Portrait de ARMALINE

Bonjour à toutes,

J'ai 52 ans et je dois "subir" une hystérectomie par voie basse avec annexectomie bilatérales début juin.
Voilà, outre le fait de l'intervention qui ne m'enchante pas des masses, j'ai besoin d'entendre "le vécu des Madames qui ont connu çà".
Questions : Est-ce douloureux ? Est-ce qu'aprés "cette castration" on peut avoir une vie de FEMME : envie de faire l'amour, rapport sexuel ...
Est-ce que le fait d'enlever les ovaires, demande une prise d'hormones de substitution ? Est-ce qu'on grossit, prend-on du bide ?
Ouh là là, j'ai encore plein de questions, je ne viens pas gémir mais j'ai besoin d'en parler avec d'autres nanas!!!!
Y a quelqu'un ?????

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour ARMALINE,

Je constate en effet que tu as beaucoup d'inquiétude face à cette opération.
Personnellement, j'ai subi une hystérectomie complète avec complication et tout à l'âge de 25 ans. Je ne te dit pas ça pour te faire peur, ce n'est pas mon intention. J'imagine que si je n'avais pas eu de complication, ma convalescence aurait été moins longue.
D'après l'expérience de personnes que je connais, pour elles cela a duré 3 mois. Tandis que pour moi, j'ai mis 1 ans à m'en remettre. Si je te disais que c'est indolore, je te mentirais. Car qui dit opération, dit automatiquement douleurs.
Pour ce qui est des hormones, moi j'en prends depuis cette opération étant donné que l'on m'a tout enlevé. J'imagine que la prise de poids varie selon si tu es plus facile à engraissé ou non. Pour moi, aucune prise de poids supplémentaires ( j'aurais bien aimé )
Et n'aie pas peur en ce qui concerne de vivre une vie de FEMME normale ( envie de faire l'amour, rapport sexuel ) il n'y a pas de changement. Donc, si tu étais active sexuellement avant, tu va le rester.

J'espère que j'ai pu t'aider avec mes réponses et que tu seras moins paniqué.

bon courage et à bientôt
jory-lou

Portrait de ARMALINE
J'aime 0

Jory-Lou,

Merci pour tes explications, c'est trés sympatique de ta part.
J'ai rendez-vous pour la consultation pré-anesthésique le 22 mai.
Je suis repartie voir ma gynéco entre-temps. Je rentre le 04 juin pour être opérée le 05 juin. L'intervention se déroule par les voies naturelles et ne comporte pas d'incision abdominale. Je resterais hospitalisée 4 à 5 jours puis j'aurais 1 mois de convalescence.
J'ai adoré le passage où tu me dis que j'aurais une vie de FEMME NORMALE, çà çà me turlupiné alors merci, merci pour tes paroles rassurantes.
Pour la prise de poids je suis gourmande et j'adore manger mais je fais 54kgs pour 1m60 donc çà devrait aller. Je ferais de la gym à côté et de la marche.
Je suis en pré-ménopause donc le médecin me donnera un traitement médical substitutif s'il y a lieu.
Ah j'oubliais, j'habite à l'île de la Réunion, j'ai 3 filles et je ne suis plus avec mon mari [rupture aprés 30 ans de vie commune] mais je me soigne!!!! Et j'essaye de positiver et je prends tout mon courage.
Merci encore. Tu peux m'écrire encore si tu veux je serais là.

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour ARMALINE,

Je suis bien contente si j'ai pu te rassurer car il est vrai que ce n'est pas toujours facile d'être une femme. Par contre, je ne changerais pas de sexe pour tout l'or du monde.

Il y a une chose que je voudrais ajouté et qui est important, c'est le fait de faire des exercices aux niveau du bassin et de bien apprendre à contracter le muscle que l'on appelle le ( sphincter ) si tu veux garder une bonne emprise sur le sexe de ton partenaire lors de relation sexuelle.

Par contre, attends d'être rétabli avant de t'y mettre.

