Portrait de boubou27

j'ai lu que le stress peu jouer sur les douleurs,Quen pensez vous? a force de se prendre des reflexions(tu es tout le tps fatigué par exemple)cela fait parti du stress ou pas?car j'ai des reflexions de ce genre par mon conjoint,ce qui me casse le moral comme meme

Portrait de franca
J'aime 0

je pense que oui le stress nous causse des douleurs c'est très dure de toujours devoir se justifier moi aussi j'entends des reflexion du genre mais tu as tj mal ! !
bon courage
amitié
franca

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Boubou,

Beaucoup de personnes qui ne souffrent pas ont tendance à faire ce genre de remarques, ce qui a le don en général de nous casser psychologiquement et bien sûr que le stress s'installe !

Je suis sous traitement Kétamine, qui faisait effet jusqu'à présent et depuis quelques jours les effets sont nuls, j'ai remarqué que ce soit avec ou sans l'effet de la Kétamine que si un stress s'ajoute, mes douleurs sont plus intenses. Je pense que lorsqu'on stresse tous notre corps se contracte, donc les muscles sont encore plus douloureux.

Il faut absolument que ton compagnon comprenne ce qu'est la fibromyalgie et que le fait d'avoir à longueur de temps des réflexions ne t'aide pas, au contraire ! Cela peut mettre énormément de temps.

Fais-tu partie d'une association ? As-tu des documents sur la fibro ? Fais-lui lire ces documents (imprime ceux de vulgaris, ils sont complets si tu n'en as pas), si tu fais partie d'une association et que vous vous retrouvez de temps en temps, fais-le participer à un groupe ainsi il aura d'autres témoignages et peut-être que cela l'aidera à mieux comprendre ta fatigue et tes douleurs. Et surtout qu'il faut faire avec et faire le deuil de votre ancienne vie !

Pourquoi ne pas l'emmener une fois à une consultation avec un médecin d'un centre anti-douleurs ou bien le médecin qui te suit (mais il faut absolument que ce dernier connaisse la fibro.) pour lui expliquer en détail les symptômes.

Je suis célibataire, mais j'ai beaucoup de personnes de mon entourage qui m'ont mené la vie dure car pour eux j'en rajoutais, je simulais, c'était psychologique, etc.... Aujourd'hui certaines personnes ont compris, d'autres non et j'ai coupé les ponts avec ces dernières car pour moi, j'ai assez à me battre contre mes maladies (j'ai d'autres soucis qui se rajoute à la fibro.), alors ce n'est pas pour mener encore d'autres combats avec des personnes qui ne veulent rien comprendre ! Cela me stressait plus qu'autre chose et me cassait le moral. Depuis que je ne les fréquente plus, je vais bien mieux moralement et moins de stress.
Et si une personne commence à me faire la moral pour que je bouge plus, etc... tout en ne sachant pas ce que je fais comme effort tout au long de la journée... eh bien je leurs fais comprendre qu'ils se regardent dans un miroir avant de juger et de donner des ordres ! Je suis majeure et vaccinée ! Si ca ne leurs plait pas, je coupe court à la conversation et raccroche au nez de ces personnes, sûr que la fois d'après elles ne recommencent plus ! C'est le moyen de leurs faire comprendre que je fais tout ce que je peux, que c'est moi qui gère ma vie et non plus eux, à savoir que je vivais qu'à travers les autres car j'aimais avant tout leurs faire plaisir, donc je n'ai jamais vraiment vécu pour moi et aujourd'hui la fibro. m'a rappelé à l'ordre et m'a fait comprendre que je dois vivre pour moi et non pour les autres (sans pour autant devenir égoïste), beaucoup l'ont très mal pris car j'étais nettement moins disponible pour leurs rendre tous les services dont ils avaient besoins !

