Portrait de Queterah

Bonjour j'ai été et je suis toujours malade mais bien moins, à mon avis c'est un virus, la première fois il est rentré dans les bronches mais un sirop naturel m'a sauvé, et la deuxième fois comme j'avais traité les remontées acides avec des sachets au bicarbonate de sodium (vendus en pharmacie pour consommation médicale), il a attaqué le larynx en me faisant une aphonie et je n'ai pas trouvé de solution. Cela fait deux semaines que je dors avec une hauteur de 3 oreillers et ça va beaucoup mieux depuis que après les antibiotiques j'ai eu des gaz qui m'irritaient l'estomac et qui faisaient parfois de l'aérophagie, donc depuis que j'ai pris de l'anis et du chardon-marie.
Et donc j'ai eu beaucoup, j'ai encore mais ça ne sort pas aussi souvent de mon corps par régurgitation, ce liquide bizarre dont je n'ai pas la définition. Et qui me bloque. C'est certes une toux d'irritation. Mais ce n'est ni une toux avec expectoration, ni une toux sèche sans expectoration. A mon avis ce sont les parois de mon estomac qui se tapissent de ce liquide mystérieux qui monte et descend et qui m'a obligée de me mettre au triple oreiller pour ne pas qu'il rentre dans les poumons. Il s'agit d'un:
- Liquide gluant, plus gluant que l'expectoration, tout a fait translucide et transparent, il y a beaucoup de bulles de salive dedans, et autrefois il y avait beaucoup plus de bulles. Son goût est très salé et très pimenté mais il n'est pas acide. On le sent bien dans ses va et vient, mais je ne pense pas que ce soit une remontée acide car je ne pense pas qu'il me brûle. Même si j'ai eu, quand il a apparu, au même temps une explosion de remontées acides, puis ça s'est calmé avec 3 jours d'Ezoméprazole. Mais en soi-même il n'est pas un liquide qui brûle, juste un liquide qu'on sent. Il est un peu froid. Niveau taille, la glue translucide peut faire jusqu'à 8cm carrés au début.

Il m'a psychologiquement bloquée quand à l'acceptation d'utiliser un sirop de médecin avec trop d'interdits en matière d'expectoration car je ne saurai pas du tout dire si ma gorge aussi fabrique ce liquide en tant que continuité de mon estomac ? Mais je le qualifierais plus de régurgitation que d'expectoration. Mis à part le gros rhume, je trouve que ce liquide hydrate bien les paraois asséchées de ma gorge mais qu'il est un risque pour mes poumons car il est trop gluant. A mon avis il fait le contre-poids de l'excès de toux qui rend les parois de ma gorge trop fines et trop sèches.

Donc si vous avez un nom médical pour me dire et me définir ce que c'est ? J'en serai ravie. =)

Portrait de Queterah
J'aime 0

Je vous propose une réponse, en googlant je suis tombée sur le mot " mucus " alors que je cherchais le mot " émonctoire " ? Donc peut-être que c'était pas si bizarre que ça que le chardon-marie me diminue mon suc gastrique, parce que ce n'est pas du suc gastrique, ça ne veut pas dire qu'il n'y en ai pas, aucune idée s'il y en a, et il y a un rapport pas net entre sécrétion du mucus gastrique et inflammation ? Après peut-être que l'aspect peut aussi changer selon la pathologie du virus ?
- Aucune idée du rapport entre le choix du sirop toux sèche ou toux grasse et les excès de sécrétion de mucus gastrique ?
- Aucune idée de comment on détermine l'aspect du mucus gastro-oesophagien qui est parti au cours de la première semaine de régurgitation, là il ne fait que monter descendre, je ne vais pas le laisser sortir, et il y en a moins, mais je dormirai encore avec 3 oreillers pour ne pas que ça rentre dans les poumons pour choisir son sirop pour la toux ?
- Aucune idée si la gorge en produit au niveau des amydales et tout ça ?
- Aucune idée si la salive qu'il y avait avec était produite par les glandes salivaires ?

Je pense que le meilleur conseil c'est de ne pas dormir horizontal et de ne pas se mettre en cette position (même chez le médecin).
Le côté médical j'en sais rien et tout le monde se trompe car tout le monde me parle que des remontées acides.

