Portrait de rizaulait

Bonjour,

Je souhaiterais avoir votre avis...

J'ai 29 ans, je suis une femme sans enfant, et j'ai eu les résultats suivants à mes dernières analyses:

T3L: 5.94 pmol/L (norme 3.8 à 6)
T4L: 0.73 ng/dL (norme 0.61 à 1.12)
THS ultrasensible: 5.91 µUI/mL (norme 0.15 à 3.7)

Parathormone PTH: 20 pg/mL (norme 15 à 88)
Prolactine plasmatique: 12.87 ng/L (norme 1.3 à 25)

Anticoprs anti-thyroglobuline: 0 (norme 0 à 4)
Anticorps anti-thyropéroxydase: 0.5 UI/mL (norme 0 à 9)

Choléstérol hdl: 0.93 g/L (norme 0.55 à 1)
Choléstérol ldl: 1.66 g/L (norme inf 1.5)

Calcium: 90 mg/L (norme 90 à 104)
Phosphore: 33 mg/L (norme 27 à 46)
Fer: 46 µg/L (norme 50 à 167) et 67µg/L 1 mois avant seulement
Ces résultats sont curieux car je limite au max les graisses, je prends des suppléments vitamines- minéraux... Malgré tout je reste avec trop de cholestérol et limite en minéraux.

Echographie thyroidienne: sans anomalie visible.

Je suis souvent fatiguée, et je dors souvent 12h00 par jour le we, 10h00 mini en semaine.
J'ai tendance à prendre du poids mais sans que ce soit énorme non plus (1.69m pour 58 kg) en faisant très attention à mon alimentation et 5h de sport par semaine.

Mon médecin généraliste est affolé par mes résultats cholestérol et me mets au régime. Elle n'a jms entendu parler du lien grossesse-thyroïde (!)

L'endocrino consulté attribue ce cholestérol à une hypo et me propose du Lévothyrox à vie. Selon lui, les hypo provoquent souvent des fausses couches et des retards mentaux chez les enfants de mères non traitées. Selon lui, je nie mes symptomes ou tout du moins je m'y suis habituée à tort.

Un 2ème généraliste considère que le Lévo n'est pas suffisamment justifié et me conseille d'attendre. Il n'a jamais entendu parler des csq d'une hypo sur le foetus.

Voilà, je me demande si il est utile de me faire traiter ? Qui dois-je écouter : l'endocrino ou le médecin généraliste ?
J'envisage une grossesse bientôt et je souhaite éliminer ces risques...

Merci bcp par avance pour votre aide :-)

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Pas d'anticorps pas de maladie auto-immune.

En revanche, vous avez très peu de T4 ce qui est logique puisque apparemment elles sont converties en T3 ce qui doit vous mettre en tendance hyperthyroïdie.
La TSH elle est élevée car les T4 sont basses.
Vu le taux de T3 élevé cela vous met en tendance hyper, car c'est ce qu'on appelle un problème de conversion.
La conversion c'est la modification des hormones T4 en T3. Certains organes font cette conversion : le foie, les reins, les intestins. Mais c'est surtout le foie car lui en convertit plus.

Donc un bilan hépatique ou lipidique perturbé peut entraîner ce problème de conversion. Que ce soit trop de T4 en T3, ou pas assez.

Le cholestérol LDL est un peu élevé mais le HDL est bon. Donc question résultats y a pire. Pourquoi voulez-vous (enfin le médecin) absolument faire diminuer ce taux ? Le médecin est affolé ? Bin il s'affole vite puisque le HDL lui est bon. Il n'y a pas risque d'infarctus du myocarde dans l'heure non plus. Donc la diminution peut se faire en douceur, en regardant ce qui dans l'alimentation peut provoquer cela chez vous. Parfois suffit d'un tout petit truc auquel on ne fait pas attention.
Car à force d'utiliser des produits pour diminuer ce taux, vous pouvez provoquer des troubles hépatiques, qui eux vont donc entraîner des problèmes de conversion des hormones thyroïdiennes et ce qui peut donc éliminer les minéraux.
Les compléments alimentaires ne sont à prendre qu'en cas de carences avérées. Sans quoi vous faites pire que bien.

