Portrait de Globulesusan

Bonjour
Je suis une femme de 48 a s depuis deux ans soit sur trois prelevelements mes neutrophiles sont a 40pour cent soit envirron 3000 et mes lymphocites sont a 53 pour cents soit 4080. ( il y a toujours une etoile acote). Mon medecin dit qu il faut surveiller et c est tout
J ai peur d une llc Dois je insister pour des examens complementaires? Qu en pensez vous?
Merci de vos reponses

Portrait de Globulesusan
J'aime 0

Personne pour me repondre???
Bon reveillon de noel

Portrait de Globulesusan
J'aime 0

Y a t il qquelqun qui pourrait me conseiller? Merci

Portrait de PhilippeA
J'aime 0

Bonjour et bonne année,
Je connais bien cette pathologie, je l'étudie en tant que chercheur et professeur d'Université. Je vous invite à suivre les conseils et recommandation de votre médecin généraliste, voir une hématologue comme le propose Ungern si cela peut vous rassurer. La LLC n'est pas une pathologie gravissime et son évolution est très lente. Pourquoi avez-vous peur d'une LLC? Avez-vous des antécédents familiaux? Elle touche en général les adultes à partir de 50 ans et peut évoluer durant 10 ans sans danger. Elle est liée à une prolifération de lymphocytes B qualifiés de monoclonaux qui envahissent progressivement les organes lymphoïdes provoquant une congestion. En ce qui concerne les traitements, ils sont multiples et très efficaces aujourd'hui, permettant de contrôler la maladie qui présente trois stades, A, B et C. Une trithérapie est utilisée en première ligne (RFC, pour Rituximab, Fludarabine et Cyclophosphamide), beaucoup d'alternatives et il existe un nouveau traitement très efficace qui est l'Ibrutinib. Donc, pas de panique, suivez les conseils de votre médecin et consultez éventuellement un hématologue.

Participez au sujet "Leucemie lymphoide chronique?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.