Portrait de cadet
J'aime 0

bonjour nouveau sur ce forum je suis utilisateur du lyrica depuis plus un an opéré d'une double hernie dical L4 L5 L5 S1 suite a complication post opératoire une fibrose importante j'ai garder de fréquente douleur lombalgie chronique siatalgie peu soulager a par anti inflamatoire je décider utiliser lyrica sur conseil de mon médecin 50mg 3 fois par jour au départ très bien supporté puis 3 mois plus tard 100mg matin et soir pas de trouble indésirable identifier il me soulage correctement je travaillent normalement peu arrêt de travail je le complète en cas de crise par anti inflamatoire drexin zoltum tétrzépan ect j'ai testé lyrica satisfait a ce jour du produit a suivre

Portrait de nat15
J'aime 0

bonjour docteur,
Je vous apporte mon témoignage pour l'utilisation du LYRICA: diagnotiquée fibromyalgique en mars dernier je prends depuis cette date du LYRICA au dosage 75 mg et je le tolère trés trés bien les seuls effets secondaires pour moi se situent au niveau mémoire avec quelques oublis de RDV ou d'erreur d'horaires. Ce qui est bien minime aux vues des bénéfices que j'en retire:
- mes douleurs de type decharges electriques dans les jambes qui me clouaient au lit ont quasiment disparues
- mes migraines liées à la fibromyalgie ont elles aussi beaucoup régréssé
- au niveau de mes raideurs matinales et fourmillements l'amélioration n'est pas nette
- au niveau des douleurs autres ( lombalgie, douleurs à la marche et à l'effort) je suis passée de 8-9 sur 10 à 2-3 les bons jours et 5-6 les mauvais.
Je dois vous signaler que chez moi le LYRICA a été associé à tout un traitement:
- PROPOFAN ET IXPRIM à raison de 4 et 3 comp./j
- BREXIN 1 gel/j en cas de douleurs fortes(sup à 5) pdt 10j
- LEVOCARNIL 1 flacon matin et soir pour la fatigue
- PRAXINOR 1 comp le matin ( je fais des malaises suite à une tension à 8)
- MAGNE B6 4 comp/j toujours pour la tension
- EUPHYTOSE 2 comp le soir pour les troubles du sommeil.

Je vous précise aussi que j'ai 31 ans et que je situe le debut de ma maladie en 2003 suite au décès de ma mère. Aprés tout un parcours ponctué d'examens divers et variés toujours normaux c'est dans un centre anti-douleur que j'ai enfin été diagnostiquée et prise en charge.
J'espère que mon témoignage pourra servir à quelqu'un.

Portrait de coco m
J'aime 0

bonsoir malheureusement je crois qu'ils n'ont rien a nous proposer de miraculeux moi, j'essaie de me soigner au mieux avec des medicaments homeo et du paracetamol et de l'ostheopathie et de la mesotherapie ceci dit rien n"est facile et en ce moment je ne suis pas tres en forme ........ça va passer..................................je garde toujours espoir!.........

Portrait de gelase
J'aime 0

Sous Lyrica depuis 4 mois,à75 puis 100 puis 150,j'ai constaté une nette amélioration de la colite chronique à tendance diarrhéique,dont je souffrais depuis très longtemps;l'effet recherché n'était pas celui-là...L'action sur les douleurs cervicales et les céphalées est sensible mais incomplète;le sommeil est amélioré et l'amaigrissement (perte de 6 kgs)enrayé.
L'effet le plus bénéfique pour moi est la quasi guérison de la colite,effet que je n'ai vu signalé nulle part à ma connaissance...