Profite de la vie, il n'y a pas d'âge pour apprécier les plaisirs de l'amour !!

bisous
amitié
jory-lou

Portrait de mart62
J'aime 0

chére Armaline,a 44 ansj'ai subi une hystérectomie en 2004 par voie basse .les 48h ont été douloureuse ,je suis resté 4 jours à l'hospital.aprés le repos ,en arret de travail 2 mois.pour se qui est de la féminitée ne t'inquiétes pas il n y a pas de soucis (pour moi)cela a été ,mon mari trés conpréansible.il y a un mois j au subi une ovariectomies (ablation des ovaires).a part les bouffées de chaleur tout va bien.je te souhaite bon courage

Portrait de ARMALINE
J'aime 0

Bonjour Jory-lou,

Je suis d'accord avec toi, il n'est pas facile d'être une femme mais moi aussi je ne donnerais pas ma place, parce que si c'est pour perdre ma sensibilité, mes rêves, ma disponibilité, mon émotivité, ma naïveté alors je ne ressemblerais à rien !!!! Comme dit l'adage, il vaut mieux vivre seul que mal accompagner et c'est l'expérience que je vis actuellement et je ne pleure pas sur mon sort. C'est un choix délibéré, mûri, je préfère avoir peu de moyens et me suffire des petits moments doux de la vie. Elle est tellement belle la vie!!!!!

Alors jory-lou, je vais suivre tes conseils et muscler ma ceinture abdominale sans oublier de contracter mon sphincter, çà va m'occuper, le soir en rentrant à la case !!!! Le seul supplice sera d'attendre pour les premiers rapports, combien de temps ???? Dis-moi
Je vais te dire, aprés 30 ans de vie commune avec un alcoolo-fumeur, intellectuel de mes 2, de mauvaise foi et mégalo, même pas mon ami, devenu un étranger, au fil des années, je ne peux qu'aller mieux et je vais panser mes plaies avec mes 3 filles "belles comme le jour".
Donc pour ce qui est des plaisirs de l'amour j'ai bien envie de rattraper le temps perdu et d'enlever les toiles d'araignées et la rouille !!!!.
Je te remercie pour ton clin d'oeil d'amitié cela met du baume sur mon coeur.
Bisous.

Portrait de ARMALINE
J'aime 0

Le message précédent était aussi destiné à MART62, merci également pour tes conseils avisés et ton expérience. J'ai beaucoup de chance d'avoir des messages d'encouragement. Mais, 2 mois d'arrêt de travail ce n'est pas 'trop" ? je n'ai pas l'habitude de m'arrêter, je suis plutôt du style "vieille france" et j'avance coûte que coûte.
Je suis déclarée en "ménopause confirmée" donc je ne devrais pas avoir de bouffées de chaleur ? Et tu n'as pas pris d'hormones de substitution car, malgré tout, ces foutus ovaires ils jouent bien un rôle, non ?
Amitiés

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Rebonjour Armaline,

Moi aussi, je suis d'accord avec toi. Il est vrai que la vie est belle et cela même sans conjoint car parfois il vaut mieux vivre seule que mal accompagné. Si tu vois ce que je veux dire !!!
Pour les rapports sexuels, cela va dépendre de ta convalescence et comme tu as l'air d'une femme qui mord dans la vie, cela ne saurait tarder.
Je vais te donner un truc, après l'opération, cela m'étonnerait beaucoup que tu en ait envie car il y a quand même une période de repos necessaire. Mais dès que ton corps va se sentir mieux et qu'il va être prèt, ne t'en fais pas, il va te le montré assez vite que tu es en manque. Le simple fait de penser au sexe va te rendre toute excité et je n'ai pas à te dire ce que ça provoque !!!!

Pendant que tu seras en convalescence, profites-en pour te faire dorloter pas tes filles. Je suis certaines qu'elles seront enchanté de s'occuper de leur douce maman.

