Portrait de alparadis

bonjour à tous les forumeurs;
ceci est un appel de détresse.
mon père à un cancer de la vessie et il est suivi par un chirurgien qui ne veut pas l'opérer, prétextant que vu son âge il peut ne pas se réveiller. il est vrai qu'il a 87 ans mais il est en pleine forme mis à part ce cancer.le coeur va très bien et les analyses de sang sont excellentes.
actuellement il souffre à en crier . la position assise est impossible et il mange debout. il souffre beaucoup moins allongé. le chirurgien nous a clairement expliqué qu'il nous fallait faire tout ce que mon père souhaitait.
en clair le laisser mourrir. je ne peux me résoudre à ça. il ne va pas passer le reste de sa vie au lit.
alors je pose une question: y a t'il possibilité de tenter l'opération ? 2 cas s'offrent à nous
1) il ne supporte pas l'opération et il s'en va en dormant sans souffrir
2) il supporte l'opération et il s'en sort. mais comment trouver un chirurgien qui acceptera de prendre le risque?
je suis dans l'attente de vous lire et si vous avez vécu ce cas essayez de me trouver un chirurgien même en dehors de la seine maritime. je suis prête à tout pour sauver mon papa.
guylaine

Portrait de mariedordogne
J'aime 0

bonsoir,
l'âge ne devrait pas être une raison pour ne pas l'opérer sous la raison qu'il risque de ne pas se réveiller. en avez-vous fait part à votre père, peut être que lui peut signer son autorisation au chirurgien qu'il accepte les risques vitaux et qu'il préfère l'opération même s'il devait partir pendant, je crois que votre angoisse serait terrible mais sait'on jamais si son état général est bon ça peut marcher et dans le cas contraire il aura cesser de souffrir après c'est une décision à prendre.
je vous souhaite bon courage
Marie

Portrait de Muffin
J'aime 0

A cet âge la chance qu'il se réveille est extrêmement faible, et il faut encore qu'il puisse se rétablir après, qu'il supporte l'hospitalisation.. ce dont je doute.
Par contre il faut traiter cette douleur, avec de la morphine si besoin, il ne faut pas en avoir peur. Et voir pour entamer une chimio si ce n'est pas fait...

Portrait de alparadis
J'aime 0

il n'y a pas eu beaucoup de réponses à ma demande mais si les lignes ci-dessous peuvent servir à quelqu'un j'en serais ravi.

dans mon premier message on en était à ce qu'aucun chirurgien de rouen ne voulait opérer mon père qui à un cancer de la vessie et que celui ci était comdamné. 18 mois au mieux.
ce que j'ai fais est simple. j'ai refusé leur diagnostic et je me suis orienté vers la salpétrière à paris. nous avons eu un rendez vous et avons été reçu mon père et moi par le professeur marc olivier BITKER , le responsable du service urologie.
après avoir examiné mon père il nous a dit que son cancer était opérable. dans la foulée entretien de plus d'une heure avec le chef des anésthésistes; lequel nous a expliqué que oui il y avait des risques vu son âge. si mon père acceptait ce risque il opérerait quand même.
après une brève reflexion il s'est avéré que la solution était peut être chez eux. ou, mourrir en souffrant , ou mourrir sur la table d'opération sans souffrance ou bien se réveiller et fini le cancer.
il est entré le 03 février et a été opéré le 06.
on m'a téléphoné le 07 au matin et on m'a appris que......MON PERE AVAIT SUPPORTE L OPERATION ET QUE TOUT S ETAIT BIEN PASSE.
depuis il est en forme et n'a qu'une hâte c'est de sortir et de retourner à la chasse.
il sort samedi 18 c'est a dire après demain. merci .
merci à marc olivier BITKER et comme il l'a demandé à mon père après l'opération; oui; il lui amènera un cuisseau de chevreuil à sa prochaine chasse.

voilà; donc ne jamais désespérer quand tout semble fini; il y a dans ce monde "la" personne qui peut faire tout changer.
guylaine

Participez au sujet "impossible opérer cancer de la vessie"