Portrait de boujrad

Bonjour à vous tous
j'ai 23ans et yà pas longtemps que mon médecin à découvert que j'avais une hypotiroïdie. J'ai été voir un endocrinologue qui est peut bavard et lorsque je lui ai posé la question pour savoir si c'était grave il ne m'a pas répondue.
Alors je fait appel à vous car je ne dort plus, je ne sait plus quoi faire, toutes ces quéstions qui envahissent ma tête.
S'il vous plaît répondez à mon message, rassurez moi j'en ia tant besoin.
Merci par avance

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ne t'inquiète pas.

L'hypothyroîdie n'est pas grave, mais elle doit être prise en charge sérieusement.

Si ton endo t'a refusé ce type de réponses et pourtant tu es en droit de les avoir, je te suggère déjà de changer de médecin si c'est possible et d'en trouver un plus ouvert.
c'est inadmissible que le médecin n'explique pas ce qu'est la maladie.

Je te recopie ici un article que j'ai rédigé qui explique simplement ce qu'est cette maladie.

Quote:
L'hypothyroïdie.

L'hypothyroïdie c'est la thyroîde qui «se repose» et qui met l'organisme au ralenti.

La grande responsable dans la plupart des cas, est la maladie d'Hashimoto. D'où la nécessité absolue de demander automatiquement à votre médecin, si il ne le fait pas de lui-même, l'analyse des anticorps antithyroïdiens.

Elle atteint 1,4 % de la population féminine.
2 à 3 femmes sur 1000 en sont atteintes par an.
L'âge moyen si tant est qu'on puisse en donner un est de : 57 ans.

Il n'y a pas de signe qui pourrait indiquer la population éventuellement à risque.

Symptômes :

* fatigue, lassitude, épuisement
* apnées du sommeil (provoquent des réveils en sursaut, ronflements)
* sècheresse de la peau
* bradycardie
* oedème des paupières
* risque d'apnée du sommeil
* constipation (*lire les recommandations)
* douleurs musculaires
* lenteur intellectuelle
* fragilité des ongles
* perte de cheveux
* voix basse et rauque
* gain pondéral
* état dépressif
* troubles menstruels
* douleurs musculaires
* crampes
* infertilité
* goitre (augmentation du volume de la glande thyroïde)

Liste non exhaustive

La thyroïde fabrique également des nodules et elle augmente de volume : goitre.

Plusieurs hypothyroïdies :
Hypothyroïdie primaire : la glande thyroïde ne fabrique pas assez d'hormones. La thyroïde sera de très petite taille.

Hypothyroïdie secondaire : La thyroïde est de taille normale. L'hypophyse n'envoie pas assez de signaux à la thyroîde.

Hypothyroïdie tertiaire : L'hypothalamus ne fabrique pas assez de TRH. La TRH est une hormone de l'hypothalamus pour stimuler l'antéhypophyse à produire de la TSH qui elle doit stimuler la thyroîde.

Les traitements :
Levothyrox présenté en comprimé = de 25 µg à 200 µg.
L-Thyroxine présenté sous forme de gouttes = utile lorsqu'il faut un dosage plus précis et surtout utile dans le traitement des hypothyroïdies congénitales chez les nourrissons,
Euthyral présenté sous forme de comprimé = 100 µg de T4 et 20 µg de T3 permet un apport de T3 mais est très difficile à doser,
Cynomel présenté sous forme de comprimé = peut être associé au Levothyrox lorsqu'il existe un manque de T3 (est remboursé sécurité sociale),
Téatrois (TA3) présenté sous forme de comprimé = apport de T3 qui peut être associé au Levothyrox (pas de remboursement sécurité sociale) Tous ces médicaments sont pour le traitement en priorité des hypothyroïdies et la maladie d'Hashimoto.

Le Levothyrox et le L-Thyroxine sont des hormones de substitution en remplacement de la T4 que fabrique naturellement la thyroïde.
Ces hormones sont vitales à l'organisme.

RAPPEL : Le Levothyrox permet l'apport de T4 mais également permet un apport en T3 puisqu'une partie de la T4 est transformée par le foie en T3.
Lorsqu'il y a un manque de T4 il peut y avoir également un manque de T3.

En fonction du manque d'hormone ou de votre ressenti le dosage du Levothyrox augmentera ou diminuera si nécessaire.

http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2007/01/lhypothyrodie_28.html

Il faut que tu fasses analyser les auto-anticorps à moins qu'ils ne l'aient déjà été.

