Portrait de Angelostone

Bonjour a tous. Je vous raconte mon histoire chronologiquement histoire d'être assez clair, et assez bref dans les descriptions de mes symptômes:

-24 avril: malaise en salle de muscu. D'habitude j'y vais tranquille la j'ai décidé de booster. J'ai pas respecté mes temps de repos et consommé environ 800kcal en 40 min au lieu d'1h15 d'habitude. Bras, abdos, Pécs, et cardio. Au bout de 40 min je suis essoufflé fatigué, tête qui tourne, coeur qui veut pas ralentier.

-le lendemain j'ai ce que je n'ai jamais eu: des palpitations cardiaques, suivi de céphalée de tension et de sensation désagréables au niveau des gencives. Bref tous les symptômes d'insuffisance cardiaque, ou mitrale.

-je vais voir un cardio, il me fait un ecg et une échographie, rien, bpm a 50/min, normal vu mes 2h par jour

-il me donne du propranolol et du nocertone pour les migraines.

-un mois passe, scanner, IRM, rien. IRM cérébral et eeg aussi, rien de rien. Prises de sang en série, BNP, probnp, thyroïde etc, rien..

-mes palpitations continuent. Elles se calment un peu et j'arrive a réduire le propranolol de 80 a 40 par jour en deux prises. Mais pas la migraine. Je peux plus faire des port: le moindre effort je passe a 160 et je suis essoufflé.

-test d'effort et Holger ecg négatifs

-pneumologue: rien

-20 juillet j'ai un coup de douleur de fou dans la poitrine. Comme une veine qui se débouche et remonte un caillou vers le haut en faisant le tour du crâne. Rebelote analyses, rien...

-je commence a désespérer, on me dit que la douleur semble être une névralgie intercostale. Antidouleurs et se resta(oxazepam) en bonus. La douleur quotidienne a la poitrine se réduit mais bon..

-mon coeur est passé de 50 a 100 bpm au repos en trois mois progressivement. J'ai pris du poids, environ 10kg.

-j'ai eu une légère liposuccion du ventre il y a 3 semaines qui a relance les palpitations et le coeur a 120 au repos pendant un mois

-neurologue : eeg, IRM, rien

-j'ai rererefait des tests et rien.
-j'ai attrape une légère hypertension diastolique : mon chiffre bas de tension ne descend pas en dessous de 85. En moyenne 90. Je peux par exemple faire 120 90
-mon coeur agir bizarrement ceci dir: l'ecg est stable mais des fois il lui arrive de monter a 120 pendant 10 sec, puis descendre a 80 20 sec avant de remonter a sa moyenne de 100 comme d'habitude.

Voilà voilà.. J'ai encore des douleurs a la poitrine, une tachycardie au repos, essoufflement a l'effort, et rien niveau résultat clinique, et j'ai fait 4 cardios différents + rythmologue + médecin du sport.

Je sais plus quoi faire.. Et j'ai besoin d'aide pour m'en sortir.. :(

Portrait de Angelostone
J'aime 0

J'ai oublié quelques symptomes:

1-Le matin au reveil j'ai dans le dos des sensations de courbature sur le milieu du dos
2- Mes mains sont souvent rouges et lourdes comme gorgées de sang et tachetées
3-quand je passe en mode couché je dois respirer fort quelques minutes avant que mon corps s'adapte
4-de temps en temps ma jambe droite me picote comem si elle allait se fourmiller, sans que ca soit le cas
5-je ressens davantage les palpitations au repos que debout. Et quand je les ressens, a l'ecg on ne voit pas d'extracstoles

C'est ca qui me tue: il n'y a rien sur l'ecg et l'echo durant les crises, ca me rend ouf.;

Participez au sujet "Je vis un enfer depuis 6 mois.."

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Je vis un enfer depuis 6 mois.."

  • Cancer S'abonner Cancer du sein chez la femme ... et aux ganglions lymphatiques de l'aine tout d'abord. Par la suite les cellules cancéreuses se propagent, en utilisant la circulation ...
  • ... rarement l'anéjaculation, c'est-à-dire l'absence d', fait suite à une perturbation psychoaffective telle qu'une anxiété, une ... essentiellement l'ablation de la prostate. (voir également cancer de la prostate). L'éjaculation rétrograde peut également survenir au ...