Une nouvelle vie va s'ouvrir à toi et je peux t'assurer que les toiles d'araignées et la rouille n'y auront plus leur place !!!!!

Profite de la vie et comme tu le dit si bien « LA VIE EST BELLE »
bisous

Portrait de mart62
J'aime 0

ARMALINE wrote:
Le message précédent était aussi destiné à MART62, merci également pour tes conseils avisés et ton expérience. J'ai beaucoup de chance d'avoir des messages d'encouragement. Mais, 2 mois d'arrêt de travail ce n'est pas 'trop" ? je n'ai pas l'habitude de m'arrêter, je suis plutôt du style "vieille france" et j'avance coûte que coûte.
Je suis déclarée en "ménopause confirmée" donc je ne devrais pas avoir de bouffées de chaleur ? Et tu n'as pas pris d'hormones de substitution car, malgré tout, ces foutus ovaires ils jouent bien un rôle, non ?
Amitiés

bonjour Armaline,si j ai u un arret de travail de 2 mois (j avais un travail ou il fallait porter du lourd ).je voulait reprendre 1 mois aprés mais le dr a trouvé cela trop juste.en ce qui conserne les hormones de subtitution je ne pourrai pas en prendre car j ai u un kyste organique endométriose ,je vais savoir quoi a mon prochain rdv avec le gynéco.pour l instant je prends un traitement pour les bouffées de chaleur.Amitiés

Portrait de evanaissante
J'aime 0

Bonjour à toutes,

Suite à des fibromes sous-muqueux et après plus de 9 mois de saignements, je dois subir une hystéréctomie, pas d'autre choix possible ! Et croyez-moi, ça ne me réjouit pas.
Seulement voilà, j'ai un problème: soit je subis une hystéréctomie par voie basse, ce qui sous-entend l'ablation de mon col (qui lui n'a rien fait, le pauvre !) soit, je le fais pas voie abdominale et là, je garde mon col.
La voie abdominale laissera une cicatrice et des douleurs post-opératoires plusd longues mais... je garderai mon col.
Ma question est: dois-je garder mon col ou pas ?
Est-ce que question sexualité, (je vais avoir 42ans dans deux jours!) la suppression du col ne change pas la donne en terme de plaisir ?
Pour moi et pour mon partenaire ?
Je ne sais pas quelle intervention choisir.
C'est un choix quasi cornélien. Voie basse et amputation du col ou voie haute est conservation du col ? Sachant que les cancers du col de l'utérus chez la femme sont courants.
Suis paumée... Merci les filles de me dire ce qu'il en est de votre expérience.

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour evanaissante,

Je viens de prendre connaissance de ton message et la seule qui puisse choisir, c'est toi !!!
Si tu as lu mon témoignage au début en réponse à Armaline, tu as pu constater que j'ai subis une hystérectomie complète.

Avant de subir cette intervention, cela faisait 3 trois que je ressentais des douleurs au bas ventre qui était insupportable. Je me suis retrouvé à plusieurs reprise à l'urgence afin de voir ce qui m'arrivait.
Le plus frustrant est que j'étais suivi annuellement par un gynéco qui me passait les examens de routines et toujours rien selon lui. Lorsque je lui ai fait part de mes symptômes, tout ce qu'Il m'a répondu est de me rendre à son cabinet quand surviendrait à nouveau une crise.

Mais le plus ironique dans tout ça, c'est que mes crises survenaient toujours en fin de soirée où la nuit donc aucun moyen de voir mon gynéco !!!

C'est grâce à un jeune médecin travaillant dans un CLSC que j'ai finalement été référé au plus grand spécialiste dans le domaine de la gynéco ainsi que les cliniques in vitro.

Une seule rencontre avec lui, je n'ai même pas eu besoin de passer un examen cette journée là car juste en lui énoncant ce que je ressentais, il m'a donné un rendez-vous à l'hôpital où il était assigné dans les semaines qui ont suivies.

