Portrait de olga80
J'aime 0

On fait le choix d’après les caractéristiques suivantes :
Apparence physique, couleur des yeux et des cheveux, forme du nez, front, lèvres, taille, poids et enfin identification du groupe sanguin et du facteur rhésus.
Vous pouvez regarder une démo version de leur base des donatrices avec des photos 3D et des vidéos présentatifs des candidates. Toutes ces femmes ont déjà un enfant au moins. La clinique te demandera tjrs de choisir 5 à 7 donneuses pour espérer tomber sur une qui est compatible avec toi. Ils trouveront la donneuse adéquate pr vs. Vous ne commencerez votre processus que si vs êtes totalement satisfaite de la candidate choisie. Chez biotex, on ne doit pas partager les ovocytes avec des autres clients.

Portrait de olga80
J'aime 0

Chaque patiente reçoit sa donneuse. Il y a beaucoup de contrats et options. Tout dépend de nombre de tentatives. Le médecin choisit une meilleure option pour vous en prenant en compte les risques.

Portrait de tania18
J'aime 0

Dans quelques cas seulement, on estime que l'infertilité est héréditaire. Il existe des familles où un certain nombre de femmes ont des ménopauses précoces, avant l'âge de 40 ans (eh oui !). Il semblerait que cela puisse se transmettre de mère à fille. D'où l'importance dans ces familles de mettre au monde ses enfants vers l'âge de 30 ans (ou même avant), le pré ménopause durant quelques années. Aussi certaines fausses couches à répétition sont dues à une translocation équilibrée parentale des chromosomes. C'est une mutation génétique très rare mais qui peut se transmettre de parent à enfant. Heureusement, la médecine aujourd’hui arrive à contourner ces problèmes.

Portrait de emeraude88
J'aime 0

Bonjour Olga. Ce n'est pas toujours héréditaire .Mon amoureux est stérile, et dans sa famille, des 2 côtés, ils sont tous très fertiles (minimum 3 enfants par famille). Ne t’inquiète pas ! Et pour l'infertilité y'a toujours possibilité de traitements ou méthodes pour réussir à avoir un petit bout ! Ces centres se multiplient suite à la demande, des Etats-Unis jusqu'à l'Ukraine. Kiev est une destination courante où se rendent de nombreux couples pour réaliser un traitement de don d'ovocytes, notamment grâce aux tarifs vraiment abordables là-bas.

Portrait de olga80
J'aime 0

Merci beaucoup les filles d'avoir pris la peine de me répondre, cela confirme un peu plus mes "soupçons". Moi je n'en suis qu'au début de mon parcours et j'y crois très fort...

Portrait de milan22
J'aime 0

Exactement Jessica, tu as fait une très bonne lecture de la situation. C'est d'ailleurs la cas pour moi. Quand j'ai été diagnostiqué de l'endométriose, j'ai voulu passer directement à une fiv ou iac. Mais ma gygy m'a conseillé de faire quelques tests au préalable pour voir si ma réserve ovarienne est bonne. Je viens d'avoir les résultats de ces tests et malheureusement ma réserve est très faible. Maintenant il me faut aller en pma pour avoir recours à un don d'ovocytes. Quelqu'un m'a récemment parlé d'une clinique ukrainienne spécialisé dans ce domaine. J'aimerai savoir si certaines ici pourraient me motiver à y aller avec des arguments.

Portrait de tania18
J'aime 0

J’essaierai de vs convaincre puisque vs l’avez demandé. Tt d’abord la clinique biotexcom possède d'un dernier équipement technologique pour vous aider à arriver finalement au bout. Le programme de don d’ovocytes est autorisé par la loi de l’Ukraine et mené conformément à la réglementation appropriée. Donc vs ne risquez pas de rencontrer des problèmes avec la loi. Aussi ils utilisent des ovocytes frais et non pas congelés ce qui augmentera les chances de grossesse heureuse avec le minimum de tentatives de FIV. Les femmes ukrainiennes sont connues dans le monde entier par leur beauté c’est pourquoi vous avez la possibilité de choisir une donneuse d’ovocytes qui vous convient le plus. De plus Le coût du programme de FIV avec le don d’ovocytes est beaucoup plus bas que celui dans tout autre pays.

Portrait de tania18
J'aime 0

Et La qualité des services prêtés dépasse parfois beaucoup le niveau européen. Les paquets des services sont tt inclus donc vs n’avez pas à payer des somme supplémentaires pendant votre séjour. Et enfin Ce n’est qu’à biotex que vous pouvez trouver une clinique qui garantit le résultat positif du programme et rembourse de l’argent en cas d’échec.