J'ai une petite chienne que je suis obligée de sortir car je n'ai pas de cours, que j'ai des douleurs, de la fièvre.... personne ne le fait pour moi ! Je fais mes courses alimentaires toute seule, il est rare que je fasse appel à une tierce personne (sauf pour les bouteilles d'eau et si vraiment je ne peux pas conduire). Et ça beaucoup de personnes l'oublient car ils ne vivent pas avec moi, donc ne peuvent pas voir ce que je fais.
J'ai de la chance, c'est que mon médecin traitant qui connait mes maladies, connait bien les symptômes car il s'est informé, il a lu la doc. que je lui ai prêté, il habite le même village que moi et voit ce que je fais malgré les douleurs, il sait que je ne me laisse pas abattre et pour moi, c'est la seule chose qui m'importe ! Cela me réconforte quand je vais le voir et me fait un compliment car un jour j'ai promené 3 fois ma chienne au lieu de 2 fois par jour,etc..... Ca fait un bien fou d'entendre de temps en temps des compliments que toujours des critiques. Et moi je sais que ça me fait avancer et me motive encore plus.

Je fais beaucoup de démarche pour pouvoir continuer à vivre le plus facilement possible et me débrouiller toute seule : aménagement du véhicule (je dois repasser devant les inspecteurs pour qu'ils valident les aménagements), aménagement de la salle de bain car je n'ai qu'une baignoire et pas toujours évident de passer par dessus pour se doucher : un ergothérapeute de la Maison des Personnes Handicapées est venu chez moi avec du matériel pour voir ce qu'il me convenait le mieux. J'ai opté pour un siège qui se pose sur la baignoire et d'une rampe pour avoir un appuie lorsque je m'assoie sur le siège pour passer les jambes au-dessus de la baignoire......

J'espère que mon témoignage t'aidera un peu, fais tout ton possible pour que ton compagnon accepte cette maladie et qu'il t'aide de son mieux.

Bon courage à toi et donne-moi de tes nouvelles
Bisous
Guylaine

Portrait de boubou27
J'aime 0

j'ai parlé de la fibro a mon conjoint ce midi,car les symptome que j'ai ressemble bien a une fibro.Il dit que c'est dans ma tete et qu'il faut pas m'ecouter!!!donc pas facile ca fait 2 ans que j'ai mal mais j'ai toujours pris sur moi et j'ai continué a passer la tondeuse etc....mais la je n'en suis plus capable et il le comprend pas.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Boubou,

Tu dis que les symptômes ressemblent à ceux de la fibro, as-tu été formellement diagnostiquée fibromyalgique par un médecin (rhumtologue, médecin d'un centre anti-douleurs) ?

Il faut être prudent et ne pas faire son auto-diagnostique (excuse-moi d'avance si ce n'est pas le cas, mais c'est ce que j'ai cru comprendre dans ton message) car il y a d'autres maladies qui ont les mêmes symptômes, il faut les éliminer en faisant des examens (prise de sang....).

Si c'est le cas, il faut que tu consultes le plus rapidement afin qu'un médecin pose son diagnostique et si c'est écrit noir sur blanc dans un compte-rendu, ton conjoint aura peut-être plus de facilité à l'accepter.

Guylaine

Portrait de boubou27
J'aime 0

je vois la specialiste mercrdi

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour Boubou,

j'ai lu ton témoignage et je trouve égoïste que ton conjoint ne comprenne pas plus que ça. Il est plus facile pour lui de dire que c'est dans ta tête que de t'aider à cibler le problème.

Je ne peux concevoir qu'ils y aient des gens qui nous compliquent la vie quand déjà au départ, il faut d'abord que nous, on accepte d'être malade. Et comme dit Guylaine, éloigne-toi des personnes négatives et incrédules à ton égard car il te gâche carrément la vie et tu n'as pas besoin de ça.

Trop peut nombreux, sont ceux qui comprennent le calvaire que nous vivons quotidiennement, surtout, quand au départ, nous étions des personnes hyper active. Je suis certaine que cela était votre cas à toute.