Une hypo, avec un taux de T3 aussi élevé ?????!!!
Les symptômes d'hypo : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2007/01/lhypothyrodie_28.html
Les symptômes d'hyper : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2007/01/lhyperthyrodie.html
En sachant que parfois certains symptômes peuvent se mélanger.
L'endo se fie à la TSH qui est élevée et au T4 qui sont basses. Mais n'a pas dû bien regardé que les T3 elles sont élevées.

Donc pour le moment, il serait nécessaire de supprimer déjà tous ces compléments alimentaires qui peuvent perturber la fonction hépatique.
Ensuite, refaire un bilan thyroïdien TSH, T3 et T4, afin de voir si on a toujours un tel taux dans les 3 hormones. Mais faire également le bilan hépatique complet : phosphatases alcalines, bilirubine, transaminases.
Si le problème persiste, alors il faudra regarder correctement ce que donne le bilan hépatique.

Quant à la grossesse, un médecin qui n'a jamais entendu parler d'un lien thyroïde-grossesse, a du louper quelques cours et ferait mieux d'aller en reprendre de suite. Et là dites donc c'est une collection... c'est toute une section qui a loupé le cours ou c'est alors le prof qui a oublié de le donner cette année-là ????!!!!!!!!!
L'endo, a raison. Un manque d'hormones peut être très nuisible à la grossesse = fausse-couche, et au foetus = malformations possibles.
Mais vous n'êtes pas en hypo. Vous avez un problème de conversion. Et d'autant plus qu'un traitement dit "à vie" n'est absolument pas justifié, puisque la thyroïde ne montre pas d'anomalie, et les anticorps sont négatifs. Donc rien qui ne justifierait un traitement définitif.

Donc si on arrive à trouver pourquoi la conversion est aussi importante, on pourra limiter cette utilisation des T4 qui pourront alors bénéficier à la grossesse et au foetus.
Il est important de faire en sorte de régler le problème maintenant avant de commencer une grossesse.
Quoique la grossesse va tellement modifier les données, que à votre niveau, cela ne changerait peut-être pas grand chose. Mais il faut savoir que trop d'hormones T3 peut aussi provoquer des fausses-couches.
Donc il faut trouver pourquoi les T4 sont autant converties en T3.

Cela dit en fonction de vos symptômes, on pourra savoir aussi si vous avez plus tendance à l'hypo qu'à l'hyper. Car il y a des cas, où les T3 présentes sont des T3 reverse (r-T3) qui sont des hormones qui ne sont pas actives. Donc on peut croire être en hyper puisque beaucoup de T3, mais si elles ne sont pas actives, vous êtes en fait en hypo.
Et là seule solution, c'est de décortiquer les symptômes. Car il existe bien un moyen de faire la différence entre les T3 et les r-T3 mais l'analyse ne se fait pas. Et si on voit effectivement que vous avez plus de symptômes d'hypo, c'est que ce sont surtout des T3 reverse et là pour le coup il faudra du Levothyrox effectivement afin de combler le manque de T4. Sauf si bien entendu le bilan hépatique a montré des anomalies et qu'un traitement permet de régler cela. Car dans ce cas, le taux des hormones thyroïdiennes devrait alors s'équilibrer. Cela dit cela peut prendre du temps.

Cela dit vous parlez de fatigue, mais là attention vous manquez de fer ce qui peut tout à fait expliquer cette fatigue.
Mais il est vrai aussi qu'en hypo, on peut arriver à trouver toujours une "bonne excuse" pour expliquer tel ou tel symptôme. Donc il faut bien savoir analyser ce qu'on ressent ou ce qu'on a ressentit même dans les années précédentes.
Par exemple si par le passé on a eu plusieurs phases de "mou". On les a peut-être attribués à une situation du moment : plus de travail, un problème familial qui a mit sous tension, une maladie,...etc. Donc à pu justifier la situation mais en fait, il s'agit peut-être aussi tout simplement d'une phase d'hypo qui s'est améliorée d'elle-même. C'est pareil avec l'hyper, voire même elle on peut encore plus la louper, car dans ces cas, on va simplement observer une période de super pleine forme, on fait plein de choses sans trop de fatigue. Parfois seulement on peut alors y trouver associés des problèmes de diarrhées, de nervosité (irritabilité) mais on trouve aussi une bonne raison pour les justifier.
Une hypo ou une hyper, ne survient jamais du jour au lendemain.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de rizaulait
J'aime 0

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse et pour le temps que vous m'accordez, j'apprécie énormément.
Je tiens vraiment à trouver les vraies causes de ce déséquilibre, avant de me lancer dans un traitement Lévo directement comme le souhaite mon endocrinologue.

