Portrait de philo

salut a vous bon en gros homme de 41 ans en bonne forme ou presque donc en juin 2006 on m enleve une enorme hernie discale (L5-S1 ) en urgence ;un dimanche soir tard ; a cause d une perte complete de sensibilite au perinee bref syndrome de la queue de cheval.. le nerf a ete comprime pendant 28 heures.......... et depuis je suis sous sonde urinaire (cysto catheter) j ai du mal a defecquer, erection molle , douleur sourde mais constante du sacrum , insensibilite cutanees de la verge et des fesses , et autre sensations bizzares et pas franchement agreables............. et bien sur les toubibs me disent qu il faut attendre mais pas un ne certifie que je m en tirerais sans sequelles !!!! un de vous a t il ete dans ce cas ?? ou me donner des raisons ( autre que la foi ) d esperer............ au fait a tous ceux qui ont ce genre de probleme de bander mou le viagra ca marche bien mais a jeun le matin c'est mieux ( et on est plus en forme ) mais attention ca rends plus impatient mais ca apporte pas plus de sensations physique seulement une libido exacerbee ............. bon si quelqu'un a des piste a m'offrir pour mon probleme c'est avec joie ..............bye

Portrait de claumar62
J'aime 0

Moi çà fait 2 ans que je me suis fait opéré du canal lombaire étroit, puis j'ai une compression des nerfs de la queue de cheval pendant 10h, et je doit toujours m'auto sonder, je n'ai ni retrouvé mes sphyncters urinaire et anal, et comme vous le dites aucun chirurgien ne se prononce sur la durée si elle existe.

Portrait de claumar62
J'aime 0

Bonjour,
Pour moi il y a du mieux, j'ai retrouver mon synchter anal depuis Fevrier 2010, et maintenant, depuis Juin, je ne me sonde qu'une fois le soir, pour bien vider la vessie, pour passer une bonne nuit, par contre je n'ai pas d'érection, et je ne ressens toujours pas ni le sexe, ni les testicules, c'est encore endormi.
J'attends toujours, mais je suis plein d'espoir pour la suite.

Portrait de jean mango
J'aime 0

Mille mercis pour vos témoignages. Et maintenant, quelle est l'évolution ? Moi aussi, suite à une intervention, je cumule un tas de problèmes engendrés par le syndrome de la queue de cheval. Mais le plus difficile, c'est une gène permanente, une sensation INSUPPORTABLE de corps étranger au niveau du sphincter urinaire ou du périnée (difficile de bien situer l'endroit). J'ai été opéré en décembre 2011. Je n'ai eu aucune évolution depuis l'opération. Et vous ? Le lyrica m'aide un peu.

Participez au sujet "impossible de pisser..syndrome queue de cheval"