Portrait de isadorah

Bonjour,

Voilà, suite à des symptômes de fatigue, prise de poids, frilosité, constipation, un médecin m'a fait faire des analyses qui montrent :

- une TSH à 3,95 mUI/l (norme 0,27 à 4,20)
- T3L à 2,6 ng/l (norme 2,0 à 4,4)
- T4L à 9,79 ng/l (norme 9,30 à 17)
- Anticorps anti-thyroperoxydase à 55 U/ml (norme inf. à 34)
- Anticorps anti-thyroglobuline

Par ailleurs, une échographie de la thyroïde la montre parfaitement normale.

Au vu des résultats du labo, mon homéopathe m'a mise sous Lévothyrox 25 en me précisant que l'évolution de cette maladie était à terme la destruction de la thyroïde. Il n'a cependant pas évoqué Hashimoto et je me demande si avec des anti-TPO si bas, il peut s'agir de cela ou d'une autre maladie auto-immune (si c'en est bien une...).

Ma généraliste, en apprenant la prescription de son confrère, a hurlé qu'il faisait une grave erreur et que je ne devrais pas prendre le Lévothyrox !

Qui croire ?

Dois-je attendre, avec fatigue et prise de poids, que ma thyroïde soit vraiment épuisée avant de la soulager ? Ou est-ce seulement passager et peut-elle « retrouver la forme » toute seule ?

Et sinon, quels sont les risques à prendre du Lévothyrox à ce stade ?

Je précise que j'ai 52 ans et donc en péri-ménaupose, ce qui peut peut-être expliquer, d'après ma gynéco, la fatigue et prise de poids...

Bref, je suis un peu perdue. Je prends le Lévothyrox 25 depuis maintenant une semaine et je me demande si je dois continuer et dans quoi je m'engage... En même temps, je n'ai pas envie de vivre au quotidien avec fatigue et kilos en trop...

Merci pour vos avis et conseils !

Participez au sujet "Lévothyrox ou pas ?"