Portrait de Christiane59

Bonjour,

L'absence de sommeil profond empêche-til de réver ?
Ou cela empêche-t-il le souvenir du rève ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Comme je l'indique dans la vidéo consacrée au sommeil, le rêve, en effet comme vous semblez le spécifier dans votre question, apparaît essentiellement au cours de la phase paradoxale, et vous n'avez pas totalement tort néanmoins...
Comme le précise Michel Billiard et Yves Dauvilliers dans le livre « les troubles du sommeil » paru chez Masson, en 2005, Les connaissances sur le contenu du rêve dépendent étroitement de la méthodologie utilisée pour collecter et analyser le contenudu rêve.
Schématiquement on distingue trois types de méthodes de recueil des rêves :
l'approche phénoménologique qui consiste à recueillir un récit de rêve sujet au travers d'un interview, d'une relation psychothérapeutique, d'un questionnaire d'une classe de rêve ;
l'approche psychophysiologique ou recueil de rêve à l'occasion d'éveil provoqué dans différents états et stades de sommeil chez un sujet suivi polysomnographiquement (comme dans la vidéo)
l'approche neuropsychologique, ou recueil de rêve à l'occasion de veille provoquée dans différents états et stades de sommeil, chez un sujet suivi polysomnographiquement et par d'autres méthodes, imagerie fonctionnelle cérébrale en particulier
Comme vous pouvez le voir ce n'est pas simple. Les premières expériences datent de 1953 , elles ont été menées par deux chercheurs en neurosciences s'intéressant aux rêves : Aserinsky et Kleitman. Grâces à ces deux chercheurs on s'est aperçu que si l'on réveillait les gens durant le sommeil paradoxal les individus réveillés rapportés presque toujours des récits qui se caractérisaient par une composant visuohallucinatoire avec un contenu bizarre du rêve alors que si l'on réveillait les individus pendant leur sommeil lent, les souvenirs de rêves étaient moins fréquents mais peut-être plus cohérent.
Ensuite Kleitman s'est associé à un autre chercheur en neurosciences du nom de Dement. À nouveau ces deux chercheurs ont trouvé que le rêve était une caractéristique exclusive du sommeil paradoxal.
À la suite, en 1960 un autre chercheur en neurosciences du nom de Foulkes a, quant à lui, à effectuer des réveils de plus en plus proche du début du sommeil paradoxal et au-delà. Ceci a montré la même chose que lors de la découverte effectuée en 1953 par Aserinsky qui semblait être dans le vrai.
En définitive il est difficile de répondre exactement à votre question, personne ne le sait avec certitude.
Pour l'instant c'est essentiellement au cours du sommeil paradoxal que se «construisent» les rêves. Il semble donc pour résumer que quand ceux-ci sont quelque peu chaotiques et incohérents si le rêve survient durant la face paradoxale. Quand ils sont construits en phase de sommeil profond les rêves semblent un peu plus, nous dirons organisés, ceci à condition que le réveil se fasse à ce moment-là évidemment.

D'autres part toutes les expériences concernant les rêves sont difficiles à mener car les résultats dépendent du type de questionnaires et plus précisément des questions et surtout de la manière dont les questions sont posées au moment du réveil.

Je conseille ce livre aux internautes. Il s'agit d'un ouvrage qui s'adresse aux professionnels maisqui est tout de même relativement abordable (saufs certains passages) par le grand public.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour Docteur,

Ce qui explique tout de même le fait que depuis que mon sommeil est perturbé, étude du sommeil faite en 2006 le démontrant, mes réves, sont devenus effectivement cahotiques voire impression qu'ils sont inexistants car je ne m'en souviens plus ou pas du tout, comme avant les maladies.

Et ces périodes où j'ais l'impression de ne plus réver, car vraiment plus aucun souvenir, me laissent épuisée, avec des difficultés importantes à ouvrir les yeux, mais le manque d'énergie est là alors pour la journée entière.

