Portrait de mary.ctout
J'aime 0

Marcie,
je prends du Lyrica depuis fin mars et je vais vraiment beaucoup mieux, j'arrive presque à avoir une vie normale,
j'ai commencé à 25 mg le soir, et là je suis à 50 mg le matin et 75 mg le soir,
ce qui me fait 125 mg/jour,
Cela fait seulement 3 soirs que je prends 75 au lieu de 50 le soir, et c'est vrai que les après-midi je suis fatiguée, mais je pense que c'est une question d'accoutumance.
Mon médecin voudrait que j'arrive à 150mg par jour, et il a dit que si cela va on en restera à ce dosage.
Voilà, bon courage à toi
amicalement
mary.ctout

Portrait de Marcie
J'aime 0

Merci pour vos réponses encourageantes, ça me rassure je vais continuer le traitement actuel, ce qui me tracassait c'était les vertiges.
Depuis que je prend le Lyrica, je ne prend presque plus d'anti douleurs alors qu'avant j'avais du dolzam et des daffalgans
Marcie

Portrait de mary.ctout
J'aime 0

Marcie,
Peux tu me dire si tu prends 150 mg par jour ou 300 mg au total ?
moi aussi depuis que je prends le lyrica, je ne prends plus d'autres anti-douleurs où vraiment occasionnellement.
avec le lyrica je prends juste le soir 10 gttes de rivotril
merci de ta prochaine réponse
à bientôt et bon courage
mary.ctout

Portrait de Marcie
J'aime 0

Bonsoir mary.ctout,
Je prend 300mg au total, la rhumato m'a dit 1 par jour mais je le prend en 2 x, j'ai peur de ne pas pouvoir conduire si j'ai des vertiges
J'aimerais savoir si quelqu'un le prend en 1 fois, et si c'est le matin ou le soir
Je prend aussi 10 gouttes de Rivotril et un Remergon le soir.
Ma rhumato m'a dit que dans les résultats pour le moment c'était 50/50, apparament j'ai la chance de faire partie du bon groupe
Courage à toi aussi
Marcie

Portrait de toussaint
J'aime 0

bonjour j'ai besoin de savoir si certaines personnes apres l'arret de lyrica avaient une perte d'appétit.car ma maman a perdu 3 kgs en 1 semaine plus rien ne passe et en plus elle déprime énormément.elle prend actuellement de la morphine ,elle est en sevrage mais c'est dur dur beaucoup d'idées elle a peur de ne jamais s'en sortir .merci pour votre aide

Portrait de Marcie
J'aime 0

Bonsoir Toussaint,
Ta maman a pris le lyrica pendant combien de temps? elle n'avait pas de résultat?
Je ne saurais pas te répondre au sujet de l'arrêt du traitement, ça fait 2 mois que je l'ai commençé et il m'aide beaucoup
Ma rhumato dit qu'il donne des résultats 50/50
Dis à ta maman de ne pas baisser les bras, elle trouvera certainement un traitement qui la soulagera
Bon courage
Marcie

Portrait de mésange
J'aime 0

Bonsoir Toussaint,
Moi aussi j'ai dû réduire le lyrica et ce n'était pas facile, les douleurs sont revenues très vite, palpitation, mal être. Avec le lyrica j'ai pris 2 à 3 kg, donc c'est pour cela que ta maman a dû perdre ses kilos. Le sevrage est très très difficile mais le corps s'adapte. Courage ça va aller mieux !

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonsoir

Je vous mets un lien sur le Lyrica, il parle de l'arrêt du traitement qui doit être progressif (à la in de la 1ère page)

http://www.emea.europa.eu/humandocs/PDFs/EPAR/lyrica/084504fr1.pdf

Bonne soirée
Guylaine

Portrait de mary.ctout
J'aime 0

Bonsoir Toussaint
Ta

Portrait de mary.ctout
J'aime 0

Bonsoir Toussaint,
excuses j'ai fait une fausse manoeuvre, je recommence...
ta maman a perdu 3 kgs du fait de l'arrêt du LYRICA ou de la prise de morphine ? moi j'avais perdu beaucoup de poids avec la morphine et j'en étais arrivée à ne plus m'alimenter que par des émulsions médicales et ce durant presque 3 mois. A présent je suis sous lyrica depuis fin mars et j'arrive à avoir une vie presque normale (que je n'avais plus du tout avant) là je ressens à nouveau des brûlures et douleurs mais supportables par rapport à ce que j'ai connu.
cordialement
mary