Portrait de vicky801
J'aime 0

Salut à toi ma puce. Déjà ta soeur doit se dire qu'elle a de la chance parce qu'elle a déjà réussi a avoir un enfant de façon naturelle auparavant. Beaucoup se sont vu rattraper par l'infertilité sans avoir eu cette chance. C'était mon cas avant que je ne tomber enceinte de mon garçon par do. Je pense qu'elle devrait passer par le même canal pour espérer concevoir. Mais à 44ans elle n'est plus éligible pour ce programme en France. Le délai y est de 43ans. Moi j'ai suivie mon programme en Ukraine. Si tu es intéressé je pourrais te donner des infos nécessaire.

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Bonjour Olga j'espère que tu vas bien et que tu es sur le point de commencer la procédure. Faudra pas t'inquièter à ce sujet, avec la fiv do il n'ya aucun risque de transmission d'une maladie de la mère à l'enfant. En général, les donneuses sont saines et exampté de toute maladie génétiques. Pour parler du cas que je connais mieux, je mentionnerai ici la clinique biotexcom. Ils recrutent eux même leur donneuses. Ils font des enquêtes pour s'assurer que les donneuses n'ont pas d'antécédents de maladies génétiques au sein de leur famille. En plus la maladie ne peut se transmetre que par les gamètes. Avec le cordon ombilical c'est pas possible.

Portrait de mimichou
J'aime 0

A propos d’une personne déclarée infertile ça signifie qu’elle ne peut pas avoir d'enfant. A priori donc, elle ne peut évidemment pas transmettre son problème à l’enfant. Puisque l’enfant naîtra à partir des gènes d’une autre femme, la donneuse d’ovo. Ce ne sont donc que la donneuse d’ovo ou le donneur de spermes, qui peuvent transmettre une maladie à l’enfant. La maman qui recourt à la fiv do n’a donc aucune crainte de transmettre sa maladie à l’enfant. Si l’enfant par la suite a une maladie génétique, ça ne pourra venir que de la donneuse ou du père. C’est la raison pour laquelle il faut s’assurer que les donneuses anonymes sont saines.

Portrait de angeana
J'aime 0

Moi je vais m’étendre en parlant du cas d’une femme ayant un problème d’infertilité mais qui a eu son enfant de manière naturelle. Il faut savoir déjà qu’une femme souffrant d’infertilité peut avoir eu des enfants naturellement. Et dans ce cas elle peut transmettre cette infertilité à son enfant. Par exemple le cas de ménopause précoces, une femme peut avoir eu son ou ses enfants avant et après être atteinte de ménopause précoce. Ses enfants notamment des filles pourront prendre ce gène. D’où l’importance pour ces enfants de mettre au monde ses enfants vers l'âge de 30 ans (ou même avant). Avant que cette ménopause précoce les atteigne.

Portrait de toutoumi
J'aime 0

Je pourrais même ajouter qu’il y’a aussi des cas de fausses couches. Une femme qui a des fausses couches à répétition peut transmettre cela à sa fille qu’elle accouchera de ses propres ovules. Car certaines fausses couches sont dues à une translocation équilibrée parentale des chromosomes. C'est une mutation génétique très rare mais qui peut se transmettre de parent à enfant. Il n'y a pas de traitement. Donc pour ce genre de cas, la femme pour ne pas transmettre cela à l’enfant devra passer par la fiv do. Même si elle a la possibilité de procréer avec ses propres ovules.

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Il y’a aussi les cas où c’est l’infertilité de l’homme qui est transmise à l’enfant mâle. Il existe une cause génétique à l'infertilité masculine. Les anomalies génétiques qui ont pour conséquence une production rare de spermatozoïdes voire pas du tout de spermatozoïdes. Lorsqu'un homme souffre de cela, il peut aujourd'hui avoir des enfants grâce à l'ICSI. Qui consiste en la microinjection d'un seul spermatozoïde directement à l'intérieur de l'ovule. Malheureusement, ses fils hériteront de son problème. Mais ils pourront avoir eux aussi par la suite des enfants par l'ICSI.

Portrait de angeana
J'aime 0

A propos d’une personne déclarée infertile ça signifie qu’elle ne peut pas avoir d'enfant. A priori donc, elle ne peut évidemment pas transmettre son problème à l’enfant. Puisque l’enfant naîtra à partir des gènes d’une autre femme, la donneuse d’ovo. Ce ne sont donc que la donneuse d’ovo ou le donneur de spermes, qui peuvent transmettre une maladie à l’enfant. La maman qui recourt à la fiv do n’a donc aucune crainte de transmettre sa maladie à l’enfant. Si l’enfant par la suite a une maladie génétique, ça ne pourra venir que de la donneuse ou du père. C’est la raison pour laquelle il faut s’assurer que les donneuses anonymes sont saines.

Pages

Participez au sujet "l'infertilité est-elle transmissible à l'enfant?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.