Portrait de Guillaume

bonjour,

je me suis fait une luxation du coude en jouant au foot (remise en place aux urgences, pas de fracture). J'avais prévu d'aller au festival de musique du sziget en hongrie, ca tombe qqles jours après qu'on m'enlève le platre (ony va en avion). Il y'aura bcp de monde, de concverts et on dormira 10j sous une tente, pensez-vous que ce serait plus raisonnable d'annuler ? comment est le coude qqles jours après l'enlèvemt du platre ? est-ce grave de retarder le début de la rééducation auprès d'un kiné de 10 bons jours ? je ne sais plus trop quoi faire ms n'importe quelle expérience de luxation du coude peut m'aider ds mon choix (que je dois faire rapidemt si je veux évt revendre mon billet..)
merci bcp
guillaume

Participez au sujet "luxation du coude"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "luxation du coude"

  • Aéorobie se dit des microbes ayant besoin de la présence d’oxygène (contenu dans l’air) pour vivre et se multiplier.

    Le contraire d’aérobie est anaérobie.

  • Maladie infectieuse due à une bactérie aérobie (c’est-à-dire nécessitant de l’oxygène pour vivre) appelée Bacillus anthracis, et qui s'observe le plus souvent chez les animaux herbivores.

    L'homme peut être infecté par inhalation ou ingestion à la suite d'un contact avec des animaux infectés ou des produits d'origine animale contaminés, ou après une piqûre d'insecte.

     

  • Le chimiotactisme est la propriété que possède le protoplasma, appelé également cytoplasme, c’est-à-dire le liquide contenant le noyau cellulaire et les organites cellulaires (l'équivalent des organes dans le corps) et qui permet à la cellule de vivre.

     

  • Anaérobie se dit d'un organisme capable de vivre et de se développer dans un environnement dépourvu d'oxygène.

     

  • Famille de bacilles (bactéries) mis en évidence par la coloration gram- , de nature anaérobie (ne nécessitant pas d'oxygène pour vivre et se reproduire).