Portrait de mary.ctout
J'aime 0

bonsoir,
Je voudrais savoir si des personnes âgées de 60 ans et plus sont atteinte de fibro, moi j'ai 58 ans et je constate toujours que les malades sont plus jeunes que moi...
Souvent les médecins disent que je fais partie de la première génération pour cette maladie et j'ai même lu que la maladie s'estompait après 60 ans ?
J'aimerais en avoir la preuve ....
merci de vos réponses
cordialement
mary

Portrait de lina
J'aime 0

bonsoir mary.ctout
j'ai été diagnostiquée fibro.en janvier 2006,suite a une sciatique interminable avec hernie discale en mars 2005.
j'aurais 61 ans en septembre,en ce qui me concerne je dirais ceci:
depuis que j'ai pris conscience et surtout accepter que je ne serais plus aussi active qu'avant,j'arrive a gérer un peu mieux mes douleurs.je vis au ralenti et surtout écoute mon corps(chose que je n'avais jamais fait ,toujours tout faire a fond ,allez jusqu'a l'épuisement).c'est a ce prix que j'arrive a vivoter .je fais en fonction des douleurs,si trop repos,si supportable je m'active mais pas trop car je le paie après.
en résumé je crois que l'acceptation d'ètre devenue différente est un pas de franchi qui aide a mieux supporter les douleurs,ce n'est que mon point de vue.
cordialement

Portrait de mary.ctout
J'aime 0

Bonjour Lina,
Merci pour ta réponse, je partage ton point de vue, moi ausi j'étais hyper active, toujours tout faire jusqu'au bout avant... mais il faut accepter la maladie et vivre avec. Ecouter son corps comme tu dis...
J'ai la chance d'être bien entourée et en plus grâce au lyrica en ce moment je revis, j'arrive à nouveau à conduire, et sortir à nouveau seule dans les magasins, chose que je ne faisais plus depuis des années...
donc un grand changement, même si en ce moment les poussées reviennent, j'aurai au moins eu une acalmie ouf! et plus rien à voir avec les mois que j'ai passés...
Bon courage à toi
cordialement
mary

Portrait de Marcie
J'aime 0

Bonjour à tous,
Mary je suis comme toi je revis depuis la prise du Lyrica mais ces jours ci, peut être à cause du temps je suis de nouveau pas bien
Est ce que quelqu'un prend 300 mg en une seule prise, si oui le matin ou le soir
Cordialement
Marcie

Portrait de mary.ctout
J'aime 0

bonsoir Marcie,
Moi je suis à 50 mg matin et soir de lyrica, et effectivement en ce moment mes douleur sont plus présentes, mais malgré tout je reste à 100 mg/jour, je pense que le temps ne nous aide pas beaucoup ...
Je suis en Moselle et il fait très froid 15° maxi... espérons que le beau temps va revenir...
Mais je te rassure même si j'ai plus de douleurs je continue à vivre presque normalement, tout en écoutant mon corps, sans trop forcer...
Je te souhaite bon courage et espère que le lyrica t'apporte autant de bien être qu'à moi
amicalement
mary

Portrait de isavill
J'aime 0

bonjour, je suis isabelle la maman d'une jeune fille fibromyalgique et je viens donner des nouvelles de ma fille au sujet du lyrica. Je vois que beaucoup ici en sont contente et tant mieux. Pour ma fille , ce medicament a été efficace au tout début avec des effets secondaires assez important: nausées, vertiges engourdissements difficulté à se réveiller le matin. Elle a donc insisté au bout de deux semaines environ il a fallu augmenter les doses car les douleurs revenaient et de plus elle avait des troubles de l'humeur. au bout de 5 mois de traitement, à 125 mg le lyrica ne faisait plus effet sur les douleurs mais elle avait encore les effets secondaires. Donc elle a préféré arrêter car il y avait plus de désagréments que de bénéfices. J'en conclue que le lyrica ne convient pas à tout le monde, ce n'est pas un médicament qui guérit, il joue sur la douleur ce qui est déjà pas mal et pour certains c'est une chance. Pour ma fille ce n'est pas la solution.
bon courage à tous et toute

Portrait de Isa18
J'aime 0

Bonjour à tous,

Je souffre de fibromyalgie depuis des années, diagnostiquée depuis 2005. J'essaie le lyrica depuis environ 2 semaines, 50mg le matin, 50mg le soir.

