Portrait de PIGALE
J'aime 0

j'ai essayé du Lyrica sans le supporter du tout et pourtant je dois dire
que les medocs je connais. cela me donnait des vertiges et des malaises
plus pénibles que les douleurs.Je prends depuis 30 ans di-antalvic, cortisone au moment des crises aigues, tous les anti-inflamatoires, maintenant depuis 10 ans 6 propofans- neurontin 600- et surtout on ne
parle enfin plus de spasmophilie(ridicule) et fibomyalgie(ridicule) car
avec mon insistance j'ai enfin subi une IRM avec 6 plaques qui justifient
enfin mes souffrances car j'étais au début prise pour une foldingue et
pourtant je ma paralysais avec des contractures et spasmes épouvantables! il faut tenir tête
quand on souffre car certains médecins
n'ont jamais souffert et pensent que nous sommes hystériques! pourtant j'ai depuis tant d'années- hernie discale - cervicalgies- paralysies, obligée de m'arrêter sur l'autoroute (spasme thoracique)
scaner et hernie discale alors qu'on m'a fait "trainer" en disant que
c'était un simple lumbago---j'ai aujourd'hui la destruction d'une vertèbre!jeune femme j'ai eu subitement
la paralysie du tronc cérébral puis des jambes pendant 1 semaine
à 25 ans et après avoir été suspectée par certaines
personnes de faire la comédie on retrouve sur le dernier IRM cette
tache et on me donne désormais un imunosuppresseur(imurel)
j'ai un taux d'inflammation de 50 au lieu de 5 ! je suis enfin prise en
"considération" et je vous donne mon avis insistez sur les examens
car maintenant avec scaner et i IRM
ils feront un bilan plus exact
ou alors il faut chercher ailleurs mais pour ce qui est du lyrica c'est un
calmant psychique mélangé à un anti épileptique. VOILA. Qant on souffre toujours sans résultat il y a une cause physique et le moral
évidemment se détériore et il ne faut pas que les médecins s'arrêtent
toujours comme avant sur le psychisme ou alors il faut aller consulter
un psychiatre qui lui en interprétant les examens sanguins et autres pourra
juger si c'est psychosomatique ou bien si la cause est physique. Pour
avoir subi tant de souffrance je suis certaine de cela car je vous
épargne toutes mes galères hospitalières et certaines ironies
de ma famille sur cette"maladie qui me fatiquait tellement pour marcher et faire mon travail) que cela semblait suspect à mes proches
et qui moi m'obligeait à de plus en plus
prendre des calmants'valium et tranxène calcium (100 intraveineuses)
inutiles pour la "spasmophilie" qui maintenant passe pour un placébo
c'est à dire on ne savait pas alors.... certains m'ont dit si tu étais
vraiment malade tu serais morte depuis le temps.......courage à vous
qui êtes jeunes et ne vous laissez pas berner.

Portrait de izakado
J'aime 0

Bonjour Docteur,

Voilà j'ai 44ans et je prends du Lyrica depuis janvier 2007, pour des problemes recidivistes et qui ne cedaient pas sous divers médicaments, donc le Lyrica m'a été prescrit par un medecin du centre anti-douleurs.
J 'ai commencée avec 75mg x 2, j'ai eu jusqu'à 300mg x 2 et là depuis 2 mois je suis à 200mg x 2.

J'ai eu beaucoup d'effets indésirables(cauchemars, sueur, baisse de la libido, perte de la vigilance et en cadeaux plus de 20 kgs.
e veux arreter car j'ai été un peu soulagée malgrés tous les effets secondaires j'ai persistée à le prendre, mais là j'en ai marre, je recommence à avoir les problémes que j'avais avnt, cela fais 2 semaines que je suis coincée du dos, je ne vais plus voir mon médecin traitant, car il ne peux plus rien me donner car rien ne soulage mon mal.