Peux-tu donner tes résultats sanguins en n'oubliant pas de noter les normes du labo ?
As-tu fait une échographie thyroïdienne ? Si oui donne le compte rendu et si pas il faut en faire une.

Portrait de boujrad
J'aime 0

Merci à vous christine de m'a voir répondue sa me soulage de savoir que ce n'est pas grave, car quand on ne connaît pas cette maladie ce n'est pas évident de ne pas s'inquiété.

J'ai fait une prise de sang de la tsh qui est de 6,13 uUI/Ml (norme nmle: 0,10 -4,00)
j'ai également fait une prise de sang concernant les anti corp : 2Ui/ml (inf à 12)
T4 libre: 1,19 (norme nmle: 0,80 - 1,70)
Mon échographie révèl:
Le lobe droit mesure 37mm de hauteur, 13mm d'épaisseur et 13mm de largeur.
il contient une plage hypoéchogène de 5mm et un micro kyste externe de 3mm.

Le lobe gauche mesure 39mm de hauteur, 14mm d'épaisseur et 14mm de largeur. il contient un micro kyste antérieur de 4mm.

Listhme n'est pas épaissi, il mesure en antéro postérieur 3mm.

Au total: Glande thyroïde de faible dimension, multi nodulaire et d'allure plutôt inflammatoire.

En ce qui me concerne c'est du charabia, tous ce que je sait que cette maladie me fait grossir et me donne des douleurs aux jambes. Mon médecin traitant m'à dit que tous devrait aller mieu dès que j'aurai le traitement.
Je l'èspère car j'ai du mal accepter ma prise de poids.

Et vous avez vous réussi à stabilisé votre thyroïde???????
Merci de prendre le temps de répondre à mes mails vous pouvez pas savoir le bien que cela me procure je me sens moins seule, car je peut en parlé à quelqu'un qui ressent mes craintes.

Cordialement farida

Portrait de boujrad
J'aime 0

Je suis désolé de vous avoir appelé christine, sa doit être dû au manque de sommeil christiane, merci de m'avoir répondue.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les anticorps analysés ce sont les antithyropéroxoïdases ou les antithyroglobulines ?

Ta TSH est élevée et les T4 sont un peu basses, mais dommage on n'a pas les T3 qui elles ne doivent pas être très élevées non plus.

Les douleurs dans les jambes sont dues effectivement au manque d'hormones ainsi que la prise de poids.
Le traitement devrait effectivement améliorer les choses. Quel dosage le médecin a t-il prescrit ?

Ton échographie ne montre rien d'anormal si ce n'est que ces petits kystes mais c'est toujours bénins.
Donc pas de crainte à avoir.
Les kystes peuvent disparaitre avec le traitement surtout qu'ils sont très petits.

La thyroïde est petite mais de taille normale toutefois puisque la thyroïde peut mesurer de 2 à 6 cm.

Personnellement oui ma thyroïde est équilibrée mais ayant la maladie d'Hashimoto, les taux sont revus et modifiés assez souvent et c'est le cas actuellement. Mais ça va, j'ai l'habitude. ^^

Si tu as d'autres questions n'hésite pas.

Portrait de boujrad
J'aime 0

Bonjour merci pour ton mail.
Pour répondre à la quéstion que tu m'a posé c'est anti- thyroperoxydase.
Je ne sait pas encore quel traitement que j'ai car mon endocrinologue à transmit un courrier à mon médecin traitant et je n'ai pas eu le temps encore de la voir. Le traitement c'est à vie que tu l'a???????
Je voudrais savoir si c'est un traitement lourd et si cela est génant?????

Je te dit bon courage car je sait à quel point cette maladie peut être difficil à gérer.
farida

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui en général avec la maladie d'Hashimoto le traitement est à vie.

Le traitement n'est pas lourd du tout il suffit simplement dans les premiers temps de le faire entrer dans les habitudes du matin.
Soit tu le prend juste au réveil, ou avant de te lever ou juste après le lever et tu vaques à tes occupations afin d'attendre 1/2 heure avant de déjeuner.
Après quelques temps tu verras l'habitude est très vite prise.

Merci et bon courage à toi aussi. Mais ne t'inquiète pas trop cela se gère bien et en cas de soucis, tu viens demander.