Je ne vais pas conseiller le sirop pour toux d'irritation sèche car je n'ai aucune idée du conseil qu'il faut donner quand la gorge a du mucus translucide à la place de sans expectoration jaune et dont on ne connait pas le rapport avec les remontées acides. Je ne sais pas non plus ce qui produit l'expectoration. Donc là je comprends votre vide.

Mon choix ce sera : priorité au bon fonctionnement phytothérapeutique de l'estomac (par rapport aux médicaments qui diminuent l'acidité, n'en prendre que pendant les 3 premiers jours, car on n'est pas sûr que ce soit un problème de suc gastrique et de remontées acides, donc il faut digérer mieux) et aux anti-inflammatoires (même si ça m'a fait mal à la mâchoire) synthétiques ou naturels.
- Niveau naturel, c'est bien une cure d'ampoules dont le mélange contient du chardon-marie, et il faut que ce soit écrit estomac ou digestion dessus.
- Et niveau anti-inflammatoires, il y a beaucoup de choix dans le naturel, entre les carottes pour la vitamine A et la vitamine C, le curcuma avec du poivre et du gingembre, les thés anti-viraux au thym ou ethniques (moi j'ai accès au thé des montagnes grecques c'est anti-viral mais le nom de la plante n'est pas écrit dessus), le suc de plaintain et la réglisse (je vais essayer), le miel et la propolis ne m'ont pas fait beaucoup d'effet.
- Il faut aussi rajouter le niveau allergique, même si ce n'est pas une rhinite allergique, et donc il existe en phytothérapie des gammes pour atténuer, prévenir ou stopper les allergies saisonières, et prendre 1 comprimé c'est bon, juste ne pas exagérer car ce n'est pas le souci dominant, c'est juste un facteur. Au niveau allergique, les tisanes respiration rajoutent une couche supplémentaire de protection anti-allergique même si niveau problème respiratoires, peut-être parce qu'on n'en a pas encore, ça n'a pas d'effet. Mais niveau allergique, les tisanes pour les poumons ont un effet bénéfique sur moi.

Le souci de ces produits en ligne c'est que ça met toujours une semaine à arriver, mais je pense qu'on peut bien se dépatouiller avec si on ne laisse pas le liquide rentrer dans ses poumons, car il pourrait vous noyer, même à petites doses.

Je pense que comme il n'y a pas un mot pour désigner la chose, ces soucis de mucus digestifs surfabriqués sûrment pour diverses raisons dont la présence d'inflammation du larynx, car apparement ils ont aussi un effet protecteur anti-toxines, détox et anti-brûlures d'estomac, mais les virus peuvent s'en mêler et jouer avec. J'ai vu 4 spécialistes de domaine différent, il n'y a aucun qui m'a suggéré ce mot. Donc c'est un problème ORL ignoré de partout surtout une fois qu'on est adulte. Mais vu que les virus s'en mêlent depuis juin 2019 pour moi car c'est la deuxième fois que j'attrape ce même virus mystérieux cette année, il faudrait peut-être que les ORL et autre corps médicaux se mettent à étudier les sirops pour la gorge contre les virus qui modifient les propriétés des mucus digestifs en le rendant plus gluant, plus dense, plus salé, plus pimenté et plus grand alors que c'est censé être une barrière protectrice. Parce que c'est pas des sirops pour ou contre l'expectoration, même si à mon avis, qui n'est pas un avis de médecin, je pense que même si la toux est sèche, le sirop expectorant convient le mieux, aux plantes ou synthétique, car c'est une toux sèche avec du liquide qui fait des va et vient à l'intérieur de soi.

Je suis désolée pour les erreurs d'orthographe, j'écris toujours sans correcteur.

Avis de patiente.

