Portrait de FLAUX

Bonjour,
Je suis née sans glande thyroïde et je reçois du lévothyrox dosé à 175 ug/j.
Je vis avoir 50 ans au mois de juillet prochain et je ne suis pas encore ménopausée.
Le 7 février 2008, à la demande de mon médecin traitant, je suis allée faire un bilan cardiologique qui s'est révélé tout à fait normal puisque je n'avais pas de soucis de ce côté-là. J'ai eu de l'hypertension artérielle entre 1993 et 1999.
Brutalement, dans la nuit du 30 au 31 mars 2008, en pleine nuit, j'ai eu des douleurs thoraciques irradiant dans le bras gauche et le cou et accompagnées de palpitations et d'une gêne respiratoire. Ces symptômes ont duré 5 à 6 heures.
Je n'ai pas voulu appeler les secours mais, maintenant, je le regrette. Au cours de la semaine qui a suivi, j'ai eu plusieurs épisodes de douleurs thoraciques. Le mercredi, devant faire renouveler mon traitement pour mon hypothyroïdie, j'ai fait part de mes soucis de santé à mon médecin traitant qui ne m'a pas prise au sérieux. Pourtant, à l'auscultation, j'avais plus de 17 de tension et il n'a pas su me donner mes pulsations tant mon coeur battait vite. Le vendredi matin 4 avril, voyant que mon état ne s'améliorait pas, j'ai pris la décision de téléphoner au cardiologue qui m'a reçue rapidement. Après lui avoir eu expliqué mes symptômes, il a pensé tout de suite à l'infarctus. A l'auscultation, ma tension artérielle était à 180/100 et mes pulsations à 113/mn. Mon ECG était normal. Il m'a donc prescrit du détensiel 10 mg à raison d'un demi comprimé chaque matin. Ces épisodes de douleurs thoraciques m'ont énormément fatiguée. Pendant trois semaines, j'étais nettement mieux puis mes douleurs thoraciques sont réapparues. Début mai, j'ai commençé à avoir mal dans les vaisseaux du cou. J'avais des douleurs thoraciques, même au repos et dès le matin, en étant assise à table à plier du linge. Elles duraient quelques minutes puis disparaissaient, revenaient en étant de plus en plus fortes. Elles irradiaient dans les épaules et les bras et je n'avais plus aucune force. Début juin, je suis allée revoir le cardiologue. Pour essai, il m'a prescrit de la trinitrine en spray sublingual. Malheureusement, j'ai dû m'en servir quelques jours plus tard et l'effet a été immédiat. Au fil des mois qui ont suivi, j'ai eu des vertiges, des accès de tachycardie ainsi que des douleurs thoraciques. La persistance de mes accès de tachycardie m'ont amené, à nouveau, à consulter mon médecin traitant. C'est tout juste si je ne me provoquais pas mes symptômes. Mes accès de tachycardie ainsi que mes douleurs thoraciques étaient spontanés. Il m'a donc adressé au cardiologue qui s'est aperçu que le détensiel était devenu inefficace. Il m'a fait passer une épreuve d'effort qui s'est révélée négative à 98 % de la FMT (il parait que les épreuves d'effort chez la femme ne sont pas fiables). A l'issue de cette épreuve d'effort, le cardiologue m'a annoncé qu'il me ferait passer une coronarographie. Or, maintenant, il revient sur sa décision. Au point de vue traitement, il a changé le détensiel par du ténormine 50 mg à raison d'un comprimé le matin et il a introduit de la trinitrine sous forme de gélule à libération prolongée (Monicord LP 40 mg à raison d'une gélule par jour). Pendant un mois et demi, j'étais nettement mieux avec mon nouveau traitement puis j'ai commencé à avoir, de nouveau, des accès de tachycardie et des douleurs thoraciques, certes atténués par la trinitrine mais je les sens quand même puisqu'elles irradient dans le bras et la main gauche. Pour surveiller mon traitement par le ténormine, je prends, chaque jour, ma pression artérielle et mes pulsations aux deux bras et je note les résultats obtenus sur une feuille de calcul excel pour la donner au cardiologue. Je suis à plus de 80 pulsations/minute au repos. Certains matins, je vais jusqu'à 100 pulsations/mn au repos et cela me fatigue énormément. J'ai changé de médecin traitant et celui-ci me prend très au sérieux et n'hésite pas à m'adresser au cardiologue.
De plus, j'ai des problèmes vasculaires au niveau des membres inférieurs. Je vais devoir me faire, à nouveau, opérer des varices. Je me suis déjà faite opérer des varices en septembre 96. Le 17 mars prochain, je vais passer un doppler artériel des membres inférieurs ainsi qu'un doppler des TSA.
A tès bientôt.
Isabelle FLAUX

flaux

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Pouvez-vous donnez les derniers résultats sanguins de la thyroïde ?

