Portrait de estelanda

j'ai vécu 15 ans avec un homme et les 3 dernières années ce sont terminé en rupture La descente aux enfers: l'alcool

Portrait de estelanda
J'aime 0

comment arrive t on à l'abstinence totale

Portrait de nikita48
J'aime 0

Avec du courage (c'est très difficile d'affronter le manque), le soutien des proches (compréhension mais aussi fermeté), l'aide d'un médecin (traitement médicamenteux adapté) et d'un psychothérapeute (pour comprendre comment on en est arrivé là), ... et surtout en ne cédant JAMAIS à la moindre goutte d'alcool. Aucun écart ne doit être toléré. Les spécialiste disent qu'on reste alcoolique à vie, et que la moindre prise d'alcool, même léger, fait replonger.
Tu sais, le pb avec toutes les toxicomanies (et l'alcoolisme est est une), c'est avant tout de faire accepter au malade qu'il est alcoolique. Généralement, il trouve toujours quelqu'un qui boit plus que lui pour se convaincre qu'il ne boit pas tant que ça. Si cette étape essentielle est franchie (ce qui est en fait très rare), tout espoir est permis.

Portrait de suizen
J'aime 0

Surtout ,combien de temps, l'abstinence totale du t elle?
Mon ami a fait une cure de 5 semaine l'été dernier et s'est déja réalcoolisé 2 fois.
Cette fois, il me dit qu'il ne replongera plus. 2 mois et demi d'abstinence totale mais il est totalement dépréssif.
Son caractère est inssupportable. Tous les abstinents ont ils connu cet état aprés le sevrage? Pendant combien de temps?
merci de me répondre.

Portrait de estelanda
J'aime 0

l'abstinence ne tue pas c'est juste une question de volonté c'est comme un diabétique qui n'a pas le droit de manger de sucre un alcoolique n'a plus le droit de boire une goutte d'alcool
mon ex ami a fait beaucoup de cure. dont une dernièrement il est sorti depuis 1 semaine et apparemment il a envi de s'en sortir; j'ai envie d'y croire. Il n'a plus interet à me mentir ns ne vivons plus ensemble à cause de l'alcool.Il a passé son temps à me mentir . un alcoolique est très menteur il n'a pas le choix il se ment à lui meme alors comment veux tu qu'il soit sincère avec les autres;
courage mais rien n'est gagné

Portrait de suizen
J'aime 0

moi je suis partie la semaine dernière à cause de son caractère inssupportable (il est abstinent depuis 2 ùpos et demi)
Hier, il m'a envoté un mail gentil , il voulait que je revienne mais aujourd'hui il me met dans le doute: sur msn il a été trés froid et faisait des fautes d'orthographe alors qu'il n'en fait jamais . Je me dis qu'il a peut etre encore replongé car il était seul.
Son comportement est bizzare. Est il en manque ou a t il bu ? Dans les 2 cas il a un comportement étrange.Il est resté 30 secondes sur msn et n'avait qu'une idée en tete : que son fils lui téléphone pour aller jouer aux boules ! rien sur nous . De l'indifference.
apparemment ,comme moi, tu n'es plus avec lui mais tu le soutiens?
C'est ce que je comptais faire.
situation trés difficile de supporter un alcoolique abstinent.
En tous les cas les 1 ers mois et meme 1eres années d'aprés ce que j'ai lu sur le net.
A la sortie de la cure, ils sont trés motivés puis le manque apparait ds les situations stressantes (en tous les cas pour mon ami)
Bonne chance à toi et à bientot si tu veux

Portrait de estelanda
J'aime 0

je l'ai eu o téléphone tt à l'heure et je lui demande comment il va: ça a l'air d'aller. Il a rencontré une fille qui apparemment lui va bien; j'ai un peu ls boules car sa nana arrive à le tenir bref! il ne lui fai pas vivre ce que j'ai vécu elle récupère le bon et moi je n'ai eu que le mauvais

Portrait de suizen
J'aime 0

sa nana arrive à le tenir mais pour compbien de temps? C'est ce que je croyais aussi car je ne vivais avec lui que depuis 8 mois.Le début d'une relation est toujours porteur pour le malade alcoolique (qui le reste à vie).
Cette fille n'a pas vraiment de chance ( comme moi) ,d'etre tombée amoureuse d'un alcoolique meme s'il est abstinent. car les coups de déprime sont trés fréquents . Et la vie n'est pas drole tous les jours.
Cependant je m'inquiète pour lui .
Mes amis me disent que ce n'est pas bien pour moi d'etre avec un homme qui a ce problème.
Je ne les ai pas écoutés. Peut etre aurais je du?
Amitiés

