Portrait de Nanou0947

Bonjour
est-il possible d'être en hypothyroïdie et d'avoir une lymphocytose à 45%? je pensais que seule l'hyper pouvait en être la cause, je précise que ma thyroïde est très petite (pas palpable) sans nodules et bien homogène. Cependant elle se dérègle régulièrement, exemple sans aucun traitement elle passe de 5,85 à 2,93 (la norme du labo est entre 0,27 à 4,20,( elle va rester normale durant des mois et sous l'effet d'un stress ou d'une grosse contrariété elle remonte au dessus de 5. Le médecin endocrino que j'ai consulté n'a pas jugé bon de me mettre sous lévotyrox, cependant comme en ce moment je suis à 5,85 en TSH US mon généraliste propose de me donner du lévotyrox à 50mg durant 3 semaines et de refaire une analyse ensuite. (Précision je suis sous séloken 30mg pour tachycardie sinusale importante + de 133 durant le sommeil, ce qui fait qu'il ne me donne pas du 25mg mais du 50).
Quelles sont les conséquences de cette lymphocytose si elle persiste?)
Merci pour votre réponse. Bien cordialement.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Et pourquoi pas ?
Bien sûr que c'est possible.

La lymphocytose est présente dans le cadre de diverses maladies virales.

Et dans le cadre de la thyroïde c'est avec une maladie d'Hashimoto qui est dite chronique lymphocytaire.
Un taux bas, ou lymphopénie est souvent indicateur d'une déficience du système immunitaire.

Votre TSH fait le yo-yo mais reste toujours trop haute. A + de 2 elle reste indicatrice d'une hypothyroïdie.

Il faut faire analyser les anticorps antithyroïdiens si ils ne l'ont pas été.
Car si il y a une Hashimoto, la TSH doit être aux alentours de 0,5. En dehors il faut qu'elle soit aux alentours de 1.

50 µg (et pas mg car là ce serait encore pire) c'est de trop pour débuter. On commence à 25, on attend 15 jours/3 semaines et on augmente.
Mais prendre 50 d'un coup, ce n'est pas raisonnable surtout que cela fait longtemps que vous auriez dû avoir un traitement.
Donc prendre un dosage aussi important d'un coup risque de donner un trop gros coup de fouet à votre organisme qui risque d'avoir du mal à s'en remettre.

Ensuite le médecin fait une erreur, puisqu'il parle de refaire un bilan après 3 semaines. Or pour que la totalité du dosage soit dans l'organisme il faut 6 semaines. Donc même si cela donne une indication elle ne sera que partielle si on fait une analyse trop tôt.

Quote:
(Précision je suis sous séloken 30mg pour tachycardie sinusale importante + de 133 durant le sommeil, ce qui fait qu'il ne me donne pas du 25mg mais du 50).

Ce qui est donc idiot.
Parce que justement au vu de votre rythme cardiaque il est encore plus nécessaire d'y aller doucement avec le traitement thyroïdien.
Votre médecin fait les choses mais dans le mauvais sens.
Donc un conseil le Levothyrox c'est 25 µg pour commencer.

Quant à la lymphocytose il faut voir pourquoi elle est là.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Nanou0947
J'aime 0

Merci pour cette réponse
concernant les anticorps anti thyroïdiens tout à été fait déjà il y a 2 mois je n'ai pas d'anticorps , toutes mes analyses sont normales sauf ce yoyo. Mais vous dites qu'étant au dessus de 2 (quand je suis à 2,83)ce n'est pas normal? le labo donne entre 0,27 et 4,20 donc dans ce cas je suis bien dans la norme? non? j'ai été sous lévotyrox durant 2 ans à 0,25 puis on a arrêté (autre médecin autre département) progressivement pour voir ce que ça donnerait. ça fait 18 mois que je n'ai plus rien! et tout est resté normal durant une année pratiquement.
Il semblerait que ce soit les stress ou grosses contrariété qui font monter le taux de TSH US car par recoupement c'est tjrs dans ces moments que les analyses sont mauvaises. Je vais reprendre l'avis par tel de l'endocrino avant de réduire à 0,25 la prise quotidienne qu'en pensez-vous? Le Séloken n'a pas d'incidence sur le dosage de lévotyrox? Merci et bien cordialement

Portrait de Christiane59
J'aime 0

La norme du labo est bien trop large.

Et une TSH supérieure à 2 est indicatrice d'hypothyroïdie.

Mais ce sont surtout les hormones T3 et T4 qui diront exactement ce qu'il en est.

Si vous avez déjà eu un traitement, sous quelle base le médecin a-t-il prit la décision de vous faire arrêter le traitement ?
C'est idiot. On n'arrête pas un traitement thyroïdien, sauf dans certains cas et au vu de votre TSH vous n'êtes pas dans ce cas.

Quote:
Il semblerait que ce soit les stress ou grosses contrariété qui font monter le taux de TSH US car par recoupement c'est tjrs dans ces moments que les analyses sont mauvaises

Non c'est le contraire.
Votre thyroïde ne fonctionne plus correctement et du coup vous avez des symptômes.
Votre thyroïde a des ratés et donc par moment ça va plus ou moins bien et d'autres elle ne fonctionne plus du tout correctement et là alors surviennent les différents troubles.

Les béta-bloquant peuvent toujours avoir une incidence sur le Levothyrox, mais ça fait rien on adapte le Levothyrox au traitement.
Le principal déjà est de prendre le Levothyrox le matin à jeun et 30 minutes avant le petit déjeuné.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Hypothyroïdie et lymphocytose?"