Portrait de Remy M

Bonjour,
voila je voulais savoir si c'était normal que je fasse des rèves complètement farfelue et destructuré, et si c'était due à la consommation d'anti-dépresseurs et de neuroleptiques ?
d'avance merci ;)
Rémy.

PS: Mon sommeil est très mauvais, est ce normal cela aussi ?

Portrait de Coug@r
J'aime 0

Salut,
je prends moi aussi des a-d et des neuroleptiques et mes reves ne sont pas destructurés.
C'est peut-etre parce que ton esprit est confus actuellement!
La preuve : tu dors mal :)

Portrait de antoine leporier
J'aime 0

Est exact que certains médicaments et en particulier neuroleptique ont tendance à bouleverser les rêves. Leur interprétation est d'ailleurs fausse c'est la raison pour laquelle il ne faut pas compter sur les rêves que l'on fait quand on prend des médicaments de ce type-là pour orienter quelque chose sur le plan psychologique.

donc la meilleure des choses dans ce cas-là est de tenter d'arrêter ces médicaments qui sont particulièrement dangereux et nocifs pour le corps et en particulier pour le système nerveux. Généralement ces médicaments d'autre part non seulement ne facilitent pas l'endormissement mais ils perturbent totalement le sommeil c'est une raison de plus pour les arrêter rapidement mais doucement sinon il y a un effet de manque.

Portrait de Coug@r
J'aime 0

antoine leporier wrote:
Leur interprétation est d'ailleurs fausse c'est la raison pour laquelle il ne faut pas compter sur les rêves que l'on fait quand on prend des médicaments de ce type-là pour orienter quelque chose sur le plan psychologique.

Je prends des neuroleptiques et mes reves sont tres nets et tres signifiants. Merci pour eux.

Quote:
donc la meilleure des choses dans ce cas-là est de tenter d'arrêter ces médicaments qui sont particulièrement dangereux et nocifs pour le corps et en particulier pour le système nerveux. Généralement ces médicaments d'autre part non seulement ne facilitent pas l'endormissement mais ils perturbent totalement le sommeil c'est une raison de plus pour les arrêter rapidement mais doucement sinon il y a un effet de manque.

Ils ne sont pas si nocifs pour le corps! pour ma part ils ne font que changer les effets psychosomatiques de l'anxiété!

Je ne suis pas un fervent supporter des médicaments psychotropes mais ils sont indispensables à ma remise en forme donc ça serait bien d'arreter la panique vis à vis d'eux.

Vous devriez plutot travailler à réduire votre anxiété pathologique et prendre tout simplement des doses moins fortes!!

Portrait de gerdom87
J'aime 0

Je comprends que Coug@r défende ardemment les petites pilules qui font barrage à son anxiété. Il n'en reste pas moins que toute cette chimie est extrêmement nocive pour l'organisme (je crois qu'il n'y a plus lieu de débattre là-dessus désormais), et qu'elle n'a jamais solutionné le moindre problème. Il faut donc les prendre en connaissance de cause, c'est-à-dire en assumant le fait de ne pouvoir faire face à ses problèmes et de laisser les jolies petites pilules faire comme s'ils n'existaient pas ... jusqu'au moment où leur effet "écran" cesse.
En ce qui concerne la question de Remy M, j'aurais tendance à penser que ces pilules lèvent certaines inhibitions, et laissent donc "remonter" des choses profondément enfouies dans notre inconscient.
Ainsi, contrairement à Antoine L., je trouverais intéressant d'analyser le contenu des rêves faits sous neuroleptiques et antidépresseurs, en tenant compte de ce contexte bien évidemment.

Portrait de Coug@r
J'aime 0

gerdom87 wrote:
toute cette chimie est extrêmement nocive pour l'organisme (je crois qu'il n'y a plus lieu de débattre là-dessus désormais), et qu'elle n'a jamais solutionné le moindre problème. Il faut donc les prendre en connaissance de cause, c'est-à-dire en assumant le fait de ne pouvoir faire face à ses problèmes et de laisser les jolies petites pilules faire comme s'ils n'existaient pas ... jusqu'au moment où leur effet "écran" cesse.

Je ne fais pas comme si elles n'existaient pas, au contraire.
Je les utilise pour leur bon côté, c'est à dire de pouvoir vivre avec une dépression et une anxiété pathologique forte.

J'aimerais donc débattre là-dessus, en regardant d'une part 1) les troubles psychologiques et leur effet nocif et d'autre part 2) les troubles engendrés par les psychotropes.

En quoi les anti-dépresseurs ou les neuroleptiques que je prends sont nocifs pour la santé d'apres vous?

Pensez-vous par exemple au Post SSRI Sexual Dysfunction?
Il demeure certes une polémique à ce propos mais m'étant documenté sur ce sujet j'ai constaté qu'il y a très peu de cas recensé après l'arrêt du traitement.
Concernant l'anti-dépresseur que je prends, Ixel, qui n'est pas un SSRI, il y a très peu d'infos le concernant mais il est reconnu pour sa plus faible action sur la sexualité.

Concernant les neuroleptiques, (je prends du Tercian depuis quelques temps), quel est le problème?
On parle de tics nerveux de la langue ou de la bouche mais je n'ai pas ce genre d'effet.

Participez au sujet "les antidepresseurs, neuroleptiques et les rèves"