Portrait de mis78

Bonsoir,

J'aurais voulu avoir votre avis :

En mai on m'a découvert une hypothyroïdie TSH à 7,64 mUI/l norme du labo 0,25 à 5.

Mon médecin me prescrit un autre bilan sanguin de la thyroïde :

T3L 3,59 ng/l (norme 1,71-3,71)
T4L 8,39 ng/l (norme 6,70-14)
TSH 9,19 (norme 0,25-5)

Anti corps anti TPO 157,8 UI/ml norme Anti corps anti-thyroglobuline 8,62 norme

J'ai passé une échographie qui révèle une thyroîde de volume modéré (les deux lobes sont de faibles volumes) mais à contours globuleux et hétérogène évocateur d'une thyroïdite et un nodule du lobe droit.

Mes symptômes :
- fatigue, angoisse, frilosité, problèmes à la concentration et à la mémorisation. Troubles du sommeil, sommeil non réparateur. Crises de tremblements.
- Mal aux articulations et aux muscles (j'ai une discopathie aux niveau des cervicales, une petite hernie discale cervicale, torticolis à répétition, arthrose lombaire mais apparemment d'après les rhumatos consultés mes examens - IRM et radios - ne justifient pas l'ampleur de mes douleurs cervicales : mal au cou avec faux mouvement et sensation de pincements, douleurs descendantes dans le trapèzes, épaules, omplates et bras). Sciatique et cruralgie surtout quand il fait froid et humide. Raideur matinale et souvent des douleurs dans les autres articulations poignets, chevilles genoux, un peu partout en fait
- Peau sèche qui pèle, eczéma.
- Sinusite chronique, allergies.
- Problèmes digestifs : côlon irritable, tendance à la constipation. Maux d'estomac, reflux

Rdv avec une endocrino qui m'a diagnostiqué une hypothyroïdie de Hashimoto et m'a commencé un traitement de Levothyroxine 75 (donc le générique, je sais qu'il existe un débat là dessus). Au bout d'un mois de traitement mes symptômes ont diminués mais pas disparus,je me suis sentie mieux moins fatiguée, moins angoissée, moins constipée, encore des crise de tremblements mais moins. Bref, tout s'est un peu amélioré :)

Après 4 semaines de traitement, je refais un dosage TSH et de 9,19 c'était descendu à 6,03 donc mieux mais toujours hypothyroïdie. Je vais chez mon généraliste pour me faire réguler les doses de Levo. Lui me dit qu'il ne faut pas prendre le générique qu'on ne va pas s'en sortir avec ça et me prescrit donc le vrai. Il m'augmente et me met du Levothyrox 100 (l'endocrino lui a fait une lettre avec le protocole à suivre).

Quelques jours après avoir le nouveau dosage, je sens que quelque chose a changé. Je me sens pas bien, j'ai la nausée et cela va durer pendant un peu plus de 2 semaines. Je suis à nouveau constipée et la fatigue qui s'était amélioré mais n'avait pas complètement disparue reaugmente.

Hier j'ai été faire ma prise de sang et m'attendais au vu de mes symptômes d'être encore en hypo. J'ai été chercher les résultats tout à l'heure et en fait mon taux de TSH a bien baissé 1,54. ca me semble être bien comme résultat, alors je ne comprends pas du tout pourquoi je me sens mal. Je suis super fatiguée, de mauvaise humeur et me sens souvent angoissée. mes douleurs aux articulations ne se sont pas du tout amélioré au cours du traitement non plus.

Bref, je ne comprends pas. d'après mes analyses je devrais aller mieux mais ce n'est pas le cas. J'ai rdv avec un endocrino en septembre. Si vous pouvez me faire partager votre expérience, me donner votre avis et peut-être un début d'explication ça m'aidera à patienter.

Désolée pour la longueur de mon message, j'ai voulu donner le plus de détails possible, et merci à ceux/celles qui m'auront lu jusqu'au bout.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Déjà on ne commence pas avec 75 de Levothyrox d'un coup. On commence à 25 et on augmente progressivement.

Effectivement votre généraliste a parfaitement raison de ne pas vouloir du générique, il y a beaucoup de problèmes avec lui. Il n'est pas aussi bien dosé et n'est pas assimilé de la même façon que le Levothyrox. Bien des personnes qui en ont prit on eu des problèmes et les symptômes d'hypothyroïdie sont revenus en grande force. Ce qui explique d'ailleurs ce qui se passe avec vous.

