Portrait de sofy50

Bonjour
En début de semaine je suis passée rapidement au secrétariat de la gynéco pour avoir un RDV + rapide car je n'en pouvais plus.
Je sais depuis plusieurs années que j'ai un fibrome avec un utérus rétroversé. Mon utérus est gros même très gros et elle m'apprend que mon fibrome fait 8 cm et qu'il y a un kyste sur l'ovaire droit.
J'ai rendez vous le lendemain avec le chirurgien qui m'apprend que vu la grosseur du fibrome il ne pourra pas garder mon utérus. J'ai 42 ans, un enfant et je n'en veux pas d'autre.
Je dois me décider cette semaine, je ne sais pas. Au moment des régles je suis tellement malade et les douleurs sont tellement fortes que j'ai toujours dit que la solution était de tout enlevé. Mais une fois qu'on vous l'annonce, c'est différent.
J'ai bien compris que je ne serai pas ménopausé puisque je vais garder mes ovaire (il va juste pomper le kyste) mais il me dit de bien réfléchir plus sur le plan psychologique (ne plus avoir d'utérus). J'ai lu plusieurs témoignages où des femmes de mon age disent revivre après cette opération.
Je sais que mon problème d'anémie, de fatigue, de douleurs, de vomissements ... vient de cet utérus mais je n'arrive pas à me décider.
Après le risque de ne rien faire est que le fibrome va continuer de grossir.
Il m'a dit vouloir essayer par voie basse, mais ayant eu une césarienne sous anesthésie générale car la pose de la péridurale avait été catastrophique, j'ai peur que ça se passe de la même façon et dans ce cas il me dit devoir repasser par ma césarienne (et j'appréhende beaucoup)
merci si vous avez eu la même chose de me dire comment ça va pour vous maintenant.

Participez au sujet "hystérectomie et fibrome"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.