Bye =)

Portrait de Queterah
J'aime 0

Je vous propose une réponse, en googlant je suis tombée sur le mot " mucus " alors que je cherchais le mot " émonctoire " ? Donc peut-être que c'était pas si bizarre que ça que le chardon-marie me diminue mon suc gastrique, parce que ce n'est pas du suc gastrique, ça ne veut pas dire qu'il n'y en ai pas, aucune idée s'il y en a, et il y a un rapport pas net entre sécrétion du mucus gastrique et inflammation ? Après peut-être que l'aspect peut aussi changer selon la pathologie du virus ?
- Aucune idée du rapport entre le choix du sirop toux sèche ou toux grasse et les excès de sécrétion de mucus gastrique ?
- Aucune idée de comment on détermine l'aspect du mucus gastro-oesophagien qui est parti au cours de la première semaine de régurgitation, là il ne fait que monter descendre, je ne vais pas le laisser sortir, et il y en a moins, mais je dormirai encore avec 3 oreillers pour ne pas que ça rentre dans les poumons pour choisir son sirop pour la toux ?
- Aucune idée si la gorge en produit au niveau des amydales et tout ça ?
- Aucune idée si la salive qu'il y avait avec était produite par les glandes salivaires ?

Je pense que le meilleur conseil c'est de ne pas dormir horizontal et de ne pas se mettre en cette position (même chez le médecin).
Le côté médical j'en sais rien et tout le monde se trompe car tout le monde me parle que des remontées acides.

Je ne vais pas conseiller le sirop pour toux d'irritation sèche car je n'ai aucune idée du conseil qu'il faut donner quand la gorge a du mucus translucide à la place de sans expectoration jaune et dont on ne connait pas le rapport avec les remontées acides. Je ne sais pas non plus ce qui produit l'expectoration. Donc là je comprends votre vide.

Mon choix ce sera : priorité au bon fonctionnement phytothérapeutique de l'estomac (par rapport aux médicaments qui diminuent l'acidité, n'en prendre que pendant les 3 premiers jours, car on n'est pas sûr que ce soit un problème de suc gastrique et de remontées acides, donc il faut digérer mieux) et aux anti-inflammatoires (même si ça m'a fait mal à la mâchoire) synthétiques ou naturels.
- Niveau naturel, c'est bien une cure d'ampoules dont le mélange contient du chardon-marie, et il faut que ce soit écrit estomac ou digestion dessus.
- Et niveau anti-inflammatoires, il y a beaucoup de choix dans le naturel, entre les carottes pour la vitamine A et la vitamine C, le curcuma avec du poivre et du gingembre, les thés anti-viraux au thym ou ethniques (moi j'ai accès au thé des montagnes grecques c'est anti-viral mais le nom de la plante n'est pas écrit dessus), le suc de plaintain et la réglisse (je vais essayer), le miel et la propolis ne m'ont pas fait beaucoup d'effet.
- Il faut aussi rajouter le niveau allergique, même si ce n'est pas une rhinite allergique, et donc il existe en phytothérapie des gammes pour atténuer, prévenir ou stopper les allergies saisonières, et prendre 1 comprimé c'est bon, juste ne pas exagérer car ce n'est pas le souci dominant, c'est juste un facteur. Au niveau allergique, les tisanes respiration rajoutent une couche supplémentaire de protection anti-allergique même si niveau problème respiratoires, peut-être parce qu'on n'en a pas encore, ça n'a pas d'effet. Mais niveau allergique, les tisanes pour les poumons ont un effet bénéfique sur moi.

Le souci de ces produits en ligne c'est que ça met toujours une semaine à arriver, mais je pense qu'on peut bien se dépatouiller avec si on ne laisse pas le liquide rentrer dans ses poumons, car il pourrait vous noyer, même à petites doses.

Je pense que comme il n'y a pas un mot pour désigner la chose, ces soucis de mucus digestifs surfabriqués sûrment pour diverses raisons dont la présence d'inflammation du larynx, car apparement ils ont aussi un effet protecteur anti-toxines, détox et anti-brûlures d'estomac, mais les virus peuvent s'en mêler et jouer avec. J'ai vu 4 spécialistes de domaine différent, il n'y a aucun qui m'a suggéré ce mot. Donc c'est un problème ORL ignoré de partout surtout une fois qu'on est adulte. Mais vu que les virus s'en mêlent depuis juin 2019 pour moi car c'est la deuxième fois que j'attrape ce même virus mystérieux cette année, il faudrait peut-être que les ORL et autre corps médicaux se mettent à étudier les sirops pour la gorge contre les virus qui modifient les propriétés des mucus digestifs en le rendant plus gluant, plus dense, plus salé, plus pimenté et plus grand alors que c'est censé être une barrière protectrice. Parce que c'est pas des sirops pour ou contre l'expectoration, même si à mon avis, qui n'est pas un avis de médecin, je pense que même si la toux est sèche, le sirop expectorant convient le mieux, aux plantes ou synthétique, car c'est une toux sèche avec du liquide qui fait des va et vient à l'intérieur de soi.

