Portrait de MarieJ

Bonjour,

Cela fait un peu plus de 2 mois et demi, que je suis une malade de Basedow déclarée et que je suis sous Néomercazol et Avlocardyl.

J'essaye de faire face la tête haute à cette "chose", mais voilà je ne sais pas ce qui m'arrive, je ne me reconnais plus du tout depuis quelques jours.

Je crois bien devenir dingue...
je ne supporte plus rien, la moindre contrariété me rends triste, je n'arrive plus à passer sur les petites bêtises des autres, je me focalise sur de tout petits rien, je me mets hors de moi trop facilement, je dis des choses méchantes et que trop stupide, un peu comme si j'aurais le besoin de faire souffrir les autres...

Je me néglige presque, je n'arrivais pas à sortir avant, c'est pire aujourd'hui. Je ne veux voir personne à qui je devrais justifier ceci ou cela. J'ai pas envie de parler de ce qui m'arrive, pas envie de me plaindre. En effet, j'ai toujours détesté cela.

Mais, la nuit dernière je me suis réveillée en sursaut en pleine crise d'angoisse à 2H45 du matin. Et depuis plus rien, j'étais là a me tenir le tête pour qu'elle se calme avec la peur de réveiller mon ami.

C'est vrai, il me fait la tête car je l'ai envoyer bouler lui et sa fille, parce qu'une fois de plus il fallait que je laisse tomber ce que je faisais pour venir regarder quelque chose. Et si jamais, moi je leur demande la même chose, j'ai très souvent droit à "je peux pas!" ou quelque chose de similaire. Et, je me suis emportée parce qu'ils ont insisté et que je les ai écrasé de reproche. La gamine elle s'en fout, mais le papa semble m'en vouloir. Ce que je peux comprendre.

Mais, Je suis aujourd'hui l'opposée de ce que je suis normalement.

Je n'arrive plus à me supporter ainsi, que dois je faire ?
comment expliquer aux miens ce qui se passe ?
Je ne leurs en parle pas, c'est vrai. Je n'arrive même pas à discuter avec eux de mes peurs. Et ce depuis le jours où mon médecin m'a appris cela.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui malheureusement la maladie de Basedow entraine ce type de comportement qui peut même devenir violent dans certains cas.

Tu peux demander à te faire aider avec un peu de lithium qui a l'avantage en plus de calmer l'hyperthyroîdie puisqu'il détruit les hormones thyroïdiennes.

A combien de Néo-mercazole es-tu ?
Donnes tes derniers résultats sanguins avec les normes du labo.

Ce qu'il arrive aussi c'est que comme le Néo-mercazole freine la thyroïde, tu peux alors aussi te retrouver en tendance ou carrément en hypothyroïdie et cela peut déclencher ce type de crise. Car contrairement à ce qu'on dit bien souvent, les crises de colère ne sont pas le seul fait des hyperthyroïdies, mais en hypothyroïdie lorsqu'on est à un taux intermédiaire, on peut avoir aussi ce type de comportement : complètement speed, coléreux mais également être dans la seconde qui suit complètement amorphe, abattue, triste à en pleurer à chaude larmes.

Donc il est possible que tu sois dans ce type de phase intermédiaire et il faut alors refaire un bilan sanguins complet : TSH, T3 et T4 et voir si il ne faudrait pas modifier ton traitement en y ajoutant par exemple du Levothyrox.

Mais donc rassures-toi ce n'est pas toi, c'est la maladie qui te fait réagir de la sorte.

Il y a combien de temps que tu es sous traitement et quel dosage ?

Courage, c'est très difficile mais il faudrait aussi que tu puisses bien t'informer sur la maladie et ainsi pouvoir l'expliquer à ton copain, sans quoi il risque de s'installer un climat d'incompréhension et de la tension ce qui n'arrangerait rien du tout pour toi.
Mais surtout sois sûr que celle que tu étais avant est toujours là, mais la maladie prend le dessus et comme on dit les hormones sont très fortes puisque ce sont elles qui gèrent nos émotions, notre énergie.

Courage.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "La maladie de Basedow rendrait elle folle ????"