Portrait de la nounou d'enfer

bonjour dr je suis la personne qui vous avait contacté pour vous informé de l'intervention chirurgicale en suisse qui a part m'avoir laissé un handicap ne fonctionne pas je suis allergique à tous les morphiniques, opiacés, codéines j'ai essayé de la phito., le laroxil , le théralène et tous ces médicaments me rendent malade! je travaille encore et je me bats pour ça mais j'avoue que j'ai beau vouloir la maladie est en train de progresser. elle me touche sur 95% de mon corps, il n'y a pas un endroit qui ne me fasse plus souffrir et depuis mon hysterectomie totale de mi juillet je ne dort plus! je suis pleines de bouffées de chaleurs 24/24h le tout est explosif, j'ai toutle temps chaud et mes membres sont froid, je commence à avoir des sensations de malaises , je suis vraiment fatiguée que dois je faire mon généraliste est impuissant, l'osthéopathe aussi, la mésothérapie c'est pire que dois je faire?

Portrait de elisa7
J'aime 0

bonjour,
tu parles d'hystérectomie totale, es tu sous decapeptyl? je te pose la question car je souffre d'endométriose, et j'ai refusé ce médicament car plusieurs personnes se plaignent des effets secondaires dont tu parles avec ce traitement
courage, elisa

Portrait de docteur Richard Martzolff
J'aime 0

Je ne peux pas vous donner de conseils sans faire un examen clinique. Je pense qu'il est nécessaire de consulter un médecin habitué à ce genre de pathlogie. Il prendra le temps de vous écouter et de vous examiner (une première consultation à orientation fibromyalgique dure au minimum une heure, parfois plus). Il doit, en théorie, pouvoir faire un diagnostic différentiel, ceci est trés important pour décider du traitement. Ensuite s'il pense qu'il s'agit d'une fibro, ce qui n'est jamais certain, il vous conseillera une orientation thérapeutique.
Contactez moi par téléphone si vous le désirez.

Portrait de la nounou d'enfer
J'aime 0

pour elisa, oui ,c'est à cause de l'ensométriose et oui j'ai essayé l'injection de décapeptil et oui je ne l'ai pas supporté c'était il y a 15 ans et je ne savais pas alors que j'étais fibromyalgique il y a 4 ans on a essayé l'injection de lenantol mais ça a été pareil alors comme j'en étais a la 8 eme intervention et que j'avais des kists hémorragiques et limite de l'occlusion intestinale on m'a fait une histerrectomie partielle on a laissé juste un petit bout d'over pour éviter la ménopause mais au printemps cela a recommencé et j'ai eu droit à la totale depuis c'est l'enfer et comme j'ai fait 2 ambolies à la suite d'intervention (kists!) et 3 phlébites dont une à lépaule, la jambe et la dernière du petit bassin je n'ai pas droit à un traitement hormonale . quand à la fibro elle a été diagnostiquée à l'hopital de Toulouse suite à 2 jours d'examens là-bas il y a maintenant 3 ans on pense quelle c'est déclarée il y a à peu près 5 ans minimum je n'ai que 38 ans voilà a plus

Portrait de elisa7
J'aime 0

saches que je comprends tout à fait ce que tu vis: je souffre d'endométriose depuis l'age de 18ans, j'ai eu plusieurs opérations, et on risque fort de me faire l'hystérectomie partielle si je ne supporte pas le traitement par adepal en continu(adénomyose).C'est en consultant pour l'endométriose que le spécialiste m'a envoyé voir un de ses confreres car il suspectait une fibro associée.Il y aurait 7fois+ de risques de déclarer une endométriose lorsqu'on est fibro.Cela voudrait il dire que ns sommes fibro depuis notre adolescence? Concernant l'énantone, c'est bonnet blanc et blanc bonnet!
tout comme toi pas droit a un traitement hormonal à cause d'1 probleme hypophysaire, cependant on "essaie" l'adepal, on verra bien.Je te souhaite beaucoup de courage, je pense qu'il faut laisser a ton corps le temps de récupérer de l'intervention.Ds mon cas ce qui fait hésiter mon gynéco pour me faire l'hystérectomie, c'est en grande partie la fibro. Car ns récupérons moins vite que les autres des traumatismes opératoires, et cette opération n'est pas bégnine.Reposes toi bien
elisa

