Portrait de dianel

Bonjour,

Cela fait plaisir de tomber sur votre forum...

Je suis au Canada depuis deux mois et demi. Je rentre en France dans trois semaines et jai besoin de votre aide dans l'analyse de mes résultats sanguins et dans l'orienation vers des examens complémentaires..

Cela fait trois mois que je suis fatiguée tout le temps avec une impossibilité de réfléchir, me concentrer, froid, libido=zero, ces derniers temps impossible de porter, plus de forces... Je suis allée consulter il y a 15 jours et cest la que lon ma découvert une hypothyroidie.
TSH>100 normes labo: 0,25 - 5,00
T4L (je pense: Thyroxine, Free): 3,4; normes labo: 8,0 - 20,0

On m'a directement donné de la levothyroxine sodium 125 mg à prendre ts les jours. Au bout de 10 jours de traitement, j'ai commencé à avoir des crises de nervosité assez dures à controler avec tacchychardie, sueurs... Je suis retournée consulter, on m'a refait une prise de sang:
TSH: 19,92
T4L: 13,0
(toujours même labo)
On m'a diminué ma dose de moitié.

Ils m'ont pas l'air très au courant de l'hypothyroidie. Je suis un peu inquiète et angoissée sur le fait d'être à l'étranger et de ne pouvoir rentrer en France que dans trois semaines, d'autant plus que j'ai un bébé à m'occuper et que cela me pompe toute l'énergie que je n'ai pas. J'ai besoin d'aide sur comment avancer avec cette maladie. Je suis battante, j'ai juste besoin qu'on m'éclaire sur ces résultats et sur ce qu'il faut que je fasse comme examens complémentaires quand je vais rentrer en france. Les symptomes m'inquiètent un peu. Est-ce que ca peut reellement attendre trois semaines avec un traitement de levothyroxine de 62,5. L'hôpital ici veut que je revienne faire une prise de sang dans une semaine. Est-ce vraiment utile?
Un grand merci pour vos réponses
Diane

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ce qui c'est passé s'est tout simple, on vous a donné un traitement bien trop dosé d'un coup.

En effet, on DOIT commencer ce type de traitement toujours avec un petit dosage, et ce même si l'hypothyroïdie est importante.
Il est impératif de prendre un dosage léger en l'augmentant progressivement.

Il ne doit pas s'agir de 125 mg, car là c'est énorme, mais il doit s'agir de 125 µg ou 0,125 mg.
Le levothyroxine sodium c'est du Syntroïd au Canada et là on parle de mg mais 0,125, ce qui n'est pas la même chose du tout.

Pour répondre à la question de la nécessité du contrôle sanguin, il faut que je vous explique un truc qui paraît un peu compliqué mais vous allez vite voir qu'en fait c'est assez simple.
Le traitement thyroïdien quel qu'il soit contient de la T4 qui elle a une 1/2 vie de 168 heures soit une semaine.
Donc à la fin de la première semaine vous avez eu dans l'organisme 125 / 2 = 62,5 µg ce qui est donc énorme d'où les symptômes désagréables ressentit.

Donc 62,5µg d'un coup c'est beaucoup trop. Cela donne un trop coup de fouet à l'organisme qui alors réagit assez violemment, comme vous avez pu le constater.

La dose diminuée par 2, c'est déjà mieux, mais vous aurez encore quelques troubles du même genre pendant quelques temps. Ils vont s'atténuer petit à petit mais vous aurez cependant toujours des symptômes d'hypothyroïde, car le traitement n'agit pas de suite.

Je vous explique le principe, je parle de Levothyrox mais le prinicpe est exactement le même avec le Synthroïd ou un autre traitement contenant de la T4 :

Quote:
Le Levothyrox a une 1/2 vie de 168 heures = 7 jours.
Donc tous les 7 jours, on aura un pourcentage du traitement en plus dans l'organisme, mais cela signifie aussi donc qu'il faut 6 semaines pour en avoir la totalité du dosage.

On prend le traitement au quotidien mais il se comptabilise sur la semaine.

