Portrait de lavardin 29

je me suis rendu a l hopital pour me faire arracher les dents en tres de temps elles se sont devitalisees (peut etre du a la morphine ou aux carences vit d ou le manque de calcium) bref c est fait j avais vu comme prevu l anesthesile r sortie prevue hier au soir bref l operation se passe bien sauf qu on m annonce que je dois y passer la nuit le repas une semoule et j ai du supplier qu on m enleve l oxygene j ai passe 12h allongee sur le dos j aurai hurler avec le mal sans compter les medicaments qu on m a donne completement interdit avec les miens et ce matin j ai sonne pour savoir si j avais le droit a uncafe lta femme de service nous a pratique ment insultee le medecin nous a
donne le bon de sortie a 14h j etais dans un etat epouvantable je s uis loin d etre exigeante mais des sejours comme celui la je ne risque pas d oublier

Portrait de mimi normandie
J'aime 0

bonjour lavardin

et ben, t'as du bien souffrir à l'hôpital, comme si on souffrai pas déjà assez . je te souhaite bon courage, et j'espère que cela va aller mieux

bises
mimi

cordialement
mimi

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Couloucoucou lavardin,

J'attendais des nouvelles pour cette hospitalisation ( discussion précèdente ), hélàs, je vois que le personnel hospitalier ne change pas... Pouvoir de cette blouse blanche !!! quand tu les tiens !!!!!

Ils vous diront qu'ils manquent de personnel, soit, mais ne sont-ils pas un peu blasés parfois, je crois que des formations plus fréquentes leur feraient le plus grand bien, quand on pense que dans certains établissements, aucune formation n'est dispensée, par exemple, pour les gestes de premiers secours... Ah ! j'entends déjà les voix se lever pour me démentir, eh ! bien je maintiens, par exemple, pour les massages cardiaques, le nombre d'insufflation a changé depuis peu...!!!

C'est vraiment navrant que des personnes ayant des vies entre les mains puissent les considérer si bassement.

Je suis désolée pour vous lavardin, j'aimerai tellement que ce système change, mais là je rêve...

Bises de soutien et d'encouragement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de minouche01
J'aime 0

malheureusement je crois que l'on peut multiplier par des milliers les situations comme vous venez de vivre ..
mais si votre hospitalisation a été prolongée il y avait certainement une bonne raison ...certainement le besoin de surveillance que ce soit apres anesthesie ou coagulation
maintenant generalement un resumé des traitements en cours est fait a l'entrée on n'aurait pas du vous donner des medicaments contraires a moins que ceux ci soient toleres sur un court terme en rapport avec l'intervention pour les suites operatoires

bref tout est basé sur un manque de communication ..plus le temps de parler de comprendre ,d'expliquer ..et le patient se retrouve seul avec ses interroguations ..et sa souffrance ..
bon ,c'est pas tout partout ainsi mais j'ai peur que cela le devienne
pour une fois je ne suis pas tres optimiste ..pourtant je voudrais y croire

bon courage

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

De toute façon, il faudrait revoir le problème à la base, au niveau des instituts de formation que ce soit médecins, IDE ou ASD... ET ASH !!!Mais ceci serait un trop gros chantier à connotation humaine...

Ces professionnels n'ont peut-être pas compris que pour soigner un patient dans sa globalité, tous les cadres d'emploi se complèmentent, mais encore faut-il avoir le respect du plus petit qui n'est pas forcèment le moins important de la chaîne de soins !!!!

A méditer... Et je SAIS DE QUOI JE PARLE...

Courage lavardin et Bizzzzzzzzzzzzzzzz

Donc, plus on avancera, et plus cela se généralisera...

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de minouche01
J'aime 0

TOUT A FAIT D' ACCORD !! ...RESPECT de l'autre tout simplement !..

cdt

Portrait de lavardin 29
J'aime 0

merci pour votre aide nous etions deux dans cette chambre (une jeune femme maman d un enfant de 12ans et atteinte d un cancer des amyg dales) nous devions avoir un repas lisse et froid afin d eviter une hemorragie on a eu de la semoule ou un hachiparmentier au choix nous sommes reste le ventre vide car la semoule rentrait dans les plaies et le medecin a raler car il aurait fallu des yaourts compote enfin on se souviendra de notre sejour

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Coucou lavardin,

Eh ! Oui, c'est un problème de communication entre personnel... De la semoule, Non mais vraiment !!!!!!! Enfin, heureusement que le médcin est intervenu...

