Portrait de pierre53

bonjours, je suis un étudiants dans le domaines de la santé et j ai quelques intérogations sur le pourquoi de certains signes et symptomes de l'infarctus du myocarde et j'ai de la difficulté à trouver de la documentation associé à ces sujets qui expliquerait ces liens.

L'irradiation à la machoir et aux membres suppérieur est causé par quoi?

Pourquoi les infarctus du myocarde peuvent causé de la nausé et des vaumissement?

merci

Portrait de M7R3
J'aime 0

Bonjour,

C'est une question de douleur projetée. La douleur projetée est une douleur qui prend naissance dans les viscères mais qui est perçue en périphérie du corps. Ce phénomène s'explique par le fait que les afférents nociceptifs viscéraux empruntent les mêmes voies que les neurofibres nociceptives somatiques. Lors de l'IDM, on peut donc retrouver une douleur qui irradie jusque dans la partie supérieure de la paroie thoracique et sur la face médiane du bras gauche. Comme le coeur et les régions de projection des douleurs du tissu cardiaque sont innervées par les mêmes segments médullaires (T1-T5), les aires somesthésiques du cerveau déduisent que les influx douloureux proviennent de la voie somatique la plus utilisée.
Pour simplifier : imaginez que vous êtes sur une route. Cette route est issue du regroupement de deux autres routes, les routes A et B. Vous ne savez pas d'où viennent les voitures. Vous avez juste appris que 99% du temps, les voitures arrivent de la route A. Si un jour une voiture de la route B passe, il y a de grandes chances pour que vous la considériez, par erreur, comme venant de la route A ! Dans le cas de l'IDM, le cerveau joue le rôle de l'observateur. La route A est la route regroupant les signaux de douleur venant de la poitrine, du bras, de la machoire. La route B est la route qu'emprunte la douleur venant du coeur.

Les nausées et vomissements ne sont pas systématiques lors d'un IDM. Ils sont à relier du malaise, voire de la syncope, que provoque l'état de choc lié à l'infarctus. L'état de choc provoqué par l'infarctus, entraine un malaise vagal, qui à son tour entraine un relachement de tout l'organisme. De ce fait, pour les mêmes raisons qui font qu'une personne inconsciente risque de vomir, une personne victime d'un IDM peut présenter une sensation de nausée ou des vomissements.
Cet effet vagal entraine parfois une hypotension, voire un detresse respiratoire. Le fait de ne pas respirer convenablement participe à la sensation d'oppression ressentie par la victime.

Participez au sujet "Liens physiopathologiques de infarctus du myocarde"