Je ne sais pas, si pour vous, c'est pareil mais certain jour, tout me tape sur les nerfs, je suis complètement à fleur de peau. Et on dirait que c'est cette journée là que mon conjoint à le don de m'exaspéré au plus haut point.

Il est un fan de musique classique et si je ne me retenait pas, je crois que je lui casserais tout ses CD tellement cela m'énerve. J'ai beau prendre de grande respiration et me dire que ça va passer mais des fois il me rend dingue.

Pourtant, il connait mon état et il comprends, car quand il veut il est vraiment bien, mais malheureusement, il oubli vite et je dois lui répéter souvent. Cela m'épuise.

En tout cas, c'est vrai que ça fait du bien de pouvoir parler avec des personnes qui ont les mêmes problèmes. On se sent moins seule.

Merci de prendre le temps de me lire. Et bon courage à vous toutes !!

bisous
jory-lou

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Jory-Lou

Il m'arrive quelque fois de penser que j'ai de la chance de vivre toute seule lorsque je lis ce genre de témoignages, mais fort heureusement, d'autres témoignages montent combien le conjoint(e) peut-être attentionner et aider ! Alors j'espère rencontrer un homme qui sache me comprendre et m'aimer telque je suis !

Je pense que cela doit être difficile pour le conjoint(e) de voir combien nous pouvons souffrir et doit se sentir quelques fois impuissant(e) face à nos douleurs et autres symptômes.

Il m'arrive d'être aussi de très mauvaise humeur lorsque je souffre beaucoup ou que la fatigue est tellement intense que je suis obligée d'écarquiller les yeux en grand pour ne pas m'endormir sur place (ce qui met déjà arrivé en promenant ma chienne ou lors d'un repas de famille, dans certaines occasions, cela peut être très gênant car peu de personnes comprennent et les remarques fusent !). et là, c'est sûr, je m'en prends à ma pauvre petite chienne en lui criant dessus (ex : si elle s'arrête lorsqu'on se promène, si elle veut absolument jouer alors que je n'arrive même plus à soulever une fourchette....). Tout m'énerve et je pense que nous sommes nombreuses dans ce cas-là !

Je comprends que ton conjoint t'exaspère quelques fois, mais je ne pense pas qu'il le fasse intentionnellement, c'est peut-être sa façon à lui d'oublier un peu tes souffrances et de s'évader. Mais je te comprends, j'aime bien la musique classique mais pas au point d'en écouter à longueur de temps !

Pourquoi ne pas lui offrir un casque sans fil ? Ainsi lorsque tu n'es pas d'humeur à écouter du classique ou autre musique, il pourrait l'utiliser ! Bon sûr, s'il fait comme moi et chante à tue-tête, le casque ne servira pas à grand chose ! LOL !

A priori, ton conjoint comprend quand même ta situation même si tu es obligée de le lui rappeler de temps en temps, c'est déjà un bon point !

Il ne faut pas oublier que notre maladie est 'transparente', on ne la voit pas donc c'est tout-à-fait normal que la personne avec qui nous vivons oublie notre souffrance et je pense que c'est mieux ainsi ! Ce ne serait plus une vie pour nos conjoint que d'y penser 24h/24 !

Sûr que nous avons envie de nous faire dorloter quand ça ne va vraiment pas, mais je pense aussi que de temps en temps il faut essayer de passer outre la maladie pour ne pas tomber dans le sens contraire. Il ne faut pas que la personne vivant à nos côtés nous prenne en pitié car ce ne serait plus de l'amour, personnellement je ne le supporterais pas, mais qu'elle soit plus indulgente (un petit câlin, mettre un peu plus "la main à la pâte" (ménage, cuisiner,etc....)) lorsque nous nous sentons vraiment mal, là oui ! Je précise que ce n'est que mon point de vue personnel et en aucun cas une réflexion.

As-tu des enfants ? Si oui combien ?