Si tu as un traitement, il faudra surtout le débuter par un petit dosage et l'augmenter progressivement. Surtout si le médecin te propose un dosage de 50 µg de suite, meixu vaudra le prendre en commençant à 25 puis en augmentant par paliers de 12,5.
Je te donne un lien pour les recommandations sur la prise du Levothyrox : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2007/09/recommandations-pour-bien-prendre-le.html

Portrait de boujrad
J'aime 0

COUCOU, comment allez vous???????
Je vien d'aller voir mon médecin traitant qui vient de me faire déprimé.
Concernant le traitement que j'ai apprendre ce sont des gélules à prendre agen le matin, et il faut que j'attende 10min avant de déjeuner;
Elle m'a annoncer que le traitement n'allait pas me faire perdre du poids mais juste le stabilisé, je me sens mal dans ma peau, je n'en peut plus.

J'ai l'impression que personne comprend le fait que mes rondeurs me gène et que j'ai envie que cela cesse.

Je pensé qu'avec le traitement sa allé s'arengé et je me rend compte que sa ne vas pas être le cas. J'ai pas envie de prendre le traitement, toute façon sa changeras pas grand choses.

Merci d'être là, et de répondre à mes mails.

cordialement farida

Portrait de boujrad
J'aime 0

re-bonjour je vous donne mon adresse e-mail, sa sera plus simple pour dialoguer.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le traitement est à prendre à jeun oui mais il faut attendre 30 minutes au moins avant le petit déjeuner.

Le traitement va dans un premier t'aider à stabiliser ton poids et dès que tu auras vraiment le bon dosage tu pourras en perdre. Mais cela n'est pas certain et du moins cela peut prendre du temps.
Mais c'est possible et surtout il faut que ton dosage soit correct.

Lorsque tu feras tes différents contrôles tu n'auras qu'à communiquer les résultats et on y jetteras un oeil.
Il faut que tu sois surtout positive et que surtout tu surveilles bien les taux des hormones, car c'est par là que tu abtiendras une amélioration, par un bon équilibre entre elles.
Il faudra sûrement battailler avec ton médecin pour le traitement car ils ont des idées bien arrêtées sur comment le traitement doit être donné, mais pourtant ils sont souvent à l'encontre de ce qui doit être prit.

On en rediscuteras le moment venu.

D'ici là, suis bien les recommandations qui se trouvent dans le lien que je t'ai donné ils sont en accord avec le laboratoire Merck.

Portrait de boujrad
J'aime 0

je tient à m'escusez pour le mail que je vous ai adresser, je me suis laisser emporter par mes émotions.
Merci pour vos conseils, dans 1 mois je doit refaire une prise de sang et revoir l'endo.

Mon médecin traitant ma dit que si je ne perdé pas de poids elle me donneré un traitement pour mon poids. Je ne sait pas si c'est celui que j'ai lue sur un site intrnet il côute 90€ et il est non remboursable et si on ne le prend pas le mois suvant on prend le doubles de ces kilos.

je verrais bien comment vont évoluer les choses. Dire que tout ceci est liée au fait que j'ai eu la varicelle au mois de juillet. Je ne sait pas où et par qui je l'ai attraper mais je m'en souviendrait.

Bon rétablissement

Cordialement farida

Portrait de boujrad
J'aime 0

Re bonjour le traitment que j'ai à prendre c'est EUTHYRAL 1/2 comprimé le matin à jeun pendant 1mois et 3/4 le matin à jeun pendant 3mois.

cordialement farida

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

L'Euthyral est un composé de T4 et de T3.
Il y a dans un comprimé 100 µg de T4 pour 20 µde T3.

Donc là cela va te donner 50 µg de T4 pour 10 µg de T3.
Mais ce que je ne comprend pas c'est que le médecin parle d'aumgenter le dosage à 3/4 de cp donc 75 µg de T4 et 15 µg de T3 sans refaire une analyse de sang.
Car une augmentation risque de te mettre en hyperthyroîdie tout comme d'ailleurs les 50 µg de T4 et 10 µg de T3.
Car au niveau des T4 les taux ne sont pas extrèmement bas et 50 µg me parait déjà beaucoup, alors passer à 75...........
Je m'interroge.

Il faut que tu sois à l'écoute des symptômes. Si tu as des insomnies, de l'énervement, de la diarrhée, ..........il faudra absolument consulter ton médecin.

L'Euthyral a les mêmes recommandations que le Levothyrox puisqu'il contient également de la levothyroxine.