Concernant le bilan hépatique: j'ai très régulièrement "mal au foie", des difficultés à digérer, des "indigestions" monumentales après avoir fait un excès pas si excessif que cela. J'ai aussi souvent les selles très décolorées, c'est très surprenant, ou des diarrhées.

J’ai par ailleurs eu ces dernières années des résultats d’analyses très surprenant, comme une grosse carence en vitamine D.

Enfin, je me reconnais tout de même plus dans les signes d’hypothyroïdie. Je dors 10h00 minimum par nuit en étant tout de même fatiguée en me levant. Idem, je reste tonique en me forçant à faire 1h00 de cardio 5 fois par semaine, mais je garde cette sensation de fatigue générale.

Vous pensez apparemment que le foie pourrait être à l’origine des dosages sanguins hors fourchette ?
 Demander cette analyse phosphatases alcalines, bilirubine, transaminases suffit-il ?
 Quand faire cette analyse ? Est-ce judicieux de cibler une période de fatigue, après une semaine très chargée par exemple ?
 Que puis-je faire d’autre pour faire avancer le dossier ?

Merci encore pour votre aide et vos conseils.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

La carence en vitamine D provoque beaucoup de symptômes ou aggrave des symptômes d'hypothyroïdie.

Quote:
Vous pensez apparemment que le foie pourrait être à l’origine des dosages sanguins hors fourchette ?

Le foie peut être la cause d'un problème de conversion des hormones, mais il n'y a pas que lui.
Donc il faut commencer quelque part et le mieux est de faire avec lui puisque c'est lui qui convertit le plus les hormones T4 en T3.

Quote:
 Demander cette analyse phosphatases alcalines, bilirubine, transaminases suffit-il ?

Ca permet d'avoir une bonne idée oui ensuite on approfondis si nécessaire.

Quote:
 Quand faire cette analyse ? Est-ce judicieux de cibler une période de fatigue, après une semaine très chargée par exemple ?

C'est quand on veut. Une semaine chargée peut modifier le dosage thyroïdien pas de la fonction hépatique.

Quote:
 Que puis-je faire d’autre pour faire avancer le dossier ?

Rien pour l'instant.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de rizaulait
J'aime 0

Bonjour Christine,

Je reviens vers vous après une nouvelle prise de sang. Je vous remets les résultats d'avant (= en février). J'aimerai bcp avoir votre avis à ce sujet:
T3L: 5.15 (avant: 5.94 pmol/L (norme 3.8 à 6)
T4L: 0.79 (avant: 0.73 ng/dL (norme 0.61 à 1.12)
THS ultrasensible: 3.1 (avant: 5.91 µUI/mL (norme 0.15 à 3.7)

Transaminases sgot (asat): 20 ui/l (norme 4 à 31)
Transaminases sgpt (alat): 16 ui/l (norme 4 à 31)
Gamma-glutamyl transférase: 16 ui/l (norme 9 à 37)
Phosphatases alcalines: 53 ui/l (norme 40 à 150)

Et le pb:
bilirubine totale: 15.7 mg/l (norme inf à 10)
bilirubine conjuguée: 5.1 mg/l (norme inf à 3)
bilirubine libre: 10.6 mg/l (norme inf à 10)

Je suis très fatiguée.
J'ai l'impression de mal digérer. Et j'ai souvent les selles décolorées.

Que me conseillez-vous ?
Qui consulter ?
Dois-je retourner directement voir mon endocrino, est-ce bien une hypo ou bien est-ce le foie la cause initiale à traiter... ?