Rien à signaler pour le moment. Des nausées, des vertiges, une fatigue certes, mais ce sont des symptômes que j'ai souvent (pour la fatigue, c'est constant !). Aucun effet positif à signaler non plus.

D'après ce que je comprends du Lyrica, on peut souffir d'effets secondaires quand on en prend pas assez et quand on en prend trop. Ca me paraît compliqué pour arriver à l'équilibre car certains de effets secondaires sont des symptômes typiques de la fibro alors comment faire la part des choses ? Je suppose que c'est sur la durée que l'on voit quelle quantité nous aide le mieux.

Par ailleurs, y-at-il des gens sur lesquels ça marche plus de 3-4 mois ?

C'est mon 1er message sur ce forum, pour poser ma pierre à l'édifice du Lyrica, en expérant aider d'autres malades comme vos contributions m'aident ! Merci à tous et courage !

Portrait de Constance
J'aime 0

Bonjour Docteur,

J'ai effectivement pris le Lyrica pendant plus de 15 jours (cela fait 3 mois) et je crois que je suis chanceuse car le seul effet secondaire que je remarque c'est la sensation d'étourdissement. Le Lyrica m'a débarrassée des douleurs à 80 % je dirais. J'ai plus d'énergie et je fais de bien meilleures journées.

Je demeure disponible pour vos questions.

Portrait de Isa18
J'aime 0

Savez-vous si le Lyrica peut faire grossir ?

Il est noté dans la notice que l'on peut avoir plus d'appétit. Mais ce médicament peut-il faire grossir (= sans manger plus) ?

Merci !

Portrait de Constance
J'aime 0

Bonjour Isa 18,

En ce qui me concerne, il n'y a pas eu de prise de poids. De plus, comme je suis plus active que jamais, cela risque à long terme de me faire perdre ce que j'avais pris durant les 15 dernière années.

Bon courage !

Portrait de Isa18
J'aime 0

Merci Constance et je bravo pour ton énergie !

Portrait de Omadegrasse
J'aime 0

Bonjour Docteur,
J'ai 67 ans et souffre de fibromyalgie depuis les années 90 ou même avant. Elle a été clairement diagnostiquée en 2000, après un déménagement à Grasse qui m'a usée complètement, lors d'une hospitalisation à Larchet à Nice en rhumatologie. Après un traitement d'environ 2 mois, SEROPRAM et ALVYTIL, plus aucun effet. Le CELEBREX - pendant 2 ans - m'a aidé à retrouver une vie à peu près normale ...
Actuellement, avec une crise (douleurs et manque de sommeil très important), qui dure presque depuis le début de l'année 2007 et qui s'est intensifiée, jour après jour, j'ai pris du LYRICA 75 pendant quelques jours à la fin du mois d'avril. Assommée les 2 premiers jours, (c'est formidable de retrouver le sommeil), les douleurs ont persistées. Le 5 mai, mon médecin traitant m'a prescrit du LYRICA 150 (2 c./j) qui m'a soulagée (douleurs et sommeil) à l'exclusion d'une déchirure dans le creux de l'épaule droite (entre l'épaule et le thorax), qui m'empêche en position allongée de soulever le bras et me fait parfois terriblement souffrir. Je dois passer un électromyogramme, mon médecin pensant à une tendinite ... Pour leur part, les autres douleurs à tous les points de fibro ont presque cessées depuis le 5 mai. Mais ce matin, patatras, après une nuit complète de gros sommeil, toute la fibro s'est réveillée, poignets, doigts, déchirure, bras morts et fourmillements, intérieurs des genous, nuque, etc ... impossible de me lever. Pourtant , je supportais assez bien le LYRICA, malgré quelques étourdissements après la prise du matin. Il faut noter qu'après avoir dormi cet après-midi, je ne sens presque plus les douleurs, y compris celle de l'épaule. Pour être complexe, c'est complexe et comment nous croire ?
Je vous remercie pour vos recherches et votre prise en compte de ce syndrome. Je me tiens à votre entière disposition si vous voulez plus de précisions sur cette prise de LYRICA et vous assure de mes meilleurs sentiments.