Portrait de caton
J'aime 0

bonjour elisa ..C 'est Caro..Tu semble t'y connaitre drolement en termes medicaux....Et tu es toujours là a essayer d'aider les autres...C'est chouettes...J'ai 2 nouvelles...1 bonne et 1 moins bonne...: Toujours pas fumé 1 cigarette depuis plus d'1 mois maintenant...Suis assez fiére...Pourvu que je tienne...L'autre c'est que ça n'ameliore pas les symptomes....j'ai cru au debut...Mais là grosse crise de douleurs...Plus plus et rebolote...J'ai le moral a zero et je ne sais plus quoi faire pour "m'aider"....Tout ce que j'essaye avec espoir echoue...Et je refuse a etre condamnée a vivre ainsi....C'est trop dur....Je baisse les bras et j'ai envie de pleure de pleurer sans m'arreter...J'en ai marre d'etre 1 ptit soldat...J'ai mal a en mourir...Et je ne vois plus d'issue a cette merde....J'ai toujours ete forte mais là j'ai l'impression que cette maladie aura raison de moi 1 jour....J'essaye tout...la marche malgres les douleurs...Le yoga...C'est de pire en pire...J'ai du annuler 1 wend avec des amis....Encore un....Le sport...pour 1 quart d'heure de marche ou streching je met des jours a m'en remettre....Je met toute ma force pour mon travail a mi temps...mes 2 enfts...Me reste rien....Je me sent petit a petit perdre espoir....Et l'energie je ne sais plus ou la puiser...J'ai mal aux jambes bras epaules mais depuis peu au ventre....Des douleurs violentes pdt et en dhs des regles...tout le temps comme des douleurs de regles....Tres mal aux seins qui gonflent comme au debut de grossesse...Je n'arrive plus a aller consulter....J'en ai marre et j'ai l'impression de me plaindre ...Je sens que le gyneco va me regarder de son petit air septique..."bizarre"et que je vais repartir avec 1 doliprane et 1 suspicion d'hysterrie...desolée de te dire tout celà....Mais j'ai l'impression que seule 1 fibromyalgique confirmée peut comprendre et partager ces moments de profonde detresse....J'espere que tu vas bien....Bises.....caro

Portrait de sandrine lafitte
J'aime 0

Bonsoir à tous
moi aussi j'ai une endométriose diagnostiquée à l'âge de 20 ans, j'en ai trente.
rien ne marcher, les traitements hormonaux étaient catastrophiques et inefficaces, j'ai même fait un choc hémorragique très grave, les douleurs au moment des règles n'étaient pas tenables plusieurs fois il a fallu me faire de la morphine.
heureusement ma gynéco m'a donné un traitement l'orgamétril que je ne prends pas au dosage normal et qui m'empêche d'avoir mes règles depuis 5ans alors certes on ne sait pas où en est l'endométriose et l'utérus est sec mais quelle importance ne pouvant quasiment pas avoir d'enfant avec l'endométriose et non souhaitable vu ma fibro et ma maladie psy cela me semblerait trop lourd à porter d'avoir un enfant même si parfois je passe des nuits à pleurer car avoir un enfant était mon rêve.
j'avais toujours imaginé avoir des enfants et si financièrement c'était possible mettre pour un temps ma carrière entre parenthèses car pour moi le plus beau métier du monde et le plus vieux est celui de maman mais la vie m'a chargé d'abandonner l'idée d'avoir un jour un enfant, mes études d'infirmières, mon indépendance... petit à petit la vie m'a tout pris sauf la vie et je le regrette souvent.
j'espère que pour vous cela va mieux
courage à tous
lalye

