Portrait de étudianteide

Bonjour,

Je suis en réanimation et j'ai une msp jeudi.
Je dois présenter le cas d'une patiente arrivée en décompensation cardio respiratoire avec oap.

Je mets cette décompensation en lien avec son hta et sa cardiopathie ischémique.
L'infirmière avec laquelle je tourne me dit que tout part de son diabète.
En effet, cette patiente présente aussi une insuffisance rénale chronique, une hypercholesterolémie, une bpco, un mal perforant plantaire ainsi qu'une pneumopathie.

Je ne comprends pas en quoi tous ces éléments sont liés et pourquoi ont-ils conduit à cette décompensation. Et surtout, pourquoi est ce que tout part du diabète?

Quelqu'un peut-il m'éclairer s'il vous plait?

Merci beaucoup

Portrait de M7R3
J'aime 0

Bonsoir,

On peut relier beaucoup de choses dans le cas de cette patiente.
Le diabète peut effectivement être un bon suspect (on va la jouer à la Dr House !) :
le diabète peut entraîner une insuffisance rénale chronique (IRC), et s'il n'est pas traité ou mal équilibré, il peut être à l'origine du mal perforant plantaire.
L'HTA joue également un rôle important : elle est une des causes possibles de l'IRC, elle est un facteur aggravant de l'hypercholestérolémie et n'a pas un second rôle dans l'OAP.

A partir de là, on constate que
Diabète => IRC + Insuffisance cardiaque => OAP.
HTA + IRC => Insuffisance cardiaque => cause de l'OAP...
HTA + hypercholestérolémie = fort risque de cardiopathie ischémique...

On résume :
Le diabète entraine l'IRC ainsi que l'insuffisance cardiaque.
L'HTA associée à l'IRC provoquée par le diabète, causent l'insuffisance cardiaque.
Cette dame présente donc beaucoup de facteurs de risque de présenter une insuffisance cardiaque, qui, au bout d'un moment, va décompenser, et provoquer l'OAP...

J'espère seulement avoir été assez clair !

Portrait de étudianteide
J'aime 0

Merci beaucoup, votre réponse a pu confirmer certaines de mes idées et surtout m'éclairer!
J'espère pouvoir être aussi claire durant la présentation de ma démarche de soins!

Participez au sujet "le mécanisme de la décompensation respiratoire"