Et à contrario, j'ai remarqué que si je me souviens de mon réve ou en partie, j'ai l'impression d'être plus reposée et le réveil est alors plus facile, et la journée est plus active.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Ce n'est pas faux. Votre manière d'analyser la situation me semble assez exacte. Il serait intéressant de pouvoir comparer plusieurs patients atteints de fibromyalgie à fin de comparer les conjonctures pour en tirer quelque chose peut-être, en termes de thérapie à travers le sommeil.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de anonymous
J'aime 0

Christiane59 wrote:
J'ai remarqué que si je me souviens de mon réve ou en partie, j'ai l'impression d'être plus reposée et le réveil est alors plus facile, et la journée est plus active.

Bonjour Docteur, Christiane

Comme vous le savez, je suis aussi atteinte de la fibromyalgie, cela fait bien longtemps que je ne me rappelle plus de mes rêves ... est-ce les médicaments ? Les insomnies ? Je n'en sais rien mais pour moi cela signifie plutôt : REPOS !

car lorsque je m'en souviens, si ce sont de doux rêves (très très rares), là effectivement je me sens plus sereine mais pas moins fatiguée,
malheureusement je suis plus sujette aux cauchemars et là ma journée est une vraie catastrophe, la fatigue est encore plus intense, c'est comme si j'avais couru un marathon, je me réveille en sursaut et impossible de me redormir car les cauchemars tournent en boucle dans ma tête, ils me semblent tellement réels qu'ils me terrorisent.

Voici en quelques mots mon témoignage, en espèrant qu'il vous apportera quelque chose

Bonne soirée
Guylaine

Portrait de hello
J'aime 0

bonsoir

moi je reve souvent il parait que je parle beaucoups aussi la nuit sa peut aller de l'enevement (j'insulte) à une simple conversation pas toujours comprhénsible selon ma soeur, il parait aussi que j'ai comme des sursaut, je me rappel parfois de mes reves n'est pas conscience d'avoir parlé.

ece que cela pourrait expliqué ma fatigue, j'ai un travail trés prenant et je peu m'endormir n'inportout tellement je suis fatigué.

bonne soiré

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Il semble en effet que ce type de perturbations qui correspond à un sommeil non profond et susceptible d'entraîner, le matin au réveil, des fatigues intenses susceptibles de durer un certain temps.
Dans un cas similaire il est peut-être intéressant de proposer, d'envisager une polysomnographie.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quote:
car lorsque je m'en souviens, si ce sont de doux rêves (très très rares), là effectivement je me sens plus sereine mais pas moins fatiguée,

En ce qui me concerne je ne fais que très très rarement des cauchemars ou des rèves un peu durs.
Ce sont plutôt effectivement des rèves, gentilets je dirais, pas de brusquerie, d'aggression, de méchanceté,.... non rien de tout cela. Des rèves assez neutres.

Hello, je te conseille effectivement de suivre le conseil du Docteur au sujet de faire une polysomnographie car avec tout ce qui peut être observé pendant ce type d'examens c'est vraiment une mine importante de renseignements dont on n'a absolument pas conscience mais qui pourtant font partie de nous au quotidien.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de hello
J'aime 0

bonsoir

merci de votre reponse, mais quece une polysomnographie à qui s'adresser??

bonne soiréé et bonne année aussi

Portrait de anonymous
J'aime 0

hello wrote:
mais qu'est-ce une polysomnographie à qui s'adresser??

Bonjour

Je te mets 2 liens sur la polysomnographie qui j'espère répondront à ta question :

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/polysomnographie-3775.html

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/polysomnographie-3775/technique-medicale.html

Celui-ci est un lien qui te mène sur la vidéo "sommeil et électro-encephalogramme faite par le Dr Martzolff :
http://video.vulgaris-medical.com/index.php/2007/10/08/45-sommeil-et-electro-encephalogramme

Je crois que cet examen se pratique dans les hôpitaux.

Bonne journée
Guylaine

Portrait de hello
J'aime 0

bonsoir

merci pour les liens

Participez au sujet "L'absence de sommeil profond empêche-til de réver ?"