Je suis quelqu'un de combatif, j'attend de revoir le médecin du centre anti douleur le 6/10, pour arreter le lyrica car parait-il que l'on ne peut pas l'arreter du jour au lendemain, voilà mon expérience perso
Bon courage et bonne journée à tous
Iza

Portrait de patregue
J'aime 0

Bonjour.
Je ne veux pas vous affoler, mais si vous arrêtez le Lyrica, allez y vraiment doucement.
Moi, je n'en ai pris que pendant trois semaines, et pas plus de 225mg par jour. Et bien, dès l'arrêt de la première prise, j'ai eu des vertiges pendant trois jours ainsi que des maux de ventre.

Portrait de barbamama
J'aime 0

Bonjour à tous,

pour ma propre expérience, j'ai 28 ans, 3 ans de fibromyalgie derrière moi dont 2 ans de traitement par Lyrica, les dosages ont été progressifs et aujourd'hui j'en prends 500 mg/ jour.
200 mg le matin et 300mg le soir, je sais c'est quand même beaucoup,
mais ça me permet de vivre une vie normale, de dormir des nuits entières, je peux même monter les escaliers! j'ai même dansé toute une nuit...ça faisait très longtemps que je n'avais pas pu faire ça.

Effectivement c'est un traitement à envisager sur long terme, je suis suivie dans un centre anti douleurs, j'ai eu des effets secondaires pendant les 2 premiers mois: vertiges notamment, un gros gros appétit, j'ai pris 7 kg que je viens de perdre avec l'aide d'un nutritionniste, un peu de confusion au niveau du langage et de la mémoire, au pire, je me fais passer pour étourdie....

En parallèle, j'ai 2 séances de kiné par semaine, 1 de kiné normale et l'autre en balnéothérapie, je suis aussi suivie par une psy qui fait de l'hypnose pour me relaxer.

En revanche, je sais très bien que ce sera difficile de décrocher, pour l'instant c'est un traitement qui me convient, même si j'ai toujours mal, je mène une vie normale.

voilà, si vous avez des questions, n'hésitez pas ;)

Portrait de marie57480
J'aime 0

Bonjour,
J'ai 33 ans et je prends du lyrica depuis environ 1an en ayant commencé par 75mg par jour et je suis aujourd'hui a 800mg par jour (1cp de 300mg matin et soir + 1cp de 100mg matin et soir) depuis environ 2 mois. Je constate que le médicament ne calme plus mes douleurs et j'ai depuis quelques temps une augmentation de l'appétit avec lègère prise de poids, ainsi qu'une paleur inhabituelle et de légères pertes de conscience.

J'ai voulu arréter de prendre le médicament par moi-même et la catastrophe. J'ai eu droit à une transpiration excessive (changement de tee-shirt toutes les 2 heures), vertiges, diarrhées, vomissements. Je dois reprendre le médicament aux memes doses.

Je voudrais savoir si tout cela est du à la prégabaline et je voudrais savoir comment je dois faire. (Je prends également du topalgic à raison de 800mg par jour).

Portrait de fff26
J'aime 0

bonjour, j'ai des douleurs depuis 2 ans avec un arret de travail de 11 mois en 2007/208 car je n'arrivait meme plus à marcher....douleurs tés mobiles et invalidantes...moral au plus bas etc...on m'a parlé de fibromyalgie mais tenté d'abord de me soulager avant d'emettre un diagnostic....tout essayé et uniquement soulagée par la cortisone mais pas guérie pour autant à tel point que j'ai demandé à réessayer le lyrica il y a 10j, cela est efficace mais je suis comme saoule quasi toute la journée et j'ai des vertiges et des nausées...tanpis ça me réconforte tellement de ne presque plus souffrir.le hic, c que je vois un médecin expert suite à une demande de reclassement professionnel lundi et que j'ai bien peur de ne pas etre comprise étant donné que je souffre nettement moins et pourtant un super médecin que j'ai vu le 30 janvier est d'accord avec le diagnostic de fibromyalgie....mais qui peut faire un examen correct pour poser le diagnostic....?et qu'est-ce que ça peut bien changer au fait que personne ne comprend l'évolution d'un jour à l'autre ....en tout cas je dors bien mieux mais suis toujours aussi fatiguée..voilà.à bientot.