Portrait de elisa7
J'aime 0

bonsoir sandrine, décidément, ns sommes plusieurs fibro a souffrir d'endométriose...
Caro, si je m'y connais en termes médicaux (concernant l'endo et la fibro) c'est que j'en souffre depuis 23ans (de l'endo), la fibro on ne sait pas.Donc j'ai passé la majeure partie de ma vie ds les "pattes" des toubibs, et suis allée de trairements en opérations chirurgicales, et j'ai même failli perdre la vie en 2003 à cause d'un kyste d'endo.Sous le poids du kyste l'ovaire a vait une double torsion, et mes symptomes étaient comme une grosse gastro et la douleur était violente mais trop haute pour qu'on suspecte l'ovaire.On s'en est rendu compte au bout de 24hr, j'ai atterri aux urgences, et on m'a opérée ds la nuit:je m'empoisonnais..
je sais ce que c'est que d'en avoir marre, me suis tellement laissée aller à une époque que je suis descendue jusqu'à 37kilos! en fait c'était du suicide inconscient.Et tu vois, pourtant, je suis toujours là, j'ai repris mes études, trouvé un nouveau but à ma vie.Alors toi aussi tu le peux! tu as bien + de volonté que moi puisque tu as réussi à arrêté de fumer(moi j'ai doublé les quantités lol)
et puis tu n'as pas à jouer au petit soldat, qd ça ne va pas, pleures un bon coup, mets toi en colère, et ensuite tu te sentiras bien mieux.
Et ne dis pas aux médecins que ça va si ça ne va pas!!
c'est leur boulot, s'ils ne st pas contents et bien changes de médecin!
pour tes douleurs au ventre, sans vouloir être alarmiste, je te le répétes, demandes à ce qu'on te fasses une irm pour écarter tout risque d'endométriose.Je sais que je t'embête avec ça, mais tant pis, je prends le risque de me faire envoyer bouler.:d
si tu es trop fatiguée, fais toi mettre en arrêt maladie, il ne sert à rien de tirer sur la corde, la fibro c dur à vivre, et peu de gens réussissent à travailler, tu n'as pas à culpabiliser.
enfin je suis là, je te comprends(ô combien) et n'hésites pas à venir t'exprimer ici.
courage à toi caro, pour ce moment difficile que tu traverses, je suis avec toi, et dis toi que demain sera un autre jour, bisous, et accroches toi :)

Portrait de la nounou d'enfer
J'aime 0

bonlour à vous , finalement oon souffre d'une double cochonnerie quelle chance non? le gynéco me dit depuis l'age de 17 ans que ce n'est que de l'endométriose et que ça ne tue pas ça fait mal sauf que quand on t'opère trop tard soit tu es a 2 doigt de crever, soit tu es à 2 doigt de crever après car j'ai fait 2 ambolies et 1 flébite du petit bassin après 2 interventions sur des kists hémorragique d'endométriose et puis bien sur la fibro qui elle aussi ne peut pas nous tuer cmme te le dit si fierement ton médecin ou le spécialiste de la fibro!!!!! que l'on crève à petit feu tous les jours ça c'est pas grave.....; je peux comprendre que tu souffres de ne pas avoir d'enfant j'ai eu la chance d'avoir des jumeaux à 21 ans mais je t'assure que je suis contente qu'ils ai 15 ans et soit débroullard car il arrive souvent que se soit eux qui me fasse à manger , me l'apporte au lit, m'aide dans les taches quotidienne quand mon mari est absent pour le travail je suis encore nounou depuis 14 ans c'est vrai que j'aurai voulu un autre enfant finalement par le bié de mon travail je n'ai jamais arrété avec les tout petit mais aujourd'hui je ne peux plus! je vais finir l'année scolaire en cours si je le peux pour ne pas embeter les parents car ensuite ils rentrent tous à l'école et je ferais comme la plupart des fibros : l'arret de travail j'ai essayé au maximum de tenir mais là STOP, je souffre trop je viens de perdre 20 kilos en 5 mois top pour les fringues les gens qui ne m'avait pas vu pendant ce laps de temps ne me reconnaisse pas je me dit que c'est toujours ça de moins sur les articulations de toute façon j'en avait en trop! j'essaye souvent de rire de tout c'est aussi de l'humour noir mais la dérision de tout ou presque me fait du bien mieux vaut rire que de trop pleurer courage à vous je vous laisse car je vais devoir me "déplier" du clavier pour aller faire mon ménage ma mère arrive pour passer 6 jours alors comme je suis un fénéante qui assure à peine son boulot qui n'est pas capable de se bouger pour marcher... bref vous voyez ce que je veux dire il faut que tout soit propre et je vous assure que mon orgueil va m'y aider!