Portrait de Lauriane2001
J'aime 0

Bonsoir ,
J'ai commencé le Lyrica en 2006 en complément d'anti douleu et d'anti inflammatoire ( pour mon dos) : les effets sont assez rapides pour la douleur mais malheureusement à court therme il a fallu augmenter 50 , 75 , 100 puis 150 mg par prise deux fois par jour.
Aujourd'hui les douleurs sont trés fortes.
Pour les effets secondaires : perte d'appétit , nausées , vomissements , quelques vertiges ( trés rare suivant fatigue et appétit alors cause ?!) , perte de la libido ( c'est difficile d'en parler à 31 ans...)
Bonne soirée à toutes et tous
Caroline

Portrait de katty
J'aime 0

bonsoir
j habite en belgique je souffre de fibromyalgie depuis 1an et demi suivie par une rhumatologue qui a décelé la fibro, je prend cybalta anti depresseur redomex 5 gouttes de rivotryl lyrica 150 le matin, 10gouttes de rivotryl lyrica 150 redomex le soir, je met un patch de durogesix 50mgr que je change tout les 3 jours avant le lyrica (celà fait trois mois que je le prends). je devais prendre 4 à 5 fois par jours 40 gouttes de valtran tellement je souffrais. Depuis le lyrica, j ai pu diminuer à 1 ou 2 fois par jour sans pouvoir faire mon menage ou alors je dois monter dans les doses et bien sur j ai du arreter mon activité professionnelle (je suis aide soignante), quand aux effets secondaires tres constipee toujours tres fatiguee mais ça depuis tjs. Je doit dire que depuis le lyrica moins de crampes nocturnes, certains matin je suis moins raide cela depend de mes activites de la veille. J espere qu un jour on pourra etre soulagee completement j aimerais tellement reprendre mon activite professionnelle.
bonne nuit a tous

Portrait de lavosgienne6
J'aime 0

bonjour,
je ne suis pas fibro mais SED (syndrome d'ehlers danslos) de type hypermobile. Tout comme pour la fibro la douleur est une donnée d'entrée de la maladie non négligeable. Perso, je ne prend pas de traitement de fond de la douleur, rassurez vous je ne suis pas masochiste, c'est juste que cette derniere me permet d'avoir une perception de mon corps dans l'espace.
Par contre je sais que le Lyrica est aussi "facilement" donné en centre antidouleur aux SED (les protocoles anti douleurs sed sont les memes que les fibro à peu de chose pret). Du coup je connais 2 expériences SED de cette molécule, une malheureuse qui a eu pas mal d'effets secondaires accompagnés d'une confortable prise de poids, elle regrette cela car le soulagement de la douleur était non négligeable. Pour la deuxième personne pas d'effets secondaires notables hormis 2 ou 3 jours vaseuse à chaque pallier d'augmentation du traitement et bonne prise en charge de la douleur à 300mg jour en le couplant a de petites doses d'opiacé.
Voilà ce que je sais du Lyrica utilisé autrement qu'en antiepileptique, mais contre une douleur chronique.

Portrait de nathalie67
J'aime 0

j'ai pris du lyrica de aout2007 a janvier 2008.
au debut j'ai eu une très nette amelioration de mes douleurs, mais peu a peu j'ai developpé des paresthesies dans les membres superieurs , celles ci etaient si fortes que le medecin a proposé de sevrer delicatement le lyrica.Ce que nous avons fait en 2 mois.A l'arrêt du traitement mi fevrier, j'ai developpé des acouphènes qui ne me quittent plus.J'ai aussi conservé une douleur atroce dans le coude droit que 8 semaines de kiné n'ont pas soulagées.Je passe un EMG jeudi car la radio n'a rien démontré.
Voila, je tenais a vous partager mon experience.
amitié
Nathalie

Portrait de Sur le vif
J'aime 0

Bonjour docteur, sa fait 6 mois que j'ai eu mon accident de travail(écrasement du pied par plus de 1500 lbs) et mon médecin m'a prescrit du lyrica 75mg 3 fois par jour au besoin.Je sais pas si c'est normale mais seulement après 15 jour de prise de ce médicament j'ai eu des symptome gripale et une augmentation de douleur.

