Portrait de nice75

Alors donc je souhaite partager mon expérience car les forums m’ont beaucoup aidé à garder espoir. et je n’ai trouvé que peu de récits sur des parcours longs qui se terminaient positivement. J’avoue je regrette un petit peu de n’avoir commencé à participer ici depuis, mais bon mieux vaut tard que jamais, je m’appelle nicelle et je suis une gendarmette dans la meuse, mon parcours en procréation médicalement assistée a commencé il y a 6 ans aujourd’hui hélas !!!. un peu plus meme d'ailleurs si je m'abuse vu que l'hiver est desormais presque terminé

Portrait de nice75
J'aime 0

mais ecoutez les amies, que vous dire de plus si ce n'est qu'Il s’agissait en réalité d’une endométriose déclarée mais à priori pas sur mes ovaires et donc pas la cause de mes échecs pour tomber enceinte naturellement. Il se trouve donc que tous les tests étaient positifs pour mon mari comme pour moi. J’avais alors 32 ans à cette époque, alors nous avions donc planifié la première fécondation in vitro en décembre 2011. Juste avant de commencer le traitement, mes règles ont du retard.

Portrait de angeana
J'aime 0

Hum Nice, c’est quoi cette affaire de fichu vie de maman ? Quand je lis ce titre, ça me donne comme impression que tu as déjà été maman. Mais que tout ne s’est pas bien passé. C’est étonnant que tu dises que très peu de récits sur les longs parcours se terminent positivement. Moi j’ai plutôt constaté le contraire ! Ou alors tu n’es tombée que sur des récits tristes. Et qui se terminent malheureusement mal.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Eh oui, c’est vrai que ça fait du bien de lire un récit qui se termine positivement. Car cela redonne espoir et c’est une bonne bouffée d’oxygène. Malheureusement nous ne sommes pas dans un monde où tout est rose. On ne peut donc pas en vouloir à celles qui relatent leur histoire sans dénouement favorable ! Car c’est aussi une manière pour elles de se libérer. Et plus important, de recevoir de l’aide et des encouragements. Donc prenons également la peine d’assister ceux là.

Portrait de piwi
J'aime 0

Ça ne fait pas forcément du bien de lire des récits qui se terminent favorablement hein. Si je le dis c’est parce que ça frustre certaines personnes. Qui se disent malchanceuses, du genre pourquoi ça marche pour les autres et pas pour moi. Et pourquoi n’a tu pas commencé à participer ici depuis longtemps Nicelle ? Ce n’est pas la première fois que le lis des personnes qui était réfractaire à cela. Et je ne comprends pas pourquoi cette peur ou c’est de la honte. Pourtant c’est anonyme par ici, sauf pour celle qui veulent faire autrement.

Portrait de déçue
J'aime 0

Bonjour Nicelle, je vois qu’il y’en a pour qui le parcours est plus long que le mien. Moi je suis actuellement à la 5ème année. Je ne suis pas encore arrivée à bout. J’espère que cette année sera enfin la bonne. Contrairement à toi qui hésitais à t’inscrire dans les forums. Moi je m’y suis inscrite dès lors que j’ai commencé à m’intéresser à la fiv do. Car ces 5 années n’ont été consacrées qu’à des fiv classiques.

Portrait de déçue
J'aime 0

C’est parce que je ne suis plus motivée à continuer dans des fiv classiques qui ne fonctionnent jamais. Même pas une seule fois où le test de grossesse a été positif. Je préfère passer à autre chose, notamment le don d’ovules. J’espère que la clinique dans laquelle je me rendrai me trouvera éligible à la fiv do. Car vraisemblablement, il faut remplir les conditions médicales entre autres. En ce qui concerne les conditions non médicales, je pense que je les remplis. Puisque nous sommes un couple hétéro.

Portrait de rorol
J'aime 0

Ah bon je croyais que l’endométriose n’affectait que le système reproductif. Et puis lorsque tu dis que vos tests étaient positifs que veux-tu dire par là ? Comme tu dis que vous avez commencé les fivs. Cela signifie que ton mari était infertile ? Et pour toi comment cela s’explique donc alors que tu dis que l’endométriose ne t’empêchait pas de tomber enceinte ? Si je comprends bien vous n’avez pas commencé votre première fiv parce que t’es tombée enceinte ? Waouh quelle belle surprise, bien que j’imagine que ça ne s’est pas bien passé!

Portrait de angeana
J'aime 0

Biensûr rorol que l’endométriose peut affecter d’autres organes autres que les ovaires. En fait l’endométriose se caractérise par du tissu semblable au tissu endométrial qui se développe hors de l'utérus. Et ce tissu provoque alors des lésions, des adhérences et des kystes ovariens. Qui peuvent coloniser plusieurs organes. Le plus souvent sur les ovaires, sur les trompes de Fallope, sur la surface extérieure de l’utérus. Plus rarement, ils peuvent se développer sur les organes avoisinants, comme les intestins, la vessie ou les reins. Exceptionnellement, à des endroits comme les poumons, les bras ou les cuisses.

