Portrait de elisa7
J'aime 0

Bonjour guylaine,
j'ai dû mal m'exprimer.En fait, je refuse tous ces traitements(a part plaquénil et klippal(codéine), car je ne supporte pas de me sentir droguée.J'ai tres mal vécu les hallu sous morphine ou topalgic à l'hopital, et je préfere encore souffrir que de me sentir dans cet état que je trouve très angoissant. C'est pourquoi j'espère que nous aurons un jour un traitament qui, à défaut de nous guérir pourra nous soulager sans nous transformer en zombies..
Bon courage à toi, et à tous,
elisa

Portrait de solange
J'aime 0

bonjour, meilleurs voeux a tous, je suis tombé sur le forum et j ai été interpellé que vous parliez du lyrica, j en prends depuis un certain temps je pense avoir commencé en octobre, je souffrais du mollet gauche qui m empechait de marcher, je suis allée faire des examens EMG, chez le rhumatologue, urgence etc.... je travaille dans un hopital et j ai pu aller consulter plusieurs médecins, j ai fait une irm de la colonne qui a démontrée une hernie discale L4 L5 S1, donc mes douleurs provenaient de cela, deux péridurales thérapeutiques, cure de vitamines B en piqure, toutes sortes d anti inflammatoire, anti douleur, jusqu aux opiacés rien ne faisait de l effet, examen dans une clinique universitaire car la douleur était toujours et bien là, je suis allée voir un médecin de médecine physique qui a son premier examen n était pas du tout d accord avec les protocoles que j avais demandé de lui transmettre pour ne pas recommencer des examens pour rien, j ai refait un EMG négatif la bas, une scintigraphie osseuse, négative et bingo un écho doppler artériel positiif thrombose de l artère iliaque gauche, confirmé par une irm artériel des membres inférieurs, j ai subi une intervention le 7 décembre mise en place d un stent.. Je pensais et revais que cela allait être un mauvais souvenir, mais ce n est pas le cas, j ai toujours des douleurs qui m empechent de vivre normalement, la seule chose positive est le fait que je supporte le contramal, car avant tout ce qui était opiacés faisait augmenter la douleur qui ressemblait a des contractions, je suis toujours sous lyrica, 2X300 mg. anti inflammatoire anti douleur, et j ai toujours mal, que faire??? grande question et peu de réponse........ si j écris ici c est parce que je ne sais plus a quel saint me vouer, alors je regarde sur le net, et j ai trouver un site qui parlait de la maladie de Lyme, cela s appelle tiquatak, peut être des réponses a toutes nos questions, qui sait et je partage avec vous ce que je vous propose de lire, et c est peut être la cause j en sais rien mais je m accroche a tout...........Bonne journée...........Solange

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Solange,

Il y a quelque temps dans ma région, une association avec des médecins ont organisé une discussion autour de la fibromyalgie et un des médecins a parlé effectivement de la maladie de Lyme.
Effectivement après recherche médicale, cette maladie peut provoquer la fibromyalgie mais toutes les fibromyalgies ne découlent pas de la maladie de Lyme. Et la maladie de Lyme ne provoque pas forcément une fibromyalgie (heureusement !).

La 1ère des choses qu'à fait mon médecin traitant lorsque je me plaignais d'une fatigue qui grandissait et qui durait depuis des années, m'a prescrit une prise de sang pour la maladie de Lyme : résultat négatif !
Lors de mes différentes hospitalisations, les médecins me prescrivaient quasiment à chaque prise de sang, une recherche sur cette maladie et résultats toujours négatifs.

La fbromyalgie peut découler de tellement de choses, elle peut se déclarer sans forcément être liée à une autre maladie ou alors peut découler effectivement d'une autre maladie. C'est très complexe.

Avez-vous déjà fait le test de la maladie de Lyme ?

Bonne journée
Guylaine

Portrait de cecile13
J'aime 0

j'ai commencé hier le traitement au lyrica car depuis un mois mes douleurs sont devenues insupportables. Je ne voulais pas prendre le lyrica à cause des effets secondaires mais le rhumato hier a insisté devant mon état alors qu'il y a un mois il ne voulait pas me le prescrire à cause des effers secondaires possibles.
Comme je tolère très mal tous les médicaments, je commence à 25 mg 3 fois par jour. J'ai déjà des problèmes d'élocution et pour trouver mes mots depuis ce matin mais par contre mes douleurs ont enfin diminué et aujourd'hui du coup j'ai fait plein de choses et j'espère que je ne vais pas le payer trop cher après. Je vous tiendrai au courant.
Bon courage à toutes.