En espérant que seule la TSH n'est pas contrôlée mais que les hormones le sont aussi.
Si il n'y a que la TSH, demandez à faire analyser les hormones.
A part ces problèmes cardiaques avez-vous d'autres symptômes : diarrhée ou selles très molles, nervosité, insomnies, tremblement des mains, transipiration plus importante, bon appétit et soif,...etc ?
Ou tout le contraire de ces symptômes soit : constipation, fatigue, frilosité, prise de poids alors qu'il y a une perte d'appétit,...etc ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de FLAUX
J'aime 0

Bonjour Christiane,
En réponse à votre message, je vous communique le dernier dosage de la TSH qui a été fait le 10 novembre 2008 : 0,442
Mon ancien médecin n'avait pas demandé le dosage des hormones thyroïdiennes.
En ce qui concerne les autres symptômes que cardiaques :
diarrhée : très souvent
Nervosité : j'essaie de ne pas m'énerver sinon retentissement sur le coeur (malaises)
Frilosité : extrême avec frissons
Bon appétit : Oui sauf pendant crises douleurs thoraciques où j'éprouve un dégoût pour les aliments
Soif : Je ne bois pas assez (un à deux verres me suffisent au cours d'un repas). Je ne bois aucun alccol à cause de la trinitrine
Fatigue : surtout au moment d'une crise d'angine de poitrine ou d'accès de tachycardie
J'ai remarqué que je fais de la rétention urinaire pendant une crise d'angine de poitrine.
Espérant avoir répondu correctement à vos questions.
Isabelle FLAUX

flaux

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

La TSH est basse mais il faut donc faire analyser les hormones. On n'a jamais contrôlé à ce niveau ? Les hormones, les anticorps ?

La frilosité est en revanche en contradiction du moins en ce qui concerne les autres symptômes qui eux sont plus tendance hyperthyroïdie alors que la frilosité est elle hypo.

Donc il faut approfondir les examens thyroïdiens mais il est nécessaire aussi de contrôler d'autres éléments qui peuvent donner ce type de symptômes.
Le manque de calcium est un de ces éléments.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de FLAUX
J'aime 0

Bonjour Christiane,
Ayant des douleurs angineuses malgré la trinitrine, mon médecin traitant m'a donc adressée au cardiologue. J'avais donc rendez-vous cet après-midi avec le cardiologue. Vu la persistance de mes douleurs thoraciques survenant à l'effort et, également, au repos, le cardiologue a donc décidé de me faire passer une coronarographie qui est prévue jeudi 19 mars prochain. Deux jours avant, je passerai un doppler artériel des membres inférieurs ainsi qu'un doppler des troncs supra-aortiques.
Depuis quelques matins, avant de me lever, je prends ma saturation pulsée à l'aide d'un oxymêtre de pouls. Soit le % de la SPO2 démare à 99 % et descend très vite à 92, voire 91 et même 90 %. Soit la SPO2 commence à 88 % et monte très doucement à 93 % de la SPO2 avec des va-et-vien entre 90 et 93 %.
A très bientôt.
Isabelle FLAUX

flaux

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Avez-vous parlez avec le cardiologue de l'éventuaité d'un problème de thyroïde ?

Mais on verra ce que donne les examens.