Portrait de boujrad
J'aime 0

Personnellement je n'y comprend pas grand chose, j'avoue que l'endocrinologue me fait un peut peur, car il ne parle pas il me pose simplement des quéstions et c'est tout. C'est mon médecin traitant qui m'a mise en relation avec lui, je fait confiance à mon médecin traitant, en éspèrant que cela ne seras pas contre moi. A défaut de faire confiance, j'espère que ma santé ne sera pas en jeux.

Merci de m'avoir d'écrie les symptones, je verrais bien, j'en ai parlé à ma mère et elle me dit de changé d'endocrinologue mais vers chez moi y'en a pas d'autres. A risque périle comme on dit.

Mais heureusement que j'ai un bon médecin traitent qui m'a préscrite une prise de sang 15 jours avant d'aller voir l'endo, mais bon j'ai bien peur qu'il ne prend pas en compte ces analyses.

A moi d'ecouter mon corp.

Merci encore.

Portrait de boujrad
J'aime 0

bonjour comment allez-vous?????
Moi sa va, je supporte le traitement, j'ai refait une prise de sang hier.
mon taux été de CPK 293 et maintenant il est à 118.
Mon teaux de T.S.H été de 6,13 uUI/ml et maintenant il est à 2,23.

Je pense que c'est du positif, mais je trouve que le teaux de tsh à baissé trop vite car en une semaine et demi, je ne sait pas ce que vous en pensé?????

Bonne soirée à très vite
Cordialement
Farida

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

La TSH fluctue déjà beaucoup même sans traitement mais dans ton cas c'est tout simplement parce que tu prend Euthyral. La T3 qu'il contient fait chuter la TSH.
Donc c'est tout à fait normal.

Et comme je te le disais l'autre jour, il me semble seulement que le 1/2 d'Euthyral sera suffisant dans un premier temps. Une augmentation risque d'être un peu trop.

Je pense qu'il faudrait mieux refaire une prise de sang de contrôle avant de faire l'augmenation.
Mais il faut pour cette prise de sang IMPÉRATIVEMENT les T3 et les T4. La TSH seule n'est pas bon puisque son résultat est faussé par la T3. La TSH n'est plus interprétable. Seuls le taux des hormones seront significatifs.

Il faut absolument insister auprès de ton médecin pour qu'il prescrive les bons examens. La TSH seule faussera les résultats et donc le traitement.

Portrait de boujrad
J'aime 0

Bonsoir merci d'avoir répondue à mon mail.
Il faut que je le demande à mon médecin traitant ou à l'endocrinologue??
En ce qui concere l'augmentation du traitement j'ai prie rendez vous avant avec l'endocrinologue pour qu'il puisse m'indiquer le bon dosage.

Mais je partage votre avis, je pense qu'augmenté le traitement pour l'instant ne serais pas judicieux.

Cordialement
Farida

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ton généraliste peut faire l'ordonnance pour le contrôle, sans problème.

Portrait de boujrad
J'aime 0

Bonjour
Faut- il que je refasse la prise de sang avant que j'aille revoir l'endocrinologue?
Cordialement
Farida

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ce sera mieux surtout si tu ne le vois pas de suite.

La T4 étant longue à être en totalité dans l'organisme (6 semaines) les taux seront bien différents d'ici ton RV.

Portrait de boujrad
J'aime 0

Bonjour comment allez vous??

En ce qui me concerne j'aurais du mal à avoir le résultat du T4 entièrement car je doit prendre le traitement seulement 4semaines, ceci dit mon medecin traitant étant partie, en vacance je ne peut re-faire une autre prise de sang avant d'aller voir l'endocrinologue.

J'aurais une autres question à vous poser; j'ai souvent des bouffés de chaleurs jusqu'à changer de vêtements au moins, 3fois par jours téllement que je suis trampé est-ce normal?????

Cordialement
farida

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Si ces bouffées de chaleur sont présentes depuis le début du traitement, oui et non c'est normal.

Cela veut dire que tu es surdosé comme je le pensais bien que cela serait le cas, vu le dosage du traitement.
Et dans ce cas l'augmentation n'est pas à faire du tout.

As-tu d'autres symptômes tels nervosité, insomnies, palpitations cardiaque,..... ?
Si oui il faut diminuer le dosage.

Portrait de boujrad
J'aime 0

Bonjour,

Non j'ai seulement des bouffées de chaleur, ça à commencé une semaine après le traitement. Ceci dit j'ai lue les effets secondaire et je n'ai pas d'autres symptome mise à par la sueur.

J'ai également autres choses qui survient maintenant c'est la constipation, je ne sait pas si c'est dû au traitement mais cela fait plusieurs jours que ça dure.

