aussi de gens méchants qui l'insultent.
Elle pleurait terriblement en cachette parce qu'elle devait partir pour son année universitaire et elle pensait que, partie de chez nous,elle perdrait le contact.
Je l'ai accompagnée chez notre tante, qui habite la ville où elle doit suivre ses études. Malheureusement, elle parle toujours avec son amoureux imaginaire et s'isole souvent. Parfois, quand elle croit qu'on ne la voit pas, elle ferme les yeux, hoche la tête pour dire oui, et parle entre ses lèvres avec un sourire radieux.Le reste du temps,elle est tourmentée. La rentrée est pour demain et ma tante l'a emmenée là chez son médecin pour qu'il lui prescrive des calmants car elle n'arrive pas à dormir la nuit et a très peur de la rentrée et comment on va la juger.
Si cet état est lié à la consommation de cannabis, comment lui faire comprendre? Et pourquoi est-elle perchée, parce qu'il y a des tas de gens qui fument et qui supportent très bien. Je ne fume pas,et ne connais pas trop les dangers de cette drogue dite douce. Je ne pensais même pas que ça pouvait créer de telles troubles. Que doit-on faire pour qu'elle revienne dans le monde réel? Elle considère que le petit groupe qui peut lui fournir cette substance est gentil et n'est pas prête à rompre avec eux. Est-elle accroc? Est-ce que des esprits affaiblis par la consommation d'une drogue douce peuvent percevoir des manifestations surnaturelles? Comment dissocier le vrai du faux?

Participez au sujet "Ma soeur a un amoureux imaginaire"