Autrement dit après 1 semaine, on a 50% du dosage dans l'organisme, puis la 2ème semaine 50% des 50 restant, donc 25 % en plus, et ainsi de suite.
Donc en clair :

fin de la 1e semaine : 50%
fin de la 2è semaine : 75%
fin de la 3è semaine : 87,5%
fin de la 4è semaine : 93,75%
fin de la 5è semaine : 96,87%
fin de la 6è semaine : 98,44%

Exemple :
Un traitement tous les jours de 25 µg = en fin de semaine cela fait un total de 7 X 25 = 175 µg.
Mais en fait au début du traitement, il n'y aura que 50 % de ce dosage qui sera réellement dans l'organisme = 175,5 : 2 = 87,5 µg seulement.

A la fin de la semaine suivante, il y aura en + la moitié des 87,5 µg restant.
Donc soit : 87,5 : 2 = 43,75 µg + les 87,5 de la semaine précédente = 131,25 µg et ainsi de suite durant les semaines qui suivent : 50 % des 43,75 restant + les 131,25 ug additionnés des deux semaines précédentes.
Donc il faut en tout 6 semaines pour que le traitement soit vraiment dans l'organisme.

Donc sur cette base et du fait que maintenant vous avez le dosage de 125 µg divisé par 2, vous donnera au bout des 3 semaines le taux très proche de ce que vous devriez avoir avec ce dosage complet dans l'organisme.

Car vous avez eu donc 10 jour au moins à 125 donc vous en étiez pour ainsi dire à un apport de 60 % environ du dosage, soit 75 µg donc plus que ce que vous n'allez prendre maintenant en n'ayant diminuer la dose de moitié.
Vous avez donc déjà les 62,5 µg dans l'organisme.
Donc continuer le traitement à 62,5 pendant 3 semaines (ce qui vous mettera en fait à 5 semaines de traitement, largement suffisant pour faire un contrôle) permettra de savoir comment le traitement agit et si il faut augmenter le dosage. Ce qui sera à coup sûr le cas, mais il faudra alors le faire très progressivement par augmentation de 12,5 µg.
Donc il vous faudra des comprimés de 0,025 afin de pouvoir les couper en deux.
A moins que vous ne tentiez en fonction des résultats sanguins, une augmentation en prenant 3/4 de cp de 0,125 mg.

Quel âge a bébé ?
Car si bébé est tout jeune, il y a de fortes probabilités pour que vous soyez dans ce qu'on appelle une thyroïdite du post-partum ou TPP.
Si c'est le cas, l'hypothyroïdie ne sera probablement pas définitive.
Mais pour le savoir il faut demander à faire analyser les anticorps antithyroïdiens : antithyropéroxydase dit anti TPO et les antithyroglobuline dit anti TG.

Si il y a TPP, les anticorps seront légèrement augmentés et dans 90 % des cas, les choses rentreront dans l'ordre petit à petit et le dosage du traitement devra alors être diminués progressivement, dans quelques temps, afin que de permettre à la thyroïde de retravailler normalement et seule.
Si les anticorps sont augmentés fortement, il y aura alors maladie d'Hashimoto et là c'est un traitement définitif.

Si il n'y a pas d'anticorps, l'hypothyroïdie est alors due à une insuffisance de la thyroïde directement ou de l'hypophyse, ce qui est fort possible au regard des résultats sanguins.
Car au départ vous avez une TSH quasi normale alors que les T3 sont très en dessous de la norme minimale.
Or avec un tel taux de T4 et vu les symptômes, la TSH aurait du déjà être élevée.

Et avec le traitement prit on remarque que le taux de T4 remonte en flèche mais que la TSH en fait autant.
Donc il est plus probable que l'hypophyse soit en cause et que celle-ci donne de mauvais ordres à la thyroïde.
Il est très dommage de ne pas avoir l'analyse des hormones T3 car elles auraient pu nous en dire bien plus voire donc confirmer cette hypothèse.

De toutes façons, il faut aussi faire une échographie thyroïdienne afin de voir si il n'y a pas de goitre ou de nodule, ce qui est tout à fait possible cela dit surtout si l'accouchement est récent, moins d'un an approximativement.
Car pendant la grossesse, goitre et nodule apparaissent et diminuent progressivement dans les mois qui suivent l'accouchement.

Si vous allaité l'hypothyroïdie peut être alors accentuée.