Je vous remercie vivement encore pour votre aide :-)

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Là il faut consulter un gastro-entérologue.
Cela relève de sa compétence.
Il y a la bilirubine qui est élevée mais les phosphatases alcalines sont un peu basses.
Mais ces résultats expliquent largement vos problèmes de digestion.

Et le foie semble bien être le responsable de votre hypo, puisque les T4 sont basses alors que les T3 sont elles élevées et la TSH est en rapport avec les T4 trop basses.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de rizaulait
J'aime 0

Bonjour Christiane,

Merci encore 100 fois pour votre aide, c'est très précieux.

Avant de consulter un gastro-entérologue, mon généraliste m'a donné une ordonnance pour une échographie & un bilan sanguin (numération fs, plaquettes, Ac Hépatites a, b et c, sgpt, sgot, phosphatases alcalines, lipase, gammagt, cpk, amylasemie.

=> Quand effectuer ces examens ?
Maintenant alors que je suis "juste" fatiguée et digestion moyenne ?
Ou bien quand je serai de nouveau "en crise" avec digestion ultra laborieuse, selles décolorées... ?

Mon objectif est de constituer un dossier solide, de gagner du temps pour trouver une solution. Si j'arrive avec des résultats "juste limite", je crains de ne pas être prise au sérieux.

Par ailleurs, je cherche des explications sur "une hypothyroidie d'origine hépatique", je ne comprends pas comment cela peut se passer. Auriez-vous un lien internet ou bien une explication rapide à me donner ?

Merci encore pour votre aide :-)

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Pour la prise de sang vous avez la réponse. Mieux vaut attendre la prochaine crise si surtout vous savez que cela va vite revenir.

Le foie convertit les hormones T4 en T3.
Donc quand il a un problème il peut ne pas arriver à convertir suffisamment ces T4 en T3 = hypo à T3.
En revanche on peut aussi avoir l'hyper à T3 et dans ce cas, le foie alors convertit trop les T4 en T3. Et là évidemment le résultat sanguin sera l'inverse, les T4 seront basses et les T3 élevées.

Pour en savoir plus :

Quote:
Captation tissulaire et transformation de T4 en T3

La T4 et la T3 sous forme libre sont captées par les tissus par des mécanismes mal connus. Dans les tissus, notamment le foie, la T4 peut être transformée en T3 qui est la véritable molécule active, ou transformée en rT3 (reverse triiodothyronine dépourvue d'activité thyromimétique). La transformation de T4 en T3 est assurée par une enzyme l'iodothyronine 5'-désiodase dont on distingue deux types : le type I présent dans la thyroïde, le foie, le rein et le type II présent notamment dans le cerveau. La 5'-désiodase de type I est une enzyme à sélénium, cet élément étant incorporé dans une sélénocystéine. Cette enzyme est inhibée par le propylthiouracile, le propranolol et l'acide iopanoïque, agent de contraste non commercialisé en France.

http://www.pharmacorama.com/Rubriques/Output/Hormones_TRH_TSHa3.php

Cela dit on peut aussi avoir une hypo à T3 alors que pourtant on a suffisamment de T3 dans le bilan sanguin.
Tout simplement parce que le foie, au lieu de convertir de la T4 en T3 il la convertit en T3 reverse (rT3) hormones non actives.
D'où parfois la très grande difficulté de voir le problème mais surtout de se faire entendre par le médecin qui ne tient absolument pas compte de la possibilité de la présence de rT3. Et pourtant....... La syndrome de Wilson est pourtant un bon exemple de cette possibilité. Et possibilité qui existe donc même sans ce syndrome fort rare au demeurant.
Voir : http://www.project-aware.org/Resource/articlearchives/thyroid.shtml en anglais voir le traducteur google, si nécessaire qui peut toujours aider à comprendre suffisamment.

Si vous tapez conversion de la T4 en T3 dans un moteur de recherche comme google, vous aurez des liens. Cela dit la littérature médicale sur ce point est souvent en anglais. Les textes français sont effectivement peu courants.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de rizaulait
J'aime 0

Bonjour Christiane,

Je reviens vers vous après avoir complété mes examens.