Portrait de caton
J'aime 0

Merci Elisa pour tes mots..Tu as raison...Je vais prendre rdv avec ma gyneco....J'ai plus envie de voir des medecins et encore moins faire des analyses mais bon!!...........Merci a toi........Caro

Portrait de elisa7
J'aime 0

caro, ne baisses pas les bras comme tu le dis dans l'autre post, stp, accroches toi..
Je comprends ton ras le bol des médecins et des examens(par moments j'ai la "haine de la blouse blanche", pardon aux médecins du site).Mais il faut se battre, j'ai lu que toi aussi tu as des épisodes de fièvre, il faut qu'on continue à batailler jusqu'à ce qu'on trouve de quoi ns souffrons EXACTEMENT! ne pas savoir est la pire des choses, il ns faut faire confirmer ou infirmer le diagnostic de fibro, et savoir contre quel "ennemi" on doit se battre!
tiens bon, si tu pleures, ne retiens pas tes larmes, cela va te détendre, et tu vas repartir mieux moralement ensuite.
Courage ma chere caro, tu n'es pas seule,
meilleures pensées pour toi
courage à tous,elisa

Portrait de caton
J'aime 0

Merci Elisa...Vraiment je suis touchée par ton temoignage de soutien...Oui je peux avoir des gens autour de moi....Mais aucun ne peux comprendre...certains doutent....je pense qu'il n'y a que vous qui souffrez aussi qui pouvez comprendre ces moments de detresse et de ras le bol....Oui Elisa...On est pas seule...Et j'espere demain retrouver du courage pour me battre...Avec toi et comme vous tous....Merci de ton soutien...Je t'embrasse...A bientot....Caro

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonsoir Caro,

J'ai été également découragée au début car on me disait que c'était uniquement psychosomatique ou de la spasmophilie (j'ai entendu ce beau refrain depuis 1997 !!!). Personnellement je suis suivi dans un centre anti-douleur, ce centre est très complet : il y a un médecin, un psychiatre, une psychologue et bien d'autres personnes. Elles sont toutes très aimables car connaissent justement ce que peut provoquer des douleurs atroces. Le médecin m'a conseillé un suivi chez le psychiatre et là je déballe tout mon sac, ça fait un bien fou. La psychologue fait une étude pour former un groupe de parole, normalement il commence fin novembre. Je me sens soutenue par ces médecins.
Le médecin du service interne m'a envoyé voir un rhumatologue car j'avais les mains et doigts enflés, d'une couleur entre le gris et le noir, les doigts complètement recroquevillés, et uniquement le fait de toucher ma peau pouvait me faire hurler de douleur. Et là, j'ai entendu, une fois de plus, que si le rhumatologue ne trouvait rien, c'est que c'était psychosomatique. Heureusement le rhumatologue n'est pas de cet avis et m'a dit que c'était dû à la fibro. Il veut m'hospitaliser une fois par an car d'après les analyses sanguines, il ne veut pas exclure définitivement une PR.
J'ai enfin trouvé un spécialiste qui veuille bien me faire un suivi (en plus du centre anti-douleur). Je suis atteinte d'autres maladies et lorsque je dois faire mes examens (normalement tous les 6 mois), je devrais m'adresser en médecine interne, et là la secrétaire me réponds que le médecin n'a pas que ça a faire et qu'il y a bien plus grave ! Je ne raconte pas toutes les désavantures que j'ai eu depuis ma 1ère hospitalisation qui date de février 2005. Je dois avoir la poisse car je suis obligée presque à chaque hospitalisation de faire une demande de mon dossier médical pour connaître les résultats car les oublis d'envoi des compte-rendu sont très fréquents dans cet hôpital. Alors c'est vrai, comment faire confiance au corps médical ?
De plus j'ai un médecin traitant super, il s'intéresse à mon cas, je lui apporte les compte-rendu des associations dans lesquelles je suis afin qu'il prenne plus connaissance de mes maladies. Et il me dit avoir appris beaucoup de chose qu'il ne soupçonnait pas.
Alors, si vous avez perdu toute confiance en vos médecins, n'hésitez pas à vous adresser à d'autres. La confiance médecin-patient est très importante pour le moral et surtout lors de la prescription des médicaments.
Là j'ai pris mon courrage à 2 mains car je souffre terriblement et de pianoter sur mon clavier m'est très pénible.
J'ai vu ma Mère se battre contre un cancer qui malheureusement a pris le dessus et de l'avoir vu se battre ainsi, cela m'a insuffler du courage et à faire le maximum pour lutter contre mes maladies.
Certes, j'ai fréquement pensé à mettre un terme à mes souffrances, mais je garde l'espoir qu'on puisse un jour me soulager.
Demain j'ai rendez-vous à l'hopital pour un fauteuil roulant afin que je puisse rester indépendante lorsque je désire faire un tour en ville car je ne peux plus faire de longue distance à pied (j'ai les jambes qui 'flanche' très rapidement et tout le corps qui se crispe à en hurler).
Je me bats pour trouver des solutions pour améliorer mon quotidien. Je vis seule, je n'ai pas beaucoup de soutient de ma famille. Si j'ai plongé dans une grande dépression, c'est surtout dû au manque de soutien, des critiques permanentes de mon père. Tout ce qu'il demande c'est de vivre ça vie sans être dérangé. J'ai mis un terme à notre relation et depuis je me sens mieux.
Il faut absolument que vous trouviez un centre d'intéret pour retrouver goût à la vie. Peut-être finiront-ils par trouver un médicament qui finira par nous soulager et améliorer notre quotidien.
Surtout ne faites pas de bétises, cela ne servirait à rien.
Avez-vous des centres d'intérets ? Personnellement je fais un peu de technique de serviette, cela m'est très difficile car c'est très minutieux, mais pour moi, il est hors de question que cette maladie m'enlève tous mes plaisirs. J'écoute de la musique de relaxation, ou des chansons que j'affectionne particulièrement et me mets à chanter à tue tête. Il parrait que tous mes voisins m'entendent chanter. Mais lorsque je chante, j'oublie tout, même les douleurs.
Battez-vous, retrouvez en vous la force de vous battre !
Bon courage
Guylaine