Portrait de estelanda
J'aime 0

tu as surement raison; peut etre est ce mon coté joloux c'est fort probable car je l'aii aimé passionnément mais aujourd'hui j'ai rencontré un homme qui m'apporte beaucoup et en plus ne boit pas, ne fume pas ça n est pas comme avec dominique mais je revis. J existe enfin amitié

Portrait de julose
J'aime 0

Nikita a écrit plus haut :

Avec du courage (c'est très difficile d'affronter le manque), le soutien des proches (compréhension mais aussi fermeté), l'aide d'un médecin (traitement médicamenteux adapté) et d'un psychothérapeute (pour comprendre comment on en est arrivé là), ...

moi je vous dis QUE CE N'est pas vrai !
c'est trop tard
c'est ce genre de phrase QUI m'a fait CULPABILISER à MORT !

Portrait de estelanda
J'aime 0

la psychothérapie n' est qu'une béquille pr l'alcoolique si la personne malade ne décide pas de s'en sortir; rien n'y fera

Portrait de estelanda
J'aime 0

je,l'ai vu au supermarché et en fait il a recommencé à boire; j'ai parlé de chose et d'autre avec lui et puis je lui ai demandé de me montrer ses yeux: ils étaient rouges et gonflés e lui ai rétorqué:"dominique tu as recommencé à boire" il ne m"a pas répondu.
Il sort de cure pour la énième j'aurai pensé qu'il aurait compris mais vraiment je suis trop naive.
Sa copine est parti travaillé alors il se retrouve tout seul et inévitablement la solitude; la réalcolisation. J'ai vraiment l'es boules meme si on est séparé pour notre enfant qui a 14ans c'est vraiment pas cowl.biz

Portrait de julose
J'aime 0

je suis triste pour vous, vous avez l'air déçue qu'il se ré-alcolise
et pourtant ....c'est ce qu'ils refont tous quelques temps après un sevrage ou une cure de désintox malgré leurs promesses...

quand j'étais enfant j'entendais cette phrase :
"les promesses d'alcooliques"
ce n'est pas une expression nouvelle... elle n'a pas été inventée par hasard.

bon week-end tout de même

Portrait de julose
J'aime 0

ESTELANDA, rappel de votre message du 02-03-2008 20:30:53 :

estelanda
Nouveau membre
Date d'inscription: 14-02-2008
Messages: 7
Courriel Re: la maladie alcooliqueje l'ai eu o téléphone tt à l'heure et je lui demande comment il va: ça a l'air d'aller. Il a rencontré une fille qui apparemment lui va bien; j'ai un peu ls boules car sa nana arrive à le tenir bref! il ne lui fai pas vivre ce que j'ai vécu elle récupère le bon et moi je n'ai eu que le mauvais

____________________________________ vous disiez ?
vous devez être rassurée, l'alcool a encore été le plus fort , et vous n'aviez pas à vous inquiéter en croyant que "sa nana arrive à le tenir";

gardez confiance à vous

Portrait de Wanwongka
J'aime 0

estelanda wrote:
je,l'ai vu au supermarché et en fait il a recommencé à boire; j'ai parlé de chose et d'autre avec lui et puis je lui ai demandé de me montrer ses yeux: ils étaient rouges et gonflés e lui ai rétorqué:"dominique tu as recommencé à boire" il ne m"a pas répondu.
Il sort de cure pour la énième j'aurai pensé qu'il aurait compris mais vraiment je suis trop naive.
Sa copine est parti travaillé alors il se retrouve tout seul et inévitablement la solitude; la réalcolisation. J'ai vraiment l'es boules meme si on est séparé pour notre enfant qui a 14ans c'est vraiment pas cowl.biz

L'abandon de l'alcool est un lâcher prise. Seul l'alcoolique peut décider de se soigner. Pour amener l'alcoolique à lâcher prise sur l'alcool, il faut cesser de le surveiller, de le culpabiliser : "tu n'as plus le droit de boire", "il faut de la volonté pour s'en sortir" etc...Bref, le lâcher prise de l'entourage doit intervenir avant celui du malade. La seule chose à faire, c'est de l'informer qu'il est victime d'une maladie et que celà se soigne et lui donner les divers moyens à utiliser : alcoologues, mouvements d'anciens buveurs. Si la situation devient intenable, il faut faire intervenir l'injonction thérapeutique : "si tu continues, je m'en vais, tu quittes la maison etc...". Beaucoup d'alcooliques meurent sans s'être soignés. Certains s'en sortent après avoir "touché leur fond" (perte d'emploi, divorce, enfants confiés à l'AP, accident, devenir SDF etc...)

Participez au sujet "la maladie alcoolique"