Portrait de nice75
J'aime 0

hé oui , je peux en rigoler aujourdhui quoi, Hahahahahaha !!!! je suis enceinte : je n’en reviens pas. Mais le lendemain de noël, je perds du sang et la fausse couche est confirmée à 6 semaines de grossesse fin décenbre de cette année figurez-vous les filles. C’est alors que mon époux m’a amené à faire plusieurs analyses à l’issue de cet échec car nous avions découvert lors de la fausse couche un endomètre étonnamment fin, oui oui un endomètre fin comme je vous le dit là les filles, vous imaginez bien ce que ça veut dire?????!!!!

Portrait de gloria2
J'aime 0

bonjour à toutes et à tous ici, bjr particulier à nicelle, je préfère mettre aussi tous meme comme rarement je vois des mecs intervenir, je vous remercie toutes pour vos multiples témoignages et cela me fait comprendre que je n’ai pas été la seule dans ce fichu pétrin qu’est l’infertilité, le fait de savoir nous fait forcément avoir le force de sortir de notre cachette pour en parler avec les autres, merci beaucoup les filles, j’avoue que mon malheur je l’avait toujours vécu au fond de moi avec mon homme et pas plus

Portrait de mariboss
J'aime 0

C’est ça gloria, tu es loin très loin d’être la seule qui souffre d’infertilité. Au contraire le nombre va de plus en plus grandissant. Et je ne vois pas de honte ou de peur à en parler. Surtout dans des forums où tu n’es pas connue personnellement. Et c’est en fait ça le but de ce genre d’endroit. Et toi e quoi souffres tu exactement. Et est ce que tu as pu trouver une solution ?

Portrait de missyreal
J'aime 0

Quel sale cadeau pour noel ! Avoir une fausse couche juste au lendemain de Noel. En plu à 6 semaines de grossesse ! Désolée je ne vois pas trop ce qu’un endomètre fin implique. Bref je pense avoir une petite idée. A savoir qu’il doit être trop étroit pour permettre à l’embryon d’évoluer, c’est ça ? Bref explique moi pour que j’en vois un peu plus clair.

Portrait de missyreal
J'aime 0

Donc ce n’est pas à cause de ton endométriose ou bien ? Est-ce que c’est l’endométriose qui a rendu ton endomètre étroit ? Ou c’est comme cela que ton endomètre est de nature. J’en apprends es choses ici chaque jour hein. Je ne savais pas que l’étroitesse de l’endomètre était une cause de fausse couche. Mais pourquoi alors lors des tests précédents. On n’avait pas détecté que ton endomètre était étroit ?

Portrait de nice75
J'aime 0

ma gygy m’envoie rencontrer la spécialiste de la réceptivité utérine non loin de ma commune. Après donc ce q’on appelle un test matrice Lab , ah assez couteux je tiens à le préciser, et plusieurs suivis sur cycle à blanc de la taille de mon endomètre, le verdict tombe tel un couperet les filles : écoutez bien, un endomètre trop fin ne dépassant jamais même sous traitement les 5 mm, doublé de ce que on avait appelé cytotoxicité si j’ai bien écrit , il s’agit en fait des cellules nk natural killeuses et qui rejettent l’embryon et empêchant donc la nidation

Portrait de abralise
J'aime 0

Waouh du jamais entendu cette cytotoxicité ! Autrement dit tu ne peux pas porter une grossesse. Par conséquent, il te reste comme alternative l’adoption ou la GPA. C’est vraiment comme un couperet, tout espoir s’envole. Vraiment désolée pour e ce qui t’arrive Nicelle. J’espère que tu as tout de même demandé l’avis d’autres médecins ! Surtout quand le verdict est si dur.

Portrait de genemile
J'aime 0

Hum, la GPA, j’appréhende beaucoup cette solution. C’est vrai que le bébé porte les gènes de la patiente. Mais je me demande comment sera le lien avec un bébé qu’on n’a pas porté en son sein. Je sais également que c’est hyper coûteux. Je voyais dans une émission tété récemment, un couple qui avait déboursé 50 mille euro pour une GPA. Mais apparemment l’Ukraine est beaucoup moins chère. Bref j’ose croire qu’il y’a toujours une solution.

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Au contraire génémile, moi je trouve même que la GPA est mieux. En termes d’affinité avec l’enfant. Il est bien vrai qu’en fiv do, c’est la patiente elle-même qui porte la grossesse. Bien que le bébé n’ait pas ses gènes et ça renforce les liens. Mais en GPA, le simple fait de savoir que le bébé porte nos gènes est très fort. Sans compter qu’une fois né in verra sans doute nos traits en lui. Ainsi que ceux de notre conjoint ou compagnon.