Devraige arreter de prendre ce médicament ?
Merci

Portrait de lulu80
J'aime 0

bonjour, je me permets de venir vous parler , 3 médecins généralistes sont d'accord pour dire que je souffre de fibromylgie. j'ai rdv dans un centre pour la douleur le 24 juillet , pas de place avant! je souffre énormément , très souvent à 10 , ça descend quelques fois à 8.

j'ai subi une arthrodèse l'année dernière et j'avais un rétrécissement du canal lombaire: je pensais que toutes mes douleurs venaient de là!!

hé bien non, mais je pense que ça date de bien plus longtemps que ça ,mais mon médecin s'est occupée de moi pendant 33 ans , je pense qu'il pensait bien me connaitre!

je prends 2 lyrica 75 le matin et 3 le soir. 1 séroplex 20 le matin 3 alprazolam par jour et 4 dafalgan 1g jour . mais j'en ai essayé tant d'autres et je souffre toujours le martyre. j'ai cru à un moment que j'étais folle.

il est difficile de se faire comprendre par l'entourage !

hier , j'ai failli choisir la solution de facilité , le suicide , à la dernière minute j'ai fait appel à une amie , mais je ne pense pas y arriver à chaque fois.

merci de m'avoir lue

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Pour calmer les douleurs, il faut une association de Tramadol et de paracétamol. Recommandation dans le rapport de l'académie de médecine de janvier 2007.

Associés à du magnésium et la vitamine B6 utiles aux muscles. Et en plus pas d'effets secondaires.

Portrait de Nicoline
J'aime 0

n recherche car je souffre de douleurs hémicorps gauche avec sensation de brulure constante depuis plus de 15ans (j'ai 66 ans.Ces douleurs sont soulagées par le lyrica que je prends depuis 15 mois maintenent. De plus depuis 1982 j'ai vu ma force musculaire décroitre avec sensation d'engourdissement puis raideur dans les muscles. Les IRM du cerveau sont modifiées (1ère il y a 4 ans) Le lyrica me soulage pour la douleur neurologique mais pas pour le problème musculaire;Les neurologues de la Salpetrière n'y comprennent pas grand chose.Je suis donc en psychothérapie depuis 2 ans. Et les douleur musculaires ainsi que la fatigue évoluent doucement. Le périmètre de marche s'amenuise. Que faire ?

Portrait de venezia
J'aime 0

Bonsoir docteur, j'ai commencé le Lyrica il y a 2 jours pour le moment ça me soulage un peu mais en lisant la notice c'est vrai que les effets secondaires font peur, on verra. Je dois prendre le traitement pendant 1 mois et je retourne voir mon médecin traitant peut être un peu avant.

Portrait de patregue
J'aime 0

Bonjour.
J'ai eu du Lyrica il y a deux mois, mais pour d'autres symptômes que la fibromyalgie.
J'en prenais 75mg trois fois par jour.
Ne voyant aucune amélioration( j'ai recherché sur le Net, il parait qu'on doit avoir un résultat au bout de huit jours ) j'ai arrêté le traitement au bout de 15 jours.
10 heures plus tard, j'ai commencé à être malade: vertiges et maux de ventre.
Cela a duré cinq jours.
Je ne suis pas prêt d'en reprendre !

Portrait de karine58
J'aime 0

je suis fibromyalgique depuis 1989 avec une aggravation de la situation depuis trois ans j'ai essayé lyrica c'est la misère les effets indésirables sont pire que le mal et c'est peu dire 1gr defféralgent codéiné soulage mais ce n'est pas mirobolant de plus mon médecin ronchonne par rapport a la dépendance mais je m'en fou je veux faire baisser la douleure c'est trop lourd et fatiguant et comme il n'a rien a me proposer alors que faire nous avons une famille nous sommes cinq alors il faut essayer de vivre le plus potablement possible surtout a 41 ans nous ne sommes pas fou mais douloureux ce qui devient vite usant mème avec toute la volonté du monde merci a tous pour vos témoignages karine 58

