Portrait de Zizz

Bonjour à tous!
Mon medecin m'a conseiller de consommer du jus d'herbes de blé (wheat grass) suite à une maladie en juin 2007. Depuis, j'ai fais 2 cures, je ferai une troisieme probablement sous peu.
J'aurais voulu jaser des effets avec des gens qui en ont déja consommer ou qui en consomment présentement.
Merci, a bientot!

Portrait de arnol
J'aime 0

à quoi sert le jus d'herbe de blé?

Portrait de Zizz
J'aime 0

À une foule de petits problemes, si on se fie au papier qu'ils donnent avec. Des effets bénéfiques comme la désintoxication de l'organisme, fortifier le systeme immunitaire ou nourrir le systeme nerveux.
Aide aussi à prévenir: la constipation, l'anémie, le cancer, l'acné, les troubles cardiaques ou de la glande thyroide, etc...
La liste des effets bénéfiques est beaucoup plus longues que les quelques que j'ai énumérer.
Il y a un site internet qui en parle : www.sproutman.com
A bientot!

Portrait de mpneumo
J'aime 0

ah ces américains, capables de vendre n'importe quoi du moment que ca rapporte. A 30 dollars le jus d'herbe de blé, il est rassurant de savoir que je vais désintoxiquer mon organisme (mais peut être pas mon cerveau) , que je vais fortifier mon système immunitaire (mais comment je sais qu'il est défaillant) sauf peut être le SIDA (n'exagérons pas), je vais guérir de mon possible cancer et je vais pouvoir enfin péter en toute liberté, ne plus voir dans ma glace mes boutons d'acné et ne plus palpiter en admirant une jeune fille dans la rue....

Portrait de Zizz
J'aime 0

Bonjour mpneumo!
Vous savez, quand l'on perd ce qu'on a de plus précieux, soit, sa santé, on essaie de s'accrocher à tout ce qui pourrait nous aider à mettre des points de notre coté. Dans mon cas, j'essaie des choses, le jus d'herbe de blé en étant une. Je l'ai essayer, cela dit, je ne suis pas vendue ''wheat grass'', et je voulais seulement connaitre des gens en aillant déja consommer en parlant de cela ici. Aussi il faut bien comprendre que je ne comptais pas que sur le jus d'herbe de blé pour ''miraculeusement'' éviter une récidive tumorale.
Je ne sais pas si votre message aurait été aussi rude si le post avait été d'un Européen......j'espere que oui!!
Au plaisir, à bientot!!

Portrait de patregue
J'aime 0

Bonjour.
Très sérieusement, le " jus d'herbe " est une des innombrables escroqueries qui permettent à des petits malins de se remplir les poches.
Il existe ainsi des dizaines de produits censés guérir de tous les mots.
Ils sont tous issus du cerveau fertile des escrocs en tous genres.
Vous pensez bien que si un seul de ces produits avait la moindre efficacité, les gouvernements les auraient encouragés depuis longtemps afin de réduire les déficits des services de santé.
Un peu de bon sens et de réflexion !
Ceci dit, faites votre propre expérience de ces produits...

Portrait de Naturopathic
J'aime 0

Bonjour,
Je suis consommateur régulier de blé en herbe depuis désormais plusieurs années et je ne peux qu'en vanter les mérites. Ayant été initié aux arts martiaux énergétiques dès mon adolescence, je suis fier d'avoir une grande sensibilité aux réactions de mon organisme. C'est au cours d'un entrainement sportif intensif que j'ai découvert le jus d'herbe de blé (ou blé en herbe qui, en français, est bien plus évocateur). Cela a transformé ma pratique sportive et décuplé mon endurance. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir de grands athlètes rechercher des substances naturelles qui permettent une détoxification et une récupération optimales.
Je comprends les sceptiques qui croient encore à une autre poudre de perlimpinpin mais j'ai personnellement été rechercher les études scientifiques au sujet du blé en herbe qui sont présentées sur un article concis et détaillé sur wikipedia. Il s'agit d'études sérieuses et les nier reviendrait à nier les études sur le rôle des antioxydants et les vitamines dans la santé. Ce n'est pas un produit miraculeux sauf si vous prenez en compte que la vie est un miracle et que toute la vie sur Terre est liée à l'herbe.

Naturellement votre,

Portrait de debutante
J'aime 0

Bonjour et merci pour le lien wikipédia parce que j'avais du mal à trouver des résultats d'études scientifiques !

Comme mon nom l'indique, je débute totalement et j'aurais voulu des conseils sur quels produits vous achetez et où parce que au naturalia où je vais j'ai pas trouvé d'herbe de blé. J'aimerais vraiment en trouver parce que j'ai essayé dans faire chez moi mais ça pousse pas assez vite !!!

merci de vos réponses :)

Portrait de Marinella
J'aime 0

Je dois avouer que je suis moi aussi assez sceptique par rapport à ce produit. Après bien sûr, il ne faut pas critiquer d'emblée sans avoir étudié la question de plus près.