A la prise de sang :
T3L 3,59 ng/l (norme 1,71-3,71)
T4L 8,39 ng/l (norme 6,70-14)
TSH 9,19 (norme 0,25-5), on observe que les T3 sont assez élevées, que les T4 elles ne volent pas très haut et c'est ce qui peut expliquer la TSH un peu haute. Cela dit il est effectivement un peu trop haute en regard des taux des hormones.
Donc le problème de la TSH élevée est peut-être un problème d'hypophyse. Donc à contrôler.

Cela dit vous avez suffisamment de T3 qui sont les hormones réellement actives, donc normalement les symptômes ne devraient pas être aussi importants. Donc soit les symptômes résistants, le sont dus à une autre problème qu'il faut alors découvrir, soit vous avez un taux de rT3 trop important. Les rT3 bloquent l'action des T3. Donc même si on a suffisamment de T3, en fait elles ne peuvent pas faire leur travail et donc le résultat est le même que si vous n'en n'aviez pas suffisamment.
Cette analyse de rT3 peut se faire dans un labo, en France, mais les médecins ne sont pas pour la demander. De plus il faut savoir qu'elle coûte + de 70 € non remboursés sécu.

Les anticorps montrent une Hashimoto.
Ce qui peut par ailleurs donner les symptômes que vous ressentez. Lorsque les anticorps diminueront, ils pourront diminuer.
Mais il faut donc tout de même contrôler si les symptômes qui persistent ne sont pas dus à un manque de fer, calcium, ou de vitamine comme la B9, B12 et surtout la D.

Le taux de la TSH ayant maintenant diminué suffisamment, cela signifie que vous avez le dosage du traitement suffisant.
Combien de jour entre le nouveau dosage du traitement et la prise de sang de contrôle qui montre une TSH à 1,54 ? Cela dit on voit bien à quel point le générique ne fonctionne pas correctement. Les nausées et autres symptômes c'est preuves que le Levothyrox fonctionne. Cela va s'estomper.
Mais pour bien comprendre ce qui vous arrive et ce qui se passe réellement il est ABSOLUMENT NÉCESSAIRE de faire contrôler A CHAQUE FOIS, les hormones T3 et T4. Ce sont elles qui vont donner vraiment la réponse de ce qui se passe.

Cela dit petite remarque tout de même : le Levothyrox va soulager bien des problèmes. Il va vous donner des hormones dont vous manquiez. Mais attention cela ne va pas vous remettre sur pied à 100 %. Malheureusement il faut se dire que des symptômes il en restera toujours. Certains diminueront, disparaîtront même, et d'autres persisteront ou surviendront, ou même reviendront. Mais on a une amélioration très nette de la situation, mais il faut aussi trouver le dosage adéquat, celui qui nous convient vraiment. Et pour cela il faut donc faire l'analyse des hormones. La seule TSH ne nous permet pas de pouvoir vraiment régler le problème.
Et aussi surtout ce n'est pas en quelques semaines que l'on trouve ce dosage adapté. Il faut souvent plusieurs mois.

Que montre l'échographie ?

Vos symptômes sont très hypos et Hashimoto.
Mais le contrôle de la vitamine D est à faire en regard des douleurs articulaires et musculaires que vous avez.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de mis78
J'aime 0

Bonjour Christiane,

Je vous remercie beaucoup de votre réponse très complète. Je vais vous donner des renseignements complémentaires et j'aurai également quelques précisions à vous demander :

Christiane59 wrote:
Donc le problème de la TSH élevée est peut-être un problème d'hypophyse. Donc à contrôler.

Pouvez-vous m'indiquer les examens à faire pour contrôler s'il y a un problème d'hypophyse?

Christiane59 wrote:
Les anticorps montrent une Hashimoto.
Ce qui peut par ailleurs donner les symptômes que vous ressentez. Lorsque les anticorps diminueront, ils pourront diminuer..

Information très intéressante ! :) Je ne savais pas que les anticorps pouvaient diminuer. C'est le Levothyrox qui les fait baisser. Avez vous une idée du temps que ça peut mettre ?

Christiane59 wrote:
Mais il faut donc tout de même contrôler si les symptômes qui persistent ne sont pas dus à un manque de fer, calcium, ou de vitamine comme la B9, B12 et surtout la D. .