Portrait de marie christine
J'aime 0

C'est également mon premier message. j'ai 55 ans , début des douleurs très fortes en mai 2002, mais des crises inexpliquées depuis très longtemps.Diagnostique de fibromyalgie en janvier 2003 . Au centre anti douleur, il ne croyait apparemment pas à la fibro et me disait que c'etait dans ma tête. j'ai pris de l'anafranil jusqu'à la semaine dernière, mais je voulait l'arrêter. Mon médecin qui ne connaissait pas trop la fibro avant mon cas, s'invertit à fond pour en savoir plus et a maintenant d'autres patients fibromyalgiques.
Elle m'a donc prescrit du Liryca 75mg ( un matin et soir) que je prends depuis 3 jours.
j'ai constaté pour l'instant, quelques pertes d'équilibre, des impressions d'ivresse ( non juré je ne bois pas en même temps)et hier dans la journée mes douleurs sont devenues encore plus fortes avec difficultés à marcher.
douleurs dans les fesses , les pieds( dessous) enfon partout, mais il est vrai que j'avais 16 invités et malgré l'aide de tout le monde, beaucoup plus d'activités que les autres jours et vendredi beaucoup de travail en cuisine).
Pour le sommeil pas de changement , je ne dors que 6 à 7 heures avec beaucoup de réveils nocturnes.
Je peux quand même dire que ce matin je me suis sentie moins "douloureuse" que les autres matins et que le dérouillage m'a semblé moins difficile.
A suivre......

Portrait de Omadegrasse
J'aime 0

Bonjour Marie-Christine,
Je crois qu'il faut persévérer et peut-être passer au LYRICA 150 (en parlant avec son médecin bien sûr).
En plus, je pense qu'on ne peut juger le LYRICA que sur une période de plusieurs jours - voire plusieurs semaines - où "on ne dépasse pas ses limites". Et une petite sieste de temps en temps, si on peut, arrange bien les douleurs. Bon courage et amitiés. Oma

Portrait de marie christine
J'aime 0

c'est bien ce que je compte faire, continuer/ mais je viendrai noter ici de semaine en semaine les amémiorations ou inconvénients de ce traitement. c'est important pour l'enquète je crois.Tellement de personnes souffrent dans leur coin ,sans personne pour les croire et pas grand chose pour les soulager.
J'ai oublié de préciser que je suis prise en charge pas ma généraliste, après avoir été adressée par elle à un rhumato spècialisé pour la fibromyalgie pour confirmation du diagnostique

Pages

Participez au sujet "Lyrica (prégabaline), enquête à son sujet."

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Lyrica (prégabaline), enquête à son sujet."

  • ... Un antiépileptique est un médicament utilisé pour traiter l'épilepsie appelée également comitialité ou syndrome ... de plusieurs antiépileptiques est le plus souvent contre-indiquée de manière à empêcher l'accumulation d'effets ... bulleuse. Le valprorate de sodium est prescrit pour traiter l'épilepsie généralisée c'est-à-dire dans sa forme classique ...
  • ... Europa Donna - Forum France Coalition européenne contre le cancer du sein14, rue Corvisart75013 ParisTél : 01 44 30 07 66 ... Eurordis(fédération européenne d'associations pour maladies rares) Hôpital BroussaisPlateforme Maladies raresBât ... web : http://www.handi-capacites.eu Fondation française pour la recherche sur l'épilepsie 9, avenue Percier75008 ParisTél : 01 47 83 ...
  • ... généralement le terme nosocomial est employé pour une maladie contractée lors d'une hospitalisation dont le synonyme est ... et donc de mettre en évidence les antibiotiques actifs contre ces germes. Pour cela les microbes sont mis dans un milieu de culture ...
  • ... Un médicament antigrippal est un médicament employé pour traiter les syndromes grippaux. Un syndrome grippal se caractérise par la ... d'élévation de la température.Les antigrippaux lutte contre les symptômes et non celui de la cause d'un grand nombre d'infections ...
  • ... provoque une diminution de l'irrigation du rein. Ceci a pour but de stimuler la production de rénine qui est une substance qui à son ... à l'intérieur de l'artère rénale et ceci en effectuant contre radiographique. Le gonflement du ballonnet permet l'agrandissement de la ...