Portrait de nadia24

Bonjour les amies, comment allez vous, le weekend se passe bien j’espère, dites moi svp, j’ai entendu Lorie parler ici il y a quelques temps de la réduction embryonnaire, je n’ai pas très bien compris ce à quoi ça renvoyait concrètement, est ce que quelqu’une a une idée de cela ? elle était un peu inquiète en parlant et du coup moi aussi je flippe un peu quoi ? bon weekend à toutes les filles !!!! kisssssss

Portrait de alicia6
J'aime 0

Heloo bah tu sais c’est très simple, en fait les complications des grossesses triples et surtout quadruples ou plus sont parfois légion tu sais, le côté médical n’est pa tjrs l’uniqe souci à voir comment tu as préoccupée, nadia je te compren trè bien vu qe les grossesses multiples entraînent oci des perturbations au sein de la famille meme si c’est pas vrmt ton cas quoi,

Portrait de alicia6
J'aime 0

Mais il faut retenir que c’est ces familles déjà ne sont pas forcément préparées psychologiqemen, socialemen ou financièremen quoi, à accueillir au meme mmt 3, 4 ou mem 6 bb koi, je te dirai juste qe pour parer à ces difficultés, une solution exist donc et c’est ce dont tu parle, la réduction embryonnaire, en fait cette technique médicale vise à ne laisser se développer dans l’utérus que deux fœtus maximum en éliminant les embryons surnumérair ma puce

Portrait de nadinana
J'aime 0

Bonjour les filles, oui là c’est une interrogation très interessante en tt cas, dites moi aussis est ce qe la réduction embryonnaire est une affaire de certaines personnes ou lors de tout le monde ? bref peut-on savoir qui est concerné ? et merci déjà pour les explications que tu viens de nous apporter, ah que j’étais à coté de la plaque là !

Portrait de nadinana
J'aime 0

Tu sais en fait, à mon avis, le développemen de la pma a entraîné une augmentation du nbre des grossesses multiples, mais attendre 3 ou 4 enfants en même temps n'est pas sans risque pour la mère et les fœtus hein, et on doit bien le savoir, c’est donc pourquoi une réduction embryonnaire peut alors être proposée aux parents,

Portrait de nadinana
J'aime 0

Moi j’aimerai bien revenir sur le cas de la clinique biotex de kiev qui m’avait bien rapelé du moment où nous quittions kiev que dès les premières échographies, et surtout à la 12e semaine de grossesse, si daventure il est constaté que j’ai une grossesse gemellaire, alor il me fallait revenir rapidement à la clinique pour une réduction embryonnaire vu les risque possibl,

Portrait de ericka24
J'aime 0

N’oubliez jamais qe vous pouvez vous exposer à un risque de grossesse multiple (avec les csqc que cela impliqe pour votre santé ou celle des enfants, bien comm l’ont dit plsrs ici avant moi, le choix du nombre d’embryons transférés doit prendre en compte l’ensemble des données médicales contenues dans votre dossier, chez nous en france, la règle tend à ne permettre le transfert que de 2 brybrys, voire d’un seul.

Portrait de nadinana
J'aime 0

Je voudrais repréciser aussi que la coordinatrice nous a rappeler aussi que nous n’étions en rien obligé de revenir à kiev si jamais il y avait confirmation de grossesse multiples, mais que nous endossions toute responsailité en cas de problèmel qui pourrait survenir à cause de la grossesse gemellaire quoi, tu voi donc qu’il vaut mieux etre prudente ma puce

Portrait de vanesset
J'aime 0

moi je n’ai jamais été victime d’une grossesse multiple et à dire vrai j’aimerais bien hein !!! de toutes les façons aucune loi n’encadre encore la réduction embryonnaire d’après ce que je sais sur cette histoire, et les motifs sont différents de ceux d’une interruption volontaire de grossesse classiqe que nous connaissons quoi, mais elle intervient presqe dans les mem délais que ceux autorisés par la loi sur l’ivg.

Portrait de nadinana
J'aime 0

Eh oui cet acte médical est principalemen proposé lorsqe la grossesse comporte plus de 3 brybrys quoi, mais sinon par contre, des complication maternell plus fréquentes dans ces grossesses, c’est surtout le risque de grande prématurité qui pren le dessu dans la décision, en tout cas pour les grossesses triples, le problème est plus ambigu car les progrès de la médecine périnatale ont nettement amélioré le pronostic vital des triplés prématurés comme on le voi tout le temps à biotex en ukraine quoi !

Portrait de vanesset
J'aime 0

Vous voyez donc qe de ce fait, elle ne nécessite pas de procédure spécifiqe les filles, mais cpdt, comme avant tout acte médical, ton couple va recevoir une info détaillée sur la techniqe et bénéficie d’un délai de réflexion avant de donner son consentement écrit comme on le voit couramment du coté de l’ukraine.

Portrait de louloute75
J'aime 0

bien sur tu as bien raison de le dire sur ce coup, car la réduction est en général proposée aux parents, mais elle est aussi parfois demandée par des couples déjà parents qui ne se sentent pas prêts par exemple à assumer une grossesse triple comme pour le cas de Maelys qui nous en parlait ici le mois passé, mais malgré tt, sachez qe toutes les grossesses multiples ne sont pas tjrs réduites car un certain nombre de parents préfèrent les laisser évoluer spontanément, huum

Portrait de alicia6
J'aime 0

J’avoue que les mots me manquent pour vous dire à quel point je suis contente des explcations que vous donnez ici sur cette histoire de réduction embryonnaire, j’ai l’impression d’écouter des spécialistes en gynéco-obstétrique là quoi, merci bcp les amies, mais sinon les grossesse concernées par la réduction embryonnaire sont koi en génaral les filles

Portrait de nadinana
J'aime 0

Tu sais il y a vrmt pas de koi abonder en remerciements comme tu fais miss, loooool, on se serre les coudes ! toujours est-il que en dehors d’un problème médical grave chez la maman, il faut savoir qe d’ordinaire les grossesses gemellaires ne sont pas concernées par la réduction embryonnair hein, parfois les gens exagèren dans leur propos et grossissent inutilement les faits !

