Portrait de alfred.lebalanc

Est-il exact que les neurones sont susceptibles de se régénérer. Quelqu'un peut-il m'en dire un peu plus.
un curieux de neurobiologie.

Merci d'avance

Portrait de Dr Eric Reizart
J'aime 0

Bonjour,
En effet les neurones, nous le savons maintenant peuvent se régénérer.

il existe une zone à l'intérieur du cerveau à proximité des ventricules cérébraux ,se sont de petites citernes qui contiennent le liquide céphalorachidien, où le neurone comme sur le bord d'une plage viennent naître. On le sait depuis peu de temps. Ceci est très important car le fait de pouvoir régénérer ses neurones va permettre dans cette maladie, comme la sclérose en plaques entre autres de progresser sur le plan thérapeutique.

Ces neurones vont ensuite migrer dans les zones du cerveau qui en a besoin et qui sont le résultat le plus souvent d'un accident vasculaire cérébral transitoire, d'une maladie liée à une intoxication par l'aluminium etc.. Il est même possible qu'une régénération par voie psychologique soit également envisageable. Ceci n'est pas forcément du domaine de la science-fiction. Donc contrairement à l'enseignement courant les neurones conservent leur aptitude à se régénérer. On a toujours pensé que les neurones endommagés n'avaient pas le pouvoir de guérir ou de se régénérer en réalité, on sait maintenant que ce n'est pas le cas. L'être humain et sans doute l'animal également possède les capacités de régénération même jusqu'à un âge avancé. Il s'agit d'une découverte qui a des implications importantes pour la réhabilitation des patients ayant souffert, comme je vous le disais tout à l'heure, d'un accident vasculaire cérébral et de ceux qui ont été traités pour des tumeurs du cerveau entre autres. Il est nécessaire donc de comparer le cerveau à un muscle qui réagit et qui grandit en faisant de l'exercice. L'exercice du cerveau consiste simplement à penser à se concentrer et à ressentir les choses. Il est possible de stimuler la régénération cellulaire des neurones en exerçant notre cerveau en pensant ou en nous concentrant et en ressentant il peut être également en poussant son imagination.

Ainsi en ce moment en me lisant et en écrivant ensuite pour me répondre , vous faites progresser vos neurones.

Portrait de M7R3
J'aime 0

Bonjour,

votre réponse est très intéressante. Comme vous le dites, "on" disait jusqu'alors que les neurones n'avaient aucune faculté de réparation et qu'une fois qu'une partie de cerveau était atteinte, c'était définitif.
Seulement, pourriez-vous apporter plus de précision à votre explications ? Par exemple, pourriez-vous nommez avec exactitude cette zone située près des ventricules (tous ?) cérébraux, qui aurait la faculté de recréer de nouveaux neurones ?
De plus, on dit que les neurones deviennent rapidement amitotiques, par quel processus ces nouveaux neurones sont-ils créés ?
Qu'advient-il des connexions déjà établies, lorsque de nouveaux neurones arrivent ?

Par avance, merci.

Portrait de Tonio51
J'aime 0

Bonjour Docteur,

Vous dites que les victimes d'accident vasculaire cérébral peuvent vpeuvent "voir" leurs neurones se regénérer !

Je suis moi-même victime d'un AVC (hémiplégique depuis 1990) ; c'est bien la 1ere fois que j'entends parler de cette information...

Dans tous les cas, cette nouvelle ne pourrait être que bénéfique pour moi, vu les dégâts occasionnés par cette rupture d'anévrysme...

Merci de me répondre Docteur

Tonio

Portrait de Dr Eric Reizart
J'aime 0

Je vais essayer de répondre aux deux questions à la fois.

Pour la première je ne connais pas plus de détails pour l'instant. Je vais tâcher de me renseigner mais ces données sont toutes récentes j'ai lu cela dans Science et Vie dernièrement.

En ce qui concerne la deuxième réponse c'est-à-dire à propos des accidents vasculaires cérébraux, en effet que ce soit pour ce processus lésionnant ou pour une autre, dans tous les cas où les neurones nécessitent une régénération cela est possible. La neurobiologie est une science du XXIe siècle et la notion de régénération, renaissance ou naissance de novo des neurones est quelque chose de très récent. C'est la raison pour laquelle il m'est difficile de vous donner des détails que je ne connais pas moi-même. Je sais seulement que cela est possible et que certaines expériences chez les animaux de laboratoire ont été effectuées et ont donné des résultats concluants, allant dans le sens de ce que j'avance aujourd'hui.

Je suppose, pour tenter de répondre la première question, que la restructuration neuronale et synaptique doit automatiquement se faire il s'agit d'une question de bon sens. Sinon je nevois pas l'intérêt qu'a le neurone de se reprogramme pour seulement exister sans avoir aucun rôle à jouer. Maintenant c'est mon avis personnel.

Portrait de Tonio51
J'aime 0

Bonsoir Docteur,

Tout d'abord, merci pour la rapidité de votre réponse; ensuite, je voudrais vous demander, lorsque vous aurez d'avantage d'informations sur le sujet (et s'il vous est possible de le faire ) de me tenir au courant par le biais du forum ou autre ?

Bien cordialement

Tonio

Portrait de M7R3
J'aime 0

Dr Eric Reizart wrote:
Je suppose, pour tenter de répondre la première question, que la restructuration neuronale et synaptique doit automatiquement se faire il s'agit d'une question de bon sens. Sinon je ne vois pas l'intérêt qu'a le neurone de se reprogrammer pour seulement exister sans avoir aucun rôle à jouer. Maintenant c'est mon avis personnel.

Seulement voilà, les choses automatiques sont rares... Par exemple, il faut que le nouveau neurone soit guidé de façon précise vers les autres neurones avec lesquels il doit faire synapse, et ce donc, au milieu du diencephale, un peu du genre "pardon, excusez-moi, je ne fais que passer... laissez passer... pourriez-vous m'indiquer mon chemin ?" C'est quelque chose que je conçois facilement lorsque tout se met en place, mais une fois le cerveau "adulte", j'avoue que j'ai de la peine à l'imaginer et le comprendre.

Maintenant vous dites quelque chose d'intéressant : "je ne vois pas l'intérêt qu'a le neurone de se reprogrammer". J'avais cru comprendre qu'il s'agissait plutôt de la création de nouveaux neurones, et non de la reprogrammation "d'anciens" neurones (voisins de la région touchée peut-être), qui prendraient le relais en envoyant des prolongements vers d'autres neurones, de telle sorte d'établir une dérivation.

Comme demandé plus haut, si vous avez d'autres informations à ce sujet, pourriez-vous nous en informer ? Une telle révélation risque de boulverser beaucoup de choses...
Merci d'avance.

Participez au sujet "Il paraît que les neurones peuvent se régénérer"