Bisous et bonne journée
Guylaine

Portrait de boubou27
J'aime 0

j'ai 1 fille de 6 ans donc c'est pas facile et je pense que notre couple n'est pas solide non plus, je suis pa

Portrait de boubou27
J'aime 0

je suis passé sur beaucoup de choses de sa part quand en se dispute il s'enerve souvent,il tape sur la table il dit des paroles très blessante.Avant ce problème je faisais tout a la maison maintenant je n'y arrive plus par moment et ca il le comprend pas.il me rabaisse tout le temps donc j'ai fini par me dire que c'etait comme ca et jsuis fatigué donc je replique pas,je me sen a bout de souffle et stressé constament à la maison par ses remarques c'est pas facile tout les jours il m'a eloigné de mes maies donc j'ai presque plus de contact ou sinon il fait des reflexions c'est dure plus mes douleurs ca n'arrange pas merci de vos reponse qui me remonte le moral merci encore

Portrait de anonymous
J'aime 0

boubou27 wrote:
je suis passé sur beaucoup de choses de sa part quand en se dispute il s'enerve souvent,il tape sur la table il dit des paroles très blessante.Avant ce problème je faisais tout a la maison maintenant je n'y arrive plus par moment et ca il le comprend pas.il me rabaisse tout le temps donc j'ai fini par me dire que c'etait comme ca et jsuis fatigué donc je replique pas,je me sen a bout de souffle et stressé constament à la maison par ses remarques c'est pas facile tout les jours il m'a eloigné de mes maies donc j'ai presque plus de contact ou sinon il fait des reflexions c'est dure plus mes douleurs ca n'arrange pas merci de vos reponse qui me remonte le moral merci encore

Boubou,

Tu dis des choses bien difficiles à accepter à notre époque ! En fait, j'ai connu une personne comme ça et j'ai vite mis fin à notre relation, je ne supporte pas ces comportements de machos ! Il voulait m'interdire de voir mes amies et même mes parents, il voulait que je vive avec lui mais également avec ses parents afin qu'ils me surveillent et que je ne sorte pas sans lui ou sans ses parents ! Il voulait également que j'arrête mes études ! Il n'a pas voulu comprendre que ce temps-là était résolu depuis bien longtemps et que la femme n'était pas aux ordres des hommes. J'ai coupé court à notre relation même si j'en étais très amoureuse, mais je pense que j'aurais vécu un enfer avec cette personne ! Et ça, pour moi c'est inacceptable.

Ton mari vit encore à l'époque où la femme n'était que la bonne à tout faire ! Cette époque est finie ! Le problème c'est que lorsqu'on en fait de trop dès le début, l'autre personne (cela peut-être également valable pour une femme) prend vite l'habitude de rentrer et de mettre les pieds sous la table et n'accepte pas lorsque nous ne pouvons plus tout assumer tout toute seule ou lorsque nous nous rébellions !

Maintenant, c'est à toi de prendre une décision que nous ne pouvons pas prendre à ta place. Certes tu as une petite fille à qui tu dois penser mais il faut également savoir si tu veux continuellement vivre dans la tempête ou dans la sérénité !

Lorsque j'ai un gros problème de ce genre, je prends une feuille que je sépare d'un trait au milieu, en titre je marque le problème que j'ai. Ensuite dans chacune des colonnes, je mets un titre : "les côtés positifs" et de l'autre "les côtés négatifs" et là je rempli la feuille, en général cela me prend plusieurs jours et lorsque j'ai fini d'écrire tout ce que j'avais sur le coeur, je relis chaque côté, je pèse le pour du contre et ainsi il m'est plus facile de prendre une décision.

Essaye de reprendre contact avec tes amies, parle-leur du fait qu'il a tout fait pour t'éloigner d'elles et que si elles le permettaient, de renouer les liens sans leurs cacher tes problèmes de santé. C'est là que tu vas reconnaître tes véritables amies et si tu peux compter sur elles !