Précision aussi sur l'hypophyse, c'est que après une grossesse, il faut 6 à 18 semaines pour que l'hypophyse se remette de la perturbation provoquée par la grossesse.
L'allaitement retarde cette remise à la normale.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de wynnie
J'aime 0

Chrisitianne,
la tsh de départ est supérieure à 100!!! elle n'est donc pas normale et correspond bien au t4 très basses!!! la tsh à BAISSE en même temps que les t4 montaient donc on exclu le problème à l'hypohyse!
amitiés!
Wynnie

Portrait de Christiane59
J'aime 0

kikoo Wynnie,

oups merci de ta vigilence, moi j'ai vu 1.00.
Pas encore réveillée sans doute..... lol !!!!

Efectivement hypophyse annulée !!!

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de dianel
J'aime 0

Merci beaucoup pour toutes ces précieuses informations.
Il s'agit bien de synthroid 0,125mg. Sinon j'ai effectivement un bébé qui est agé de 7 mois. Il pourrait donc s'agit d'une TPP si j'ai bien compris.
J'ai depuis quelques jours des palpitations assez fréquentes, surtout le soir; à moins que je ne m'en rende compte plus le soir puisque je ne fais rien. A quoi est-ce du?. Je n'ai aucun autre symptome mis à part encore certains provenant de l'hypothyroidie comme fatigue, problèmes de concentration et pour avoir les idées bien en place...
Est-ce que ces palpitations sont dues à un surdosage? Que me conseillez-vous de faire? Je rentre en France dans une semaine.
Sinon quel est l'équivalent du synthroid en france? Y-a-t-il un souci particulier sur le fait d'enchainer avec son "homologue"?
Merci pour le temps que vous accordez à répondre à ces questions,
Bonne journée
Diane

Portrait de dianel
J'aime 0

J'ai également une autre question. J'ai tendance à manger une bonne heure après avoir pris mon synthroid. Est-ce embêtant?

Portrait de dianel
J'aime 0

En fait j'ai l'impression que mon dosage n'est pas assez fort. Je me ressens à nouveau très faible, quasiment comme au début de l'hypo. A nouveau plus de libido, très fatiguée alors qu'il y avait eu un mieux la semaine dernière. Comme je disais, j'ai encore une semaine à l'étranger. Mais les RDV de médecins étant à 500dollars, je voudrais savoir si je peux prendre un comprimé entier de synthroid un jour sur deux ou sur trois et un demi comprimé les autres jours (ce que je prends actuellement), de manière à me sentir un peu mieux. Ce qui m'embête c'est ces papitations, est-ce grave?
Désolée pour ces trois messages et toutes ces questions.
Mais merci de votre aide

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il est effectivement fort probable qu'il s'agisse d'une TPP.

Les palpitations peuvent se retrouver aussi bien en hyper qu'en hypo.
La différence se fait alors dans l'importance, ou dans le moment où elles apparaissent et surtout leur durée.
En hyper c'est à tout moment, et peuvent durer sans aucun arrêt. Qu'en hypothyroïdie, elles peuvent se déclencher à la suite d'un effort, mais s'arrêteront soit très rapidement, soit au bout d'une heure ou deux avec une mise au repos complet.
La prise d'un béta-bloquant peut dans les deux cas aider.

Pour savoir si il s'agit d'un surdosage, il faut faire un contrôle des hormones T4 mais surtout des T3 puisque ce sont elles qui sont réellement actives.

Quote:
J'ai également une autre question. J'ai tendance à manger une bonne heure après avoir pris mon synthroid. Est-ce embêtant?

Non.
Ce qui peut l'être s'est de manger sitôt le traitement prit car alors il peut être entraîner dans le bol alimentaire et ne sera donc pas suffisamment assimilé par l'organisme.
Normalement, on privillégie un délai de 30 minutes minimum entre la prise du traitement et le petit déjeuner.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de dianel
J'aime 0

Merci pour ces réponses claires. Tout va beaucoup mieux. Il est parfois dur d'être patient: mais c'est bien nécessaire.
Ceci dit je me mets à grossir depuis une petite semaine: sans changement dans l'alimentation, qui est elle plutôt équilibrée. Est-ce dû à l'hypo ou à la prise du synthroid; et pourquoi est-ce subit?
Deuxièmement, est-ce du levothyrox qu'il va falloir que je prenne en France? Et y a-t-il des effets secondaires à passer du synthroid au levothyrox?
Merci et bonne soirée

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

C'est dû à l'hypothyroïdie.