Portrait de la nounou d'enfer
J'aime 0

guylaine, je peux essayer de te rassurer un peu car cet été lors de mo, intervention le chirurgien m'a sectinné une artère j'ai perdu un peu plus d'un litre de sang, il ne m'a pas transfusé et bien sur fait une énorme ballafre pour pouvoir "réparer" ses conneries! je me suis retrouvée avec une super anémie , un hématome de plus d'un quart de litre de sang et comme chaque anesthésie est périlleuse on m'a laissé tranquil , couchée à me démerser à récupérer pour quelqu'un de normal ça va vite pour nous c'est sans commentaire comme dit mon médecin c'est une boulette dommage!!!!! bon courage ne désespérez pas il faut se battre meme si l'entourage ne comprends pas vraiment notre calvaire quotidien ....;

Portrait de elisa7
J'aime 0

bonjour à tpus,
je viens prendre de tes nouvelles caro, j'espere lire un petit mot de toi aujourd'hui, et surtout que tu te sentes mieux, ns sommes tous avec toi
courage aussi à guylaine et à "nounou d'enfer"(j'espere que tu te sens mieux toi aussi)
gros bisous à vous et à tout le monde
elisa

Portrait de caton
J'aime 0

Bonjour Elisa...Merci de tout coeur de prendre de mes nouvelles....J'ai appelé au secours le centre anti douleur...Je dois rappeler le medecin cet apres midi....J'espere de l'aide de sa part....C'est tres dur ces vagues de desespoir en plus des douleurs...ça n'aide pas ..Mais vous etiez là et puis je vais essayer d'avoir 1 traitemt anti depresseur pour passer le cap....Certes qd je vous lis tous j'ai l'impression qu'il y a bien pire encore que moi....Elisa...Merci de ton aide morale meme derriere 1 clavier....Me reste a contacter ma gyneco..car les douleurs de regle sont insupportables ( sans regles)....Merci a toi tres chere Elisa et surtout donnes moi de tes nouvelles....Et toi comment vas tu....Je vous bisoute.......merci a toutes d'etre là et courage a vous....Caro