Bilan hépatique:
- ras à l'écho (foie, pancréas...) tout est ok
- mon gastro me dit que j'ai le syndrome de Gilbert. Donc rien à faire, juste vivre avec et c'est tout.
- mon gastro m'assure que je suis bien en hypo mais que cela n'a aucun lien avec le foie.

Bilan gynéco:
- ma gynéco m'assure que je suis bien en hypo et qu'il faut traiter, sinon risque de pb pour le bébé
- pour le choléstérol (Choléstérol hdl: 0.93 g/L (norme 0.55 à 1)
Choléstérol ldl: 1.66 g/L (norme inf 1.5)) elle me demande de remplacer DIANE 35 par CERAZETTE
- la prolactine était ok, donc l'hypo ne vient pas de l'hypophyse

Dernier bilan thyroide:
T3L: 5.15 (avant: 5.94 pmol/L (norme 3.8 à 6)
T4L: 0.79 (avant: 0.73 ng/dL (norme 0.61 à 1.12)
THS ultrasensible: 3.1 (avant: 5.91 µUI/mL (norme 0.15 à 3.7)

Je voudrais avoir votre avis sur la THYROIDE avant de me lancer enfin:
- Dois-je suivre mes 3 médecins qui m'assurent que je suis en hypo, même avec un dernier dosage à 3.1 ? Selon eux c'est simple, c'est une hypo, on traite, et point barre.

- Si ils se trompaient et qu'il y avait un phénomène de conversion, des rT3 non détectés... M'en rendrais-je compte une fois sous traitement, grâce à des dosages anormaux qui souligneraient l'erreur de diagnostic ?

Et aussi concernant GILBERT:
- Si j'ai bien ce syndrome de Gilbert, est-il vrai que Diane 35 doit être remplacé par Cerazette ?
- Pourrais-je allaiter ?
- De quoi dois-je me méfier avec ce syndrome ?

Je vous remercie beaucoup par avance pour vos conseils!
Merci encore.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Vous avez beaucoup de T3 ce qui explique que les T4 sont elles basses.
Votre TSH est haute, car les T4 sont basses.

En fait ce sont les hormones T3 qui sont réellement actives et vous en avez suffisamment.
Donc dire que vous êtes en hypo est un peu peut-être erroné puisque vous avez suffisamment d'hormones actives.
Mais tout dépend de vos symptômes. Car on peut aussi avoir beaucoup de T3 mais qui en fait soient surtout des r-T3 soit des T3 non actives. Et auquel cas alors vous êtes bien en hypo.

Donc il y a les résultats de la TSH et des T4 qui vous disent hypo, mais les T3 elles disent que non.
Sauf si les symptômes sont eux hypo alors là on peut dire que vous êtes en hypo, et que les T3 en grande quantité sont probablement des r-T3.

Donc il faut aussi se fier à votre ressentit.
Et avec un traitement, il se peut que les T4 remontent et dans ce cas, il pourrait alors y avoir encore plus de r-T3 ce qui augmenterait alors l'hypo.
Mais si il n'y a pas de r-T3, cela risque de faire augmenter encore plus les T3 et là pour le coup vous pourriez passer en hyper.
Donc le mieux est de voir avec votre ressentit et un léger traitement de 12,5 ou au plus de 25 µg afin de voir comment les choses évoluent.

Le syndrome de Gilbert peut donner un ictère, mais le fonctionnement du foie est lui quasi normal. Ce qui donc dans votre cas, devrait ne pas perturber la conversion des hormones T4 en T3, mais cela n'empêche pas pour autant que le foie peut produire plus de r-T3 que des T3.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de rizaulait
J'aime 0

Merci Christiane pour cette réponse.

Se fier à mon ressenti c'est difficile. Je dors bcp trop (10 - 11h mini), je maintiens tout juste mon poids grace à des heures de sport par semaine et un régime pauvre en cal. Mais ça me semble bien peu en comparaison des "vraies grosses hypo" décrites!

Je conclus maintenant que faire un bébé avec une tsh et T3 qui varient autant, c'est trop dangereux.

Mais je peine à prendre la décision du traitement (du Lévo ?) car:
- les T4 pourraient remonter et dans ce cas, il pourrait alors y avoir encore plus de r-T3 ce qui augmenterait alors l'hypo. Si effectivement c'est un pb de conversion au niveau du foie. Sauf que le gastro ne voit rien, pour lui c'est séparé.