C'est subit et normal parce que, je vous donne un lien d'un article où j'ai expliqué le pourquoi : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2008/07/le-levothyrox-comment-fonctionne.html
Que ce soit Levothyrox ou Synthroïd c'est le même principe.

Oui en France ce sera le Levothyrox qui vous sera proposé d'office. D'autant qu'il n'y en a pas 36 et que le plus courant est celui-là.
Pour les différents traitements en France, voir : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2007/01/lhypothyrodie_28.html presque à la fin de l'article.

Non il n'y a en principe aucun trouble d'observer puisque la mollécule estt la même. Mais cela dit il peut parfois y avoir des différences à cause des excipients qui sont contenus dans les comprimés et puis le fait donc que chacun et chacune sommes différents et que donc cela reste toujours du domaine du possible.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de dianel
J'aime 0

Merci pour toutes ces réponses. Je viens de faire les analyses que voici:
TSH: 13,446 - 0,270 à 4,700 -
T4L: 9,62 - 8,00 à 18,00 -
T3L: 4,95 - 4,00 à 8,32 -
Donc tjs en hypo; de ttes facon jai toujours les symptomes, ms cest mieux donc je suis optimiste... Bien entendu j'ai du payer pour la T3L et demander la T4L à un autre médecin; mon généraliste jugeant que seulement la TSH est utile.... Je vois un endocrino début janvier.....

Suite à cela, je souhaiterais savoir comment se passent les augmentations? Je vais donc passer à 75 de lévothyrox (je suis actuellement à 0,0625mg de syntroid) et ensuite combien de temps dois-je attendre? 6 semaines? (à ce rythme là, j'ai l'impression que je ne suis pas rendue....)

J'ai retrouvé un contrôle de ma TSH de juin 2008 (2 mois après mon accouchement): 1,367 (mêmes normes de labo). Cela signifie-t-il que c'est "ma" norme?

Je recois les résultats des anticorps en fin de semaine ainsi que l'échographie thyroidienne.
Merci d'avance pour vos précieux renseignements.
Diane

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

oups effectivement l'hypo toujours bien présente mais c'est normal, il n'y a pas longtemps que vous êtes sous traitement et puis surtout que c'est long de trouver le bon dosage.

Pour l'augmentation vu le taux encore très bas des T4, vous avez donc la marge pour augmenter plus rapidement que les 6 semaines.

En fait vous augmenter à 75, vous attendez une dizaine de jours et ensuite vous pourrez encore augmenter de 12,5 µg mais si vous n'avez pas de comprimé de 25 µg ça va être un peu difficile. Dans ce cas, vous augmenterez à 100 directement, mais là alors vous attendrez 15 jours et même 3 semaines avant de passer à une autre augmentation, car il faudra vraiment attendre de vérifier que des vilains symptômes ne font pas surface ou attendre qu'ils diminuent.
Il ne faut pas oubliez donc que ces symptômes sont possible en début d'augmentation mais qu'ensuite ils diminuent.
Et en tout cas, vu les résultats actuels, même à 100 µg vous ne risquez absolument pas d'être en surdosage, mais il faut donc le temps que votre organisme s'adapte au dosage.

Donc augmentation à 75 pendant 10 jours, puis à 100 si pas possible de passer par un dosage intermédiaire de 87,5 (qui serait tout de même le mieux) mais avec 100 donc attendre au minimum 15 jours le mieux étant alors 3 semaines.
Si vous avez la possibilité de passer par le dosage intermédiaire de 87,5 alors là idem que 75 vous attendez 10 jours avant de passer à 100.

Ensuite il sera bien d'attendre au mieux un mois après le passage à 100 et refaire un contrôle. Cela vous fera prendre encore au moins 2 mois certes mais c'est nécessaire car aller trop vite et vous allez avoir de nouveau les problèmes du début de traitement.