Je suis désolée pour les erreurs d'orthographe, j'écris toujours sans correcteur.

Avis de patiente.

Bye =)

Portrait de Queterah
J'aime 0

Il y a une répétition, désolée, je n'ai pas accès à l'option supprimer les réponses en double, ni à l'option supprimer les réponses tout court :/

Alors là mes symptômes ont évolué:
- Le liquide translucide était avant hyper-gluant et maintenant il ressemble plus à un liquide stomacal car il est devenu liquide translucide légèrement gluant. Je considère qu'il s'agit d'un mucus. Mais aucune idée de ce que c'est physiologiquement.

Beaucoup de gens qui ont de par le monde, et sans contact avec moi, la même chose que moi me conseillent l'Ezoméprazole. Comme quoi c'est un virus stomacal qui touche le monde entier.

J'ai essayé de me mettre au sirop synthétique pour toux sèche vu que la toux avec son aspect mucus de l'estomac gras ayant pour but d'attaquer mes poumons (mais qui ne l'a pas fait) a plus que fortement diminué, mais je l'ai vomi après un jour. Donc on continue le suc de plantain avant les repas.

Ce n'est pas que l'estomac qui fabrique ce liquide, ce sont toutes mes muqueuses, car là ma bouche est en train de fabriquer du liquide translucide légèrement gluant, qui n'est pas de la salive, mais ni mon estomac ni mon œsophage ne sont en train d'en fabriquer. Cela parce que l'inflammation de ma bouche n'est pas encore partie. Et parce que l'inflammation de mon œsophage et de mon estomac est en train de partir.

Donc ce mucus n'est pas un mucus stomacal, mais un mucus dermique qui inclut la peau de la cavité buccale, de l'œsophage et de l'estomac.

Il me reste beaucoup d'irritation du colon. Mais le charbon en pilules qui calme l'aérophagie et les gaz, je vais plutôt le prendre l'après-midi pour ne pas mélanger.

Là pour calmer mon estomac je fais une cure de 1 ampoule, 2 c'est trop, qui contient:
radis noir, artichaut, chardon marie et romarin

Je soutient toujours que le chardon-marie mélangé à l'anis - fenouil (et autres variantes, je ne suis pas botaniste, je ne fais pas vraiment la différence entre les graines, mais elles n'ont pas toutes le même goût, d'où ce sont des plantes à tisane différentes, et il existe aussi d'autres noms, sûrmement aussi en fonction des parties de la plante utilisée dans la tisane, mais moi c'est surtout les graines), a au début diminué, dans le sens d'apporter un contrôle de la productions de, la quantité de liquide hyper-gluant translucide, dont la quantité produite a diminué, mais je ne sais pas du tout quels éléments j'ai pris pour qu'il devienne moins gluant, et redevienne liquide, en ce moment légèrement gluant.

Donc le foie y est pour quelque chose aussi, ce n'est pas que l'estomac.

Et je reprends l'ésoméprazole, 1 heure après les repas, mais il me faut prendre le prochain repas environ 6 heures après. Donc ça convient pour l'après-midi. Et pour le soir, lorsqu'on peut encore faire une petite veille après la digestion du dîner.

Bonne chance et bonne journée =)
Une patiente.

Portrait de Queterah
J'aime 0

Bonjour,

Ce matin j'avais vomi le sirop toux sèche, et ce soir l'Ezoméprazole après digestion, donc j'arrête les 2 (pour cause de réaction) et ce sera le suc de plantain et les sachets de bicarbonate de soude, mais je n'ai pas de montée acide pendant les repas en ce moment, juste entre les repas. Le suc de plantain j'en avais que pris ce matin et j'ai oublié les 2 autres. D'habitude quand je vomis " la maladie " c'est que je suis en train de guérir. Donc ne vous inquiétez pas.