Pensez vous que je devrez consultez un médecin?????

Cordialement
Farida

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

La constipation est souvent un symptôme de l'hypothyroîdie mais elle peut avoir aussi une autre origine. Le fait que tu ais des bouffées de chaleur peut entrainer une déshydratation et donc la constipation peut venir de là.

Un manque de magnésium peut aussi être à l'origine. Donc il faut boire des eaux riches en magnésium : Hépar, Courtmayeur,.....

Portrait de boujrad
J'aime 0

Bonjour,

Merci pour les renseignements, je vais essayer de boire de l'eau hépar.
Voir si y'à des changements, si ce n'ai pas le cas j'en parleré à mon endo le jour du rdv, voir si cela ne vient pas du traitement.

Merci encore.
Cordialement
Farida

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjur,

En principe, le traitement entrainerait plutôt de la diarrhée.

C'est pourquoi il est possible que cela soit juste passagé ou dû à autre chose.

Pages

Participez au sujet "je voudrais savoir si ce que j'ai sa peut devenir grave par la suite??"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "je voudrais savoir si ce que j'ai sa peut devenir grave par la suite??"

  • Le régime dans l'insuffisance rénale chronique a pour but d'apporter une ration énergétique suffisante mais ne doit pas contenir des aliments difficiles à épurer par le rein. Au cours de l'insuffisance rénale chronique, de façon générale la clairance à la créatinine doit toujours être supérieure à 20 ml par minute. Normalement, la créatinine doit être éliminée par les reins (voir la vidéo) dans les urines. Dès que son taux augmente anormalement dans le sang, cela signifie que la fonction rénale (filtration des reins) n'est plus suffisante.

    Les quantités d'eau apportées par ce type de régime doivent être les mêmes que pour le régime dans l'insuffisance rénale aiguë c'est-à-dire que le volume de la diurèse autrement dit la quantité d'urine émise la veille par le malade plus les pertes sensibles et éventuellement les pertes anormales dues aux diarrhées, vomissements et aux fistules, ces quantités d'urine doivent être les mêmes que le volume d'eau donnée au patient.

    L'apport en protides conseillé est de 1 g par kilogramme et par jour. Ceci tant que le rein joue sa fonction normale c'est-à-dire que la clairance à la créatinine reste supérieure à 20 ml par minute. Dès que la clairance à la créatinine descend au-dessous de 20 ml par minute, la dose de protéine doit être progressivement abaissée de 0,6 à 0,7 g par kilogrammes et par jour.
    Les apports protéiniques doivent provenir des viandes animales pour deux tiers et pour un tiers de sources végétales.
    Les protéines du lait, les oeufs et des viandes maigres sont conseillées.
    À titre d'exemple voici une liste d'aliments d'origine animale. Nous indiquons la quantité de substance de chaque produit susceptible d'apporter 5 g de protéines.

    • La charcuterie apporte 5 g de protéines pour 35 g de produit.
    • 5 g de protéines pour 50 g de fromage blanc.
    • 5 g de protéines pour 50 g d'huître.
    • 5 g de protéines pour 50 g de lait entier.
    • 5 g de protéines pour 20 g de gruyère.
    • 5 g de protéines pour 60 g de lait condensé.
    • 5 g de protéines pour 15 g de lait en poudre.
    • 5 g de protéines pour 25 g de volaille.
    • 5 g de protéines pour 25 g de viande.

    Pour les équivalences en protéines d'origine végétale, nous indiquons la quantité de chaque produit d'origine animale apportant 5 g de protéines.

    • Le pain blanc apporte 5 g de protéines pour 70 g de produit.
    • 5 g de protéines 15 g de farine de soja.
    • 5 g de protéines 20 g de pois secs.
    • 5 g de protéines 50 g de farine.
    • 5 g de protéines 20 g de lentilles.
    • 5 g de protéines 20 g de haricots secs.
    • 5 g de protéines 50 g de pâte crue.
    • 5 g de protéines 150 g de pâte cuite.
    • 5 g de protéines 65 g de riz cru.
    • 5 g de protéines 200 g de riz cuit.

    En ce qui concerne les glucides et les lipides 50 % doivent être fournis par les glucides et 40 % par les lipides. D'autre part les lipides ne doivent pas contenir une grande quantité d'acides saturés en tenant compte du fait que le régime apporte 10 % de protéines.

