Portrait de romane

pourquoi les pansements de thyroide ne sont pas fait a la bétadine??
quel est le risque majeur??

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quels pansements de thyroïde ?

Après une opération partielle ? Car après une opération totale il n'y a pas de risque, mais pour une partielle et si il s'agit d'une hyperthyroîdie mieux vaut éviter l'iode puisqu'il est le carburant de la thyroïde et dans ce cas cela pourrait stimuler la thyroïde.

Quoique dans le cas d'une opération totale pour cancer, cela pourrait aussi être risqué. Car si il reste des cellules thyroïdiennes, l'iode pourrait les activer et si il s'agit de cellule cancéreuse, il y aurait donc un risque de récidive.

Des personnes qui utilisent la Bétadine régulièrement, sont souvent atteints de maladie thyroïdienne.
La Bétadine est donc à ne surtout pas utiliser lorsqu'on est en hyperthyroîdie, même si c'est pour traiter une plaie au pied.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "iode"

Articles à lire concernant "iode"

  • Le syndrome de Baader (en anglais baader syndrome), est une affection à début brutal et d'origine inconnue, qui frappe particulièrement les sujets jeunes (hommes et femmes) caractérisée par :
    • Une atteinte de la muqueuse buccale (en anglais oral mucosa).
    • Une atteinte de la muqueuse génitale (en anglais genital mucosa).
    • Une atteinte de la conjonctive (en anglais conjunctiva).
    • Une atteinte de l'urètre (en anglais urethra).
    • Des lésions cutanées à type d'érythèmes (en anglais erythema) discrets.
  • La babésiose (en anglais babesiosis) est une maladie parasitaire des globules rouges, occasionnée par un parasite qui a infesté l'homme, et appelé le babésioïdé. Il s'agit d'un protozoaire qui parasite l'homme, mais également des animaux comme le chien, en lui donnant une maladie appelée la piroplasmose.
  •  Le signe de Babinski (ou réflexe cutané plantaire) est utilisé pour dépister une lésion du système nerveux central (cerveau et moelle épinière).
  • Le baby-blues, appelé aussi dépression post-natale, touche les jeunes femmes dans les deux à cinq semaines qui suivent l'accouchement.