Le fer a été contrôlé au mois de mai. C'est même ça qui est à l'origine de la découverte de ma hypothyroïdie. Suite à une prise de sang mon ORL m'a suspecté une carence en fer (valeurs hémoglobine et hématocrite dans les limites inférieurs de la normale). Suite à ça, sur conseil d'un ami médecin,j'ai demandé à mon généraliste un bilan ferritine et fer sérique et TSH. J'ai eu beaucoup de mal à faire prescrire ce bilan à mon généraliste qui n'en voyait pas l'intérêt : Ce bilan a mis en évidence comme vous le savez un taux TH élevée, quant aux ferritine / fer sérique ils sont dans les normes. (Fer sérique 16,3 umol/l norme 8,9 à 28,6 - Ferritine 68,10 ng/ml norme 15 à 140).

Le calcium, B9, B12 et vitamine D n'ont pas été fait. Je vais tenter de les demander à un généraliste (le mien est en vacances et par ailleurs très réfractaire aux examens complémentaires). je pense que ça peut être utile et ça fera facilitera peut-être les choses pour le rdv endocrino en septembre, à défaut j'évoquerai ce que vous m'avez dit avec lui.

Je retiens ce que vous avez dit sur la nécessite de contrôler T3 T4, à chaque PDS et j'en parlerai à l'endocrino. J'ai bien peur que mon généraliste ne m'écoutera pas sur ce point :(

Christiane59 wrote:
Que montre l'échographie ?.

Voici le compte rendu de l'échographie :

"ECHOGRAPHIE DE LA THYROIDE

RESULTAT :

Le lobe droit est plutôt de faible volume, mesurant 37 mm de hauteur, 12 mm de large et 15 mm en antéro-postérieur.
Ses contours sont globuleux, son échostructure est hétérogène.
Il existe un nodule hypoéchogène polaire inférieur, postérieur mesurant 10 mm sur 6 mm sur 7 mm soit un volume estimé à 0,2 cm3.
Le reste du parenchyme présente des plages hypoéchogènes d’aspect parfois pseudo-nodulaire.

Le lobe gauche est également de faible volume, il mesure 34 mm de hauteur, 11 mm de large, 10 mm en antéro-postérieur.
Ses contours sont globuleux, son échostructure est hétérogène avec des plages hypoéchogènes parfois pseudo-nodulaires.

L’isthme est épaissi, mesuré à 4 mm, également d’aspect hétérogène.

Il n’existe pas de foyer d’hypervascularisation franc en écho-doppler couleur.

On ne retrouve pas d’adénomégalie des chaînes jugulo-carotidiennes.

CONCLUSION :

Thyroïde de volume modéré mais à contour globuleux et d’échostructure hétérogène évocateur d’une thyroïdite.
Par ailleurs, présence d’un nodule postéro-inférieur du lobe droit.

Christiane59 wrote:
Combien de jour entre le nouveau dosage du traitement et la prise de sang de contrôle qui montre une TSH à 1,54 ?

La pds a été faite 4 semaines après avoir commencé le nouveau dosage.

Je vous remercie beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre et de façon aussi complète :)

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Quote:
Pouvez-vous m'indiquer les examens à faire pour contrôler s'il y a un problème d'hypophyse?

Cortisol + ACTH, prolactine, FSH, LH pour les principales analyses.

Quote:
Information très intéressante ! :) Je ne savais pas que les anticorps pouvaient diminuer. C'est le Levothyrox qui les fait baisser. Avez vous une idée du temps que ça peut mettre ?

Non le Levothyrox ne les fait pas diminuer directement.
Ils diminuent en général lorsque la thyroïde est mise le plus possible au repos. Donc normalement avec une TSH très basse. Le problème pour vous c'est que la TSH est déjà basse et donc il faudrait vraiment l'abaisser encore plus pour que les anticorps réagissent.
Cela dit, même avec une TSH basse, les anticorps peuvent rester élevés et même continuer d'augmenter. Ils font un peu ce qu'ils veulent et donc il est bien difficile de tenter de les maîtriser.
Et donc non pas d'idée de temps, car cela dépend de trop facteurs personnels.

Avez-vous eu un traitement de fer ?

L'échographie évoque bien l'aspect d'une Hashimoto.

Quote:
La pds a été faite 4 semaines après avoir commencé le nouveau dosage.

Donc suffisant pour avoir une idée précise de ce que ce dosage va donner.
Et pour le moment, il est concluant.

