Portrait de Invitée1971

bonjour

depuis ma grossesse, je suis régulièrement suivie - bien qu'à intervalles espacés - pour ma thyroïde. je viens de faire un nouvel examen avec une "TSH ultrasensible" à 4.42 (normes pour mon profil allant jusqu'à 4). je viens de regarder mes anciens prélèvements : j'étais à 1.96 avant ma grossesse et à 2.19 pendant ma grossesse.
je vais bientôt voir ma gynéco qui posera son diagnostic s'il y a lieu mais je me pose quelques questions, notamment par rapport à des "symptômes" qui, d'après ce que j'ai rapidement parcouru sur le net, pourraient peut-être avoir un rapport avec ce résultat hors des normes.
je précies que ces symptômes sont survenus après mon accouchement :
- perte de cheveux
- prise de poids sans rapport avec le régime alimentaire (aucune modification) : environ +3 à 4 kgs
- peau plus sèche (pour une peau habituellement grasse)
- sensibilité extrême au froid (occasionnellement tremblements difficiles à contrôler, associés à une sensation de grande fatigue)

merci pour vos témoignages.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il y a combien de temps que tu as accouché ?

En général une hypothyroïdie peut s'installer à 5 ou 6 mois après un accouchement c'est ce qu'on appelle la thyroïdite du post-partum ou TPP. Il faut faire analyser les anticorps anti-thyroïdiens et si ils sont légèrement augmentés ils confirmeront la TPP.
Il faudra aussi faire une échographie.

Tes symptômes sont typiques de l'hypothyroïdie.

Allaites-tu ou as-tu allaité ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Invitée1971
J'aime 0

Bonjour,

J'ai accouché il y a un peu plus de 18 mois (nénamoins à quelques mois près les symptômes me semblent dater de là).
en revanche je n'ai pas allaité.

Merci.

Portrait de Invitée1971
J'aime 0

et voilà la suite : je suis allée voir ma gynéco, après m'avoir pesée et palpée, elle m'a prescrit du levothyrox 25 mg à raison d'un comprimé et demi par jour. ces derniers temps j'avais pris pas mal de poids, là je commence à réguler, il faut dire que du coup je fais un peu attention. 2 questions au sujet de cette hypothyroïdie :
- ma gynéco (elle est endocrinologue) ne m'a pas fait pratiquer d'examens complémentaires. j'entends parler de t3.t4, d'anticorps etc. qqun m'a dit connaître un médecin spécialisé dans les pbs thyroïdens. dois-je aller consulter un spécialiste ?
- elle m'a dit que si je souhaitais avoir un bb, elle me ferait augmenter les doses.
aujourd'hui, une collègue de bureau m'a dit texto : tu as des pbs de thyroïde ? alors heureusement pour toi que tu as eu ton bb avant ! je me suis sentie paniquer : est-ce que cela pose systématiquement des problèmes de stérilité ? je suis déjà relativement âgée (37 ans et demi), mon mari en a 40...
MERCI pour vos retours !

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjur,

oh làlàlà qu'est-ce que c'est que cette collègue qui dit n'importe quoi ??!!!

Tu as eu un bébé, et comme beaucoup de femmes qui elles ne le savent même jamais, tu as fait ce qu'on appelle une thyroïdite du post-partum.

Thyroïdite qui peut très bien se transformer par la suite en maladie d'Hashimoto surtout vu que tes médecins n'ont pas l'air de se bouger beaucoup et surtout rapidement et correctement, puisque les examens complémentaires n'ont même pas été fait et donc tu ne peux même pas savoir si il y a bien Hashimoto ou TPP. Ce qui n'est absolument pas normal.

Si ta gynéoco est également endo, normalement tu ne devrais pas aller voir un autre spécialiste, mais là je te le conseille car elle n'a pas l'air au point sur les maladies thyroïdiennes et donc si tu veux enfin être bien suivie il te faut un médecin digne de ce nom.

Il faut absolument demander les autres examens et surtout une échographie.

Cela dit les problèmes de stérilité lorsqu'il y en a sont souvent passager et le traitement permet de faire rentrer les choses dans l'ordre.
Comme tu as déjà eu un bébé, la maladie ne va pas te rendre stérile du jour au lendemain. Et donc si il y avait difficulté pour une deuxième grossesse ce ne serait que passager.

De plus avec une hypothyroïdie il n'y a pas de problème avec le traitement. Le seul est que ce traitement ne serait pas suffisant et que bébé pourrait manquer d'hormones thyroïdiennes qui sont absolument vitales à son développement.
Mais bien souvent c'est la maman qui en manque car bébé lui prend tout.

Donc dis à ta collègue de pas dire de bétises.
Et si tu avais du mal pour une nouvelle grossesse, l'âge est peut-être le plus gros soucis. Car on sait que plus on avance en âge, plus c'est difficile d'être enceinte.
C'est bien plus facile à 20 ans qu'à 30 déjà.
En plus la prise de la pilule contraceptive bien souvent toutes ces années, n'arrangent rien du tout. Non seulement cela peut provoquer une stérilité, mais en plus cela provoque des hypothyroïdies.
La pilule doit être arrêtée régulièrement et pas prise en continu pendant des mois, voire des années comme on le fait.
La pilule empêche l'ovulation. Alors comment peut-on espérer qu'une ovulation reviennent alors que pendant des années, on l'a empêchée ???? Il n'est donc pas étonnant de voir que de plus en plus de femmes ont recours aux FIV actuellement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Invitée1971
J'aime 0

Merci pour ce message, me voilà rassurée (pour la partie stérilité), ce que m'a d'ailleurs confirmé un ami médecin entre-temps. je suis en revanche un peu alertée pour le reste.

en racontant mon "histoire", j'ai entendu dire qu'il est possible de ne pas faire tout de suite les examens complémentaires, parfois il faudrait attendre environ 1 mois à 1 mois et demi afin que le traitement ait bien eu le temps de faire de l'effet. quelqu'un d'autre m'a dit que le traitement entre TPP et maladie d'H. n'était pas si différent et qu'il n'y avait pas d'urgence. moi au milieu de tout ça je suis un peu perplexe mais surtout assez mal à l'aise eu égard j'imagine aux effets de cette hypothyroïdie. je ressents notamment : fatigue, frilosité, j'ai des pertes de cheveux et je grossis. last but not least : je fais de la rétention d'eau. cela a-t-il un rapport ? c'est en tout cas et de loin le symptôme le plus difficile à supporter pour moi, je prends parfois 1,5 à 2 kgs dans le cours de la journée avec un ventre démesurément balloné, au point de ne plus pouvoir m'habiller, traces au niveau de la ceinture et des hanches etc. c'est bête mais c'est handicpant. Y a t-til qchose à faire ? je fais un peu attention à ce que je mange mais c'est tout.

les prochaines étapes : je vais déjà directement demander à ma gynéco la raison pour laquelle elle ne me fait pas ces examens - elle m'expliquera peut-être. j'ai fait une nouvelle prise de sang TSH vendredi comme demandé par elle la dernière fois, donc j'attends de voir les résultats avant de passer à l'étape supérieure.

Sinon, trouvez-vous qu'une TSH à 4.42 soit bcp ? norme supérieure pour mon âge = 4. de mémoire.pour le moment, je prends tous les matins un comprimé et demi de levothyrox dosé à 25.

quant aux collègues "alarmistes", je trouve leur discours plus que dangereux, j'en connais plus d'une qui y aurait cru sans aller vérifier !

Participez au sujet "Hypothyroïdie après accouchement ?"

Articles à lire concernant "Hypothyroïdie après accouchement ?"