Portrait de SOUCHAY

Bonjour,
J'ai eu quatre incisions cervico-prostatiques en une seule opération le 13 octobre 2009 car le col est hypertonique.
Combien de temps faut-il pour trouver une amélioration? Car pour l'instant je resens toujours une difficulté pour uriner.
Je suis délégué commercial et je parcours environ 5 000 km par mois.
A partir de quand, pourrais-je refaire de long trajet journalier ?
Combien de temps après l'opération peut-on reprendre une activité sexuelle ?
On m'a déconseillé le vélo et l'équitation pendant trois mois. D'autres choses sont-elles à proscrire ?
Quelles peuvent-être les causes d'un col hypertonique?

Merci de bien vouloir m'apporter votre conseil de spécialiste
Très cordialement

Portrait de Leiac
J'aime 0

Bsr, je dois me faire opérer prochainement = incision du col. Je suis actuellement sous MECIR.LP et pas d'amélioration. Mon col est hypertonique ce qui entraîne des gouttes retardataires et des envies fréquentes d'uriner. De plus avec le temps, ma vessie s'est musclée en raison de l'obstacle engendré par l'hypertonie du col et deux petits diverticules sont apparus. Quels étaient vos problèmes ? Quelles sont vos améliorations aujourd'hui ? Souffrez-vous d'éjaculations rétrogrades ? Merci. Eric.

Portrait de Brownn39
J'aime 0

Jerome Cyril wrote:
Bonjour,

J'ai eu 2 ICP dans ma vie.
Une le 31 janvier 2004 a tout juste 25 ans, et une seconde recemment le 1er Octobre 2010 soit moins de 7 ans plus tard...

Les 2 ce sont bien passees, a part le fait que je ne supporte pas la sonde urinaire et que je la fait enlever assez rapidement...

dans les mois qui ont suivi la 1ere ICP, j'ai vu une amelioration, mais qui a ete de courte duree, et la conclusion medicale est que l'incision pratiquee c'est certainement refermee...

C'est pour cela que la 2nde incision a ete pratiquee de maniere plus profonde, mais n'ayant toujours pas d'enfant, mon urologue m'avait demande de faire un tour par le CECOS, juste au cas ou...

Je peux constater une tres nette difference dans le flux urinaire, et je n'ai toujours pas d'ejaculation retrograde, ce qui est positif, par contre, je me leve toujours 4 fois par nuit pour aller uriner... je ne suis pas sur que ce point s'arrange un jour et j'ai appris a vivre avec, d'avoir des nuits en 2 parties, et d'etre obliger de recuperer le WE pour compenser le manque de sommeil de la semaine car les nuits bien que n'etant pas courte, ne sont pas "productive" en terme de sommeil (productive pour faire autre chose, mais pas dormir, le sommeil etant entrecoupe d'aller et retour aux toilettes)

lors de la 1ere incision, on m'avait dit qu'il fallait 6 mois pour que ma vessie qui etait en lutte redevienne un peu plus souple et arrete de me reveiller la nuit alors qu'elle n'est remplie qu'au dizieme et que cette sensation d'avoir envie d'uriner toutes les 2 heures disparraisse...

je ne suis pas specialiste, mais je presume que 7 ans de plus a se muscler, ma vessie qui etait encore plus en lutte va avoir besoin de plus de 6 mois pour redevenir souple, si tant est que cette 2nde incision ne se referme pas et que je ne sois bon pour un retour a la case depart... et une 3eme ICP dans 5 ou 10ans... vous savez ce que l'on dit, jamais 2 sans 3...

petite precision : avant la 2nde ICP, j'ai ete sous XATRAL et sous OMEXEL: le 2nd est plus puissant et me donnait des ejaculations retrogrades (une molecule medicamenteuse impressionnante : vous le prenez le soir, le lendemain matin vous avez l'effet secondaire assure... en tout cas pour mon metabolisme...)

je me rends compte que vos posts ne sont pas tout recents, mais si par hasard vous voyez ce message et que vous voulez echanger, n'hesitez pas!

bon courage a tout ceux, jeune ou moins jeune qui ont a faire face a ce probleme

Jerome

Bonsoir Jérôme,

Tout d'abord merci pour ton témoignage, ça fait de savoir que l'on est pa seul à souffrir de ces troublesurinaires.

Je souffre moi aussi de pollakurie et surtout de dysurie, dernière débitmétrie 10ml/sec max. Traitement Omexel mais pas de résultat.
Aujourd'hui j'envisage l'opération même si j'angoisse bcp, c'est pourquoi j'aurais quelques questions:
- Pourquoi as-tu opté pour l'ICP? Pourquoi te l'as-t-on conseillé?
- Tu décris que tu dois toujours te lever 3 à 4 fois la nuit pour uriner Mais si l'ICP a été concluante, pourquoi est ce le càs? Tu devrais avoir 1 RPM quasi nul donc moins besoin de te lever?
-Qu'ell a été ton débit max après ton ICP?

Aujourd'hui, j'ai l'impression que la dysurie a provoqué 1 reflux et j'ai des douleurs dans les 2 reins! Je suis au fond du trou....

A bientôt j'espère, bon courage et surtout très bonne santé à tous.
Brownn39

Participez au sujet "Incision cervico-prostatique"