Portrait de docteur Richard Martzolff
J'aime 0

Bonjour à tous et merci à Véronique que je vois en consultation (malgré la distance qui nous sépare), pour ses voeux.
Je vous remercie à nouveau de participer à cette enquête sur le Lyrica.
Comme vous pouvez le constater, chacune (bizarrement il n'y a pas beaucoup d'hommes sur ce forum) obtient des résultats différents, voire pas de résultats du tout après absorption de lyrica. Ceci peut faire penser, soi que la molécule (prégabaline) composant le lyrica n'agit pas de la même manière chez chacune d'entre vous au niveau des centres nerveux soit que la physiopathologie c'est-à-dire le mécanisme qui sous-tend l'ensemble de vos symptômes n'est pas la même d'un individu à l'autre...
Il s'agit encore d'une vaste question que les chercheurs en neurologie et en rhumatologie n'ont pas réussi à résoudre pour l'instant.
Pour répondre à l'une de vos questions, sur ce que l'on doit faire si le Lyrica ne marche pas, j'ai lu un livre sur la fibromyalgie qu'une de mes patientes ma prêter, il en existe un nombre important actuellement, et dans lequel une possibilité thérapeutique était avancée. Une des patientes relate son expérience avec la prise de cannabis comme donnant d'excellents résultats sur la douleur en tout cas.
Bien entendu ceci n'est pas un conseil car ce produit, comme vous le savez, est illégal. Néanmoins il semble donner de bons résultats si on le prend le soir tard dans la journée. Dans le cas contraire, c'est-à-dire dans la journée, il risque d'entraîner des effets délétères.

Je fais à mon tour un petit coucou à V. V. St Nazaire-44, patiente extrêmement courageuse, comme vous toutes je le pense, et qui m'apporte, à chaque consultation une preuve supplémentaire de vaillance pour ne pas dire de valeur.
J'espère que cette nouvelle année sera riche en événements qui comblent notre attente à tous, patients ou thérapeutes, en matière de fibromyalgie.

Pour vous donner un peu plus d'espoir je citerai la phrase de Véronique, que je trouve exquise, à propos des progrès qu'elle a obtenu : C'est comme si une nouvelle sève se répandait en moi pour me consolider progressivement de l'intérieur, millimètre par millimètre. »
Bonne année à tous, et continuons à y croire.

Portrait de elisa7
J'aime 0

bonsoir,
apres un week end où je me suis sentie tres fatiguée,
je me suis réveillée hier avec des douleurs épouvantables.Le généraliste m'a dit d'augmenter klippal, de continuer plaquénil et de prendre le lyrica que le spécialiste m'a prescrit.Ce matin, encore+ mal qu'hier, j'ai tel au généraliste qui m'a dit de prendre du solupred, et cela m'a (tres légerement) diminué la douleur.Je vx dire que là j'arrive à ne pas sangloter comme ce matin tellement je souffrais...
J'espere que le liryca va m'aider, d'autant que je ne px prendre du solupred ad vitam eternam!
j'ai déjà, une ostéoporose (le squelette d'une femme de85 ans, m'a dit le radiologue)!
alors ça me fait marrer quand on m'appelle mademoiselle car je fais toute jeune!
mais dedans qu'est ce que je suis vieille!!
jamais mes douleurs n'avaient été aussi intolérables, et là il n'y a pas un muscle qui ne soit touché!l'horreur!
c'est parait il dû au traumatisme physique de l'opération; un mois apres!!
mais quelle cochonnerie nous avons alors!
et aucune aide, peu de gens qui ns comprennent en+!

je vous souhaite a tous bon courage, et bonne nuit(enfin pas trop mauvaise)
bises à tous
elisa

Portrait de docteur Richard Martzolff
J'aime 0

Bonjour. Je n'aime pas trop intervenir sur les décisions thérapeutiques de mes confrères. Néanmoins il est dit clairement que les corticoïdes (cortisone et équivalent) ne sont aucunement efficaces pour traiter la fibromyalgie. C'est la raison pour laquelle il ne faut pas en prendre. À condition qu'il s'agisse d'une fibromyalgie bien entendue. D'où l'intérêt d'un diagnostic de certitude.
D'autant plus que vous présentez déjà, semble-t-il, une ostéoporose avancée.