Je comprends que la décision ne sera pas facile, mais si tu continues à t'enfoncer moralement, c'est ta fille qui va aussi en souffrir, à 6 ans, elle n'est pas dupe et doit, je pense, voir ce qu'il se passe. Et en plus, ta santé n'ira pas en s'améliorant avec tout ce stress et tu vas tomber encore plus malade ! Pense à ton petit bout qui est là au milieu de vous et qui doit se poser mille questions !

J'espère de tout coeur que tu trouveras très vite la solution pour résoudre tous ces problèmes ! De plus mercredi avance à grand pas... alors ne perd pas espoir !

Je t'envoie plein d'ondes positives.

Bisous
Guylaine

P.S : si tu veux m'écrire des choses que tu as sur le coeur et que tu ne veux pas en parler sur le forum, n'hésite pas à me contacter via ma messagerie personnelle, tu cliques juste sur 'e-mail' sous mon profil.

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour Guylaine,

Tu es gentille d'avoir donner suite à mon message, cela fait du bien de voir qu'il y a des personnes à l'écoute des autres et tu fais partie de cette catégorie. Tu dois sûrement avoir beaucoup d'amis(es) car tu es de bon conseil.

Pour tout te dire, moi aussi j'aime bien écouter de la musique classique mais à petite dose et pour ce qui est d'offrir un casque d'écoute sans fil à mon conjoint, il en a déjà un qui ne sert pas beaucoup.

Je sais qu'il ne veut pas me déplaire et qu'il est souvent attentionné mais comme je l'ai mentionné dans mon premier message, cela dépend des jours. Je sais aussi qu'il ne peut pas deviné mes états d'âmes et quand je ne suis pas d'humeur, je préfère ne rien dire justement pour ne pas le blesser car souvent dans ces cas là mes paroles dépassent ma pensée.

Par contre, le lendemain après que je me sois calmé, il a droit à mon petit sermon et je lui réexplique que je ne veux pas qu'il arrête de respirer quand je me sens stressé, mais simplement d'être plus compréhensif, genre écouter sa musique moins fort et de m'aider un peu au lieu de se la couler douce pendant que j'essaie de me maintenir à flot.

Tu me demande si j'ai des enfants, la réponse est oui. J'en ai 3 mais ils sont en âge de s'occuper d'eux tout seul. Ce qui est amusant, c'est que ma fille sermonne son père à l'occasion, tout en restant polie évidemment ( un vrai petit colonel, elle lui dit : tu fais la vaisselle et moi je fais le ménage, aujourd'hui maman a besoin de repos. )

Malgré mon humeur excécrable et lui son incompréhension à l'occasion, nous avons une belle complicité et souvent sans raison, il m'offre des fleurs. Il ne faut pas grand chose pour être heureuse, une petite attention et le tour est joué.

bisous et bonne journée à toi aussi !!!

jory-lou

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour Boubou,

Je suis entièrement d'accord avec Guylaine en ce qui concerne ta vie familiale. IL faut absolument que tu fasses quelques choses, tu ne peux pas continuer ainsi car tu vas te détruire. Il est vrai aussi que ta petite fille n'a pas à subir tout ça, déjà que ça doit être assez pénible pour toi.

Pas besoin d'être psy, pour se rendre compte que ton conjoint ne veut mettre aucun effort. Il ne comprends pas ta maladie et surtout il ne veut pas la comprendre. Pourquoi se casserait-il la tête quand tu le fais à sa place.

Le temps de la femme soumise est révolu et cela depuis longtemps. Un cours intensif de savoir-vivre pour ton conjoint ne serait pas un luxe, il serait peut-être temps qu'Il se réveille et s'aperçoive que tu n'es pas à son service et que le respect est une qualité qu'il devrait cultivé.

Ne laisse personne t'enlever ta dignité et ton intégrité. Tu es une personne à part entière et tu n'es pas responsable de ta maladie. Le choix de vivre une vie heureuse et paisible te revient et c'est toujours le premier pas qui est difficile. Le reste vient tout seul.

