Portrait de spoutnik

Bonjour,

Grosse fatigue par moments, douloureuse ou non, mais qui me bouffe de plus en plus..
Difficultés de déglution depuis au moins 2004 sans que j'ai rien dit au médecin et suspicion d'apnées du sommeil depuis très longtemps, puis lors d'un check up en août 2007 en France, on me diagnostique une grosse thyroïde du coté droit, au palper..
Ensuite le cauchemar commence, je pars en Angleterre dans des petits boulots de fortune et un système de santé digne de la brousse..

Je passe les détails, mais grosse fatigue et déprime depuis 4 mois, j'avais un gros rhume aussi qui durait puis encore un autre, pas de soleil, mais avec des épisodes où j'étais cassée, quelquefois perclue de douleurs, des douleurs fortes mais pas juste aux articulations et qui pouvaient changer de place le jour suivant..

Finalement une échographie de la thyroïde et des analyses de sang (plus un antibiotique pour ma toux et mon angine).

L'antibiotique a amélioré la toux et la sensation d'opression, la transpiration, l'angine aussi.
Mais là l'opression revient, les maux de tête, la fatique et le mal au cou..

A l'échographie du 25 février des nodules, mais je n'ai pas les résultats, ici il faut pleurer pour les avoir et attendre., attendre.. (le médecin prescripteur les attend itou)..

J'attends toujours une consultation en endocrino, demandée le 3 mars, soit depuis 6 semaines maintenant, toujours aucune invitation d'eux au courrier..

Sur le bilan sanguin:

TSH 0,02 mU / L (normes 0,3 à 4,20 / L)

T4 libre 18,5 pmol / L (normes 12,0 à 22,0 / L)

Aucune autre hormone ou anticorps testés..

Et des problèmes de capacité de liaison du fer en dessous des normes aussi..

Une idée?

Participez au sujet "Je poste là maintenant, cf message en fibromyalgie: SOS Angleterre"