Au sujet de la TSH juste après l'accouchement, elle est quasi normal.
A cette période de l'accouchement on peut effectivement avoir ce type de TSH, voire elle peut être très basse car il peut alors y avoir une tendance à l'hyperthyroidie. L'hypothyroïdie elle survenant bien plus tard, 6 mois au moins après l'accouchement, mais ça c'est donc le général, ensuite il y a bien entendu toujours les exceptions.

Mais votre TSH aussi basse à deux mois de l'accouchement laisse entendre que vous êtes bien alors dans le cadre d'une TPP et en espérant que celle-ci ne soit donc que momentanée et qu'elle ne se transforme pas en Hashimoto. Les anticorps nous le diront.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de dianel
J'aime 0

Voici pour les Anticorps (suis mal partie pour avoir juste une TPP...)
Anti-thyroglobuline:
1897 Ul/mL ( Anti-thyroperoxydase
449 Ul/mL (

Quant à l'échographie, j'attends les résultats. Mon médecin veut me passer à 100 de levothyrox directement. Mis à part les symptomes désagréables, en quoi est-ce dangereux de passer directement à 100?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Aie aie aie ah oui effectivement c'est mal parti pour la TPP. Cela ressemble bien plus à une Hashimoto.

Le fait de passer rapidement à une dose supérieure, va effectivement vous donner des symptômes très désagréables et surtout difficiles à supporter ce qui est déjà en soi très important, mais en plus cela met trop vite la thyroïde au repos et surtout trop au repos.

Le principe du traitement c'est de faire en sorte que la thyroïde ne s'épuise plus à essayer de produire les hormones qu'on lui demande, mais on ne veut pas qu'elle s'arrête complètement car les hormones chimiques, et ce même si ce sont de très bonnes amies, ne peuvent pas remplacer complètement les hormones naturelles.

De plus si la thyroïde continue de produire des hormones vous avez alors des apports d'hormones en cours de journée ce qui est très appréciable.
Car si votre thyroïde ne travaille plus du tout, vous allez prendre un dosage tous les jours matin, et votre organisme doit se débrouiller avec.
Or si votre thyroide travaille toujours, si vous êtes plus active, ou les besoins de l'organisme plus important à un moment ou un autre, la thyroïde compensera le manque d'hormones.
Mais si vous avez un dosage trop important cela fera la même chose que si vous n'aviez plus de thyroïde, elle ne travaillera plus.
Et sincèrement cet apport supplémentaire d'hormones naturelles est très important. Surtout que la thyroïde peut faire un petit apport directe d'hormones T3 et ça c'est encore plus important.

Le but du traitement est de vous aider à aller mieux mais tout en aidant la thyroïde.

De plus le fait d'augmenter très vite, par le fait des symptômes que cela peut entrainer, cela est alors très difficile de trouver le bon dosage. Car les symptômes ne sont plus du tout alors un critère pour savoir si le traitement est encore adapter ou pas. Et les prises de sang doivent alors être faite très régulièrement et je peux vous assurez qu'au bout d'un moment et très vite, les bilans sanguins y en a plus que marre de les faire.

C'est plus facile de trouver le bon dosage en montant doucement qu'en allant d'un coup, et puis de devoir redescendre, surtout que justement on aura mit la thyroïde au complet repos, et qu'elle pourrait à tout moment se "réveiller" ce qui vous perturbera complètement le dosage. Arrivera un moment où vous ne saurez plus comment faire pour aller mieux et surtout ou vous en êtes. Et là je peux vous assurez qu'on est alors très mal parce que le dosage n'est pas facile à règler mais en plus là pour le coup le moral est au plus bas, car on ne s'en sort plus, et si le moral s'en mèle, là c'est pire que les tous autres symptômes réunis.

Donc y aller doucement, ne pas avoir de vilains symptômes, conserver l'apport des hormones naturelles et surtout conserver la viabilité de la thyroïde.
Cela me semble bien suffisant comme bonnes raisons de ne pas y aller trop vite.