Portrait de ericka24
J'aime 0

Alicia la réduction embryonnaire est réalisée le plus svent entre 8 et 14 semaines d'aménorrhée, mon docteur expliquait à mon mari que le geste consiste à arrêter l'activité cardiaque de notre fœtus avec une injection de chlorur de machin truc directement dans le thorax de l’embryon quoi je sais pas trop cmt ils font ça mais c’est la magie de la technologie de ce brave personnel de biotex

Portrait de nadia24
J'aime 0

Cette affaire moi jentends ça ici de façon très rare en France hein, la réduction embryonnaire reste malgré tout un geste rare, très rare meme mais qi peut sauver des vies à un moment donné d’où la nécessite de tjrs prévenir son médecin et le laisser decider pour nous et non l’inverse quoi, c’est juste mon avis

Portrait de louloute75
J'aime 0

Oui oui totalement d’accord avec toi miss, il reste constant et vrai que la réduction embryonnaire est un geste médical qui reste rare ici chez nous en france et qui continue à diminuer depuis 10 ans il parait, et ceci grace grâce aux mesures prises par les centres pratiquant la procréation médicalement assistée, le nbre de brybrys transférés après une fécondation in vitro est désormais de 2,

Portrait de ericka24
J'aime 0

En tout cas si tous les fœtus semblent en bonne santé, on choisira pour toi d'arrêter le développement du plus accessible quoi, et cela afin de ne pas endommager la poche des eaux des autres fœtus , en tout cas il faut se faire cela vraiment par des spécialistes et qui ont de l’expérience, c’est pourquoi nous avon tant d’échecs ici en France,

Portrait de nadinana
J'aime 0

Je reconnais tout de mem qe si la réduction embryonnaire présente des avantages médicaux comme le disait nadia, elle n'est pas sans risques non plus hein, en fait la réduction embryonnaire entraîne principalement un risque de fausse couche meme si c’est assez rare quoi, parfoi oci une perte de tous les embryonset , qe ce soit de survenue rapide ou plus tardive.

Portrait de louloute75
J'aime 0

En ukraine je crois que biotex limite le nbr de tranfert à 3 je pense bien, ce qui permet de limiter la survenue de grossesses multiples supérieures à trois, bref de mem, après une stimulation de l’ovulation, les dosages hormonal et les échographies pratiqués régulièremen empêchent l’apparition d’un nbre excessif de follicul, aaah malheureusement, de temps en temps, la nature prend le dessus, et trois, voire quatre embryons se développent, mettant alors parents et équipe medicale dvant une difficile décision, huuuuum

Portrait de nadinana
J'aime 0

Waouuuuuuuuuuuuuh beh dis donc, la réduction embryonnaire en pratIque donc, comment ça se passe les filles ? en fait quelle technique utilise-t-on ? j’aimerais bien comprendre comment ça se passe dans la réalité quoi !

Portrait de nadia24
J'aime 0

Huuum pas facile de te décrire comment ça se passe tu sais, mais l’attitude la plus répandue consiste à ramener le nbre d’embryons à deux. Selon l’âge de la grossesse, 02 méthodes sont pratiquées trè svt il me semble, toujours guidées par une écho bien sur, la plus fréquente qe je connais consiste à passer par voie abdominale maternelle vers 11 semaines d’aménorrhée quoi.

Portrait de nadia24
J'aime 0

En ralité une aiguille est introduite jusquà ton thorax d’un ou des brybrys, puis des produits sont injectés d’abord pour endormir le brybry, puis pour stopper l’activité cardiaqe, voilà qlq petits détails que la coordnnatrice m’avait expliqué, en tout cas les filles rassurez-vous, les embryons ne souffrent pas, car le cœur cesse de battre en quelques secondes.

Portrait de ericka24
J'aime 0

Oui oui tu as bien raison tu sais, par contre, lorsqu'il y a des signes précoces d'embryon en mauvaise santé comme une malformation sévère comme c’était le cas d’une amie suisse que j’ai rencontré à kiev, , c'est celui ci que l'on va choisir d’après ce qe kel me disait comme rapport de son embryologue, on peut parfois attendre mem 1 ou 2 semaines de plus pour que ton utérus grandisse et que l'embryon choisi devienne plus accessible Vanessa

Portrait de nadinana
J'aime 0

Huuuum c’est vrai ça, ce risque dépend du nombre initial et final d'embryons et du moment auquel est fait cette technique, disons qe plus la réduction embryonnaire est effectuée tard et plus il y a de risque, meme à la clinique spécialisée de kiev ils confirment bien cela, plus il y a d'embryons et plus le risque est élevé , d’ailleurs ils estiment que le risque de fausse couche est de moins de 5% pour une grossesse initialement triple,

Portrait de vanesset
J'aime 0

juste pour dire qe les brybrys ne sont pas choisis au hasard mais sur plsrs critères quoi, . les plus rares, comme l’existence d’une malformation ou pe suspecter une sale anomalie chromosomiqe permettent svt donc une première sélection tu vois, par la suite ton médecin regardera ensuite attentivement le nbre de placentas et de poches des eaux, voilà quoiiiii, enfin, il va choisir donc les brybrys selon leur accessibilité et leur position par rapport au col de ton utérus comme disent svt les médecins de la clinique de kiev

Pages

Participez au sujet "La réduction embryonnaire, qu’est-ce que c’est ? "