- si il n'y a pas de r-T3, cela risque de faire augmenter encore plus les T3 et là pour le coup vous pourriez passer en hyper.

Donc au final, prendre ce traitement selon vous, c'est un echec programmé ? Je risque de revenir dans qq mois avec une bonne hypo ou une hyper provoquée par le traitement ?

Prendriez-vous vous même le rique d'écouter mon endo et de tenter le traitement pour laisser ensuite parler les analyses ?

Merci bcp d'avance encore!

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Donc votre ressentit vous dit toujours en hypo.

Ne vous mettez pas à spéculer sur si ceci ou si cela, sans quoi vous n'avancerez pas.
Il vous manque des T4 et la TSH est haute.
Il faut régler cela avant tout et comme il faut bien prendre une décision, on a plus a gagner en prenant le traitement.
Les T3 normalement devraient s'adapter. Mais il sera encore temps de voir ce qu'il en est par la suite et la prise d'un traitement peut permettre un changement ou justement de voir comment les choses vont évoluer et voir alors ce qu'il y a vraiment lieu de faire.
En fait prendre le traitement permettra probablement de débloquer la situation.

Oui personnellement je tenterais cas j'ai été dans une situation ou la TSH était correcte, ainsi que les T3 mais seules les T4 étaient basses.
Et maintenant ça va.
D'ailleurs 10 jours après le début du traitement, je me suis sentie déjà bien mieux.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de rizaulait
J'aime 0

Bonjour Christiane,

Après qq semaines et analyses, je reviens sur le forum.
J'ai pris du Levothyrox pendant 3 semaines, 12.5 µg.
Voici mes nouveaux résultats:

T3L: 4.9 (avant 5.15 et 5.94 pmol/L) (norme 3.8 à 6)
T4L: 0.77 (avant 0.79 et 0.73 ng/dL) (norme 0.61 à 1.12)
THS ultrasensible: 4.4 (avant 3.1 et 5.91 µUI/mL) (norme 0.15 à 3.7)

Symptômes: je retrouve un petit peu d'énergie et de libido, mais je peine à maintenir mon poids (malgré régime à 1600 cal et cardio au quotidien)... et mon cholestérol continue d'augmenter...

3 semaines de ce "faible" dosage de traitement, est-ce suffisant et représentatif ?
Mon endocrino doit-il me prescrire logiquement une augmentation du dosage du Lévo ?

Merci bcp par avance pour votre aide :)

Portrait de organza36
J'aime 0

Bonjour,
Je vous souhaite un bon rétablissement.
J'aurai jamais connu ces maladies, je connaissais la maladies des goitres mais sans plus. je suis diagnostiquée malade de basedow ( selon mon endocrino) ou pas ( selon Christiane) je n'en sais plus ou j'en suis!!!! on me demande de faire la chirurgie, il me donne rendez-vous pour juin, et je sens que le temps passe vite sans que je puisse m'identifier ou décider!!!!
J'éspère que tout ira bien pour toi.
organza

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour Rizaulait,

Le traitement est trop récent et ne permet pas de pouvoir affirmer quoique ce soit.

Le dosage n'est pas encore adapter et surtout votre thyroïde est seulement au début de la mise au repos.
Voir : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2008/07/le-levothyrox-comment-fonctionne.html
3 semaines c'est vraiment insuffisant pour se faire une idée.

Et on ne fait pas un régime en même temps qu'on essaye d'adapter un traitement thyroïdien. On prend le traitement, on arrive au dosage suffisant et nécessaire et ensuite on voit pour perdre du poids.
Tant que vous n'aurez pas un dosage de traitement adapter vous ne perdrez pas de poids.
Les hormones T3 permettent de brûler les sucres et les graisses, or vous manquez de T3.
Donc faire un régime maintenant c'est mettre un plâtre sur une jambe de bois.

Et oui bien sûr le dosage doit être augmenté, surtout 12,5 c'est vraiment un minimum.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Hypothyroïdie ? Faut-il du Lévo ?"