Portrait de fpado

Je viens de m'inscrire.
Bonjour à tous.
Après lecture de vos nombreux messages je vais certainement avoir besoin de vos conseils et de votre soutien.

C'est après de très longues discutions téléphoniques que j'ai réussi à convaincre son mari... Mariée à un américain alcoolique, mère de 2 enfants de 14 et 15 ans, ma cousine (aussi alcoolique) devrait arriver des USA dans quelques jours.
A entendre sa mère, il ne lui resterait que quelques mois à vivre!
Je suis assez méfiant du système médical américain et ce n’est pas son mari ivrogne qui va faire quelque chose pour elle !!
J'ai décidé -sans réfléchir une seconde- de tenter de la sauver en la faisant revenir en France. Elle va changer complètement d’environnement et résidera chez moi à la campagne, dans une petite commune de 1600 habitants.
Mon épouse est américaine et nous avons deux enfants (15 et 21 ans).
Je sais que ça ne va pas être facile mais nous sommes prêts à tout faire pour qu’elle vive le plus longtemps possible.
Cordialement.
Fpado
.

Portrait de xavier6362
J'aime 0

fpado wrote:
Je viens de m'inscrire.
Bonjour à tous.
Après lecture de vos nombreux messages je vais certainement avoir besoin de vos conseils et de votre soutien.

C'est après de très longues discutions téléphoniques que j'ai réussi à convaincre son mari... Mariée à un américain alcoolique, mère de 2 enfants de 14 et 15 ans, ma cousine (aussi alcoolique) devrait arriver des USA dans quelques jours.
A entendre sa mère, il ne lui resterait que quelques mois à vivre!
Je suis assez méfiant du système médical américain et ce n’est pas son mari ivrogne qui va faire quelque chose pour elle !!
J'ai décidé -sans réfléchir une seconde- de tenter de la sauver en la faisant revenir en France. Elle va changer complètement d’environnement et résidera chez moi à la campagne, dans une petite commune de 1600 habitants.
Mon épouse est américaine et nous avons deux enfants (15 et 21 ans).
Je sais que ça ne va pas être facile mais nous sommes prêts à tout faire pour qu’elle vive le plus longtemps possible.
Cordialement.
Fpado
.

Bonsoir pado. C'est un très beau geste que vous allez tenté là mais et sans vouloir être pessimiste et comme je l'ai déjà signalé à de nombreuses reprises dans mes messages, si votre cousine n'est pas convaincue qu'elle est alcoolique elle-même et qu'elle ne veut pas se soigner, je crains que votre bonne intention de la sauver reste vaine !!! Je ne vais pas être plus long. Si vous voulez en savoir plus, lisez les quelques posts sur l'alcoolisme dans ce forum.
Bonne chance quand même et encore bravo pour votre initiative
xavier, alcoolique abstinent depuis 16 mois

Portrait de fpado
J'aime 0

Bonsoir Xavier et merci pour votre réponse...
J'ai pu lire de nombreuses conversations dans le forum pour me rendre compte que de sortir de son alcoolisme n'est vraiment pas simple. D'abord il faut vouloir... c'est sur et certain.

A vous lire, je sais que l'on peut s'échapper de cette habitude destructrice.

16 mois c'est peu et c'est beaucoup...
Est-ce que le plus dur est passé?
Dois-je vous encourager, vous féliciter....?

Tenez bon... !

pace e salute
Fpado

Portrait de xavier6362
J'aime 0

Tout est relatif : pour moi 16 mois, c'est beaucoup.Pour d'autres, c'est peu !
Je crois qu'en effet, le plus dur pour moi est derrière. Toutefois, il est clair qu'au-dessus de ma tête est suspendue non une épée de damoclès mais bien un énorme sabre ! En effet et durant le restant de mes jours (qui sont actuellement heureux), je suis conscient que si je reprends la moindre goutte d'alcool, je sombrerai de nouveau dans cet engrenage maléfique. Ce n'est pas pour autant que je vis dans la crainte de rechuter mais dès que l'envie de boire me prend (ce que j'appelle un "flash"), j'utilise toutes les "armes" disponibles : coup de téléphone, changement d'endroit, de situation, promenade,.....Il est à noter que ces flashs "montent" très vite mais redescendent tout aussi vite et sont de moins en moins fréquents chez moi.
A votre dernière question, je vous laisse seul juge. Je ne suis pas sur ce forum pour qu'on me félicite me remercie mais bien pour essayer d'aider des gens comme vous ou d'autres alcooliques qui essayent de s'en sortir. Il est vrai quand même qu'un merci, une félicitation ou autres remarques positives me réconfortent dans mon abstinence.
J'accepte aussi les autres remarques pour autant qu'elles ne soient pas grossières ou malveillantes.
Je vous souhaite sincèrement de réussir à "sortir" votre cousine de ce fléau. Il existe tant de moyens pour y arriver MAIS ....elle doit impérativement en prendre conscience !
Bien à vous.
PS : je reste à votre disposition pour pouvoir vous aider du mieux que je le pourrai

Portrait de fpado
J'aime 0

Si maintenant vos jours sont heureux; n''est-ce pas le plus important et surement la seule,la vraie et l'unique ligne directrice....?
Si vous pensez que c'est un exploit alors je vous félicite.
Ayant un tempérament de compétiteur, je vais dire que vous êtes un gagneur! Vous devez rester plus fort que votre double...

Le moment venu je n'hésiterai pas à vous écrire et si vous voulez, lorsqu'un flash vous surprendra, pour vous changer d'envie "armez" vous de votre clavier.... et racontez-moi...

Restez heureux
pace e salute.
Fpado

Portrait de ninette082
J'aime 0

c'est tellement plus simple et plus généreux des messages de ce style
et surtout chaleureux
bon courage à ttes et ts

Portrait de xavier6362
J'aime 0

Un grand merci

Participez au sujet "je vais essayer de sauver ma cousine...."