Portrait de cannelle05000

bonjour,

Depuis 1.5 mois, mon mari m'a appris qu'il était alcoolique, toute la maison m'est tombé sur la tête..., il m'a dit vouloir se faire soigner, je l'ai suivi ds sa démarche et l'aider le plus que je pouvais.
Il a pris un rdv chez le gastro qui lui a prescrit de l'équanil, puis une examen à faire ( demain ), depuis 1.5 mois je suis angoissé, je me suis mise à fouiller la maison, la voiture ect.... à le guetter au moindre geste, pffff suis devenu esclave de moi même, ce qui n'est pas du tout ds mon tempérament. Voyant que je commençais à psychoter grave, je suis allé voir le dr du CHA pour une aide de co-alcoolique ( faut dire les mots ). j'ai commencé par arrêter de fouiller ( très difficile ), lui demander ts les soirs si il avait craqué ect... bref le naturel revient tjrs au galop, puis il y a 15 jrs j'ai fais tourné mon aspi, et au lieu de l'eteindre pour voir ou était mon mari, je l'ai laissé, suis entré ds le garage et là oh stupeur, le verre à la main, suis resté zen, j'ai vidé le verre, puis lui ai demandé de me donner la bouteille, bref il est resté zen aussi juste en me disant, non ne vide pas le verre. J'ai tout vidé, il m'en a voulu et s'est mis ds un mutisme qui m'a fait enormement de mal, bref, les mensonges commencent à fusés et là je sais que je ne vais pas supporter longtemps.

Aujourd'hui il a vu le Dr du CHA, et là suis resté scotché sur ce que m'a raconté mon mari, il va le voir pour avoir un suivi et se faire soigner, et là le Dr lui dit Mr vous n'êtes pas alcoolique, votre taux de gamma gt est haut mais en dessous de la norme d'un alcoolique, mon mari est resté sans voix, et il lui dit mais je ne veux pas arriver à un taux de gamma gt énorme, c'est maintenant que j'ai besoin de vous avant que j'atteigne le stade incontournable. Bref il est ressorti avec une ordo rempli d'une panoplie de médoc pour dépression, apparement mon mari ferait une dépréssion d'ou la prise d'alcool comme anxiolite, il est médecin donc il sait ce qu'il dit, mais je trouve cela étrange qu'on puisse dire à quelqu'un qu'il n'est pas alcoolique si il ne boit pas 3 l de vodka ou whisky, alors là je ne comprend pas tout.

Mon mari boit en cachette, il me ment bref c'est très dur à vivre et je sais que je ne vais pas tenir bien longtemps.

j'ai besoin d'aide

Portrait de japy
J'aime 0

Bonjour Canelle,
je ne reprendrais pas tout ce qui a été déjà par beaucoup dans la question suivante et qu'il est important de prndre connaîssance. simplement, la première chose que vous pouvez faire, c'est téléphoner à une assoc pour VOUS, en tant que conjointe d'un malade. les médecins connaissent la maladie, mais heureusement, ils ne la vivent pas.Le conseil que vous avez reçu est très bon, mais L'aide dont vous avez besoin, se trouve aussi avec des personnes qui ont le même soucis, vous L'obtiendrez de suite, si vous pouvez la demander. tous les renseignements locaux sont à votre portée dans l'annuaire, sur le net, chez votre médecin(on leur en fournit) à la cpam. la mairie, etc..Malade alcoolique moi-même, je n'ai que celà à vous proposer. avec, bien entendu, tout mon soutien possible, à vous, à votre mari, vos enfants. Ne culpabilisez pas, ne le culpabilisez pas, ne l'accablez pas. il a aussi besoin de vous, le chemin à deux est difficile, mais il vaut le coup de l'emprunter. Très bon courage à vous.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Pour l'alcoolisme il y a une analyse très précise à faire : CDT transferrine carboxy déficiente.

Avec cet examen, il n'y a pas de doute possible.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "j'ai du mal à gérer"