Portrait de mi8l

Bonjour,

Je vous écris car je suis découragée. Je me sens biens seule devant mon problème et cela dure depuis bientôt 4 ans. Mon message sera un peu long mais j'ai besoin de tout expliquer. J'éprouve de la douleur aux hanches et dans les fessiers, en position assise ou coucher. Dernièrement, une douleur est apparue dans l'aine droite. Au début, mon médecin a diagnostiqué un coincement du nerf sciatique, j'ai vu un physiothérapeute ''environ 10 visites sans résultats''. Ayant reçu en cadeau un certificat pour une viste chez une massothérapeute, j'ai entrepris de suivre quelques séances, mais toutjours rien. J'ai ensuite vu un chiropraticien qui soignait par léger attouchement au niveau du bas du dos (12 scéances et toujours rien). Je suis retourné voir mon médecin généraliste et il a diagnostiqué: bursite au deux hanches. Nous avons essayé une infiltration de cortisone dans la hanche gauche, sans résultat. Il m'a alors référé à un rhumatologue que j'ai rencontré il y a 2 mois. Lors de cette visite une deuxième infiltation de cortisone du côté droit cette fois là. Il m'a assi donné des ordonnances pour une radiographie lombaire et des prélèvements sanguins. Je suis retourné le voir ce matin, il m'a dit que vu, que l'infiltation de cortisone n'avait pas donné de résultat, ce n'était pas mes hanches. Ce serait plutôt mon dos et qu'il était difficile de traiter une condition comme la mienne. Il me recommande de prendre du Tylenol extra-fort( la dose journalière maximale soit 6 comprimés à raison de 3 X 2.). J'ai déjà pris des anti-flammatoires (mon médecin généraliste avait prescrit 2 comprimés par jour) durant 3 mois celà n'a rien donné. J'ai 63 ans et à part celà je suis en bonne santé. Je suis retraitée depuis 2 ans et je fais des exercices à raison de 30 minutes 6 jours semaine. Je suis vraiment découragée, devrais-je endurée ce mal jusqu'à la fin de mes jours, jour après jour, car dès que je suis assise plus de 30 minutes ladouleur reprend et au coucher aussi, parfois je mets 2 à 3 hres avant de m'endormir. Je ne sais plus à quel saint me vouer est-ce quelqu'un peut m'aider.

Merci

Miche

Portrait de Ninneke
J'aime 0

Bonjour Miche!
J’ai lu au sujet de votre maladie et je pense que je peux vous aider. Les maux rhumatismaux comme l’arthrite, l’arthrose, la fibromyalgie, la SPA et d’autres formes sont à vrai dire le résultat d’un empoisonnement par les acides qui se trouvent dans la nourriture. Les acides laissent fondre le cartilage des articulations et le calcium des os. Aussi les médicaments contiennent des acides. Une fois que l’anesthésie du médicament n’agit plus on reste avec les acides qui s’accumulent dans l’organisme. On peut aussi être sensible aux acides des suppléments comme les vitamines et les minéraux. Je vous conseille de prendre le moins que possible de médicaments. Remplacez-les par l’huile de foie de morue pure sans additifs. Il paraît que l’huile de foie de morue agirait comme un anti-inflammatoire.
J’ai souffert pendant 20 ans de la coxarthrose dans la hanche gauche. Aussi dans le dos j’avais des douleurs chroniques pendant toutes ces années. En plus, avant dix-sept ans, j’attrapais une crise aiguë dans le dos qui, selon le docteur, ressemblait aux symptômes d’une hernie discale. J’avais aussi plus mal dans la hanche. C’était comme ma hanche et mon dos étaient brisés. Je ne pouvais plus me bouger, ne pas me baisser et je ne pouvais rien soulever. Ces douleurs étaient indescriptibles. Je ne pouvais pas vivre avec. Seulement les gens qui ont subi la même chose peuvent s’imaginer.
Alors, à la longue, je commençais a faire attention que mes douleurs s’aggravaient après avoir consommé de la nourriture et des boissons acidulées. Par observation et par expérimentation j’ai alors trouvé tous les malfaiteurs dans ma nourriture qui provoquaient ou qui aggravaient les douleurs. Ainsi j’avais plus mal après la consommation du vin, les jus de fruits, le babeurre, le yaourt, le fromage blanc, les citrons, le Molkosan, le vinaigre, les tomates, la rhubarbe, les oranges, les pamplemousses, les kiwis, l’ananas et d’autres fruits. J’ai alors supprimé tous ces acides de mon alimentation. Après 2 semaines les douleurs les plus aiguës diminuaient et après 3 mois j’étais libérée de toutes ces douleurs que j’endurais depuis ces longues années.
C’est depuis ce moment là que je m’occupe des malades rhumatisants. Je ne supportais pas de connaître le moyen de guérir les maux rhumatismaux d’une façon naturelle et justifiée sans le communiquer aux autres. Je voulais aider d’autres rhumatisants. Ainsi j’ai raconté l’histoire de ma guérison dans un livre titré: ‘Libérée du rhumatisme en suivant un régime‘.

Info. http://home.scarlet.be/reumaweg/index.html

J’espère que je peux vous aider avec mes conseils.

Jeanine Van Belle

Participez au sujet "Je suis découragée."