Je pense que les symptômes persistants vont probablement s'améliorer par la suite, lorsque le dosage thyroïdien sera vraiment prit en compte par l'organisme. Donc quand tout sera bien stabilisé. Car il faut du temps pour que TOUT l'organisme reprenne un rythme normal.
Les premiers organes à le faire, sont les vitaux soit coeur, poumons et cerveau.
Et quand certains organes se remettent en route comme les digestifs, on peut avoir quelques troubles du type de ceux que vous avez.

Il faut un peu de temps et surtout un suivi correct.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de mis78
J'aime 0

Bonsoir,

Merci beaucoup pour votre réponse. Vous êtes vraiment une mine d'informations et vos renseignement m'aident beaucoup, déjà à comprendre ce qui se passe et ça m'aidera à avancer et vers un mieux être, du moins je l'espère ;)

Merci pour les infos concernant le bilan hypophyse.

Pour répondre à votre question, non je n'ai pas eu de supplément en fer.

Bonne soirée :)

Portrait de mis78
J'aime 0

Je reviens vers vous pour vous pour la suite de l'histoire et pour bien entendu avoir votre avis.

Les crises d'angoisse on fini par s'en aller cet été mais comme j'ai eu une grosse infection au mois d'août j'ai eu sale période avec beaucoup de fatigue, vertiges, l'impression d'être sur un bateau, syndrome de jambes sans repos etc. Mon médecin a voulu faire avec une prise de sang que la TSH qui avait tout de même monté à 2,160 contre 1,54 quelques semaines auparavant.

Début septembre j'ai eu rdv chez un nouveau endocrino quelques jours avant j'avais réussi à faire un bilan complet de la thyroïde :

TSH : 0,45 mUI/l (norme 0,25 à 5)
T4 : 14,79 ng/l (norme 6,70 à 14) antérieur avant traitement 8,39
T3 : 3,15 (norme 1,71 à 3,71) antérieur avant traitement 3,59

Lors du rdv avec le nouvel endocrino je lui explique que je trouve que beaucoup de symptômes persistent malgré le traitement que je me sens toujours fatiguée. Que j'ai des trous de mémoire. Et je lui dis que je remarque que mes T3 ont baissé malgré le traitement. Il me dit que ça n'a rien d'inquiétant vu que c'est dans les normes, que je présente beaucoup de symptômes dont certains ont sans doute un lien avec la thyroïde mais qu'il ne faut pas non plus tout mettre sur le dos de la thyroïde. Il m'explique aussi qu'il ne faut pas faire trop de fixette sur la TSH que deux personnes avec le même taux de TSH peuvent avoir un ressenti différent. Il me propose de continuer avec 100 mg de Levothyrox et refaire une prise de sang dans 3 mois et faire le suivi avec mon généraliste car pour lui mon cas ne lui semble pas présenter de difficultés en particulier et d'ailleurs ne nécessite pas de suivi échographique.

Au cours du mois de septembre j'ai l'agréable surprise de commencer à me sentir en forme, le moral va mieux, tout semble plus léger le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide. Je commence enfin à voir et sentir un mieux et j'en suis ravie. Seulement au bout de quelques semaines, je commence à avoir des troubles du sommeil. Je ne dors que très peux. J'en parle à mon généraliste qui me dit de tenter de baisser mon levo à 87,5 mais au bout de quelques jours je sens que ça ne va pas. Je suis à nouveau très fatiguée, épuisée le soir et éprouve du mal à parler en fin de journée. Comme 100 me fait trop et 87,5 trop peu on tente de couper la part en deux 93,75 et ça me réussit. J'ai du prendre cette dose pendant environ 5 semaines et je me sentais bien.

Mais seulement depuis un peu plus de deux semaines ça ne va pas : j'ai un gros coup de déprime, je manque d'entrain, j'ai envie de rien faire et j'ai des angoisses.
La semaine dernière je suis allée voir mon généraliste qui me prescrit une prise de sang dont je viens d'avoir les résultats :

TSH : 0,86
T4 : 10,60
T3 : 2,65

Je remarque que la T4 a bien baissé par rapport à la fois précédente, et qu'en fait mes T3 n'ont cessé de baisser malgré la prise le Levothyrox.

J'irai voir mon médecin géné demain mais il est souvent du genre à s'en tenir aux normes du labo J'avoue que je suis au bout du rouleau, je me sens mal et j'ai du mal à assumer le quotidien ...

Si vous pouviez me donner votre avis et surtout un peu de soutien moral, ça me ferait le plus grand bien.