Portrait de annieduvar
J'aime 0

Bonjour,
Pour ma part, j'ai 45 ans et suite à des sérieux problèmes de douleurs persistantes au niveau lombaire bas associé à une paralysie partielle de la jambe droite (releveur), j'ai eu divers traitements et maintenant je suis sous Lyrica depuis l'été 2006.
Le Lyrica m'a été prescrit par un neurologue qui me l'a prescrit très progressivement en commençant par 75mg par jour pour arriver un an après à 300mg X 2 par jour (la dose maxi qu'autorise le labo, paraît-il !).
Au début cela a été très très difficile, tant les effets secondaires étaient insupportables, j'ai voulu à de nombreuses reprises l'arrêter mais bien entourée par mon généraliste, j'ai persisté. Il faut vraiment l'instaurer très progressivement, plus de trois semaines entre chaque légère augmentation de dose, avec des paliers.
Bref j'ai vu un soulagement notable ! Mais je ne prends pas que cela, il s'est rajouté à un traitement antérieur de Skenan LP.
Depuis l'instauration du Lyrica, j'ai été opérée, j'ai retrouvé l'usage de ma jambe mais des douleurs aussi intenses ont persisté, donc je suis toujours sous Lyrica depuis 30 mois.
En lisant les différents témoignages, j'ai fait le lien avec bien des tracas de mon quotidien.
Certes, j'ai une importante baisse de ma concentration, je recherche mes mots, j'ai des pertes de mémoire (mais rien à voir avec le début de la mise sous Skenan), mais cela est encore gérable.
Par contre, à peu près en même temps que la prise de 600mg journalier, j'ai commencé des oedèmes des membres inférieurs dune intensité impressionnante. Ces oedèmes ne sont pas constants, ils durent 2 mois et sont récurrents (pourquoi ????). Et, je n'avais absolument pas fait le rapport, une baisse de ma libido que mon mari et moi avions plus mis sur un plan psy. Il faut dire aussi que quand on a ce niveau de problèmes de santé, on n'est en général pas des plus enthousiaste !
Ma grosse interrogation est de savoir si un jour je pourrais espérer arrêter ce traitement.
Depuis peu, devant la persistance des douleurs, mon généraliste veut rajouter du Tégrétol, et là on n'est pas d'accord, je ne le supporte pas du tout.
Pour rassurer les personnes qui ont peur de commencer le Lyrica, je résumerai en disant qu'il faut être très patient et prendre le temps de l'instaurer, ralentir le rythme si besoin. Question concentration, j'ai pu reprendre le travail et il n'est pas de tout repos puis que je travail dans le domaine paramédical et suis responsable de la bonne marche d'unité de soin, gérant 35 soignants, les patients et leurs familles. A côté de cela, je fait des formations (c'est moi qui forme les autres, donc beaucoup de travail et de stress). Mais j'ai pris le temps et n'ai pas hésité à rediminuer la dose pour reprendre la progression après.
Question douleurs, je dirais que le Lyrica a divisé par 2 mes douleurs !
Bon courage à toutes et tous.

Portrait de sev68
J'aime 0

Je suis sous lyrica 25 mg depuis 1 mois a raison de 2 par jour,pour suspiscion de nevralgie du V ou du IX.Je ne sens aucune amélioration et depuis la semaine dernière j'ai des phases de déprime.J'espere trouver un médoc miracle

Portrait de annieduvar
J'aime 0

Il faut que vous persistiez dans ce traitement. D'abord, il est un peu long à faire effet (3 semaines au moins) et ensuite il est peut-être nécessaire dans votre cas d'augmenter (très très progressivement) le dosage pour parvenir à la dose efficace. Parmi mes patients (eh oui, je suis des deux côtés de la barrière !), je n'ai pas vu de personnes chez qui cela ne marchait pas quelque soit la dose. Et quand j'étais en rééducation, j'ai tout type de pathologie et les patients traités par Lyrica me disait tous la même chose : il est difficile à supporter lors de l'instauration puis cela passe,et ils avaient des dosages efficaces très variables (25 X 2 pour des atteintes très importantes et 300 X 2 pour des pathologies à priori moins importantes). Le dosage efficace est vraiment une question individuelle, je dirais même, sans rapport apparant avec le degré d'atteinte.
Bon courage et persistez !