Je me sens bien égoïste de m'être laissé apitoyé sur mon sort quand au fond s'il y a quelqu'un à plaindre et à encourager, c'est bien toi.

Je te souhaite le bonheur que tu mérites et dis-toi qu'il y a des personnes pour t'écouter en cas de besoin.

Je suis de tout coeur avec toi, gros bisous à toi et ta petite puce !!!

amicalement
jory-lou

Portrait de boubou27
J'aime 0

c'est vrai qu'il veut pas voir quand je souffre,il me dit qu'il faut me remuer !! le fait que cela ne va pas bien entre nous cela joue sur mes douleurs et son evolution.Pourtant je suis passé sur beaucoup de chose j'ai laissé un poste en psychologie afin que l'on m'aide sur son comportement car il ment souvent mais depuis un moment c'est vrai qu'il s'enerve mais il en est jamais venu au main. et quand il s'enerve c'est que j'ai raison et qu'il a tort comme le coup que j'ai trouvé sur son portable 2 appels d'une fille là il s'est enervé car il me mentait voila il s'enerve sur ces période là.Mais cela me deprime quand meme en plus j'ai du mal deja a accepter mes probleme de santé donc c'est durdur je me dis heureusement que j'ai ma fille et mon boulot car j'ai des collègues super sympa
merci de prendre du tps pour me lire et demain je vois la spécialiste donc j'en saurais plus bisous a bientot

Portrait de anonymous
J'aime 0

jory-lou06 wrote:
Bonjour Guylaine,

Tu es gentille d'avoir donner suite à mon message, cela fait du bien de voir qu'il y a des personnes à l'écoute des autres et tu fais partie de cette catégorie. Tu dois sûrement avoir beaucoup d'amis(es) car tu es de bon conseil.

Jory-Lou,

Merci pour tes compliments, j'aime être à l'écoute des personnes et si je peux les aider et leurs donner conseils, je le fais avec plaisir.

Et non, malheureusement je n'ai pas beaucoup d'amis(es), comme je l'ai dit dans une discussion, seule une amie est restée "fidèle à son poste" et m'a prouvé qu'il y avait une véritable amitié entre nous. Le seul problème, c'est qu'elle a déménagé et qu'on se voit très rarement car elle habite loin. Les autres ont fuit quand ma Mère a eu son cancer.

Ensuite avec les symptômes de mes maladies qui se sont aggravés, je ne sors plus le soir car je ne peux plus conduire la nuit, et les seules sorties sont chez les médecins, les courses alimentaires et les promenades de ma chienne dans mon village. Donc pas beaucoup d'occasions pour rencontrer des personnes de mon âge et me faire des amis(es) ! Mais grâce au forum, j'en ai trouvé, car nous vivons toutes la même chose et nous nous comprenons et j'ai remarqué que dans bien des cas, nous avons un passé qui se ressemble assez.

J'ai toujours eu une santé très délicate et mise à part à cause de cela. J'ai un problème de dos, j'ai une scoliose, donc depuis gamine, je me tiens très droite et comme j'étais maladivement timide (heureusement ca j'en suis guérie !), j'étais cataloguée comme étant quelqu'un de très fière. Tu sais comment sont les enfants ou ados entre eux ! Pas toujours sympas et ne cherchent pas à comprendre quoique ce soit, déjà les adultes ne montrent pas l'exemple, alors comment en vouloir aux jeunes ! Mais à l'époque, j'avais le même âge et j'avoue que c'était difficile à vivre.

Je pense que du fait de toutes les souffrances (maladies, incompréhension des autres...) que j'ai traversé, je ne comprends pas l'intolérance et la méchanceté gratuite, peut-être que si je n'avais pas traversé toutes ces épreuves, je ne serais pas comme ça, à distribuer tout l'amour et la gentillesse que je peux donner, peut-être serais-je devenue une pure égoïste qui ne comprendrais pas ce qu'est la douleur, etc.
Et c'est vrai que toutes ces étapes difficiles m'ont fait devenir adulte et paraît-il d'une grand sagesse bien avant l'âge !