    Le sel de table (chlorure de sodium) est apporté en quantité normale à condition que le patient ne présente pas d’œdème. Le régime hyposodé c'est-à-dire pauvre en sel est appliqué quand le patient présente une rétention hydrosodée ou une élévation de la tension artérielle.
    Le sel de table est apporté en quantité supérieure à la normale en cas d'insuffisance rénale chronique qui se complique d'une perte anormale de sodium comme cela survient au cours de la pyélonéphrite chronique, des néphropathies tubulointerstitielles ou des reins polykystiques.

    En ce qui concerne le potassium, si la kaliémie c'est-à-dire le taux de potassium dans le sang n'est pas augmenté et si il n'y a pas d'insuffisance rénale c'est-à-dire si la créatinine reste supérieure à 20 ml par minute l'apport de potassium doit être normal.
    L'apport de potassium est diminué, bien entendu, si le patient présente une hyperkaliémie c'est-à-dire un taux de potassium élevé dans le sang mais aussi en cas de clairance inférieure à 20 ml par minute, traduisant une insuffisance rénale. Dans ce cas il faut supprimer les aliments riches en potassium donc ceux qui apportent un millimolles de potassium pour 10 g d'aliments, voire moins.
    Si le taux de potassium dans le sang du patient continu à être élevé, il faut alors restreindre les aliments légèrement riches en potassium autrement dit ceux qui apportent un millimolle pour une vingtaine de grammes de produit alimentaire.
    Les légumes généralement assez riches en potassium doivent être bouillis et l'eau de cuisson jetée.
    Certaines substances vendues dans le commerce sont relativement riches en potassium. Il s'agit avant tout des sels considéré sans sodium et de certains autres produits diététiques contenant du sel de potassium.
    Les aliments susceptibles d'apporter du potassium en quantité importante sont le chocolat et les préparations à base de chocolat.
    Si le patient a du mal à faire baisser son taux de potassium dans le sang (kaliémie) il est alors nécessaire d'utiliser des résines échangeuses d'ions c'est-à-dire des substances médicamenteuses ayant la capacité d'emprisonner le potassium au sein de l'organisme, et ceci en plus du régime. Les fruits secs sont également généralement riches en potassium.

    En ce qui concerne le calcium les sources essentielles sont les laitages et les fruits secs ainsi que les légumes frais qui doivent être diminués voir supprimés si nécessaire. Dans ces conditions l'apport en calcium ne dépassera pas 500 à 600 mg à cause de la suppression des aliments riches en potassium. Pourtant l'adulte a besoin de 900 mg voir 1 g par jour. C'est la raison pour laquelle il faut rajouter du calcium à hauteur de 500 à 1000 mg et de la vitamine D tout particulièrement du calcitriol actif même si le parenchyme rénal est réduit.
    Pour toutes ces raisons il est nécessaire de surveiller régulièrement la calcémie (taux de calcium dans le sang).
    En ce qui concerne les vitamines qui, toujours en raison de la restriction de certains aliments, sont apportés en quantité insuffisante, il est nécessaire de procéder à une adjonction de préparation polivitaminées sans vitamine A ou faiblement dosée en vitamine A car il existe un risque de surdosage au cours de l'insuffisance rénale.

    Le phosphore est également restreint, à l'instar du potassium, quand la clairance de la créatinine est inférieure à 20 ml par minute.
    Le phosphore provient essentiellement des protéines (viande, laitages, poissons, céréales, etc.). Il est très dur de pratiquer un régime pauvre en phosphore apportant moins de 1 g de phosphore par jour dans ce type de régime adapté à une insuffisance rénale avancée.
    Chez certains patients il est nécessaire d'adjoindre au régime de l'hydroxyde aluminium pur qui joue le rôle de créateur c'est-à-dire ayant la capacité d'emprisonner les phosphates. Mais il ne faut pas ajouter des sels de magnésium car le patient est alors soumis à un risque d'élévation du taux de potassium dans le sang (hypermagnésémie). Cette adjonction peut se faire sous forme de gel à raison de 30 ml par jour.

    En cas d'hémodialyse et de transplantation rénale, le régime du patient hémodialysé n'est pas différent de celui du patient souffrant d'insuffisance rénale. Son rein fonctionne normalement et peut parfaitement s'accommoder d'un régime normal. Le transplanté rénal qui a également un rein qui fonctionne normalement, peut avoir régime normal aussi.
    En cas de corticothérapie prolongée c'est-à-dire d'un traitement par cortisone sur une longue période le régime doit être pauvre en sodium et en glucides. Voir le régime pour le patient hémodialysé et au cours de la transplantation rénale.