Portrait de elisa7
J'aime 0

Bonjour docteur,
effectivement, je me pose la question de savoir si oui ou non, c'est une fibromyalgie, car seuls les corticoides me soulagent.Je suis allergique aux anti-inflammatoires, et j'essaie de faire des cures trés courtes de solupred(3, 4 jours) à cause de l'ostéoporose, de+ ce médicament m'empêche de dormir.Mais que voulez vous, rien d'autre ne me soulage. J'ai une maladie auto-immune(non identifiée à ce jour), et je me demande si on ne m'a pas classée fibro un peu trop rapidement.Le spécialiste m'a mise sous plaquénil, a t-il pensé à unePR? maintenant le généraliste est quasiment persuadé que je fais une spondylarthrite ankylosante...Je ne sais+ à quel saint me vouer.Je dois refaire une analyse de sang, et aimerais vous poser une question: combien de temps faut il pour identifier une maladie auto-immune?
Car j'en ai+ qu'assez, je n'ai droit à aucune aide, alors que j'ai3enfants, et que je suis obligée de demander de l'aide pour me vêtir, ou me couper ma viande!! ma fille ainée doit s'occuper du ménage alors qu'elle passe son bac S cette année, cela me culpabilise énormément..
Je voudrais bien savoir de quoi je souffre......
Merci de m'aider à y voir+ clair
elisa

Portrait de cecile13
J'aime 0

je prends le lyrica depuis presque 5 jours et le niveau général de la douleur s'est amélioré (7/10 au lieu de 9.9 / 10) sauf lundi où j'ai beaucoup souffert malgrè le lyrica. Mais je suis toujours obligée de prendre en plus du Di-antalvic par période de 2 jours, suivies de 1 ou 2
jours d'arrêt pour qu'il continue à fonctionner. Je prends en plus aussi imovane le soir mais il est de moins en moins efficace pour m'endormir. Par contre, impossible de m'endormir si je ne le prends pas. L'inconvénient du lyrica pour l'instant, c'est des ballonnements et une très grosse constipation, des vertiges, la vue très troublée, des tâches noires devant les yeux et l'impression d'avoir par moment le cerveau un peu embrouillé. Par contre, depuis que je l'ai commencé vendredi soir, j'ai pu faire plein de classement de papiers, et gérer nos papiers et comptes à la maison alors que je ne le faisais plus depuis 7 ans et cela me rend très heureuse. Je ne sais pas si je vais pouvoir le continuer à cause des effets secondaires.
Docteur, pouvez-vous me dire si je dois me préoccuper de ces tâches que j'ai devant les yeux.
Merci beaucoup de votre collaboration.

Portrait de dalo06
J'aime 0

elisa7 wrote:
Bonjour docteur,
effectivement, je me pose la question de savoir si oui ou non, c'est une fibromyalgie, car seuls les corticoides me soulagent.........

Je dois refaire une analyse de sang, et aimerais vous poser une question: combien de temps faut il pour identifier une maladie auto-immune?
Je voudrais bien savoir de quoi je souffre......

elisa

Elisa,

Est ce que tu as fais déjà, ou dans ta prochaine analyse de sang le dosage de la HLA B27 ? C'est pour le facteur rhumatoïde... pour savoir si tu as du rhumatisme ou pas. Si c'est positif, tu n'as normalement pas de fibromyalgie, mais plutôt qq chose du genre de la polyarthrite. Si c'est négatif, ça ressemble plus à une fibro. Je crois qu'il y a 1 petite partie non remboursée (5 à 8 €)

Et 1 maladie auto-immune se détermine aussi par 1 prise de sang... les résultats ne devraient pas être très longs... mais je ne sais pas à quel spécialiste la demander (médecine interne ?)

HELP DOCTEUR !!!

Elisa,

En tout cas, je te le répète, ne t'inquiète pas, ça passera comme les autres fois, c'est tout à fait normal que tu en ais marre ! Moi je n'ai pas eu de contrecoup de l'hystérectomie 1 mois après, ou peut être un peu plus de fatigue ? Mais peut être que tu en as tout simplement trop fait (en te surestimant) en voyant que tu allais mieux et que l'opération s'était bien passée ?