Portrait de caton
J'aime 0

Ps:pour Elisa.....Tu sais hier j'aurai eu 1 paquet de clopes chez moi...J'aurai craqué....Mais non...Je tiens....Mais c encore plus dur ds ces moments là....Bises

Portrait de la nounou d'enfer
J'aime 0

pour caton, c'est super que tu n'es pas recraqué pour les clops comme je ne suis pas toubib je te dirais de faire une super angyne ça dégoute de fumer bien sur ça fait mal mais au point ou on en est!! bon je rigole c'est de bonne heure! sinon moi j'ai arrete quand j'étais assez jeune je suis partie en moto 3 semaines alors sur qu'avec le casque sur la tronche toute la journée ça te calme!!! bon ce matin c'est déjà l'enfer!! donc je prefere dire des conneries sinon la journée va etre longus!!! c'est bien que tu ailles au centre anti douleurs certaians disent que ça peut nous aider moi j'essayerai d'y aller en septembre date à laquelle je dois arréter de travailler sauf si je casse définitivement avant! ce matin ça caille mais il fait un super soleil alors bon moral à tous ...;

Portrait de sandrine lafitte
J'aime 0

Bonsoir,
juste quelques mots, car ma main gauche est bloquée par ma compression nerveuse qui s'est empiré d'un coup. je ne sais pas si je vais tenir, j'ai pris du doliprane et de la lamaline mais ce n'est généralement pas très efficace et j'ai fait une hépatite médicamenteuse alors les médecins ne souhaitent pas que je prenne trop de médicaments surtout que je dois absoluement prendre ceux pour ma bi-polarité.
si vraiment la douleur est trop forte je devrais aller à l'hôpital car la douleur est si forte que je suis prête à me couper l'annulaire et le petit doigt tant ils me font mal et ils me semblent inutiles car je ne peux plus les bouger et je ne dors plus tant ils me font souffrir, je sais que cela peut paraître horrible mais je suis déspérée par les douleurs, la fatigue, l'incompréhension des médecins, de la sécu, la cotorep... s'il me manque 2 doigts ils seront peut-être plus conscients des problèmes, je ne vois pas comment cela pourrait empirer.
merci à tous de vous battre, j'espère moi-aussi malgré tout à tenir.
sandrine

Portrait de elisa7
J'aime 0

Bonsoir caro,
j'ai planché toute la journée sur une dissert de philo, et que vois je? aucun message de toi:(
allez dis nous ce que t'as dit le médecin, tu démarres un traitement anti-dépresseur?
Tu as été consulter au centre anti-douleurs? pris rendez vous avec le gynéco?
j'espère que oui, et que c'est pour cela que tu n'as pas pu venir sur le forum, et non pas par découragement.
Car n'oublies pas que ns sommes tous avec toi, et que t'es vraiment super forte d'avoir réussi l'arrêt du tabac!
Lorsqu'on a une telle volonté, on peut tout surmonter ;)
Tu me demandes comment je vais, alors pour les douleurs d'endométriose ça va car je prends adepal en continu (ce qui me bloque les règles), et on attends de voir si oui ou non, on me retire l'utérus.Pour le reste, mal partout à cause du brusque changement de température, mais ça va les douleurs ne sont pas trop intenses pour le moment(je touche du bois)
le moral, ça va, je suis contente d'avoir fini ma dissert, en+je crois que je l'ai réussi, ça me fais plaisir :)
Comme tu vois, je suis ds une assez bonne période, mais tout comme toi, il m'arrive de toucher le fond.Et c'est là que le forum est important, car cx qui vont a peu près bien remontent le moral à cx qui vont mal, on se sent vraiment soutenu, et "entre nous".
Tu sais je pense de+en+ à arrêter la clope, mais me sens pas encore prête.En tous cas j'y songe, c'est déjà un progrès,lol.Et en tous cas, c'est grâce à toi.
Nounou d'enfer,
tu as raison de rire, c'est une bonne thérapie, et en + tu nous en fait profiter, car ton message m'a bien fait rire.
Sandrine,
même si tu te coupes les doigts, la douleur restera s'il s'agit d'une compression nerveuse, sans compter que tu te rajouteras des souffrances supplémentaires.
Je pense que les médecins peuvent te donner pdt quelques jours un antalgique un peu+fort(j'ai moi aussi fait des hépatites médicamenteuses,mais bon on ne peut pas rester à souffrir)
pour la cotorep, tu es déjà reconnue pour la bipolarité, ils ne peuvent pas reconnaitre 2 pathologies.Mais cela revient au même, l'argent auquel tu as droit, tu px t'en servir pour tes besoins concernant la fibro.Enfin ne penses pas que les médecins vont+te comprendre si tu te coupes les doigts...Cela risquerait de t'attirer de gros ennuis, du genre séjour en service psy...Alors courage, demandes des antalgiques pour la douleur et ne fais pas de bêtises.
Meilleures pensées et gros bisous à tous
ps:j'esp avoir de tes nouvelles demain caro :)
elisa