Portrait de fanfou29
J'aime 0

Bonjour,
je prends le lyrica depuis sonarrivée sur le marché en France soit depuis plus de 2 ans à raison de 100 mg le matin et le midi
Jusqu' à présent, il dimimuait mes paresthésies.

Et là, aujourd'hui, mon corps overdose peut-être à force mais j'ai les effets secondaires suivants :
sensation d'ivresse
tremblements
bouche sèche
difficulté à parler
troubles de la marche
vertiges
et état confusionnel !

Me sentant pas bien du tout, j'ai l'impression que ma tête va éclater que je suis dans la 4ème dimension, j'ai appelé mon médecin qui m'a dit de le stopper net !

Je ne me sens pas bien du tout ... et en plus j'ai une grosse crise.

Journée de M....!

Fanfou alias Clara de http://fibromaman.blogspot.com/

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir,

Et maintenant Cimbalta* qui fait sa triomphante arrivée !!!!! Même foutaise thérapeutique pour moi ( et je précise pour moi ) => douleurs neurologiques périphériques diabétiques, ceci est l'indication...

No comment pour les deux ( Lyrica* pris pendant 2 ans et demi !!!!! 150 le matin et 300 le soir )

***************************************

Bon courage fanfou, pensées sincères surtout aujourd'hui pendant la crise et désolée voire navrée que la science peine à avancer dans ce domaine...

Portrait de Sophia60
J'aime 0

Bonsoir,

Ce soir, après une énième journée de douleurs cervico brachiales avec fortes migraines (cela dure depuis le 10 janvier ...) J'ai décidé de tout arrêter ! et surtout deux médicaments, lyrica et cymbalta !!
Je vais vous dire pourquoi. Je viens de relire tout mon "passif" de traitement, et comme je tiens un journal (sous le conseil de mon osthéo) j'ai remarqué ceci.
Les céphalées ont commencé déjà à la première prise du lyrica, mais le médecin mettait la cause sur l"ixprim.
L'ixprim me faisant dormir toute la journée, je l'ai diminué pour n'en prendre qu'un ou deux le soir pour justement mieux dormir.
Ensuite, viens le fameux cymbalta début décembre avec augmentation du lyrica. effets secondaires du cymbalta : impatiences des membres et coup de couteaux dans les bras, omoplates ...
Durant les vacances scolaires, j'ai pris le cymbalta 1 fois sur 2 (un jour sur deux), des douleurs dans les bras toujours et aux cervicales mais cela allait.
Et depuis le 6 janvier, encore augmentation du lyrica par le médecin et prise constante du cymbalta avec un stress et la rentrée scolaire : résultat, je souffre depuis le 10 janvier.
Depuis vendredi dernier, Mon doc m'a encore augmenté le lyrica .... horreur !!! même la nuit, j'ai très mal avec les pires migraines ...

Donc j'en conclue que les deux mélangés ne font pas bon ménage et comme je suis de plus en plus persuadée de ne pas souffrir de fibromyalgie (en vous lisant tous et toutes) que je pense qu'il est temps que j'arrête tout ça.
Je vais me contenter de mes antalgiques en attendant de voir un énième rhumato vendredi.
Je mets ce post aussi sur la discussion que j'avais ouverte ("conseil sur un diagnostic, merci") pour mon suivi perso de "mon dossier" si cela ne dérange pas nos modérateurs préférés :)
Cordialement
Sophia

Portrait de Sophia60
J'aime 0

Bonsoir,
Suite à l'arrêt de cymbalta et lyrica, les migraines ont disparus et je n'ai plus de douleurs ou spasmes musculaires !!!!
Ne pas mélanger les deux, surtout pas , c'est mon conseil perso et pas que le mien en lisant les autres discussions (mon rhumato m'a féliciter sur ce choix)
Les douleurs articulaires sont toujours là, j'attends le compte rendu des chefs de services en rhumatologie pour voir où je vais :)
Bien à vous
Sophia

Portrait de eljeune
J'aime 0

moi je prends du lyrica depuis 1 mois et n'ai rien remarqué de particulier à part des douleurs musculaires mais peut-être coincidence

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir,

Aucune coïncidence, le Lyrica*, même s'il a une visée anti-douleur, peut être générateur de myalgies...