Lora

Portrait de elisa7
J'aime 0

pas si simple lora,
ma prise de sang montre un taux d'auto-immuns circulants élevés, donc maladie auto-immune débutante(en juillet), et là je dois refaire une analyse que le spécialiste va me prescrire lundi(une tous les 6 mois).
Mais il m'a bien fait comprendre qu'il n'est pas aisé d'identifier une maladie auto-immune, que cela peut prendre des mois, voire des années, et même parfois jamais!!!
de toutes façons, je ne suis pas fibro, puisque les corticoides sont les seuls médicaments à me soulager.
Depuis cet apres midi j'ai un "bleu" à la cuisse, mais il est bizarre.Tout autour, il y a des"points" violacés................
Peut être que cela mettra les médecins sur la piste?
en attandant je reste avec vous, tant que je ne sais pas ds quel casier je vais être "rangée".
Lorsque je le saurais, j'irai sur un forum (s'il en existe), concernant ma maladie mystérieuse.......
Courage et bises à tout le monde
elisa

Portrait de caton
J'aime 0

Bonsoir a tous et particulieremt a Elisa...j'avais quitté ce forum car ça allait mieux et j'avais decidé de prendre des distances par rapport a la maladie...Et puis voilà!! Apres 1 accalmie les douleurs reapparaissent comme au debut au moindre effort et sans effort....Alors le besoin de partager revient...Et j'espere tjs trouver içi 1 solution pour soulager les douleurs et je vois que....Toujours rien ou si peu....Elisa tu t'es fait operée???Comment va tu??....Pour moi j'ai subie 1 hysteroscopie et pas de trace d'endometriose...Tant mieux...C'est la fibro qui provoque ces douleurs terribles lors des regles....Sinon j'ai repris le tabac...Betement....Et je cherche tjs comme vous tous a aller mieux....Entre temps je suis tombée follement amoureuse...C'est genial mais helas celà ne gueri pas et cette saleté de maladie m'empeche de profiter de mon bonheur naissant...Elle me rattrappe tjs lorsque j'ai decidé de la mettre de coté...Suis toujours prete a ecouter vos temoignages et conseils...Pour ma part j'ai arreté tres vite le lyrica car je me sentais "saoule" et les douleurs inchangées....Pourtant j'y ai cru...j'avoue etre comme vous decouragée!!...Merci au docteur Martzolf...De ses etudes...et conseils....Bisous a tous et COURAGE...Car il nous en faut 1 sacrée dose..........Caro

Portrait de elisa7
J'aime 0

caro!!
je suis si contente de te retrouver!!(mais pas que tu ailles mal)
tu as repris le tabac? ne culpabilises pas, tu arrêteras quand tu le sentiras.
oui on m'a retiré l'utérus(truffé d'adénomes) et également des adhérences dans le péritoine. De ce côté tout va mieux.L'opération s'est passeé le 12 décembre, et c'est depuis lundi que les douleurs d'avant multipliées par10sont revenues!!
pas un endroit où je n'ai pas mal.Je fais mes cours en pleurant(j'ai pris du retard, et je ne vx pas perdre mon année).
Moi aussi folle amoureuse(si tu vx, donnes moi ton email, on en parlera;) )
ça aide tout de même moralement, et ça permet de se sentir vivante:)
j'espere qu'on pourra en parler en privé.
Gros bisous ma petite caro, tiens bon
courage à tous!!
elisa

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonsoir Caro et Elisa

Etant célibataire mais espérant que cette année soit la bonne pour rencontrer l'Ame Soeur, j'aimerai quelques conseils. Pour cela je vais créer une nouvelle discussion 'Besoin de conseil pour annoncer la fibro lors d'une rencontre' pour ne pas poluer la discussion sur le Lycra. Je me pose beaucoup de questions sur ce sujet.
Merci d'avance
Bisous à toutes les 2
Guylaine