Je risque d'aller voir un gastro par ailleurs. Mais là c'est du mal à la mâchoire dû à un mauvais état général de l'appareil digestif que je vais m'occuper, en gros les inflammations à la gorge donnent des inflammations de partout. Mais je n'ai pas l'intention d'opérer. J'ai aussi le colon super irrité.

Il n'y a pas de conseils dans ce post.

Merci d'avance =)

Portrait de Queterah
J'aime 0

J'ai des nouvelles, à mon avis de patiente comme je le soupçonnais, ce liquide ne fluidifie le liquide translucide car je prends en inhalation, le mucomystendo et comme je vomis tout ce qui n'est pas bon par mon organisme et que j'ai pris 2 fois par jour 1g mélangé à 5ml de sérum physiologique (là je vais descendre à 3ml 1x par jour + 5ml de sérum physiologique pour éviter la réaction), j'ai remarqué que:
- certes ce médicament m'a fait vomir un petit reste de jaune qu'il y avait dans mes poumons (surement déposé il y a 20ans) car mes poumons se sont contractés pour le vomir, et c'était trop liquide pour comprendre c'est quoi ce jaune fluorescent ? (lundi matin)
- quand j'ai régurgité de la nourriture en réaction au dentifirice bio pas fort, je pense que c'était de la nourriture de plus de 10heures et il y en avait très peu le matin, il y avait de nouveau ce liquide gluant, il n'était ni épais ni très gluant, mais gluant et pas liquide, d'où le chardon marie le rend liquide, mais le mucomystendo n'a pas d'effet sur lui car il reste gluant, même si là il était moyennement gluant. (dimanche matin)
D'où à mon avis c'est un liquide produit par toute la peau gastrique, peut-être aussi par les amydales, mais pas que les amydales, et sa composition chimique semble être très différente de celle des liquides produits par les amydales et les bronches, d'où les fluidifiants ne marchent pas, en tout cas dans mon cas personnel, pour le fluidifier.

Portrait de Queterah
J'aime 0

Bonjour, aujourd'hui j'ai déjeuné autour de midi dehors et j'ai vomi à 17h45 donc 6h après les poivrons du déjeuné en entier. Donc je n'ai pas digéré mon repas pendant les 6heures et j'ai eu quelques brûlures gastriques. Même si je ne peux pas avec le traitement pour les inhalations prendre du traitement anti-acide inipomp ezoméprazole oméprazole (après digestion) ou gaviscon ou bicarbonate (avant injestion), je pense que si je ne digère pas mes repas, même si j'ai des brûlures d'estomac, aucun de ces médicaments n'est aproprié car aucun ne peut m'aider à digérer mon repas et là mes poivrons ainsi que les épinards hachés.

J'ai en parallèle un problème de douleur à la mâchoire gauche, mais je peux finalement ouvrir la bouche grâce à la cortizone à inhaler pour guérir les amydales que j'avais pris ce week-end 2x par jour, pendant 15min, le 40mg, mais j'ai inhalé bien moins car 15min ça fait la moitié du remplissage du liquide en médicaments de la machine sonic. Et je l'ai re-ouverte en 2 jours. La cortisone a guérit plus rapidement que le kiné, seulement 2 jours, mais j'ai toujours ma douleur, et j'ai demandé au généraliste à faire un examen en plus, il m'a proposé l'échographie, mais il y a tellement de gens qui attendent que ce sera pour la semaine prochaine les résultats. Mais là tous les jours depuis fin Septembre j'ai super mal à ma mâchoire gauche, et quand je vais au kiné ça fait plus mal encore et c'est pas du tout de sa faute, soit ce sont vraiment les muscles qui ont trop de tension, soit il y a quelque chose en plus qu'on ne voit pas.

Donc à mon avis les amydales encaissent toute l'inflammation de ma mâchoire gauche, donc heureusement que je ne les ai pas enlevées, en l'abscence de cause des symptômes de ma douleur à gauche, mes amydales me protègent, empêcchent l'inflammation de gagner le reste de mon corps, donc il ne faut pas les enlever ni faire le laser, même si on me le recommande, mais il ne faut pas, ce serait risquer ma vie.

