Portrait de laurine42

bonjour tout le monde!!!!

ayant la fibro depuid 2 ans mai detecter de puis le moi d avril, je ne dort plu les nuit, ou quand je dort cela dur pas tres longtemp environ 4 heures max.
j aimerai savoir si il y a des personnes qui en souffres merci pour vos reponse
a bientot

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Laurine

L'insomnie fait en général partie des symptômes liés à la fibromyalgie.

Je dors également très peu la nuit car dès que je me couche, les douleurs sont beaucoup plus intenses. Dèjà la journée elles atteignent un seuil souvent intolérable, mais le soir elles s'amplifient.

Je me couche souvent vers 2-3h du matin car je sais que je ne m'endormirais pas avant, je me lève tôt pour prendre mon petit déjeuner et toute la panoplie de médicaments. Et après, si je n'ai pas de rdv, je me recouche et c'est là que j'arrive à dormir, quelque fois jusqu'à 10h00, mais le plus souvent vers 11h00-12h00, mais le sommeil n'est pas réparateur. Il m'arrive même de me sentir encore plus fatiguée, mais si je ne dors pas le matin, les douleurs sont bien pires, alors le choix est difficile.

Mon médecin traitant m'avait prescrit des somnifères mais uniquement pendant 4 jours, cela m'a permit de dormir la nuit à des heures raisonnables et mon cycle de sommeil était "normal" pendant quelque temps, puis c'est à nouveau déréglé, mais malheureusement avec les médicaments que je prenais pour la douleur, je ne pouvais plus prendre de somnifères. Mais il faut faire très attention car si on prend trop souvent ces derniers, notre corps s'y habitue et ils ne font plus effets, c'est pour cette raison que mon médecin m'avait prescrit uniquement 4 jours. Et normalement je devais faire de temps en temps un "cure" pour régulariser le sommeil.

Là, mon médecin qui me fait des séances d'acupuncture m'a prescrit un traitement à base d'oligo-éléments et d'homéopathie pour essayer de régler le problème de fond et à priori cela pourrait également régler mes problèmes hormonaux (qui peuvent être également la source de bien des problèmes). Mais il m'a bien précisé que le traitement pourrait être long et qu'il faudrait peut-être ajouter d'autres traitements pour le complèter ou bien carrément essayer un autre traitement si celui-ci ne fait aucun effet. Mais beaucoup de produits homéopatiques ne sont pas remboursés. Je n'ai pas encore commencé le traitement car je ne l'ai pas encore reçu. Ce médecin était à un séminaire à Paris où justement il était question de la fatigue généré entre autre par le stress, des évènements douloureux qui ont boulversé une vie.... et qui à force notre corps produirait de moins en moins de 'progestogène' (euh désoléee, je ne suis plus bien sûr du mot) et qui serait une des causes de la fatigue.... Alors je verrais dans quelque temps ce que donne ce traitement.

Bon courage
Guylaine

Portrait de ghys
J'aime 0

Diagnostiquée depuis mai 2007, je souffre aussi d'insomnie et mes journées de travail étaient horribles car la fatigue augmentait mes douleurs..J'en arrivais à ne plus pouvoir marcher...
Depuis fin mai, j'ai choisi de travailler de nuit...Le travail est moins pénible physiquement et même si je ne dors pas plus, au moins, la journée je peux me reposer et je ne force pas sur mes muscles. Je travaille à 80% et en nuit cela ne me fait plus que 3 jours de travail par semaine.
Mon médecin veut rester prudent sur cette solution mais il ne me l'a pas interdit dans la mesure ou cela peut m'éviter des arrêts maladies...
Ostéophatie et homéopathie sont des traitements que je suis depuis trés longtemps mais maintenant, ils ne me soulagent plus du tout quand je suis en crise et à part un peu d'atarax au coucher, jez refuse les somnifères: trop d'accoutumance...).
Voilà, des nuits (enfin un temps de sommeil) de 4ou5h sont devenus mon quotidien. Mais j'ai la chance d'avoir une fille de 12 ans trés compréhensive, elle respecte mes temps de repos en journée. C'est quand même appréciable.
a bientôt
ghys

ghys05

Portrait de APM
J'aime 0

Guylaine wrote:
Mon médecin traitant m'avait prescrit des somnifères mais uniquement pendant 4 jours, cela m'a permit de dormir la nuit à des heures raisonnables et mon cycle de sommeil était "normal" pendant quelque temps, puis c'est à nouveau déréglé, mais malheureusement avec les médicaments que je prenais pour la douleur, je ne pouvais plus prendre de somnifères. Mais il faut faire très attention car si on prend trop souvent ces derniers, notre corps s'y habitue et ils ne font plus effets, [...]

Ghys wrote:
quand je suis en crise et à part un peu d'atarax au coucher, jez refuse les somnifères: trop d'accoutumance...).

Bonsoir,

J'avais déjà lu ce sujet, et je ne devais pas avoir les idées claires pour ne pas y avoir pris part ! ...

Comme je l'ai déjà écrit, pour pouvoir dormir, en plus du Lyrica, 25 mg, augmenté le soir (50 mg) et à midi (demain peut-être), je prends un demi Rohypnol. Mais cela n'a pas suffit pour dormir plus de quatre heures. Donc, sur l'avis de mon généraliste, je prends en plus, un myorelaxant et même un anxyolitique.
Cela me permet des nuits de huit heures. En espérant que cela durera ...

Il est vrai que les somnifères ne sont pas faits pour prendre sur une grande durée. Mais cela fait bien une vingtaine d'années que j'ai commancé, et j'ai réduit de façon significative la dose. De 1 cp à 2 mg je suis passée à 1/2 cp à 1 mg.

Donc, coucher tard plus ces médicaments, du sommeil, et un réveil en "zombie".

Vous auriez refusé de continuer le somnifère (hypnotique), vous ?

Bonne nuit à toutes,

Agnès,

Mes nuits sont plus rebelles que vos jours ; Mon sommeil ne connaît pas le mode "sans échec" ! APM

Participez au sujet "je passe 4 nuit blanche par semaine!!!!!!!!!!!!et vous??????????"