Portrait de cecile13
J'aime 0

Cher docteur,
je prends le lyrica depuis maintenant 10 jours. J'ai une énergie énorme qui est réapparue, je peux rester assise, faire mes papiers, nettoyer la table avec une éponge, laver une petite vaisselle à la main, ce que je ne pouvais plus faire depuis des années. Je n'ai plus cette fatigue musculaire qui m'obligeait à m'allonger la plupart du temps.
Mes douleurs habituelles (sciatique et cruralgie) ont diminué. Par contre, dés le début, j'ai ressenti une douleur sur le cou à gauche, puis au fil des jours cette douleur a augmenté et pris tout le cou, de plus en plus fort. Mon kiné me dit que j'ai des déplacements au niveau du crane, il m'a fait de l'ostéopathie vendredi mais aujourd'hui la douleur est revenue très forte, alors je ne sais pas si cela peut venir du lyrica (peut-être que j'ai trop d'énergie ?) ou est-ce que le lyrica peut me déclencher quelque chose. Je ne sais pas si je dois l'arrêter ou le diminuer. Pouvez-vous me dire, Docteur, si le lyrica peut causer ce genre de problème et si cela est dangereux, je suis très inquiète.
Merci beaucoup d'avance.

Portrait de dalo06
J'aime 0

Elisa,

J'ai déjà eu les mêmes bleus bizarres que toi, de temps en temps, avec des points violets autour... je ne sais pas ce que c'est, peut être que ça dépend où est le bleu ???

Tiens moi au courant pour ta maladie auto-immune... certains sites disent que la fibromyalgie serait "un terrain d'attente" pour une ou plusieurs autre maladies, souvent auto immunes... as tu fais une biopsie musculaire du deltoïde? Ou quelqu'un d'autre en a t-il déjà fait une ? Mon médecin m'en a vaguement parlé... Y a -il une grosse cicatrice sur le haut du bras ? Est ce que ça aide à un diagnostic fiable ?

Moi, les corticoïdes ne me soulagent pas du tout, ils se contentent de me rendre très agressive, je ne dors plus du tout et j'ai encore mal avec...

Ma période de rémission n'a pas été longue... ça recommence mais moins fortqu'avant quand même... le laroxyl me constipe (10 gouttes le soir) il n'a rendu mon sommeil réparateur que pendant 3 semaines environ (c'est déjà ça !) et pour les douleurs, elle ons diminué au bout de 20 jours d'utilisation (commencé le 1 décembre) pour revenir il y a quelques jours... moins fortes qu'avec ma dernière grosse crise... ça va quand même... je dois passer une coloscopie-gastroscopie avec biopsies un peu partout à cause de grosses douleurs du ventre (digestives je pense) qui reviennent, peut être causées par le Laroxyl ! J'avais passé ma matinée du 24 décembre aux urgences avec presque une occlusion intestinale... cool !

Bisous Elisa et porte toi bien...

Bisous aussi à Guylaine et aux autres !

Lora

Portrait de elisa7
J'aime 0

Bonjour lora,
et tout le monde,
j'ai vu le médecin a bordeaux aujourd'hui, il m'a fait arrêter le lyrica, car inefficace, il pense m'arrêter le plaquénil aussi ds un mois, le solupred il m'a dit qu'il vaut mieux éviter à cause des risques cardiaques...
j'y retourne ds15 jours apres une analyse de sang, j'espere qu'on va trouver ce que j'ai.
Sinon, il m'a parlé de nouveaux médicaments qui allaient arriver d'ici quelques mois.Espoir pour nous tous....
Bisous,
elisa.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Lora,

J'ai créé un discussion sur la constipation + fibro + médicaments.
J'espère que cela pourra apporter quelques solutions car je sais que la constipation est un problème lié à la fibro et aux médicaments que l'on prends.

Elisa,
J'espère que le médecin trouvera enfin ce que tu as, c'est pénible de rester dans le flou, j'y suis restée bien trop longtemps, je date mes problèmes en 1997 et encore à y réfléchir j'ai toujours eu des problèmes d'immunité depuis toute petite (toujours à choper tout ce qui passait par là...) mais diagnostiquée en 2005 car enfin j'ai trouvé un médecin qui croyait vraiment à mes souffrances et autres pblèmes !