Merci =)

Portrait de Queterah
J'aime 0

Bonjour,
Alors j'ai fait la machine jusqu'à avant-hier mardi, mercredi je n'ai pas fait car je me sentais fatiguée et j'ai eu des douleurs toujours sur la partie gauche de mon corps mais aucune idée de l'organe en haut, et j'ai déjà oublié l'emplacement, et même si j'avais pris inipomp contre les brûlures d'estomac parce que je n'avais pas pris de cortisone, ma gorge me brûlait, aucune idée si c'étaient des brûlures d'estomac ou pas, ça avait l'air de remonter, mais je ne suis pas sûre si ça venait d'en haut ou d'en bas, et mercredi soir j'avais un point dans la gorge, je ne sais pas si c'était une glande ou une amydale, qui me faisait super mal, et cet organe est devenu froid et hyper gluant.
Alors j'ai fait deux choses: j'ai repris une gélule de chardon marie avec de l'eau, et j'ai fait une chose que je ne vous conseille pas de faire car c'est trop dangereux. J'ai mis le doigt dans le point de la gorge qui me faisait trop de mal, de l'extérieur, c'était sans doute une glande ou une amydale, et j'ai invoqué dans ma gorge un esprit médecin, et j'ai utilisé l'intérieur de ma gorge comme un pendule, même si on sentait très peu le mouvement. Et je lui ai tout expliqué et je lui ai dit que j'avais des pouvoirs de démagnétiseur (ça tourne dans le sens inverse des magnétiseurs et ce n'est pas bien pour les machines) mais que je ne les contrôlais pas du tout et que ça partait de partout, tout ça par télépathie, et que il devait se servir de mes pouvoirs en leur donnant la bonne vibration et la bonne fréquence pour me guérir la douleur et l'aspect collant froid qu'il y avait dans ma gorge. Et je suis restée le bras immobile pendant 30min jusqu'à ce que ça passe. Ensuite je lui ai demandé par téléparthie de partir. Mais c'est très dangereux d'utiliser les esprits défunts et de leur prêter ses mains et ses doigts et la partie de son corps qui est malade car les esprits défunts n'ont pas de corps et la plupart sont déprimés ou sur-excités ou ont des stratégies ou ambitions bizarres pour revenir ou re-exister. Celui-là était juste intéressé par la ré-incarnation, mais je lui ai expliqué que ses souvenirs seraient effacés s'il souhaitait fusionner en moi. Je pense qu'il est parti, j'en sais rien. Mais bon, là je sens toujours le point en force, mais pas en mal. Là il y avait vraiment du mal.
J'ai tenté de rendre l'appareil aujourd'hui mais c'est la Toussaint, alors joyeuse Toussaint! Je ne sais pas si je le re-utiliserai, mais je pense que je vais garder le reste de mes médicaments pour une prochaine fois et que j'ai arrêté de l'utiliser, j'ai fait 5 jours au lieu de 10 mais c'est trop pour moi, je ne sais pas si ça a servi pour les amydales, mais les muscles de la bouche se sont assoupis et je peux re-ouvrir la bouche malgré mes douleurs musculaires, et au niveau de la jamabe gauche, il y a eu une légère amélioration du muscle qui est trop contracté aussi, même si il reste contracté. Mais le problème c'est que c'est trop fort pour mon estomac, mon foie et mon corps. Oui, là je tousse moins, mais je tousse toujours. Mais autant de médicaments je ne peux pas. Je peux 2 jours, après ça devient intenable, trop fort. Mais bon, il y a eu des améliorations, pas une guérison. Je vais essayer de re-acheter du chardon marie, mais je pense n'en prendre que une gélule par jour parce que quand les médicaments ont un effet, ça me fait peur, et c'est écrit 3 gélules par jour, mais j'ai peur, parce que ça marche, l'aspect gluant et froid genre gélatine localisé autour de mes glandes ou amydales a fortement diminué, s'est calmé.
Je vais manger, j'espère ne pas avoir écrit trop d'erreurs grammaticales et orthographiques.
Avis d'une patiente. Ne pas tenter la partie esprits chez vous.

Participez au sujet "Le liquide translucide gluant plein de bulles salivaires"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.