Portrait de izakado
J'aime 0

Bonjour Docteur et les personnes intéressées,
Voila je suis sous Lyrica 300mg x 2, et ce depuis fevrier 2007, j'ai commencé avec 75mg et puis progressivement jusqu'à 600mg par jour
Je vais un peu mieux depuis environ mars 2008, c'est vrai que les effets secondaires sont important ( vertiges, perte de mémoire, perte de repert dans le temps, confusion etc...
Je suis femme d'artisan et j'ai quelques difficultées de concentration, moins vigilante etc...
Ce que m'apporte Lyrica, je suis moins speed qu'avant, je ne pense plus qu'à une seule chose à la fois, et j'apprends à gérer mes douleurs différament, je suis beaucoup moins préoccupée par des détails sans importance(trés à cheval sur les principes, maniaque (toc), cartésienne etc... et ce depuis 3 mois, je pense donc que Lyrica est un traitement qui demande du temps, de la patience (ce qui n'était pas ma tasse de thé), je tiens à signaler que je prends seulement du Lyrica.
Voilà mon témoignage en ce qui concerne le Lyrica, alors les personnes qui prennent ce médicament doivent patienter.
Ps mon éosinophile est a 845/mm3 05/05/2008 alors qu'en février 2008
656/mm3, dois-je m'inquittée ?
merci de votre réponse!

Portrait de nonol
J'aime 0

Bonjour Isakado !
Ta description montre bien que Lyrica n'a aucune influence sur les symptomes principaux. Si depuis mars '08 tu n'as pas vu de résultat, tu n'en verra jamais jte rassure.
Lyrica agit sur les neurotransmetteurs GABA... et ceci ne parait être la solution.

J'ai testé beaucoup de molécules, et la solution semble être la stimulation de la dopamine => voir lien :
http://www.vulgaris-medical.com/forum/s15462-dopamine-solution-sfc.html
bon courage

Portrait de izakado
J'aime 0

Bonjour Nonol et autres
Non je disais que j'avais une legere amélioration depuis mars, mais les effets secondaires sont tellement plus important que le Benéfice apporté, j'ai envie d'arreter le traitement, mais il parait qu'il faut arreter progressivement, alors que le médecin du centre anti douleur me conjure de continuer je ne sait pas trop quoi faire, car en plus des sympômes décrits, j'ai pris 16 kgs en 8mois, je suis pas complexée mais c'est les consequences de la prise de poids qui m'inquiete ( mal aux genoux, difficultées à respirer et je dois changer ma garde robe :-)

Je veux arreter , que mon conseille-tu?
merci et bon courage à tous
iza

Portrait de FANCHON 22
J'aime 0

Bonjour, je suis nouvelle et j'étais très interessée par cette discution, mais je vois qu'il n'y a eu personne depuis le mois de juin, cette enquete est-elle terminée ?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Non si c'était le cas, la discussion serait fermée à la rédaction de message.

Les nouveaux témoignages sont donc toujours les bienvenus.

Portrait de polyradiculonevrite
J'aime 0

je consomme le lyrica pour me soulager je prends 2 capsule d huile d
huile d onagre à chaque prise
mes douleurs sources de chaleurs dans le mollet droit
ont disparues alors que je les avaient depuis deux ans
en souffrant d une polyradiculonevrite chronique

je cherche un groupe de parole sur ce sujet

Merci aussi de me dire si le lyrica dans le temps à des
effets secondaires je l ai depuis mai