Hélàs ce problème est frèquent, il ne devrait pas !!! Ce n'est pas compliqué de s'informer de la pathologie du patient et de vérifier son régime correspondant !!!!

Comment vous sentez-vous aujourd'hui ?

Sincères pensées de soutien, lavardin.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de mimi normandie
J'aime 0

discussion de lavardin sur mimi normandie

mimi normandie je peux partir avec toi? on pourrait soulager toutes cespersonnes qui souffrent en parlant de l incomprehention du conjoint (ce n est pas mon cas car mon mari est gravement malade et je dois m en occuper) ma voisine de chambre avait un mari ignoble il a honte de la maladie de sa femme (elle passe ses journees seules) le menage et les repas prets quand il rentre et lui le week end va faire du kayach avec ses amis et le petit garcon de 12ans aide sa maman horrible cette situation elle dit qu elle n a plus qu un an a vivre mais dans quelle condition

la même discussion se trouve dans fibromyalgie par mimi normandie

c'est désolant, on dit tjr que l'on se marie pour le meilleur et pour le pire!!! mais facile à dire quand on est en bonne santé!!

La première chose que l'on demande que ce soit lors d'une admission ou une intervention chirurgicale est si le patient a un régime spécifque, ce qui n'a pas été fait lors de votre opération (mais qui a mis le chir en colère quand même), c'est une grosse FAUTE PROFESSIONELLE!!!.

je suis aide soignante et mon seul but était que le patient garde toute sa dignité, en lui prodiguant les soins adéquates, en l'écoutant surtout, car il se confie plus à l'aide- soignant(e) qu'à l'infirmier(e),car celui ci est surtout là pour les soins techniques, mais la pillule est dure à avaler pour eux( les inf), car pour le malade, l'inf est celui qui fait mal et l'AS celui à qui on peut tout dire!! mais ne généralisons pas. Il y a aussi de très bons infirmièr(es)

quant à cet homme, c'est un égoïste qui ne pense qu'à sa petite personne et ne voit pas le mal qu'il fait à sa femme, il aura le temps de culpabiliser lorsque le jour viendra, mais c'est maintenant que sa femme a le plus besoin de lui, ça me met en rage ce genre de personne, si tu savais mais peut être qu'il l'a fuit de peur, de voir sa souffrance, de rester avec elle et de la voir se dégrader de jour en jour alors ce genre de personne devrait être aussi pris en charge par un psychologue, peut être qu'il souffre aussi mais le garde pour lui
La communication est très importante dans ce contexte, mais tout le monde n'a pas cette facilité à s'exprimer dans de telle circonstance.

Là je ne donne que mon point de vue, soit c'est un c....... soit c'est une personne en souffrance aussi!!(d'où une urgence à se faire suivre pour accepter la maladie de sa femme)

Bon courage à toi, tu as du mérite de t'occuper de ton mari même si c'est pas facile. Je connais cette situation avec mon père. Ayant été hospitalisé à domicile, ma mère s'en occupait tous les jours ainsi que les nuits, il était trachéotomisé sous O2 pendant 3 ans et sous respirateur24h/24, je ne te parle même pas des soins,
Comme j'habitais à 1h de chez eux, nous y allions tous les we , du vendredi au dimanche soir afin de soulager ma mère, je prenais la relève ainsi que mon mari quand j'emmenai ma mère faire ses courses. ma mère a tenu le coup pendant ces 3 années et quand mon père est décédé elle a craqué. il était toute sa vie, et en même temps une "occupation", tout tournait autour de lui. cela fait 10 ans maintenant et ma mère a repris le dessus. Voilà ma petite histoire, juste pour te dire que soit on accepte la maladie de l'autre soit on la fuit car ça fait peur!!!!

cordialement
mimi

cordialement
mimi

Participez au sujet "journees a l hopital"