Portrait de nice75
J'aime 0

et s’ensuivent donc plusieurs mois de traitement et de tentatives de fécondation in vitro sans effet sur mon pauvre endomètre, la meilleure c’est que à chaque tentative je reçois une perfusion d’intralipides pour la cytotoxicité avant le transfert. Je vous fait donc un petit résumé de mes débuts en fiv ici afin que celles qui y sont encore essayent de comparer et évaluer sur leur propre cas quoi, alors ma première fiv aura lieu je crois bien en octobre 2012 : 9 ovocytes recueillis, 4 congelés, 1 transféré. Echec. Puis première tentative de transfert de brybry congelés en janvier 2013 : stop car endomètre trop fin (retombé à 3,2 mm),

Portrait de gloria2
J'aime 0

nice merci vraiment pour ton récit super enrichissant pour nous toutes ici, je voudrais simplement vous faire part de quelqus détails lorsqu’on est engagé en procréation médicalement assistée pour éviter d’avoir des complications ou encore se voir rallonger les délais de traitement de son cas, pour ma démarche de vitrification-fécondation in vitro, je l’avait fait non pas à biotex comme vous, d’ailleurs que ne connaissais pas cette destination à ce moment là, mais plutôt à athènes en grèce

Portrait de toutoumi
J'aime 0

Mais je ne comprends pas pourquoi vous avez continué avec des transferts. Sachant le souci qu’avait ton endomètre. Ou alors les traitements que tu suivais pouvaient y remédier ? J’imagine par quel stress tu as dû passer. Car lorsqu’on est déjà au courant qu’il y’a des chances que notre endomètre rejette la grossesse. On n’a pas trop espoir après chaque transfert. Et comme tu parlais plus haut de 6 années de parcours, j’imagine combien d’échecs tu as dû connaître !

Portrait de nice75
J'aime 0

purée!!! je vous fait grâce de la suite car trop complexe et en plus pour aucun résultat probant, toujours est-il qu’en mars 2013, je suis passé à mon 2e fécondation in vitro et le résultat donne 7 ovocytes recueillis, 5 fécondés, transfert de 2 brybry, endo 5,8mm, prise de sang ++ 30 UI, je suis trop heureuse, mais 2 jours après pas de progression, catastrophe !!!!grossesse arrêtée. Un malheur ne venant jamais seul, il se trouve qu’en plus aucun brybry congelé, eh oui je vous dis bien qu'aucun des bybrys congelé

Portrait de bambis
J'aime 0

Bonjour ma chérie, comment tu vas , ah oui hein c’est ien de ça qu’il s’agit et tu ne te trompe pas, on t’a bel et bien donné une infrmation qui est vraie, ce dont tu parles c’est le pack succès garanti qu’offre justement biotex, c’ets vrai que je n’avais jamais osé avec mon mari souscrire à ça vu que c’était un peu au dessus de notre budget, 9900 euros et nous on a pris le pack à 6900 et on y est parvenu au bout ! il faut tout de meme reconnaitre que ce pack avec tout cela comporte est bien plus cher ailleurs que ce qu el’on propose à kiev, mais c’est au dessus de nos moyens, peut être que toi tu pourras y souscrire pkw pas

Portrait de missyreal
J'aime 0

C’était prévisible non nicelle. Quand on parle d’étroitesse de l’endomètre. Il y’a de quoi s’attendre à ce que cela empêche l’évolution du fœtus ! Et pourquoi cette fois ci vous n’avez congelé aucun embryon ? Pourquoi s’acharner sur cette voie qui a de fortes chances d’être vouée à l’échec ? Jusqu’ici tu ne nous as pas dit quel était le souci de ton mari. Puisque tu disais que vos 2 tests étaient positifs, je ne sais pas ce que tu voulais dire par là.

Portrait de nice75
J'aime 0

alors mon mari et moi on décide de mettre une petite pause pour voir la nature de notre relation avant d’entamer notre 3 e fécondation in viro, aaaah que c’ets si difficile la pma ici chez nous en France, on décide donc de faire une pause comme je le disais tantot et la dernière déception a été trop dure à vivre. On commence à réfléchir au plan B sans d’ailleurs beaucoup de conviction il faut le dire : l’adoption. je ne sais pas certaines parmi vous ont deja eu affaire avec ce genre de possibilité qui moi me répugnait à dire vrai

Portrait de gloria2
J'aime 0

ecoutes nice, c'est si palpitant ce que je lis que je dois te dir qua mw oci, c'était donc lors de mon rendez-vous à athenes, j'ai été reçu par une gynécologue qui a présenté la procédure et examiné mes analyses de sang, elle a donc constaté que je n'étais pas immunisée contre la rubéole: la gynécologue a alors dit: " ce n'est pas grave si vous n’êtes pas immunisée, il suffit d'attendre 30 jours après le vaccin pour démarrer la procédure", puis elle a poursuivie en disant "oh et puis la rubéole n'existe quasiment plus, on pourra se passer du vaccin".

Pages

Participez au sujet "L'histoire de ma fichue vie de maman"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.