Dès que vous avez l'échographie, communiquez le comte-rendu. Normalement elle devrait montrer des signes typiques d'Hashimoto.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de dianel
J'aime 0

Bonjour,

Le compte-rendu de l'échographie est normal. Echostructure normal ainsi que la taille des lobes: les deux côtés quasi identiques.
Après 15 jours à 75 de levothyrox et 15 jours à 87.5, je viens de refaire une analyse de TSH T3L et T4L (parce que je vois un endocrino aujourd'hui). Voici les résultats:

TSH: 3.156 (0.270 - 4.700)
T4L: 11.97 (8,00 -18.00)
T3L: 4,77 (4,00 - 8,32)

Donc c'est mieux, ceci dit ma T3 a légèrement baissé (le 9 décembre elle était à 4,95) alors que j'ai bien fais laprise de sang dans les mêmes conditions: à jeun sans prise du lévo, même heure, même période du cycle menstruel.

Cela signifie sans doute que j'ai un pb de conversion. Que faut-il faire et à quoi cela peut-il être du? TPP ou Hashimoto: j'avoue que je n'y comprends plus grand chose.
Merci de votre aide et de vos précieuses explications...
Ceci dit malgré cette histoire de T3: je me sens beaucoup mieux...

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

C'est mieux certes mais y a encore du chemin.

Une augmentation du traitement est encore nécessaire.

La diminution des T3 est un peu logique puisqu'il y a un mieux dans les symptômes ce qui veut dire qu'il y a eu plus de T3 de produites mais que donc aussi elle est utilisée. Donc cela est logique.
Mais les T4 ne sont pas encore très hautes non plus et non là pour l'instant on ne peut pas dire qu'il y a un problème de conversion. Les T4 ne sont pas encore assez élevées et il ne faut pas oublier que les T4 ne servent pas que pour avoir des T3. Donc vu qu'elles sont nécessaires pour d'autres hormones aussi, il faut donc qu'elles soient plus élevées pour qu'il y ait plus de T3 de synthétisées.

Donc pour le moment, il est trop tôt pour parler d'un problème de conversion à ce niveau. On verra plus tard, lorsque les T4 seront suffisamment remontées et donc là pour le coup, il faut qu'elles puissent remontées jusqu'à au moins 15.

Et donc je le redis, si il y a amélioration des symptômes c'est qu'il y a eu plus de T3 sans quoi les T4 seraient élevées et il n'y aurait pas d'amélioration.

Donc vous êtes sur la bonne voie, mais il faut donc encore attendre, c'est long pour trouver le bon dosage et avoir vraiment une amélioration de la situation.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de dianel
J'aime 0

Merci.
- L'endocrino me dit que 87.5 cest suffisant et une prise de sang dans trois mois suffit.... J'augmente à 100 parce que j'ai encore des symptomes d'hypothyroidie, est-ce que je risque un surdosage?

- Comment savoir si j'ai une TPP ou Hashimoto? On me dit qu'il faut que je baisse mon dosage dans 6 mois. Comment cela doit-il se passer?

Merci pour ces réponses

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Vu le taux des T3 et des T4, ce serait bien étonnant que vous ayez un surdosage en passant à 100, vous en êtes loin.

Pour la TPP ou Hashimoto ce sont le nombre d'anticorps présents qui donnent la réponse.
Très supérieurs à la norme du labo, c'est une Hashimoto.
Légèrement supérieurs exemple norme à 40 et résultat à 100 jusqu'à même 300 on peut penser TPP.

Ensuite c'est l'évolution qui nous le dira.
Si TPP petit à petit les anticorps diminueront et il faudra alors diminuer progressivement le traitement mais ce n'est pas dans 3 ou 6 mois précisément, puisque cela dépend de chacune. Il se peut que cela soit très rapide ou alors dans 8 ou 10 mois voire même un an et qu'ensuite l'arrêt du traitement peut se faire très vite ou très progressivement.
Donc là il est impossible de donner des délais précis.
Mais le traitement dès qu'on le peut, donc dès que les anticorps diminuent, on diminue le traitement progressivement et cela peut aller de 1/4 de cp de 25 tous les jours à 1/2 directement.
Mais ce sera en fonction des éléments du moment.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de dianel
J'aime 0

Bonjour Christine,

Pour savoir s'il s'agit d'une TPP, dans combien de temps faut-il que je fasse réanalyser mes anti corps? Est-ce en fonction des analyses de sang régulières?