Bonne journée à tous.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les taux ont chuté ce qui est un peu normal car la météo a aussi changé et que les besoins en hormones sont donc différents.
Ca c'est un début d'explication. Mais il doit y avoir aussi autre chose.

C'est normal que vous ayez moins de T3 puisque vous avez aussi surtout beaucoup moins de T4.
Mais ce n'est pas la toute petite diminution faite qui est responsable de cette chute des T4.
Il doit y avoir autre chose.

C'est bien toujours du Levothyrox que vous prenez et pas de la Levothyroxine Biogaran ?
Car certains pharmaciens font le changement direct alors que ce n'est pas autorisé sans l'avis du patient.
Le traitement est le générique du Levothyrox avec qui des personnes sous Levothyrox depuis plusieurs mois ou années, ont des problèmes si on change le traitement.
Donc contrôlé au cas où ce serait cela et que vous n'auriez pas forcément fait attention.

Si pas, il faut alors aussi contrôlé si vous avez prit des médicaments dernièrement ?
Des compléments alimentaires ?
Avez-vous changé votre façon de prendre le traitement le matin et surtout avez-vous changé le petit déjeuné ?
Avez-vous des problèmes digestifs ?

Il se peut aussi que tout simplement ce soit une poussée de la maladie et que les anticorps soient en train de "s'amuser" avec la thyroïde.

Je ne comprend pas pourquoi le médecin dit pas besoin de contrôle échographique. C'est plutôt curieux.
Avec une Hashimoto il est nécessaire de contrôler minimum une fois par an la thyroïde. Cela permet de voir l'évolution de la maladie.
Et si ce sont les anticorps qui sont en action pour le moment, cela permettra d'observer les dégâts qu'ils ont ou auront commis quand ils en auront fini.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de mis78
J'aime 0

Christiane59 wrote:
Bonjour,

Les taux ont chuté ce qui est un peu normal car la météo a aussi changé et que les besoins en hormones sont donc différents.
Ca c'est un début d'explication. Mais il doit y avoir aussi autre chose.

C'est normal que vous ayez moins de T3 puisque vous avez aussi surtout beaucoup moins de T4.
Mais ce n'est pas la toute petite diminution faite qui est responsable de cette chute des T4.
Il doit y avoir autre chose.

C'est bien toujours du Levothyrox que vous prenez et pas de la Levothyroxine Biogaran ?
Car certains pharmaciens font le changement direct alors que ce n'est pas autorisé sans l'avis du patient.
Le traitement est le générique du Levothyrox avec qui des personnes sous Levothyrox depuis plusieurs mois ou années, ont des problèmes si on change le traitement.
Donc contrôlé au cas où ce serait cela et que vous n'auriez pas forcément fait attention.

Si pas, il faut alors aussi contrôlé si vous avez prit des médicaments dernièrement ?
Des compléments alimentaires ?
Avez-vous changé votre façon de prendre le traitement le matin et surtout avez-vous changé le petit déjeuné ?
Avez-vous des problèmes digestifs ?

Il se peut aussi que tout simplement ce soit une poussée de la maladie et que les anticorps soient en train de "s'amuser" avec la thyroïde.

Je ne comprend pas pourquoi le médecin dit pas besoin de contrôle échographique. C'est plutôt curieux.
Avec une Hashimoto il est nécessaire de contrôler minimum une fois par an la thyroïde. Cela permet de voir l'évolution de la maladie.
Et si ce sont les anticorps qui sont en action pour le moment, cela permettra d'observer les dégâts qu'ils ont ou auront commis quand ils en auront fini.

Bonjour Christiane et merci pour votre réponse :)

Non je prends toujours le Levothyrox Merck et bien que le médecin omet souvent de préciser non substituable, je précise toujours à la pharmacie que je ne veux pas le générique.

Oui j'ai pris et je prends dernièrement d'autres médicament : des antibios pour une sinusite et un anti inflammatoire prescrit par le rhumatologue. Mon généraliste m' également prescrit A la pharmacie ils disent que du moment qu'on prend bien le Levo à jeun on peut prendre les autres médocs avec le petit déj. Mais après avoir lu des conseils sur un autre forum (je pense que vous en êtes l'auteur) et avoir été lire sur votre blog, j'ai d'abord pris à deux heures puis à trois heures de distance du lévothyrox.

Je prends toujours le levo à peu près à la même heure le matin, un peu plus tard le weekend mais je fais ça depuis le début du traitement. Je n'ai pas changé ce que je mange au petit déjeuner.