J'ai reçu mon rendez-vous la journée de mon anniversaire ( impossible à oublier ) et pour être honnête, j'étais morte de peur. Tu vois, genre mauvais pressentiment.

Tout ce qui devait se passer consistait en un simple examen par laparoscopie pour voir ce qui n'allait pas au niveau de mes organes génitaux. Ce qui normalement dure environ 1 hre comme examen.

Par contre cela ne c'est pas passé comme prévu, puisque l'examen c'est transformé en opération d'urgence et elle a duré presque 8 hres. Pendant tout ce temps, mon conjoint ne savait absolument pas ce qui se passait et pourquoi cela était aussi long.

Autrement dit, beaucoup de complications durant l'intervention ( hémorragie importante nécessitant plusieurs transfusions d'unités de sang.) Et l'ingrate tâche pour mon conjoint de m'apprendre que je ne pourrais plus avoir d'enfants étant donné que l'on m'avait fait une hystérectomie complète ( pour éviter qu'il y ait risque de cancer, étant donné l'état de mes ovaires ) présence de kystes dermoïdes qui ont dissous complètement mes ovaires en poussière.

Ce qui veut dire que je lui doit la vie car sans son intervention rapide et efficace,1 mois de plus d'attente aurait probablement été fatal.

Tout ça pour te dire que le choix te revient mais s'il y a des risques pour ta santé, n'hésite pas, opte pour la solution la plus radicale.

Pour ce qui est d'avoir une vie sexuelle normale après l'opération complète, sois sans crainte, tu ne perds rien point de vue jouissance. Par contre, des exercices s'imposent afin de garder du tonus.

Moi, pour dédramatiser la chose, je le prenais avec un brin d'humour en disant à mon conjoint : ne te gêne pas, il y a de la place en grand, le garage est vide. Je me suis mise à l'exercice à tous les jours afin de renforcir mon vagin afin que mon conjoint ne s'y perde pas et que moi,je continue à en retiré du plaisir.

Ce que je n'ai jamais compris par contre, c'est le pourquoi que j'ai encore des douleurs lors de certaines relations sexuelles, quand au fond je n'ai plus rien.

Je te souhaite bon courage et bonne chance, car que tu choississes l'une ou l'autre des alternatives, il est certain que tu ne pourras éviter la douleur.

amicalement et à bientôt !!!
bisous
jory-lou

Portrait de evanaissante
J'aime 0

Merci Jory-lou de ta réponse...

Cela fait vraiment du bien d'être entendue par une autre femme qui a subi une telle intervention...
Parfois, on réalise combien la vie ne tient qu'à un fil.
Pour ma part, pour une simple crise d'appendicite, j'ai bien faillit ressortir à l'horizontal !
A force de m'avoir faite attendre à la clinique, j'ai fait une péritonite et on a du m'enlever une trompe et un morceau d'intestin.
Je suis passée à deux doigts d'une septicémie (empoisonnement du sang)
Alors c'est vrai que si l'on me dit que mon col n'est pas "nickel", je n'hésiterais pas une seule seconde pour me le faire enlever.
Mais dans le cas contraire, pourquoi retirer un organe sain ?
D'autant que cet organe est semble-t-il une zone érogène...

Actuellement, je suis sous décapeptyl et cela depuis 4mois, ceci afin d'interrompre mes saignements (j'ai une anémie sévère, on ne peut d'ailleurs pas m'opérér tant que je ne remonterai pas mon taux)
En clair, je suis ménopausée, j'ai des bouffées de chaleur, je suis prête à mordre quiquonque me cherche les noises ! ;-)
Si j'en crois le second gynéco, la première était une femme qui m'a laissée perdre mon sang pendant des mois et qui ne m'a fait faire aucun examen..cela ne change rien en terme de sensation.
Et toi qui a subi une telle intervention, tu me dis que ça n'a rien changé pour toi...
D'un autre côté, en me renseignant sur le net, les réponses sont claires, le col de l'utérus peut s'avérer être une zone érogène !
Je ne suis pas beaucoup plus avancée, c'est la merdeeee !