Portrait de caton
J'aime 0

Bonjour chere Elisa et les autres....Merci de ton attention...Oui j'ai rdv avec le medecin du centre anti douleur cet apres midi...Ouf!!...J'espere qu'il m'aidera...j'ai tjs aussi mal au ventre mais ma gyneco est en vacances jusqu'a mardi...C'est toujours comme ça!! Alors je reppellerai mardi pour prendre rdv....Bravo pour ta dissert...Moi je ss en vacances mais je reprends en principe lundi..Si je me sens capable....J'espere car j'adore mon boulot et c tres important pour moi moralemt d'avoir 1 activité professionnelle meme si c tres dur physiquemt parfois....Hier c'etait l'anniv de ma fille et elle a invité des copines a la maison...C'etait pas facile et je me ss couchée epuisée a 21h30....C'est dur de se voir comme ça a 40 ans...moi qui debordais d'energie et d'envie de tout.....
Voilà chere Elisa ...Merci d'avoir ete là...Tu as su trouver les mots juste...J'ai l'impression de te connaitre 1 peu...As tu des enfts??1 vie de famille??1 travail??............Pour Sandrine...Rien ne sert de s'auto detruire en plus...On a dejà notre dose...Elisa a raison...Demande d'autres antalgiques......Bon courage je ss sure que tu vas trouver a aller mieux en demandant de l'aide aux medecins............Encore mille merci a Elisa...Et je serais là aussi pour toi si tu en as besoin....Je te tiens au courant si j'obtiens 1 rdv gyneco....J'espere ne pas passer pour 1 hysterique........Je t'embrasse et bonne journée
Caro

Portrait de Odier
J'aime 0

http://www.hscm.ca/gyneco/endo.html
Sur l'endométriose cela peut être vous aider
Daniel

Portrait de elisa7
J'aime 0

bonsoir à tous,
caro, j'espere que ton rendez vous au centre anti douleur s'est bien passé.J'ai 3 filles et je suis mariée.Je ne px+ travailler, mais bon comme tu le sais j'étudie, et j'espère pouvoir donner des cours en ligne par l'intermédiaire de la cned, lorsque j'aurais obtenu ma licence :)
dis nous un peu comment ça se passe au centre anti-douleurs(n'y suis jamais allée), et courage pour les douleurs au ventre, mardi est bientôt là (n'hésites pas a prendre des anti-spasmodiques)
courage à toi, j'espère à demain
gros bisous, elisa.

Portrait de caton
J'aime 0

Coucou...oui j'ai rencontré 1 medecin qui m'a prescrit des anti depresseurs pour passer ce mauvais cap...il m'a proposé 3 jours d'hospitalisation qd il y aura de la place avec 1 perf d'1 anesthesiant musculaire (ketamine?)..parait que ça soulage "parfois"la fibro...Mais pas toujours....J'ai accepté...de toute façon il y a 1 delai d'attente....Voilà chere Elisa...douleurs abdominales plus plus qui irradie ds les jambes...Je me shoote au nurofene.....Au moins si le moral revient je me sentirai dejà mieux....J'appelle mardi ma gyneco en esperant qu'elle me donne 1 rdv rapide....Je suis qd meme en vrac...Et je m'inquiete....Pourvu que demain j'aille mieux pour aller bosser.......gros bisous a toi Elisa et a tous ceux qui me liront
Caro