Portrait de joce-41
J'aime 0

bonjour

je recherchais également des personnes qui prenaient de lyrica ,pour savoir si elles ressentaient les désagréments.Moi ça fait 1an et demi que je prends deux gélules de lyrica ,principalement le soir car dans la journée c'est impossible de travailler avec.
Ce médicament m'a été prescrit pour des douleurs provoquées par le nerf pudendale dans le petit bassin; ces douleurs était insupportables, sensation de brûlure et coup d'aiguilles,je ne dormais plus et je ne tenais plus assise.
dès le début du traitement j'ai ressenti une diminution de la douleur ,bien que tout n'est pas parfais c'est énormément atténué.
je dors mieux et ça me brule moins ;bref les douleurs sont enfin supportables.
Mais le début du traitement était difficile car je devais prendre deux gélules de 50mg matin et soir ,mais ça m'étourdissais aussitôt et j'avais l'impression d'être saoul, je ne pouvais pas prendre ma voiture ni travailler correctement sur la machine au travail.
Comme je travaille en 2//8 la semaine du matin je n'en prenais pas j'attendais d'arriver à la maison .
mais je n'ai pas pu continuer comme cela ,car ça n'allait pas dans la journée ,maintenant je les prends que le soir avant de me coucher.
Mais depuis 1an et demi que je prends de lyrica ,je me sent très fatiguée j'ai l'impression d'avoir la tête vidée et dans le brouillard constament et je ne suis plus la même au travail j'ai beaucoup de mal à me concentrer et j'ai peur de faire une erreur .
J'aimerai bien l'arrêter et j'ai espoir que l'opération pour libérer le nerf se fasse et que je sois soulagée autrement que ces gélules qui nous mines la vie mais qui élasse je le reconnais soulage bien.
Voila ce que j'avais à dire sur ces gélules de lyrica.

Portrait de Zhaeva
J'aime 0

Bonjour à tous!

Moi je suis en phase de diagnostic de fibro mais j'en presente tous les symptomes...bref c'est compliqué mais ceci étant je prenais du lyrica depuis début juin.....non seulement je n'ai pas vu de changements niveau douleurs mais plus on me l'augmentais plus j'avais l'impression de souffrir.... sans compter les chabgements de personnalité, je fonctionne à l'envers, ça me rendait hyper speed moi qui suis de nature assez nonchalante....bref j'ai décidé d'arrêter il y a quelques jours suite à surement une des îres crise de douleur que j'ai eu.... bien sûr les douleurs sont toujours là (je prend aussi de l'oxycodone etdu prozac) mais je trouve beaucoup moins vives...pas de sensation de sevrage...et mon entourage me "retrouve"....

En tout cas ravie d'avoir découvert ce forum..... :)

Portrait de patregue
J'aime 0

Bonjour.
Juste mon expérience personnelle.
Mon neuro m'avait prescrit du Lyrica parce que je suis très mal dans mon corps; j'ai l'impression d'être sans arrêt soumis à un courant électrique.
Bref, il me dit de prendre 150mg par jour et d'arrêter au bout de trois semaines si pas d'amélioration.
Ce fut le cas, alors j'ai arrêté d'en prendre en supprimant la prise du soir.
Or, dès le lendemain matin, vertiges épouvantables et maux de ventre.
Cela a duré plus de trois jours.
Pourtant, je n'avais pas pris de fortes doses, et pas longtemps !
Alors, si vous envisagez un jour d'arrêter le Lyrica, faites très attention !!!

Portrait de sev91380
J'aime 0

Bonjour,

Je prends maintenant depuis 2 mois lyrica à dose maximale (300mg x2) ca m'a bien calmé mes nevralgies cervico-thoraco-brachiales.
Aujourd'hui je ne ressens plus les effets de sommenolence mais d'autres effets bien plus genant pour ma vie.
troubles de la memoire immédiate
confusions de pensees et difficultés pour trouver mes mots
dire un mot à la place d'un autre
baisse de libido
prise de poids
accentuation de l'anxiete
Je sors d'un arret maladie de six mois
aujourd'hui je suis prete à reprendre une activité salariale. Seul soucis majeur, tous ces symptomes m'empechent d'honner mes rendez-vous et quand j'y vais ma confusion est tellement importante que je n'arrive pas à m'exprimer avec cohérance et du coup les entretiens d'embauche à l'eau.
En bref je ne vais pas raconter ma vie tout ceci ne sont que des petits exemples de ce que je vis.
en conclusion ce medicament est efficace à long therme mais, pour pouvoir trouver et maintenir un travail il va me falloir dimminuer rapidement pour arreter ce traitement devenu trop lourd au niveau des effets secondaires.
Je tiens à ajouter que le neurontin etait pire lol
J'espere que mon temoignage vous aidera et je vous souhaite à tous et toutes bon courrage.

Pages

Participez au sujet "Lyrica (prégabaline), enquête à son sujet."

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.