Mais je garde le moral, faut bien !
Je vais continuer de poser des questions ici et là, je vais voir un professeur à l'hopital Thenon qui est censé me faire cette intervention (d'ailleurs Jory-lou, si tu pouvais me dire qui est cet éminent spécialiste qui t'a sauvé la vie...ce serait chouette !)
Et il faudra bien que je prenne une décision.
Et je ne suis pas préssée.Pourtant, il faut pas que je traine, mon utérus n'est pas dans un bel état donc...
A nouveau, merci de ton témoignage, de tes encouragements même si la phrase finale ne me laisse pas l'opportunité d'échapper à ce qui m'attends !
La douleur...

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour evanaissante,

Par mon témoignage, je n'ai pas voulu te faire peur en ce qui concerne l'opération, mais entre toi et moi, quand il y a opération, il y a forcément douleur.

Par contre cela ne veut pas dire pour autant que les personnes le ressentent de la même manière et ce ne sont pas toutes qui ont des complications. Je veux que tu le comprenne bien !!!

Pour le nom de l'éminent spécialiste qui m'a opéré, il s'agit du Dr. Vito Cardone et je ne peux malheureusement pas te dire où il se trouve présentement.

La dernière fois que j'ai entendu parlé de lui remonte à quelques années. Je sais par contre que l'année qui a suivi mon opération, il se dirigeait de plus en plus dans le domaine des cliniques in vitro et de fertilité.

Et sa destination à ce moment-là a été la France ( Paris, plus précisément ) enfin si mes renseignements sont bons car cela remonte tellement loin.

En tout cas, j'espère avoir été d'une aide quelconque et je te souhaite bon courage. Dis-toi aussi et cela est extrêmement important, que chaque personne est unique donc ne peut être comparer.

bisous
amicalement
jory-lou

Portrait de ARMALINE
J'aime 0

Bonjour les filles,
Cà y est je suis toute propre et toute neuve. L'opération s'est bien passée, pas de douleurs "insupportables", les 2 premières semaines étaient juste "pénibles" parce qu'il fallait que "je reste tranquille"!!!! Mes filles ont été douces et adorables, elles m'ont surveillée comme le "lait sur le feu", dorlotée, j'ai du mal, du coup, à refaire la cuisine, le ménage parce que j'ai pris des habitudes de reine mère!!!!
Au bout d'un mois de convalescence j'ai repris mon travail de secrétaire de direction et tout se passe bien, j'ai la pêche!!!!!
Ma gynéco m'a prescrit "ESTREDA" en gel, comme hormones de substitution, 2 applications matin et soir et c'est tout!!!!! Un peu de bouffées de chaleur mais supportable et surtout, surtout, plus de contraception, plus de saignement hémorragique, plus de douleur au bas ventre, c'est du bonheur!!!! Je suis en forme et j'attend avec impatience la fin de ma convalescence pour refaire de la gym, des randonnées et l'amour !!!!!
Je vous embrasse à toutes, jory-Lou, Mart 62 et Evanaissante.
J

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Coucou Armaline,

Je suis contente de te retrouver à nouveau, et que tout se passe bien pour toi. Tu m'a manqué tu sais de te lire et d'avoir de tes nouvelles qui malgré la douleur et la peur m'ont fait bien sourire. Tu as une joie de vivre et un sens de l'humour qui fait que tu es très attachante.
Ce doit être formidable de t'avoir pour amie et qu'elle fou rire elles doivent avoir en ta compagnie.

Surtout ne change pas et encore bon retour parmi nous. Reste en contact si tu le veux bien, il y a une place pour toi parmi nous toutes.

Je t'embrasse et à très bientôt............
jory-lou

ps/ bonne journée Reine Mère :) :)

coucou aussi à Mart et Evanaissante
gros bisous

Participez au sujet "Hystérectomie voie basse"