Portrait de pasquiermarych
J'aime 0

Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce site, j'ai une fibromyalgie depuis 2003, et d'iagnostiqué par plusieurs rhumatologues, j'ai pris Ixprim, Zamudol, Rivotryl, Cymbalta 2 fois 6Og, je ne l'ai pas suporté car car contre je n'avais presque plus de douleur, et depuis le 02/02/09, j'ai demandé à mon médecin traitant d'essayer le Lyrica car j'étais trop mal, j'ai commencé tout doucement un par jour de 5Og, et aujourdh'ui je prens un le matin de 50g et un le soir, j'ai moins de douleur surtout le matin c'est super, normalement je dois en prendre 3 par jour, mais je ne sais pas si je vais le faire car je travaille de 9 à 14h et j'ai peur que cela m'endorme ! merci de me repondre

Mary ch

Portrait de mathy233
J'aime 0

Bonjour,
Je viens de m'inscrire sur le site. J'ai aujourd'hui 71 ans et je suis atteinte de fibromyalgie depuis 1982 après une trop longue station assise sur un plan dur. Je n'ai été diagnostiquée, après plusieurs traitements contre la douleur, que depuis 1997 par le Centre Anti-douleurs de ma région. Je ne supporte pas les anti-inflamatoires qui me font saigner. J'ai de plus en plus d'effets secondaires des médicaments. Je ne supporte plus LEXOMYL que je prenais pour m'aider à dormir : le lendemain je reste dans un état léthargique. Je ne supporte ni RIVOTRIL 2,5 mg/ml - ni LYRICA 75 mg qui m'avaient été prescrit par mon généraliste : trop d'effets secondaires.
Depuis longtemps, je prends CLARADOL 2 matin et midi, DIANTALVIC 2 le soir, ce qui me permet de "tenir le coup" sans plus. J'aimerais être vraiment soulagée de la fibro.
La prise de PLAVIX 75 mg pour une autre pathologie, a déclenché des diarrhées insupportables, des "coups de poing" à la poitrine avec palpitations et a augmenté mes douleurs et la sensation de courant électrique dans les jambes des démangeaisons et les difficultés à m'endormir à cause de ces problèmes.
Il a été remplacé par PRAXILENE 200 mg
Je prends aussi GABAPENTINE Winthrop 300 mg
ATENOLOL 50 mg pour mon hypertension.
J'ai toujours la diarrhée les mêmes symptômes désagréables, sauf les vertiges. Je ne sais que faire.
Merci de me conseiller.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les anti-inflammatoires sont inutiles en cas de fibromyalgie puisque la maladie n'est pas inflammatoire.

Donc déjà vous pouvez soulager des effets secondaires en évitant ces médicaments.

Vous auriez plus d'améliorations en prenant de la vitamine B6 déjà associée à du magnésium.

Faites vérifier votre thyroïde.
Ensuite un antalgique tramadol associé à du paracétamol.

Portrait de pasquiermarych
J'aime 0

Bonsoir,

Je trouve depuis lundi que je prenfs du Lyrica 5Og un matin et soir je suis mieux, je dors mieux, j'ai beaucoup moins de douleurs le matin, dans la journée c'est supportable, et c'est vrai pour répondre, à une internaute par rapport au Tamadol, ca marche sur la douleur biensur mais moi je ne supporte pas l'Ixprim et le Zamudol ' problemes de constipation et ce qu'il va avec ...), j'avais une douleur en plus !!!

Je continue le Lyrica et je ne prenfs de Rivotryl le soir 9g.

A trés bientot

Mary ch

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

L'ixprim n'entraine pas de constipation.
Et ce médicament est une association des deux.

Essayez plutôt de prendre du tramadol seul et un paracétamol à part.
Ainsi vous pouvez régler le dosage de chacun.