Après 5 semaines à lévo 100, voici mes résultats:
TSH: 1.166 (0.270 - 4.700)
T4L: 15,39 (8,00 - 18.00)
T3L: 4.23 (4.00 - 8.32)

Quant aux symptomes: je me sens pas bien du tout; ceci dit je sors d'infections à répétitions type gastro et une bonne grippe. Il y a eu un mieux début janvier mais là je me ressens à nouveau très faible. Est-ce toujours parce que mon corps pompe les T3 ou est-ce que je peux me poser des questions quant à la conversion T4-T3?

Merci d'avance pour votre réponse

Portrait de dianel
J'aime 0

J'ai été sous antibiotiques, je me demande si en réalité cela ne vient pas de là puisque une semaine après je ne suis pas bien.......... Est-ce eux qui diminuent l'absorption du levo?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il n'est pas nécessaire de faire analyser à nouveau maintenant les anticorps.

Attendez déjà de voir comment le traitement thyroïdien va fonctionner sur vous, et si il s'agit d'une TPP naturellement les anticorps vont diminuer, ce qui implique que vous serez amenée à devoir diminuer le traitement.
Mais si dans un an, ce n'est pas le cas, demandez un contrôle des anticorps ou avant si vous abserver un changement important dans vos symptômes.

Vos résultats montrent un problème de conversion.
Les T4 sont en nombre suffisant mais les T3 sont bien trop basses.
Mais les différentes maladies que vous venez d'avoir peuvent en être la cause car certains traitements gastriques agissent sur les hormones thyroïdiennes. Et les antibiotiques sont sûrement les grands responsables.

Donc pour l'instant laissez passer un peu de temps et refaire un contrôle. Si les T3 restent toujours aussi basses, alors il y a bien un problème de conversion et il faudra alors modifier le traitement en prenant de la T3 en plus de la T4 soit par Cynomel assicié au Levothyrox ou alors par Euthyral directement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de dianel
J'aime 0

Bonjour

Je vous écris ne sachant pas où demander conseil. Ma mère qui a 51 ans et qui est ménopausée a depuis deux-trois ans une très grande fatigue, des douleurs aux articulations, angoisses, pb de mémoire, taux de cholestérol hyper élevé... Cela devient invivable pour elle. Elle pensait que son travail était respoonsable: elle bossait en libérale depuis de nombreuses années sans jour de repos. Mais elle a arrêté de travailler depuis un an et son état n'est absolument pas mieux alors que psychologiquement elle va bien meme mieux depuis qu'elle a arrêté de bosser. Donc pas de dépression.
Quels tests faut-il faire avec la ménopause pour trouver la raison de cette fatigue (ce qui l'handicape le plus)?
Voici ses résultats de thyroide:
TSH 1,96 (0,27 à 4,00)
T4L 12,9 (9,3 à 17,00)
T3L 2,8 (2,0 à 4,4)

Son père a eu il y a qques années des pb aux surrénales. Peut-être est-ce héréditaire, je n'y connais absolument rien. Mis à part mes problèmes de thyroide, personne n'en a dans la famille.

Elle prend de l'Utrogestan 100 et de l'Estreva en crême (a priori sans avoir jamais dosé sa progestérone et ses pestrogènes) en prévention. Elle prend également du Crestor 5 mg contre le cholestérol.

Ne sachant pas par où commencer, maman étant assez difficile à soigner, merci de me dire ce qu'il faut faire comme examens pour savoir d'où vient cette fatigue et autres symptomes?
Merci beaucoup et bonne soirée.......

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Une hypothyroïdie est présente donc cela explique largement les symptômes. Ses T4 et surtout ses T3 qui sont les hormones réellement actives, sont bien trop basses.
Il lui faut un traitement.
La TSH est encore dans les normes mais le mieux serait qu'elle soit inférieure à 1.

Il faudrait faire l'analyse des anticorps antithyroïdiens + une échographie.

Et il faut faire un bilan progestérones et osetrogènes car prendre des hormones sans contrôle n'est pas à faire, d'autant plus que ce type de traitement peut interférer justement sur les hormones thyroïdiennes.

Le cholestérol peut aussi être un symptôme de l'hypothyroïdie.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de dianel
J'aime 0

Concernant ma mère:
Elle a des écoulements de sang des seins. Elle a fait une mammographie en décembre qui est normale. Son gynéco a dit que c'était peut être une infection. Après une semaine d'antibiotiques ça recommence? Cela peut-il être dû à un dérèglement hormonal?