J'ai le transit qui est par moment un peu accéléré en ce moment, je pense que c'est du à anti-inflammatoire car ça a commencé quand j'avais débuté ce traitement mais ce n'est pas de la diarrhée juste des selles un peu plus fréquente. Mon gastro entérologue me suspecte une colopathie fonctionnelle qui se porte d'ailleurs mieux depuis le début du traitement au Levothrox.

A vous lire, je devrais peut-être songer à aller voir un autre endocrinologue.

Je suis allée voir mon généraliste hier. Lui ne voit pas de problèmes "vous êtes dans la norme madame" ?! Tout juste s'il ne me trouve pas en hyper, pour lui seul la TSH compte (oui je sais que ce n'est pas vrai).

Merci encore pour vos réponses Christiane. Et bravo pour votre blog que je vais lire régulièrement.

Bon weekend à vous.

Bien cordialement

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Eh bien à la pharmacie, ils se trompent, car les anti-inflammatoires et les antibiotiques induisent directement des problèmes d'assimilations du Levothyrox.
Ils agissent sur le digestif et les intestins. Or ce sont les organes qui servent à l'assimilation du Levothyrox pour les intestins et ensuite transforment les T4 en T3 soit là pour le foie. Et les anti-inflammatoire eux perturbent l'estomac et les intestins. Donc la digestion est perturbée, donc l'assimilation et la conversion des hormones aussi.

Donc il faut faire attention en les prenant, et le mieux c'est en décalage du Levothyrox.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de michele9a@hotmail.fr
J'aime 0

bonjour,
du générique levothyroxine depuis 1 an, pris le matin à jeun au levothyrox a 22 heures. levothyrox depuis 15 ans. puis générique depuis 1 an ths à 8,50 au lieu de 1,03 avec le levothyrox. nombreux malaises à la reprise du levothyrox. que faire.

Portrait de michele9a@hotmail.fr
J'aime 0

je ne sais plus quoi faire. depuis 15 ans avec une hypothyroidie d'hashimoto réglé plus ou moins avec levothyrox 100. depuis 1 an impossible d'avoir du levothyrox. je suis au générique levothyroxine à 100. analyse de la ths passé de 1,04, à 8,50. mon docteur me passe à levothyrox 112,5 avec la mention NS. car difficile de se faire attendre par les pharmaciens. il me conseille en plus de le prendre à 22 heures au lieu du matin à jeun. horrible depuis 4 jours. nausées importantes, malaises, maux de tete insuportables. mal au muscle. très mal. que dois je faire continuer comme cela. le reprendre plutot à jeun le matin. reprendre le générique. merci de m'aider. Michèle

Portrait de michele9a@hotmail.fr
J'aime 0

bonjour papillon que voullez vous dire. je n'ai pas parlé de problèmes de peau.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour michèle,

Vous avez posté plusieurs messages en traitant du même sujet. Je vous suggère donc pour la clarté des messages et surtout des réponses, de vous en tenir à une seule discussion http://www.vulgaris-medical.com/forum/s26005-maladie-ashimoto.html#p113489 et de donner les informations comme demandées.
Merci.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de michele9a@hotmail.fr
J'aime 0

bonjour Christiane
La tsh est passée à 0,19. faut t'il dans ce cas augmenter levothyrox ou le baisser. merci.Michèle

Portrait de mc.r44
J'aime 0

bonjour, j'espere que quelqu'un pourra me lire et me repondre car j'i vraiment besoin d'un peu de reconfort...
j'ai hashimoto depuis 1 mois, décelée apres la médecine du travail
mon taux de tsh est de 75
donc 7 jours levothyrox 25 puis 50 pour le moment.
je ne vous parle meme pas des symptômes, je suis une loque humaine depuis mon accouchement il y a 6 mois.
je suis allée voir un osthéo kinésiologue, qui me disait qu'il allait me faire baisser mon taux
verdict 3 semaines apres le levo et 1 semaine apres mon osthéo, ma tsh est tombée à 15
je vais déjà mieux, mes oreilles sifflent, j'ai des bouffées de chaleurs, je transpire, je perds mes cheveux par poignées mais je ne me couche plus à 20h
par contre mes anticops qui étaient à 1400, sont passés à 1700 !!
je suis heureuse que mon taux baisse mais je trouve ça rapide!!
je ne suis plus vraiment moi même ces derniers temps
qu'en pensez vous?de tels taux!!

Participez au sujet "Hypythyroidie de Hashimoto - TSH a baissé mais me sens toujours mal"