Un jour, le frère d'une ancienne amie, m'a dit que mon plus grand défaut était ma gentillesse, que c'était écrit en gros sur mon front et en général, on dit : 'Trop bonne, trop c----- !' et du coup les personnes ingrates en profitaient (il parlait des personnes qui ont tout, l'argent, la santé, etc...), personnellement je ne le ressents pas comme ça. On vit dans un monde de brut et de violence, alors si un peu de douceur et de gentillesse peut réchauffer le coeur d'autres personnes, je donne sans compter, c'est dans ma nature, je trouve ça tout-à-fait naturel.
Et j'avoue que les compliments me font toujours plaisir mais me gênent également, je suis assez pudique. Mais mille merci.

En espérant te relire très vite et te trouver en meilleure forme.
Bisous
Guylaine

Portrait de anonymous
J'aime 0

boubou27 wrote:
c'est vrai qu'il veut pas voir quand je souffre,il me dit qu'il faut me remuer !! le fait que cela ne va pas bien entre nous cela joue sur mes douleurs et son evolution.Pourtant je suis passé sur beaucoup de chose j'ai laissé un poste en psychologie afin que l'on m'aide sur son comportement car il ment souvent mais depuis un moment c'est vrai qu'il s'enerve mais il en est jamais venu au main. et quand il s'enerve c'est que j'ai raison et qu'il a tort comme le coup que j'ai trouvé sur son portable 2 appels d'une fille là il s'est enervé car il me mentait voila il s'enerve sur ces période là.Mais cela me deprime quand meme en plus j'ai du mal deja a accepter mes probleme de santé donc c'est durdur je me dis heureusement que j'ai ma fille et mon boulot car j'ai des collègues super sympa
merci de prendre du tps pour me lire et demain je vois la spécialiste donc j'en saurais plus bisous a bientot

Boubou

Encore heureux que ton mari n'en soit pas venu aux mains, mais il a quand même des crises de violences, alors je me permets de te donner un petit conseil, fais quand même attention à toi et à ta fille !

En fait, tu dois avoir mis le doigt sur un point sensible (tu as découvert certaines choses dont les 2 appels !) et il doit avoir des difficultés à accepter que tu décrouves certaines choses et a accepter ses défauts alors il rejette toutes les fautes sur toi !

Comment réagit ta fille lorsqu'elle voit son papa dans cet état ? Elle doit être terrorisée !

J'espère que grâce à ce forum, tu te sens bien moins seule. Mais bats-toi pour ne pas sombrer dans la dépression !

Je pense très fort à toi et t'envoie pleins d'ondes positives afin que tu puisses passer des jours plus paisibles à l'avenir !

Donne-nous vite des nouvelles de ton rdv .
Bisous
Guylaine

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour Guylaine,

Que tu es une seule vraie amie, prouve juste que les autres sont des co...car elles(ils) ne savent pas t'apprécier à ta juste valeur et tu dis que tu crois que si ce n'avait été la maladie, tu serais probablement différente face aux autres.

Et bien laisse-moi te dire que j'en doute. La compassion et l'écoute envers les autres ne s'apprends pas, cela est déjà bien ancré en nous dès notre plus jeune âge.

Je suis d'accord avec toi, lorsque tu dis que la maladie et le malheur des autres, au lieu de rapprocher ceux qui ont toujours fait parti de notre vie, font qu'ils se défilent et préfèrent ignorer qu'ils font partie intégrante de l'acceptation difficile que l'on éprouve au départ face à cette maladie. Car selon moi, je trouve qu'il n'y a rien de pire que l'indifférence de proches. Ils ne peuvent imaginer à quel point ça nous détruits emotivement!!!