Bisous
Guylaine

Portrait de docteur Richard Martzolff
J'aime 0

Bonjour. Je le répète assez souvent, les corticoïdes ne sont pas du tout efficaces pour traiter la fibromyalgie. Ceci est une certitude maintenant. Dans le cas contraire c'est-à-dire s'ils apportent une certaine amélioration c'est qu'il ne s'agit sans doute pas d'une fibromyalgie mais d'une autre maladie de type inflammatoire dont les symptômes sont proches de la fibromyalgie. Je vous conseille de lire le dossier fibromyalgie en première page de l'encyclopédie médicale Vulgaris, plus précisément la partie diagnostic différentiel.

En ce qui concerne la douleur latéro-cervicale c'est-à-dire sur le côté du cou, il est possible d'avancer la chose suivante. Très rapidement on peut dire que les douleurs, dans l'organisme, sont transportées par différents faisceaux nerveux, plus précisément de calibre différent (et donc de vitesses différentes). Ces douleurs arrivent dans des zones du système nerveux (dans la moelle épinière, dans la réticulée, dans le cerveau proprement dit etc.) où elles sont traitées. À ce niveau, la prégabaline c'est-à-dire le lyrica n'agit pas de la même manière selon la zone. Si vous masquez une zone, chez certains patients, un type différent de douleur peut apparaître, douleur qui précédemment, était en quelque sorte à l'état de veille. Bien entendu, des douleurs qui n'existaient pas au préalable sont susceptibles de surgir (douleurs rhumatismales etc.).il s'agit de douleurs qui n'ont rien à voir avec la fibromyalgie parfois. Il ne faut pas oublier que le patient fibromyalgie que peut également souffrir d'autres affections que la fibromyalgie, malheureusement en plus, heureusement parfois seulement.
Pour être un peu plus clair, toutes les douleurs de l'organisme arrivent au niveau du cortex cérébral mais elles ont dû au préalable, être triées par d'autres zones du système nerveux central (thalamus, hypothalamus et autres noyaux de la base). Ceci parce que toutes les douleurs ne proviennent pas de la même région de l'organisme et ne sont pas transportées par les mêmes faisceaux nerveux (différents calibres donc différentes de vitesses). Certaines proviennent des articulations, d'autres des aponévroses, d'autres des viscères (vessie, utérus, intestin pour n'en citer que quelques-uns), d'autres des muscles, d'autres des récepteurs nociceptifs de la peau (récepteurs de la douleur) etc. Le cerveau doit gérer tout ceci, en plus sous l'influence du psychisme et du vécu douloureux de la patiente. C'est toute la difficulté avec la fibromyalgie. C'est la raison pour laquelle il est très difficile parfois de venir à bout des douleurs au cours de cette affection, dans la mesure où, ce que l'on appelle en médecine la physiopathologie nociceptive (si vous préférez les phénomènes douloureux) sont complexes pour ne pas dire très complexe.

Portrait de diamidov
J'aime 0

bonjour j'ai pris du lyrica 3 semaines sa me calmer mes douleurs mais je ne l'ai pas supporter trop d'effet indesirable et je pense que je le prenais a trop forte dose depuis 2 jours je le reprends a petite dose 25mg par jours .a forte dose j'etait encore plus en deppression des idees noires la libido ,constipation,et j'avais des crise de nerf tres forte dejà d'une nature tres nerveuses voilà je suisde perpignan et parler de vous a mon medecin .pour moi ont essaye denouveau dans l'attente d'etre hospitaliser a montpellier car je suis suivi egalement par le prof BLOTTAN si j'ai pu vous apporter de l'aide dans votre recherche .je me tiens a votre disposition et aux autres qui veulent discuter car je suis nouvelle sur le forum.

Portrait de dalo06
J'aime 0

Bienvenue sur le site, Diamidov ! Si tu veux, tu peux inscrire tes coordonnées sur 1 carte des médecins spécialisés ainsi que celles de tes divers médecins, s'ils connaissent la fibromyalgie, cela permettra à des personnes de ta région de pouvoir les trouver... et à toi de rencontrer des personnes qui ont la fibro dans ta région.