Et j'espère que le Ixprim et le Zamudol n'ont pas été prit en même temps ?!!! Sans quoi un peu normal de ne pas les supporter.
Cela dit il peut arriver des effets secondaire en début de traitement qui s'estompent par la suite et assez rapidement.
Mieux vaut dans ce sens d'ailleurs car moi j'ai fait le contraire. J'ai très bien supporter le tramdol même à fort dosage au début, et au bout de près de 2 ans, j'ai eu plusieurs symptômes des effets secondaires. J'ai diminué le dosage et au lieu de 200 mg matin et soir, je prend juste 50 mg le matin et 100 mg LP le soir associé avec 2 à 3 gr de paractémol en fonction des besoins. Cela ne stoppe pas totalement les douleurs certes mais cela me permet de les calmer à au moins 80%. Ce qui n'est déjà pas mal et puis surtout je n'ai pas d'effet secondaire désagréable.

Espérons qu'avec le Lyrica, l'amélioration continue pour vous sans que vous ayez à augmenter le dosage jusqu'à son maximum. Car ensuite c'est trop tard. Les douleurs reviennent et en plus vous avez un traitement auquel vous aurez une addiction.
A chacune de trouver SON traitement et de surtout l'adapter à soi.

Portrait de mathy233
J'aime 0

Bonjour,
J'ai pris du Magnésium associé à la vitamine B 6 ! Sans succès ! Et j'ai été opérée d'un nodule de 2 cm de la Thyroïde. Depuis , je ne prends plus de Lévothyrox.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Le magnésium et vitamine B6 doivent être prit en continu. C'est sur le moyen terme qu'ils sont efficaces.

Opérée de la thyroïde et vous arrêtez le traitement ??????
Et vous avez des symptômes tels que ceux que vous citez ?????
Comme vous dites :

Quote:
je ne prends plus de Lévothyrox

cela implique que vous en avez prit. Quel dosage ?
Pourquoi avoir arrêté ?
Quels sont les derniers résultats pour la thyroïde ?
Avec les normes du labo surtout.

Il ne faut pas s'étonner d'avoir de tels symptômes si la thyroïde n'est plus entière et qu'il n'y a pas de traitement pour l'aider et surtout aider l'organisme.
Donc en priorité contrôler le bilan sanguin pour la thyroïde, reprendre un traitement, l'adapter à vous autrement dit à vos symptômes et à vos résultats et ensuite vous verrez qu'en fait de fibromyalgie vous vous sentirez bien mieux rien qu'avec le traitement thyroïdien.

Portrait de pandragon 83
J'aime 0

bonjour

j'ai 54 ans et j'ai été opéré de L5 sur S1.

les douleurs ont persisté après aussi j'ai pris de la morphine à dose de + en + fortes.

aujourd'huis, j'ai changé de traitement, je prends du Lyrica.
une gélule dosée à 150 mg quand je sais que je vais rester longtemps en voiture ou que je vais avoir plus mal au dos suite à une action choisie.

ce médicament me soulage complètement dans ce contexte.
pas d'acoutumance car pas de prises régulières.

de temps en temps, je change et je prends de la morphine.

même résultat.
soulagement et pas d'acoutumance.

je vous espère à tous du soulagement

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir pandragon,

Effectivement, dans ces conditions de prise, vous ne pouvez avoir les effets indésirables de cette molécule ( prise de poids, accoutumance, somnolence etc, etc...). Je ne critique en aucune manière votre prise, je veux simplement mettre en garde les patients qui prendraient cette molécule comme la solution miracle.

A la longue, ce ne serait pas le même discours.

Lyrica* donne l'impression de soulager, n'avez-vous pas l'impression d'être dans le brouillard, déconnecté du monde environnant ? Peut-être pas en dose unique, remarquez.

Merci de votre intervention, et l'espérance de soulagement est pour vous aussi...

Portrait de chesley
J'aime 0

Enfin de compte mon rumatho et raisonnable avec le lyrica, quand je vois les doses que vous prenez. Je n'ai pas à m'inquiéter (les gélulles que je prends sont de 25 mg et j'en ai 2 par jour, en plus je suis passée à une depuis que j'ai lu les contradications).

Pages

Participez au sujet "Lyrica (prégabaline), enquête à son sujet."

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.