Me concernant:
Je me suis sentie hyper bien pendant un mois comme avant ma grossesse: plus de symptomes du tout et depuis 3-4 jours je suis à nouveau très fatiguée comme avant ce mois-là.

Voici ma prise de sang qui date d'il y a 13 jours le 09/04:

TSH: 0.535 (0.270 - 4.7) 1.166 le 10/02
T4L: 13.39 (8.00 - 18.00) 15.39 le 10/02
T3L: 3.96 (4.00 - 8.32) 4.23 le 10/02

Comment se fait-il que ma TSH baisse alors que mes T4 et T3 baissent?
Comment se fait-il que je me sois sentie aussi bien alors que ma T3 n'a jamais été aussi basse?
Cela fait maintenant 3 mois que je prends du lévo 100, comment peut-on expliquer que ma T4 ait baissé entre le 10/02 et le 09/04?

En tout cas vraiment un immense merci parce que même si cet état apathique revient j'ai au moins vu ce que c'était que d'aller bien pendant un mois et ca fait du bien.... et je pense que c'est bien grâce à vous... Mais j'avoue ne plus trop comprendre en ce moment.

J'imagine que j'ai du mal à convertir les T4 en T3, que faut-il que je prenne comme dosage d'euthyrax?
Les pds sont bien faites a chaque fois dans les mêmes conditions.
Un immense merci

Portrait de dianel
J'aime 0

Seraît-il possible d'avoir une réponse avant mercredi matin car je vois un médecin anti age à cette date.
Merci d'avance

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

J'avais pas vu votre message.

Pour votre maman si c'est un écoulement de sang, cela n'a rien à voir avec les hormones.
Seuls les médecins pourront vous dire ce dont il s'agit en fonction des examens qui seront ou qui sont fait.

En ce qui vous concerne, vous êtes sous Levothyrox.
Il y a un problème actuellement qui se confirme : la TSH descend fortement alors que les hormones sont elles aussi en baisse.
Donc je me demande si le laboratoire Merck n'aurait pas modifier sa formule du Levothyrox car, maintenant je ressence plus de 15 personnes avec ce même type de résultats et même pour certtaines la TSH est complètement effondrée.Comme c'est mon cas d'ailleurs : 0, 005 remontée ensuite à 0,1 ce qui est encore bien bas, puisque mes hormones elles ne volent pas haut du tout.

Tout le monde ne peut pas avoir un problème d'hypophyse ou des anticorps antirécepteurs dit bloquants.
Donc je ne vois que le Levothyrox comme facteur commun présent chez tout le monde.

Cela dit ce n'est pas parce que vous êtes sous traitement avec un dosage depuis 3 mois que ce dosage soit celui qui vous convient maintenant.
Avez-vous modifiez quelque chose dans votre quotidien depuis ? Soit les activités, l'alimentation, des médicaments,...etc.
Certains éléments peuvent utiliser plus d'hormones comme par exemple la pilule contraceptive, certains aliments inhibent les hormones thyroïdiennes,.......

Le fait que les hormones baissent explique le pourquoi du retour du mal-être.
Donc il faut voir ce qui a pu se passer (changements éventuels) ou alors c'est tout simplement votre thyroïde qui s'est mise donc au repos puisque la TSH trop basse ne lui dit plus de travailler.
Donc votre Levothyrox n'est pas suffisant, puisque non seulement il apporte des hormones que la thyroïde ne produisait plus, mais maintenant il faut qu'il comble le manque provoqué par la TSH qui ne stimule plus la thyroïde.

A votre niveau oui il peut y avoir aussi un problème de conversion mais il y a aussi donc en plus le fait que vous n'avez plus les T3 qu'apportait directement la thyroïde.

J'écris de suite chez Merck afin de tenter d'avoir une explication à ce phénomène actuel pour le moins curieux.
Une ou deux personnes, cela aurait paru exceptionnel mais là cela fait bien trop de personnes dans la même situation. Donc complètement anormal.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Pages

Participez au sujet "hypothyroidie découverte à l'étranger, besoin d'orientation"