C'est fou car au contraire, cela devrait tisser des liens plus serrés. Quoi qu'il en soit, il est vrai qu'il est mieux d'avoir peu d'amies(is) mais qu'elles(ils) soient de qualité. Et même si on communique seulement par le biais de ce forum, je te considère comme une amie car je partage les même valeurs que toi.

Ce qui fait que si j'habitais plus près, nous aurions probablement une belle complicité. Et je suis certaine qu'ensemble et plusieurs autres sur ce forum, nous réussirions à faire prendre conscience que l'on existe pas simplement comme malade mais comme personne ayant sa place dans cette société où l'incompréhension est en tête de ce monde de fou.

Au plaisir de te lire bientôt !!
bisous
jory-lou

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Boubou27 a écrit

merci de prendre du tps pour me lire et demain je vois la spécialiste donc j'en saurais plus bisous a bientot

Bonjour Boubou,

Cela ne me déranges absolument pas de prendre du temps pour toi, au contraire, je trouve important de s'épauler dans ce que l'on vit. Tu as besoin de te confier, alors tu as choisi la bonne façon en nous tenant au courant de ce qui t'arrive.

Comme Guylaine le mentionne, protège tes arrières pour ta petite puce et toi concernant ton conjoint. De la parole au geste, la ligne est mince. Quelqu'un qui est capable de violence verbale, peut aussi le devenir de façon physique.

Promets-nous d'être très prudente et je vous fais la bise à toutes les deux !!!

jory-lou

Portrait de boubou27
J'aime 0

Oui je pense que la violence verbal peut aller j'usqu'a la violence physique,en plus jesuis un peu dedans je travail dans un foyer de vie avec des personnes atteintent de deficience mentale donc je devrais savoir mais je pense que je me voile la face mais la derniere fois qund il s'est enervé je lui ai dit que si un jour ca lui prennait de lever la main sur moi ca serait direct la gendarmerie et il y a un mois j'en ai parlé a mes parents ce qui a été très dure pour moi mais je me suis sentie soulagée.Je vois la specialiste tout à l'heure j'espère qu'elle sera me dire ce que j'ai car cela fait 2 ans que jesuis comme ca mais c'est dernier temps jesuis pas en grande forme
bisous

Portrait de anonymous
J'aime 0

Coucou Boubou,

Je t'ai répondu dans ta nouvelle discussion ! Courage et prends bien soin de toi !

Bisous
Guylaine

Portrait de oslo2003
J'aime 0

boubou27 wrote:
j'ai parlé de la fibro a mon conjoint ce midi,car les symptome que j'ai ressemble bien a une fibro.Il dit que c'est dans ma tete et qu'il faut pas m'ecouter!!!donc pas facile ca fait 2 ans que j'ai mal mais j'ai toujours pris sur moi et j'ai continué a passer la tondeuse etc....mais la je n'en suis plus capable et il le comprend pas.

Participez au sujet "Le stress?"

Articles à lire concernant "Le stress?"

  • Stress S'abonner Stress ... Le stress, est une réaction physiologique et psychologique d’alarme de ... Favoris Imprimer C'est le changement brutal, survenant dans les habitudes d'une personne, jusque-là ...
  • Stress S'abonner Stress et ... Le stress est l'ensemble des événements psychologiques (traumatisme, ... élevées d'endorphine (morphine naturelle fabriquée par le cerveau) sont à l'origine d'une diminution de l'activité de certains types ...
  • Stress S'abonner Stress et ... Le stress est un état consécutif à certains événements psychologiques ... et de certains muscles, la libération de sucre dans le sang, ... toutes ces réactions ayant pour but de mettre l’organisme en ...
  • Stress de cisaillement ... Le stress de cisaillement est un mécanisme semblant entrer en jeu dans la ... tout particulièrement au niveau du myocarde qui est le muscle cardiaque proprement dit.   Commenter 0 ...
  • Stress S'abonner Selye Hans ... premiers chercheurs à s'être intéressé au stress vers le début du siècle. Il a désigné le stress comme les moyens physiologiques et psychologiques mis en œuvre par ...