Portrait de lesliek

Bonjour à toutes et à tous,

Il y a 3 semaines, j'étais malade style un bon coup de froid je crois, et le soir j'ai eu la bougeotte car très mal aux articulations, même dans la chair.
A 3 h du matin, je me réveilles soudainement, me sentant mal, je me dis "direction les WC" (peut être une gastro, ventre qui gargouille).
A peine dans la salle de bain, je me penches pour me déshabiller et là je sens que je vais vomir !
C'est quelque chose que je n'aime vraiment pas donc j'essaye d'empêcher le plus possible que ça arrive.
Je lèves la tête, j'inspire profondément assez vite. Déterminée à ce que ça n'arrive vraiment vraiment vraiment pas.
(Je suis en panique à un point que je fais une crise de tétanie (mains et pieds raides))
Mais trop faible à ce moment là, je pâlie, et m'évanouie dans les bras de mon homme, une vraie perte de connaissance d'environ 5 minutes.
(ce qui est bizarre c'est que ce qui m'a fait m'évanouir c'est le parfum de mon homme, on le sentant, ça m'a calmé et hop déconnectée)
Mon homme a pu me rattraper donc pas de choc au sol. Il m'a parlé et à mon réveil voyant que mes doigts souffraient beaucoup (les muscles se tordaient beaucoup, douleurs aigues), il m'a sorti prendre l'air, donné un peu de sucre aussi.
La tétanie a duré une vingtaine de minutes.

bon je me suis fait peur toute seule, je crois que j'ai la phobie du fait de vomir (vu l'état dans lequel je me suis mise!)

Mais hier, j'ai butai sur une pantoufle à 2h du matin (bébé avait débordé donc levée pour le changer).
Ouille, j'essayes de me rattraper mais je m'arrache l'ongle.
Douloureux mais c'est partiel (un peu après le blanc, mais ça fait mal mal).
Direction la salle de bain, je prépares le pansement, je me dis à ce moment là "comme les tortures d'arrachage d'ongle doivent être insupportables !"
Et soudain je sens un mal de ventre, vision flou voir tout noir, je commence à m'évanouir.
J'ai pu appeler mon homme. Mais après trou noir, je ne me souviens pas si je suis tombée, j'étais déjà déconnectée.
Mon homme me dit que cette fois ça n'a duré que quelques secondes (moins d'une minute)..
A mon réveil, je lui ai demandé de ne surtout pas me bouger parce que je sentais encore un mal dans le corps.
Trois minutes après, je lui explique le début, me fais le pansement, et dodo.

Voilà, on dirait que dès que j'ai un choc badaboum je quittes mon corps !!!?

Avez-vous connu ça ?

Je me fais peut être trop vieille (proche de la quarantaine) ;), le corps lâche peut être trop de pression, ou boulot?......

Lesliek

Participez au sujet "Je perds connaissance dès que j'ai un choc"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.