Portrait de cloée2

Bonsoir

J'ai 24 ans et cela fait quelques mois que je fais des malaises ( chute de tension) . Suite à un de ceux-ci survenu en même temps qu'une douleur vive du côté gauche de la poitrine, j'ai été transférée aux urgences ou l'on l'a fait un électrocardiogramme, une prise de sang et divers autres examens. Les médecins m'ont dit que je faisais des nevralgies intercostales.
Depuis j'ai très régulièrement des douleurs du côté gauche de la poitrine mais aussi du côté droit parfois. J'ai également une douleur presque permanente dans le bras gauche qui remonte jusque dans l'omoplate et le cou. J'ai également l'impression que mon rythme cardiaque accélère très fort par moment mais ce n'est qu'une impression, lorsque l'on prend mon pouls il tourne autour des 75.
J'ai consulté un cardiologue qui m'a fait un électro, une échographie du coeur, un test à l'effort et qui m'a posé une petite machine au niveau du coeur pendant 24 heures. Celui-ci me dit que tout est normal, pourtant mes douleurs sont permanentes et viveset mon médecin traitant m'affirme que les névralgies intercostales ne peuvent durer aussi longtemps et faire mal à autant d'endroit différent.
Est-il possible que 2 médecins soient passé a côté de quelque chose de sérieux? Et surtout est-ce que quelqu'un souffre des mêmes symptomes que moi??? Beaucoup me disent que c'est à cause des nerfs mais je ne suis ni nerveuse ni angoissée.

Merci d'avance pour vo s réponses

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Vu les examens (le petit appareil est un Holter) que vous avez eus, il serait très étonnant que le cardio soit passé à côté de quelque chose.

Effectivement les névralgies intercostales ne durent jamais aussi longtemps. Tout au plus 15 jours d'affilés avec des crises plus aiguës.
Elles peuvent revenir régulièrement mais il y aura toujours des périodes pendant lesquelles les névralgies sont fortement diminuées et même complément disparues.

Mais vu ce que vous décrivez, un examen n'a pas été fait afin de voir d'où peut venir le problème.
Le coeur a été contrôlé et cela ne vient pas de lui. Donc c'est un bon point.
Mais en revanche, un examen echodoppler afin de vérifier la présence éventuelle d'un syndrome de défilé thoraco-brachial, car ce que vous décrivez y ressemble très fort, serait nécessaire.
Avec l'échodoppler, il faut aussi un EMG et là on pourra vraiment être sûr.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de cloée2
J'aime 0

bonjour,

merci pour votre réponse... je parlerai de cet examen a mon medecin en esperant qu'il trouve cela utile car depuis que les douleurs ont commencé, il a tendance à penser qu'elles sont dues au stress et aux angoisses ( les resultats du cardio l'ont poussé encore plus dans ce sens).
Vous me dites qu'avec le Holter il serait éntonnant ue le cardio soit passé à côté de quelque chose. Il aurait donc décelé un éventuel infarctus? J'ai entendu dire que les symptomes commencaient quelques fois des mois avant l'infar et il me semble que mes symptomes ressemblent également à ceux de l'infar ( douleur bras gauche; douleur poitrine, tête qui tourne).

Le fait de pouvoir peut être mettre un nom sur mes symptomes est rassurant. Au fait avec le syndrome dont vous me parlez est-ce que la douleur peut se manifester à d'autres endroits moins régulièrement et plus sous forme de pointes( jambe, bas du dos notamment)

Bien à vous et merci encore pour votre réponse.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le syndrome de défilé a des répercusions sur les membres supérieurs pas les inférieurs.

Si de tels symptômes sont aussi présents de temps en temps aux membres inférieurs cela peut donc être dûs à un autre soucis et bas du dos et jambes cela peut donc être un problème de lombalgie ou sciatalgie.
A contrôler par radio, scanner ou IRM.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Elyotte
J'aime 0

Bonsoir Chloée 2,

Je viens de lire votre message et vos symptômes m'interpellent.

Voilà trois mois, j'ai fait un infarctus avec récidive 1 mois après.

Une nuit chez ressenti des douleurs semblables à celles que vous décrivez. C'est la prise de sang élévation du taux de troponine qui m'a conduit 4 jours aux soins intensifs.

Les examens pratiqués, électrocardiogramme, échographie et coronographie étaient normaux.
Le diagnostic du cardiologue mini-infarctus. Donc instauration d'un traitement pour l'hypertenson et anti-coagulant.

1 mois après, des douleurs beaucoup moins violentes m'ont conduite de nouveau aux urgences, examens normaux et là encore élévation de la troponine (donc deux micro-infarctus en 3 mois).

Je vais passer une scintigraphie au mois de mai.

J'ai très souvent des douleurs dans la mâchoire et fourmillements dans les doigts, maintenant, je vis avec un stress important qui est peut être à l'origine de ses symptômes.

Je ne veux pa vous affoler, je vous fais part de mon vécu, chaque cas est particulier, mais les médecins ne sont pas infaillibles.

Bon courage à vous.

Elyotte

Participez au sujet "infarctus?"

Articles à lire concernant "infarctus?"

  • ... Démence par infarctus multiples ... Favoris Imprimer La démence par infarctus multiples, appelée également multi infarct dementia, est une ...
  • Infarctus du myocarde ... L'infarctus du myocarde (IDM), communément appelé crise cardiaque, est une ... paroi médiane du coeur, nommée myocarde. Néanmoins, un infarctus peut toucher n'importe quel organe vascularisé du corps, dès que la ...
  • Infarctus médullaire spinal ... L'infarctus médullaire spinal, appelé également myélomalacie, désigne une ... }); L'infarctus médullaire concerne avant tout le segment dorsal de la moelle ...
  • ... Régime au cours de l'infarctus aigu du myocarde ... Au cours de l'infarctus aigu du myocarde, et de l'angine de poitrine chronique, le patient ...
  • Syndrome prémonitoire d'infarctus ... rapide du syndrome angineux qui risque d'évoluer vers un infarctus du myocarde sur un mode aigu (sur une courte période).L'angor ...