A bientôt.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de FLAUX
J'aime 0

Bonjour Christiane,
Je m'empresse de revenir vers vous avec de nouveaux éléments.
1°) J'ai revu la gynécologue au sujet du traitement qu'elle m'avait prescrit le 28 janvier dernier concernant mes polypes. Elle a donc arrêté ce traitement en raison de mes problèmes veineux. Elle a fait une nouvelle échographie qui a montré tout un amas de polypes au niveau de l'utérus. Au cours de ce rendez-vous, je lui ai indiqué qu'une coronarographie est prévue jeudi 19 mars. Elle m'a parlé de l'éventualité d'une hémorragie provoquée par les anti-coagulants. Elle m'a donc remis une lettre pour le cardiologue. J'ai, à nouveau, rendez-vous le 29 avril prochain avec la gynécologue, pour l'éventualité d'une intervention chirurgicale
2°) Le 17 mars, deux jours avant la coronarographie, j'ai passé un doppler artériel des membres inférieurs ainsi que des TSA. Il n'y a pas d'artérite. Par contre, l'aorte abdominale n'est pas visible sur le cliché du doppler. Quant au doppler des TSA, RAS.
3°) la coronarographie a été réalisée jeudi 19 mars et elle est négative.
Le cardiologue de la clinique où j'ai passé l'examen demande qu'un bilan thyroïdien complet soit réalisé ainsi qu'un holter ECG
A très bientôt.
Isabelle FLAUX

flaux

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Bon rien de grave de découvert pour l'instant c'est déjà ça.

Eh beh on y arrivera probablement à ce que tous les examens soient fait et qui permettront probablement de voir ce qui se passe exactement et surtout si c'est bien le traitement thyroîdien qui est en cause ou pas.

En tout cas, dès que vous avez fait le bilan, donnez les résultats avec les normes du labo.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de lilou237dz
J'aime 0

bjr j'ai 29 ans et ca fé 4 mois de cela j'ai accouché d'un jolie petit garcon et 2 mois apres l'accouchement j'ai etait atteinte du syndrome de medowes je veut savoir si ya des cas comme moi merci lilou d'algerie

Portrait de lilou237dz
J'aime 0

j'ai oublie j'ai aussi une hyperthyroide maladie de basdow

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il aurait fallu ouvrir une discussion à votre nom d'autant qu'ici le sujet est hypothyroïdie alors que vous vous êtes en hyperthyroïdie donc les maladies cardiaques ne sont pas les mêmes.

Pouvez-vous indiquer les résultats sanguins qui concerne l'hyperthyroïdie ?
N'oubliez pas les normes du labo.

Depuis quand cette hyperthyroïdie est-elle diagnostiquée ?
Depuis l'accouchement ? Avant la grossesse ? Pendant la grossesse ?
Car après l'accouchement, il peut aussi s'agir d'une thyroïdite du post-partum et il faut alors être sûr qu'il s'agit bien d'une Basedow, car le traitement n'est pas le même du tout.
Si c'est avant la grossesse, il n'est pas normal d'avoir mit une grossesse en route, alors qu'il y avait une Basedow puisque cela peut être dangereux pour bébé.
Si c'est pendant la grossesse, il faut être à nouveau sûr qu'il s'agit bien d'une Basedow et pas d'une simple hyperthyroïdie provoquée par la grossesse.
Donc il est important que vous donniez les résultats sanguins et surtout les résultats des anticorps antirécepteurs de la TSH.

Quant au syndrome de Meadowes, il est surtout présent chez les femmes Africaines, voir : http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/meadows-syndrome-de-6339.html
Vous aurez ainsi tous les renseignements sur ce syndrome et comment il se traite.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de FLAUX
J'aime 0

Bonjour Christiane,
Me revoilà. J'ai eu des problèmes de connection avec le bas débit.
J'ai changé tout mon matériel informatique et j'ai le haut débit avec la livebox. Quel confort.
Début mai, j'ai fait mon bilan thyroïdien et d'autres recherches.
Je vous donne donc les résultats :
TSH3ème G : 1,091 mUI/l (N : 0,2-4,7)
T4Libre : 13,80 ng/l (N : 7,0-15,0)
T3Libre : 2,79 pg/ml (N : 1,85-3,60)
Mon bilan thyroïdien me semble bon.
Qu'en dîtes-vous ?
Je continue de prendre le Monicord LP 40 Mg à raison d'une gélule le soir.
I. FLAUX

flaux

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Cela est effectivement très correct.

Le principal est que vous vous sentiez bien. Donc si c'est le cas, ne changez rien.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de blandine15
J'aime 0

Bonjour, je suis traitee pour une hypothyroïdie, sous levotyrox 125 .Depuis trois semaines à peu prés j ai des douleurs dans le thorax et dans le dos a la même hauteur, elles ne sont pas insupportables mais assez gênantes, elles apparaissent la nuit et le matin j ai mal quand je me lève, puis ensuite ça va, sauf quand je prend beaucoup d air dans mes poumons je sens aussi une gêne.Etant assez sportive, cardio et renforcement musculaire 3 fois par semaine et course à pieds tous les dimanches (environ 15km de trail), je pense que cela est de la fatigue physique, j ai aussi par moment des petits vertiges , merci de me donner votre avis.