Participez au sujet "Jus d'herbes de blé"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Jus d'herbes de blé"

  • L'hépatite chronique active (en anglais active chronic hepatitis), est une maladie inflammatoire du foie, débutant insidieusement et dont l'évolution se fait par poussées accompagnées :

    • De fièvre.
    • D'ictère (jaunisse) le plus souvent.
    • D'une cirrhose (sclérose, fibrose, d'un durcissement du tissu hépatique) s'accompagnant d'une hépatomégalie (volume du foie élevé).
    • D'une splénomégalie (grosse rate).
  • Les infiltrations du foie, c'est-à-dire la pénétration de diverses substances à l'intérieur du foie : des bactéries, des virus, des champignons, des protozoaires, des helminthes, des médicaments, des lipides, du glycogène, des métaux, etc., se traduisent par une modification anatomique de la glande hépatique qui est augmentée de volume et le siège d'une inflammation dont on ne connaît pas la cause. Les infiltrations du foie surviennent au cours de certaines maladies également (inflammatoire, métabolique, immunologique).

    Les symptômes survenant au cours de cette affection gastroentérologique et hépathologique (spécialité médicale concernant le foie) sont ceux de la maladie en cause :

    Au cours des infiltrations granulomateuses, le foie est le siège de granulomes. Ceux-ci sont constitués d'amas de cellules de type épithélioïde c'est-à-dire dérivées des mononucléaires phagocytes à l'intérieur desquels il est possible de rencontrer des cellules géantes et des zones de nécrose. Cette réaction qui n'est pas spécifique est relativement fréquente à l'intérieur du parenchyme hépatique. Il s'agit d'une réaction faisant suite à la rencontre avec des agents infectieux, des substances toxiques, des parasites ou des antigènes.
    Pour porter le diagnostic d'infiltrations granulomateuses du foie il est nécessaire de procéder à une biopsie hépatique objectivant la présence de lésion spécifique de la maladie en cause.

    Les causes des infiltrations granulomateuses sont :
    Les infections bactériennes (la lèpre, la tuberculose, la syphilis, la brucellose, la maladie de Lyme, la maladie de Whipple, l'actinomycose, la listériose, etc.
    Les infections par des virus (cytomégalovirus, varicelle, maladie des griffes du chat, fièvre jaune, mononucléose infectieuse, maladie de Nicolas Favre).

    Les infections par des champignons.

    Les infections par les protozoaires (paludisme, toxoplasmose, amibiase, lambliase, kala-azar).

    Les infections par les helminthes (clonorchiase, bilharziose, fasciolose, ascaridiose).

    Les intoxications par des médicaments (béryllium, carbamazépine, allopurinol, pilule, halothane, nitrofurantoïne, quinidine, sulfamide, etc.).

    Les pathologies générales telles que la granulomatose de Wegener, la rectocolite ulcéro hémorragique, la sarcoïdose, la maladie de Crohn, la maladie de Hodgkin et les lymphomes malins.

    Les maladie du foie et de la vésicule biliaire ( cirrhose biliaire primitive, hépatite chronique active).

    Les interventions portant sur le jéjunum et l'iléum comme l'anastomose jéjunoiléale pratiquée pour traiter l'obésité.

    Les causes des infiltrations graisseuses aboutissent à la stéatose hépatique et à d'autres infiltrations de corps gras surviennent au cours des maladies suivantes :

    • La maladie de Gaucher. Dans ce cas on constate une infiltration hépatique et splénique (de la rate) par un glucocérébroside (glucosylcéramidase). L'hypertension portale n'est pas fréquente au cours de cette maladie.
    • Le syndrome de Reye.
    • La maladie de Niemann-Pick qui se caractérise par l'accumulation de sphingomyéline à l'intérieur du système réticulo-endothélial, tout particulièrement à l'intérieur du foie et de la rate. Ceci aboutit à un mauvais fonctionnement hépatique mais ne s'accompagne pas d'insuffisance hépatique ou très rarement.
    • La cholestérolose hépatique. Il s'agit d'une infiltration par des esters du cholestérol et des triglycérides à l'intérieur des lysosomes du foie, la rate et des ganglions lymphatiques. Cette pathologie de nature héréditaire autosomique récessive (il est nécessaire que les deux parents portent l'anomalie génétique pour que la descendance présente la maladie) se manifeste par une athérosclérose survenant prématurément.
    • La maladie de Wolman est une infiltration du système réticulo-endothélial du foie et de la rate par du cholestérol estérifié et des triglycérides. On constate sur le plan génétique, des mutations Du gène LIPA codant pour la cholestéryl-ester hydrolase (locus 10q24-q25).
    • La phospholipidose est une infiltration par les phospholipides comme cela survient au cours d'un traitement prolongé par l'amiodarone.
    • L' à bétalipoprotéinémie.
    • L' hyperlipoprotéinémie de type I et V.
    • La maladie de Tangier.
    • La maladie de Fabry.
    • Les infiltrations de glycogène aboutissent à une hépatomégalie survenant dans toutes les glycogénoses. L'évolution de ce type d'infiltration se fait vers la cirrhose pour le type III et IV des glycogénoses.

    Les infiltrations de métaux s'observent au cours de la maladie de Wilson. Il s'agit du cuivre. L'évolution de la maladie de Wilson se fait quelquefois vers la cirrhose. L'hémochromatose est également une infiltration de métaux, mais cette fois-ci de fer, aboutissant également quelquefois à la cirrhose.

    Les autres infiltrations concernent l'amylose, le déficit en alpha 1 antitrypsine, la protoporphyrie, la maladie de Hurler, la galactosémie, l'intolérance au fructose et le cancer primitif ou secondaire du foie.

  • ... par l'intestin. Pour les spécialistes, certains acides aminés aromatiques se comportant comme de faux neurotransmetteurs seraient ...