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Caro,

J'ai suivi le protocole de la Kétamine en décembre 2005, ça été mon plus beau cadeau de Noël. Je revivais quasiment normalement côté douleur, mais côté faitigue rien n'y a changé. Le médecin du centre anti-douleurs était content lorsque je lui ai dit que mes douleurs étaient redescendue à 3 sur l'échelle de 10 alors qu'avant elles étaient de 10 sur 10 car c'était la 1ère fois qu'il obtenait un si bon résultat dans son centre.
Maintenant c'est vrai que la douleur est vécue différement d'une personne à l'autre. On y ait + ou - sensible.
Ce médecin m'avait prévenu que l'effet pouvait être nul ou disparaître du jour au lendemain ou au contraire durer dans le temps. J'ai profité de chaque minute offerte sans douleur pour revivre pleinement.
Mais je pense que j'ai un peu trop poussé sur la corde et je ne sais pas si cela peut venir de là, mais malheureusement, l'effet a pris fin du jour au lendemain début mai 2006.

Depuis je suis en arrêt maladie, je suis éternellement épuisée et des douleurs inimaginables dans tout le corps (enfin, si je sais que toutes les personnes de ce forum savent de quoi je parle).

Le jour du protocole, l'infirmière m'a posé une perfusion, puis le médecin vient injecter le produit, ça fait une drôle de sensation. L'infirmière m'avait prévenu qu'en fait, on entend les conversations entre les infirmières..., mais que les voix, visages, la pièce allaient être déformés et que tout pouvait chanceler.
Le médecin et l'infimière ont été génials avec moi, car le problème c'est que j'ai également un syndrome de Gougerot (plus de salive, yeux secs,....) et que l'injection du produit m'a asséché encore plus la bouche et j'ai été prise de panique, ils m'ont fait des massages pour me calmer, puis je suis partie dans un petit sommeil et là lorsque je me suis réveillée, oh quelle joie plus 1 seule douleur. J'ai même demandé à l'infirmière si j'étais encore vivante : je ne l'avais pas reconnu (effets cités plus haut) et surtout je n'arrivais pas à me faire à l'idée que je n'avais plus de douleurs.
Ensuite après les 3 jours, si le traitement est efficace, il me l'a prescrit en solution buvable mais uniquement préparée par la pharmacie de l'hôpital.

Des médecins ont fait de grands yeux lorsqu'ils ont appris que je conduisais malgré la prise de la kétamine ! Personne ne m'avait prévenu qu'il ne fallait pas conduire, car le médecin du centre anti-douleurs croyait que je ne travaillais plus. Alors il m'a conseillé de le prendre au moins 30mn avant de prendre le volant car c'était trop dangereux. Mais je me voyais mal aller à pied à mon travail et personne pour m'y conduire puisqu'actuellement je suis en invalidité cat I donc (avant d'être en arrêt maladie) je ne travaille qu'à mi-temps et les horaires diffèrent des autres collègues.

J'espère de tout mon coeur, que pour vous, l'effet sera aussi positif mais de façon bien plus durable.

Guylaine

Portrait de elisa7
J'aime 0

bonsoir caro,
je suis contente pour toi, tu te rends compte guylaine est restée 5mois sans douleurs, c'est déjà enorme, le rêve...
Pour tes douleurs au ventre insistes aupres de ta gynéco et ne repars pas sans ordonnance d'IRM...si tu souffres trop, ne vas pas bosser, je sais ce que c'est que ces douleurs gynéco, l'horreur...
Mais ne t'inquietes pas comme ça, si ça se trouve, tout va rentrer ds l'ordre bientôt(à chaque jour suffit sa peine). Et comme tu dis si bien, les anti-dépresseurs vont t'aider à remonter la pente
courage à toi, on pense à toi
gros bisous,
meilleures pensées à vous tous,
elisa

Pages

Participez au sujet "je suis au bout du rouleau..que me conseillez vous drMartzoff?;"