Portrait de amélie999
J'aime 0

Hypothyroïdie et maladies cardiovasculaires

bonjour, c'est un peu ridicule d'intervenir si tard sur le cas d'Isabelle -j'espère qu'elle est bien rétablie actuellement - mais j'ai une expérience un peu similaire et assez édifiante (étendue sur pas mal d'années).

a) hypertension soignée par Lercan; ceci entraine des OMI. Mes chevilles étaient colorées en orange! Le cardiologue qui m'a ordonné le Lercan me dit: "je m'occupe du coeur et des artères, mais pas des veines" (sic). J'ai dû prendre pendant des années et à mes frais un médicament contre les effets secondaires du Lercan !!!!!!!!!!!!!!!!

b) ablation de la thyroïde, puis Levothyrox 100 et des poussières; comme les analyses étaient bonnes, j'ai cru que tout allait bien.

c) grande fatigue inexpliquée qui n'en finit pas avec x symptômes décrits au chapitre hypothyroïdie du livre du Docteur Willem (référence ci-dessous).

d) douleurs sérieuses à la poitrine (gauche) avec extension dans l'épaule et le bras. Comme mon mari a le même genre de problèmes, il m'a passé son "SPRAY de TRINITRINE" (Natispray). Après une ou deux bouffées, si la douleur est d'origine cardiaque, elle cède immédiatement. Ce fut le cas, ça m'a évité d'aller aux urgences pendant un pont de 3 jours (3h d'attente).

Mon cardiologue d'alors a été plus qu'inexistant!
Je ne tenais absolument pas debout.
Il s'en suivit un coronoscanner (ordonnance de mon psychiatre!) et la détection d'une plaque d'athérome calcique.
Ma généraliste ne voulait pas m'ordonner mon spray de trinitrine (à avoir toujours sur soi et demandé par le radiologue!)

Un stent fut posé. Pas de gros problème sur l'intervention sous anesthésie locale.
J'ai de la chance car ce type de douleur à la poitrine ne s'est pas reproduit pour le moment.

Pour améliorer mes problèmes de thyroïde (fatiguée d'être fatiguée etc), essai de traitement par Euthyral (+ Levothyrox) prescrits par une bonne endocrino.
j'ai rapidement ressenti de fortes douleurs "oppressantes" à la poitrine chaque nuit. Pour le cardiologue, l'endocrino devait s'aligner sur les traitements cardio et réciproquement pour l'endocrino (: Un ange passe! Bref comme la douleur persistait malgré un dosage plus faible de l'Euthyral indiqué par tel, j'ai arrêté les frais. retour à la case Lévothyrox pur.
Peut-être ce problème était-il dû au Plavix (anti-coagulant que je devais prendre pendant 6 mois après le stent).

Ma fatigue et une trentaine d'autres symptômes d'hyperthyroïdie que je ressens n'ayant toujours pas diminué, je me suis plongée dans la lecture de livres spécialisés qui m'indiquent que c'est sans doute la thyroïde, l'hypothyroïdie.

Difficulté: beaucoup de ces symptômes sont communs avec la fibromyalgie, l'EM/SFC (Syndrôme de la Fatigue Chronique), l'intoxication par les métaux lourds, l'électrosensibilité , toutes affections non prises en charge par l'Assurance Maladie (:

Bon courage et attention à ne pas être envoyé en psychiatrie car en France, beaucoup de gens disent que ces douleurs sont imaginaires, c'est dans la tête, même pour des maladies reconnues par l'OMS dès 1992!

L'exploration à fond et le traitement de mon hypothyroïdie n'est toujours pas effectuée, beaucoup de médecins et de spécialistes ne dominent pas ou ne veulent pas voir le sujet "hypothyroïdie". (Les analyses étaient bonnes)

L'hypothyroïdie est décrite en détail en détail et en profondeur dans le livre de Jean-Pierre Willem, paru en 2014:
"Les pathologies de la Thyroïde" aux éditions Dauphin.

Bien à vous Louise

Participez au sujet "Hypothyroïdie et maladies cardiovasculaires"