Moi je n'ai pas essayé le Lyrica et je n'ose pas, car j'ai toujours tous les effets secondaires de tous les médocs... et pour l'instant le Laroxyl me calme en m'ayant ramené à 1 dose supportable de douleur dont j'ai l'habitude et que j'arrive maintenant à gérer... pour l'instant !

l'adresse exacte de la carte :

mappemonde.net/carte/Medecins-et-Fybromialgie/France.html

Bon dimanche ! Lora

Portrait de diamidov
J'aime 0

bonjour je te remercie pour tous tes renseignements j'aie dejà regarder pour la carte et pour moi le plus proche c'est motpellier
pu tu me dire si sa te gene pas le laroxyl que tu prend c'et quoi car moi aussi avec la petite dose de lyrica je gere mes douleurs mes defois c'et pas evident car chaque jours ne se ressemble .mercie encore
a bientot et toi aussi bon dimanche

Portrait de lina
J'aime 0

bonjour
je me permets de répondre a propos du laroxyl que je prends le soir a raison de 10 gouttes maximun avec 4 gouttes de rivotril.cela fait un peu plus d'un an que j'ai été diagnostiquée fibro par un rhumato.puis par un specialiste de la douleur.je dois dire en ce qui me concerne que ça a beaucoup diminué l'intensité des douleurs,qui sont toujours la mais plus supportables.pour ma part je pense que dès lors que j'ai accepté de ne plus pouvoir vivre comme auparavant cela a été un plus,mais c'est dur de se résigner surtout quand on a toujours été très active et sportive.maintenant je vis au ralenti .je suis plus a l'écoute de mon corps qui me le fait sentir quand j'en fais un peu trop.je stoppe et me repose,ce qui ne m'empèche pas d'aller marcher chaque jour c'est indispensable pour moi ,mème si j'ai mal je veux sortir chaque jour.j'ai si on peut dire la chance d'ètre désormais a la retraite,ce qui fait que j'essaie de gérer au mieux mes journées pour pouvoir sortir.mon médecin généraliste a un moment m'a demandé de diminuer voir arréter de prendre ces gouttes mais ça n'a pas duré longtemps avant que les douleurs reviennent en puissance,alors je les reprends peut ètre y suis je dépendante mais pour moi l'important est que ça me permets de vivre en supportant les douleurs;je prends des antalgiques ponctuellement quand il arrive que j'en ai trop fait physiquement,la fibro me rappelle a l'ordre.
je vous souhaite bon courage car avant de trouver un tratement qui vous soulage un peu c'est le parcours du combattant
ps:le laroxyl est un anti dépresseur qui pris a petites doses permets d'atténuer les douleurs chez certaines personnes ,pour d'autres ça ne fonctionne pas

Portrait de dalo06
J'aime 0

Diamidov,

Effectivement, comme dit très bien Lina, le Laroxyl est 1 anti-dépresseur qui agit à faible dose sur la douleur... par contre mon médecin m'a affirmé qu'il n'entrainait pas de dépendance, c'est ce qui fait que je préfère prendre ça.

La dose normale d'1 cachet de Laroxyl pour la dépression est de 150 mg, alors qu'avec 10 gouttes d'amytriptilline (c'est la molécule) on prend des doses 15 fois inférieures à la normale, pour un effet anti-douleur.

Au début du traitement, j'ai failli laisser tomber souvent : j'avais encore plus mal que d'habitude ! J'avais commencé avec 5 gouttes, puis 6, 7... pour aller jusqu'à 10 maximum. Je n'ai commencé à avoir moins "mal" qu'à 10 gouttes, mon sommeil a été amélioré dès le premier jour mais cela n'a pas duré (en moins d'1 mois il était de nouveau haché, mais je me réveille mieux qu'avant, moins fatiguée). J'ai du attendre environ 20 jours avant que l'action anti-douleur ne commence...

Depuis quelques jours je me pose déjà la question de diminuer pour voir si c'est vraiment la Laroxyl qui agit... depuis 3 jours je n'en prend que 9 gouttes ! et déjà je recommence à souffrir comme avant le Laroxyl ! Comme j'ai été fatiguée dernièrement j'hésite... je me demande si c'est psychologique ! Une seule goutte... et je vais recommencer à prendre mes 10 gouttes... tant pis...

Effet secondaire principal chez moi : la constipation.

J'ai de la chance, moi aussi, je ne travaille plus, ce qui me permet de mieux me gérer, en évitant le stress qui aggrave les douleurs et en privilégiant la chaleur sous toutes ses formes pour les calmer (couverture chauffante, sèche-cheveux, douche chaude ou bain si c'est possible)

Bon courage ! Lora

Pages

Participez au sujet "Lyrica (prégabaline), enquête à son sujet."